Auteur : Aurélie Laurent

J’ai dit Stop à la migraine !

Si vous avez connu comme moi les crises de migraine, vous savez à quel point on peut en souffrir! Combien de fêtes, de vacances, d’événements gâchés… Combien de journées de…

Si vous avez connu comme moi les crises de migraine, vous savez à quel point on peut en souffrir! Combien de fêtes, de vacances, d’événements gâchés… Combien de journées de travail passées à lutter en vain, combien de journées et de nuits, la tête entre les mains, prise de terribles nausées, à maudire le destin !

Tout peut devenir source de migraines: un réveil trop brutal, une matinée trop chargée, des heures de repas décalées, un changement brusque de température, une situation de stress – qu’il soit négatif ou positif ! – le cycle hormonal, la fatigue, les changements d’horaires, les trajets, la faim, la soif, bref, tout ce que nous vivons tous les jours 🙂

Avez-vous testé les médecines dites ‘parallèles’: réflexologie plantaire, acupuncture, yoga, ‘mindfulness’? La première étape est de passer par une acceptation de la douleur pour comprendre ce qu’elle signife pour soi… Et si cette ‘prise’ de tête nous obligeait à ralentir un peu, à prendre mieux soin de nous?

J’ai eu ma première migraine à 13 ans. J’ai maudit très longtemps la migraine et puis, j’ai un jour décidé d’en faire une ‘amie’. Que me disait la migraine? Pourquoi avais-je un baromètre si sensible en moi, pourquoi étais-je obligée d’être aussi rigoureuse dans la manière de m’organiser au quotidien ? Pourquoi être si ‘sensible’ et ‘fragile’? Le fait d’accepter d’abord ce ‘baromètre’ et de l’utiliser ensuite pour mon bien fut la première étape. Mais l’aide de l’extérieur était la bienvenue: celle de mon entourage, via sa compréhension, et celle d’une réflexologue et d’un acupuncteur pour leurs soins ciblés et de plus en plus efficaces.

Les choses ont mis du temps à changer et le bouleversement hormonal d’une grossesse a certainement contribué à faire de moi une presque ‘ex-migraineuse’. Aujourd’hui, je suis attentive à tous les signes précurseurs, je reste vigileante et surtout je me détends un maximum, tous les jours, quelles que soient les circonstances ! Plus question de laisser filer l’heure d’un repas, de rester enfermée toute la journée, en d’autres mots, j’écoute ce que me dit mon corps !

Un petit truc qui fonctionne bien dans mon cas: du café de manière préventive.. Avec modération, le café a un positif, moi qui n’en avais jamais bu jusqu’à l’âge de 30 ans, je suis devenue ‘accro’ ! Boire régulièrement de l’eau, faire des pauses très régulières, faire tous les jours une petite séance de yoga, marcher au grand air, avoir toujours quelque chose à grignoter sur moi, sont autant de petites astuces au quotidien ! Je vous souhaite de trouver vos rituels au plus vite ! Rien ne sert de souffrir dans son coin, ce n’est pas notre destin ! 🙂

Un commentaire sur J’ai dit Stop à la migraine !

Le Kama Sutra, éveil physique et spirituel…

Considéré en Occident comme un livre érotique, un catalogue de positions sexuelles, le Kama Sutra est en fait un texte fondateur de l’hindouisme médiéval. Loin de ne s’intéresser qu’au sexe,…

Considéré en Occident comme un livre érotique, un catalogue de positions sexuelles, le Kama Sutra est en fait un texte fondateur de l’hindouisme médiéval. Loin de ne s’intéresser qu’au sexe, il est un manuel de vie composé de sept livres divisés en trente-six chapitres, écrit au 4ème siècle dont le but est de rendre hommage aux trois objectifs de la vie le dharma (la vertu), l’artha (le bien-être matériel) et le kâma (l’amour et le plaisir). C’est un texte qui couvre tous les domaines de connaissances, de l’art d’écrire à la musique à la danse, comment vivre sa vie, comment gagner de l’argent.… Il montre comment, en gardant l’aspect érotique en tête, on peut atteindre l’éveil spirituel…

La femme est au centre du Kâma-Sûtra. Il est mentionné très clairement que le plaisir de la femme est aussi important que le plaisir de l’homme. On y parle aussi du troisième genre, des homosexuels, des transgenres…

Même si vous êtes très acrobatique, vous vous casseriez le dos en tentant de reproduire toutes les positions, au nombre de … 84 ! Il faudrait être un expert du yoga car le yoga est lié au kâma-sûtra, c’est ce qui vous permet de contrôler votre énergie, vos désirs et d’arriver à l’illumination !

La plupart des gens se représentent le Kâma-Sûtra comme un manuel dédié uniquement au sexe alors qu’en réalité il s’agit d’un livre sur la vie en général et sur l’équilibre des relations entre hommes et femmes en particulier. C’est cela qu’enseigne le Kama Sutra : comment parvenir à un équilibre harmonieux. Loin d’être un texte pornographique, le Kâma-Sûtra est un traité sur la vie urbaine, il célèbre la sensualité et le désir, et parle de la joie qu’ils engendrent. L’une des raisons de la mauvaise interprétation qui a été faite du Kâma-Sûtra vient sans doute de la médiocrité des traductions. La plupart des gens ne vont pas au-delà du livre 2, qui parle des fameuses «positions».

Ce traité va bien au delà de la sexualité en exposant les valeurs spirituelles et sensuelles de l’Inde ancienne. Il est divisé en sept parties  : la société et les concepts sociaux, l’union sexuelle, à propos de l’épouse, à propos des relations extra-maritales, à propos des courtisanes, à propos des arts de la séduction.

Le texte se termine par ces mots : «L’homme qui préserve l’équilibre entre dharma, artha et kāma, connaît le sens réel de ce texte et conquiert la maîtrise des sens. Prenant en considération le dharma et l’artha, homme habile et connaisseur de l’un et de l’autre, il n’est pas esclave de la passion et obtient la réussite en amour».

Besoin d’un peu de pratique ?

3 commentaires sur Le Kama Sutra, éveil physique et spirituel…

Devenir végétarien ou … flexitarien?

Le ‘flexitarisme’, le mix de flexible et de végétarisme, fait de plus en plus d’adeptes! Le principe? Manger peu de viande, par respect pour les animaux, la planète et la santé. C’est…

Le ‘flexitarisme’, le mix de flexible et de végétarisme, fait de plus en plus d’adeptes! Le principe? Manger peu de viande, par respect pour les animaux, la planète et la santé. C’est moins contraignant que le végétarisme et c’est aussi une manière progressive de devenir pourquoi pas végétalien. L’intérêt de la démarche? Une trop grande consommation de viande a des effets néfastes sur notre santé: trop de toxines, de graisses saturées. Plus de viande, c’est aussi plus de menaces pour l’environnement: déforestation pour les cultures dédiées à l’alimentation animale, épuisement des sols et des ressources en eau. Quant aux émissions de gaz à effet de serre liées à l’élevage dans son ensemble (viande, produits laitiers…), elles dépassent déjà 14% des émissions globales de gaz à effet de serre selon la FAO. Devenir flexitarien ou végétarien, c’est aussi une manière de lutter contre les conditions d’élevage à l’échelle industrielle.

Pourquoi manger moins de viande et moins de produits laitiers? Pour produire une ration de viande ayant un apport calorique équivalent à 100g de céréales, il faut donner au bétail une quantité d’aliments équivalente à 300g de céréales. La production de viande est 50 fois plus consommatrice d’eau que la production de céréales. En outre, une diminution du nombre de têtes de bétail, gros émetteur de méthane contribuerait très fortement à la lutte contre le changement climatique, ce gaz ayant un effet de serre plus puissant que le CO2. Enfin, la viande coûte de plus en plus cher avec une qualité qui n’est pas toujours au rendez-vous…

Qu’en est-il du poisson? Actuellement, plus de trois quarts des stocks de poisson du monde sont exploités au maximum de leur capacité et bien souvent au-delà. La pêche en eau profonde s’attaque à des espèces à croissance lente, sans évaluation des conséquences sur l’équilibre des écosystèmes marins. Le développement de l’aquaculture (plus d’un tiers de la production de poisson aujourd’hui) ne résout pas le défi: les espèces concernées sont pour la plupart carnivores – saumons, bars, dorades – et sont donc élevées à la farine de poissons. Un quart des poissons pêchés en mer finissent comme aliment pour poissons d’élevage : les anchois pêchés au large du Pérou nourrissent les saumons de Norvège! Parallèlement, en Asie, l’explosion des élevages de crevettes pollue massivement les zones côtières, privant de revenus les pêcheurs traditionnels et détruisant les mangroves.

L’enjeu est de modifier nos modèles alimentaires, pour aller vers une alimentation moins riche en protéines animales, plus riche en protéines végétales, en associant des produits variés – pour éviter les carences ! (en calcium, fer ou vitamine B12) – des produits frais et bio. L’idéal pour la santé est d’associer des légumineuses (lentilles, haricots secs, pois chiches, …) et des céréales (riz, quinoa, …) Et stop aux produits périmés qui s’entassent dans nos frigos, à nos assiettes trop pleines qui finissent à la poubelle.

De la qualité plutôt que de la quantité ! Mangeons mieux, avec plaisir et sans culpabilité !

2 commentaires sur Devenir végétarien ou … flexitarien?

Surfons sur le flow !

Pour avoir une vie épanouissante, pratiquons régulièrement des activités qui nous passionnent et nous dynamisent. C’est prouvé scientifiquement, quand on fait des choses qui nous procurent du plaisir, on entre…

Pour avoir une vie épanouissante, pratiquons régulièrement des activités qui nous passionnent et nous dynamisent. C’est prouvé scientifiquement, quand on fait des choses qui nous procurent du plaisir, on entre dans le fameux ‘flow’, ce sentiment que l’on est à fond dans ce que l’on fait. Il s’agit des activités qui nous permettent d’oublier tous les soucis, qui nous donnent une sensation de liberté, de maîtrise et qui nous rendent euphoriques !

C’est le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi qui a identifié cet état, vécu comme une ‘expérience optimale’. Il affirme: « L’expérience est tellement agréable et satisfaisante que les personnes sont prêtes à la faire à n’importe quel prix. La concentration est tellement forte qu’il ne reste plus d’attention pour penser à des choses non-pertinentes ou pour penser à ses problèmes. La conscience de soi disparaît et la notion du temps est déformée. La satisfaction que produit ce genre d’activité est telle que les personnes sont prêtes à la faire sans penser à ce qu’elles pourront en tirer. » Intéressant cette idée de faire quelque chose sans se soucier du résultat ou de ce qu’elle pourrait nous (r)apporter…

A nous de trouver évidemment quelles sont ces activités… Qu’elles soient artistiques, sportives, manuelles, intellectuelles … ou sensuelles! Le but est de les pratiquer le plus souvent possible pour surfer sur la belle vague qu’elles nous procurent et nous sentir en train d’accomplir quelque chose de très personnel. L’idéal serait de nous consacrer plusieurs fois par semaine à ce type d’activités, de les programmer durant notre temps libre pour être sûrs de ne pas les manquer ! Pour certaines personnes, l’expérience du ‘flow’ les a conduites à changer de métier, leur a permis de trouver une nouvelle manière de vivre ou à devenir talentueuses dans un domaine qu’elles n’avaient même pas imaginé…

Mihaly Csikszentmihalyi a défini 8 dimensions de l’expérience de flow:

  1. Des buts clairs
  2. Un équilibre entre le niveau de difficulté (défi) et les compétences personnelles
  3. Une fusion entre l’action et la conscience
  4. Une attention focalisée
  5. La sensation d’exercer un contrôle
  6. Une perte de la conscience de soi
  7. Une déformation du temps
  8. Une expérience auto-satisfaisante

Mihaly Csikszentmihalyi pense que pour atteindre le bonheur, il est important de multiplier les expériences optimales de manière à recréer et préserver son équilibre mental. Il souligne également l’importance d’avoir un fil conducteur à ces multiples expériences optimales pour éviter la désorientation et donner réellement un sens à sa vie.

Petit conseil: notez tout ce qui vous passe par la tête comme types d’activités – même et surtout les plus fantaisistes ! – qui vous permettraient de vous sentir totalement impliqués et faites le tri ensuite pour en retenir au moins deux que vous pouvez commencez dès cette semaine!

Commentaires fermés sur Surfons sur le flow !

Type on the field below and hit Enter/Return to search