Catégorie : Sommeil

3 gestes pour un meilleur sommeil

Etes-vous de ceux qui ont du mal à s’endormir ? Ou bien vous arrive-t-il de vous réveiller en pleine nuit, les yeux grand-ouverts, incapables de replonger dans le sommeil ? Souvent alors,…

Etes-vous de ceux qui ont du mal à s’endormir ? Ou bien vous arrive-t-il de vous réveiller en pleine nuit, les yeux grand-ouverts, incapables de replonger dans le sommeil ? Souvent alors, l’esprit s’agite, rumine ce qui s’est passé ou anticipe les enjeux du lendemain. Tel un miroir grossissant, il a tendance à amplifier ou à transformer la réalité. Vous perdez en lucidité.

Voici 3 gestes simples pour un meilleur sommeil :

1. Dites au revoir à vos écrans

Smartphone, TV, tablette. En effet, selon une étude de l’hôpital Brigham and Women’s à Boston (EU), rendue publique en 2015, la lumière bleue en provenance des LEDS des écrans empêcherait la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Voilà pourquoi, il est recommandé de ne plus consulter vos écrans, au moins 1/2h avant d’aller vous coucher. Sans compter que les garder à vos côtés, sur votre table de chevet par exemple, c’est inviter votre esprit à rester connecté. L’idéal serait donc de les laisser hors de votre chambre.

méditation pour dormir

2. Ne forcez pas le sommeil à venir

Plus vous agissez ainsi (en vous répétant par exemple : « Je dois dormir. Je vais être fatigué demain »), plus vous vous mettez sous pression. Or votre cerveau n’aime guère ce genre d’injonctions : elles provoquent du stress et augmentent par là-même vos difficultés à tomber dans les bras de Morphée… Aussi étonnant que cela puisse paraître, voyez si vous pouvez mettre de côté votre volonté de vous endormir à tout prix. Et abordez l’étape qui suit :

3. Essayez un exercice de respiration en pleine conscience

Allongé sur le dos, les mains posées sur le ventre, portez votre attention sur votre respiration, sur votre ventre qui monte à chaque inspiration puis se détend à chaque expiration. Sans chercher à modifier votre souffle : il est très bien ainsi. Si votre esprit est agité, si des pensées vont et viennent et vous éloignent de votre exercice, comptez alors, en silence, vos 10 prochaines respirations : « J’inspire 1, j’expire 1, j’inspire 2, j’expire 2… » Et ainsi de suite jusqu’à 10. Et si une pensée surgit de nouveau, notez-la puis reprenez à partir de 1. Avec bienveillance à votre égard, c’est-à-dire sans vous critiquer, sans vous dire : « Je n’y arrive pas, l’exercice est raté, ce n’est pas pour moi… »

Vous n’êtes plus dans l’envie de transformer la réalité (vouloir absolument que le sommeil vienne alors que vous êtes éveillé). Parce que vous adoptez une telle posture, vous permettez à votre corps de se relâcher et donc de renouer plus facilement avec le sommeil.

Commentaires fermés sur 3 gestes pour un meilleur sommeil

Préparez votre nuit pendant votre journée

Vous avez tout essayé et vous n’arrivez toujours pas à emprunter, le moment venu, le toboggan du sommeil ? Causes multiples de l’insomnie Après avoir éliminé un problème d’ordre physiologique,…

Vous avez tout essayé et vous n’arrivez toujours pas à emprunter, le moment venu, le toboggan du sommeil ?

Causes multiples de l’insomnie

Après avoir éliminé un problème d’ordre physiologique, vous vous retrouvez démuni(e) face à vos nuits blanches.
Une bonne hygiène de vie est une des conditions d’amélioration, mais pas seulement.
Une bonne nuit se prépare tout au long de la journée. Pourquoi ? L’accumulation de stress, et son corollaire d’effets négatifs ne sont généralement pas évacués au moment du coucher. Les pensées deviennent bruyantes et dérangeantes, le silence de la nuit est envahi par leur présence, le mental s’agite et vous tient alors éveillé, plus sûrement que le plus corsé des cafés.

Après plusieurs semaines, voire des mois de sommeil perturbé, Vous vous définissez comme insomniaque. Pour peu que d’autres membres de votre famille connaissent également ce problème, vous vous rangez inévitablement dans la lignée. Cette étiquette n’aide pas au changement. Ne baissez pas les bras, il n’y a pas de fatalité. Chaque personne est unique, ne vous comparez pas, restez centré(e) sur vos ressentis.

Commencez par tenir un carnet de bord. Vous allez y noter pendant quelques semaines, vos heures d’endormissement, le nombre de réveils nocturnes ou les réveils précoces. Par exemple, vous réveillez-vous deux à trois fois mais vous rendormez-vous ? Ou bien, êtes-vous réveillé(e) à quatre heures sans pouvoir retrouver le sommeil ? Observez également la qualité de votre sommeil. Vous avez peut-être peu dormi pourtant vous vous sentez reposé(e). Au contraire, au lever, vous êtes épuisé(e), quelquefois plus fatigué(e) qu’au moment de vous coucher.

Cette habitude permet de se recentrer sur ses sensations. Pour être au plus près de ce qui est, il ne faut pas répondre hâtivement mais vraiment prendre le temps d’observer ce que dit votre corps. Vous remarquerez parfois des tensions importantes qui perdurent au cours de la nuit : crispation des mâchoires, mains fermées, serrées, ou toute autre tension dans une autre partie de votre corps. Prenez le temps d’observer, sans juger, simplement accueillez ce qui se passe en vous. Observez vos pensées, sont-elles omniprésentes, en boucle, à quel moment ? Portez attention à votre respiration, sa place, son rythme. Si vous respirez avec la partie haute de votre thorax, presque « sous les épaules », si le souffle est court, concentrez-vous alors sur vos expirations, en allongeant ces expirations. Voyez ce qui se passe au niveau de votre ventre. Est-ce qu’il se gonfle à l’inspiration ?

Ces notes vous renseigneront sur votre état de stress. Crispations, souffle haut et court signifient un niveau de stress à ne pas négliger. Les somnifères ne doivent être qu’une aide ponctuelle, ils ne constituent en rien un traitement de fond.

Passez à l’action !

N’attendez pas, commencez dés votre lever.

Dans un article précédent j’ai parlé de la douche en conscience, voilà une excellente raison de commencer par là. Soyez présent à l’instant pour éviter de stresser dés le matin. Si vous avez une réunion, ne convoquez pas tous les participants dans votre douche, profitez pleinement de cet instant rien qu’à vous.

Dans la journée, faites de courtes pauses pour vous étirer, faites quelques pas, allez boire un verre d’eau…
Ces gestes simples permettent de dénouer les tensions avant qu’elles s’installent durablement.

Ne négligez pas le déjeuner, faites une vraie pause. Cette coupure est nécessaire, même si elle n’est que de vingt à trente minutes. Quittez votre espace de travail. Si vous le pouvez, allez vous aérer et mangez en conscience ! Déconnectez des préoccupations professionnelles, arrêtez-vous pour souffler, au propre comme au figuré.
La micro sieste bien-sûr, est très réparatrice. Appelée aussi sieste flash. Selon Michel Tiberge, neurologue au centre du sommeil de Toulouse « l’être humain est programmé pour s’endormir vers 14 heures ».

Sachez que le simple fait de fermer les yeux quelques secondes recharge vos batteries.
Les stimulations extérieures arrivent par la vue, vous permettez à votre cerveau de ne plus avoir à traiter toutes ces informations, en abandonnant le regard extérieur au profit du regard intérieur. Ces instants de déconnexion sont très bénéfiques.

Quand vous commencez à ressentir une baisse de vigilance après-dîner, ralentissez le rythme, fermez tous vos écrans pour vous couper des sollicitations qui perturbent le rythme physiologique du sommeil. Privilégiez une ambiance calme qui apaise votre mental et favorise l’endormissement.
Respectez vos rythmes de sommeil, ne luttez pas quand vos paupières deviennent lourdes, ne ratez pas le train du sommeil, vous ne savez pas quand passera le prochain.

Un rituel avant votre coucher : passage dans la salle de bains, quelques pages de lecture, musique douce, tout ce que vous désirez, du moment que vous répétez les mêmes gestes. Cela génère une connexion neuronale qui envoie le message du sommeil.

Aérez votre chambre. Cet espace doit être accueillant et reposant. Ne l’encombrez pas d’objets qui n’ont rien à y faire comme la corbeille du linge à repasser !

Les exercices de respiration, les techniques de relaxation et la sophrologie entre autres, sont des moyens qui aident à acquérir les bons réflexes pour améliorer vos nuits. Sachez cependant que seul l’entraînement, la motivation et la persévérance vous conduiront à réaliser votre objectif : Dormir comme un bébé.

Commentaires fermés sur Préparez votre nuit pendant votre journée

7 règles à respecter pour un bon sommeil

Le sommeil est le bienfait le plus précieux…mais savons-nous en prendre soin ? Depuis combien de temps ne vous êtes vous pas réveillé en pleine forme le matin, sans vous…

Le sommeil est le bienfait le plus précieux…mais savons-nous en prendre soin ? Depuis combien de temps ne vous êtes vous pas réveillé en pleine forme le matin, sans vous dire «quoi ? déjà ?!» ? Attention, un mauvais sommeil n’est pas sans conséquences : épuisement du système nerveux, prise de poids, tensions musculaires, perte de vitalité.

Pour avoir un sommeil idéal, enfin réparateur , voici quelques conseils :

Règle n°1 : Se coucher avant minuit. Profitons du passage à l’heure d’hiver pour se coucher plus tôt.

Règle n°2 : Eviter les écrans avant de dormir. Trop de lumières, et les ondes électro-magnétiques influent sur notre rythme circadien (le rythme veille/sommeil).

Règle n°3 : Attention au sport trop intense ! En fin de journée, pratiquer un sport de manière « violente » augmenterait la température corporelle et vous empêcherait de trouver le sommeil.

Règle n°4 : Votre chambre ne doit pas dépasser 19°

Règle n°5 : Mangez un repas léger le soir.

Règle n°6 : Consommez de la vitamine B, du magnésium et des oméga 3 au diner.

Règle n°7 : Quelques plantes peuvent vous aider à vous endormir (comme la valériane ou la passiflore). Une infusion de ces plantes pour préparer l’endormissement est très agréable.

Petits trucs en plus si vous n’arrivez toujours pas à trouver le sommeil :

Refaites votre journée mais en partant de la fin, c’est à dire pensez à la dernière chose que vous ayez fait et passer à celle juste avant etc … à coup sûr, vous n’arriverez pas à la moitié de votre journée !

Testé et approuvé, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de faire de beaux rêves.

Commentaires fermés sur 7 règles à respecter pour un bon sommeil

Les 6 règles d’or à respecter pour bien dormir en Feng Shui !

Notre monde est divisé en deux…1% concerne le monde de la matière que nous pouvons percevoir au travers de nos 5 sens. Le reste soit 99 % concerne le monde…

Notre monde est divisé en deux…1% concerne le monde de la matière que nous pouvons percevoir au travers de nos 5 sens. Le reste soit 99 % concerne le monde de l’Energie lié à notre fameux 6ème sens !!! Souvent ce monde aura les effets les plus néfastes quant à notre sommeil. Le temps est venu à plus de considération énergétique en respectant quelques règles essentielles si on veut aider notre sommeil…

1. Notre monde est régi par l’Energie, le « chi » qui circule
Celui-ci rentre par les portes et rejoint les fenêtres reliées entre elles…placer délibérément votre lit dans ce tracé sans protection et vous êtes assuré de perturber votre sommeil par trop de stress.

2. Tentez au maximum de placer votre lit tête à l’Est ou au Nord pour une énergie plus carrée et plus dynamique
Évitez à tout prix l’Ouest qui vous dévitalisera petit à petit. Si cela vous conduit à placer votre lit dans le tracé du chi, optez pour un baldaquin mais changez le. Vous pouvez vous protéger du chi, vous ne pouvez pas changer les orientations du Soleil !

3. Évitez tout miroir qui refléterait votre lit
Là encore il ajouterait à l’énergie ambiante puisque le miroir double tout ce qu’il reflète et encouragerait l’infidélité (2 personnes reflétées x 2…). Stress en vue !

4. Sortez des idées reçues…pas de rouge par exemple
Rappelez vous, nous sommes tous uniques ! Et tout dépend où se situe votre chambre, quel âge vous avez…et quelle orientation du soleil votre chambre reçoit ? L’essentiel est d’y déposer votre énergie, faites vous confiance aussi et aménagez là en fonction de vos besoins et envies. Un gage de Bien Etre et donc de meilleur sommeil.

5. L’aspect le plus important mais le plus difficile à détecter…l’énergie tellurique provenant de la terre
Eau, failles, problèmes géobiologiques peuvent être la source d’un grand mal. Si vous avez respecté tous les derniers points, et que vous continuez à mal dormir. Interrogez un spécialiste.

6. Enfin, partez dans les bras de Morphée avec des pensées positives…pour des nuits plus calmes et plus détendues
Bonne nuit 🙂

Pour plus de précisions 3 livres à votre disposition. Créez et aménagez votre maison Feng Shui ou Libérez vous de vos pollutions au Courrier du livre et Le cahier Feng Shui des Paresseuses chez Marabout.

paresseuses   feng   unnamed

2 commentaires sur Les 6 règles d’or à respecter pour bien dormir en Feng Shui !

4 bonnes pratiques pour un réveil en pleine forme

Vous rappelez-vous la dernière fois que vous êtes senti reposé au réveil? À un moment donné dans vos vacances? Quand vous aviez 8 ans? Chaque matin le réveil sonne trop…

Vous rappelez-vous la dernière fois que vous êtes senti reposé au réveil? À un moment donné dans vos vacances? Quand vous aviez 8 ans?

Chaque matin le réveil sonne trop tôt. Notre sommeil est trop léger ou trop lourd, il a été interrompu ou bien on a eu du mal à s’endormir. On a à peine attaqué la journée et on n’a pas rechargé les batteries à 100%. On est fatigué, stressé, dispersé, on marche au ralenti. Au résultat, pendant la journée on veut dormir et pendant la nuit on ne dort pas ou mal. On a l’impression d’avoir raté la journée. Mais on a du mal a placer notre temps de repos dans nos priorités et on ne veut pas se résigner au rythme métro-boulot-dodo. Alors dormons peu mais dormons bien! S’assurer une bonne qualité de sommeil est la clé pour un réveil en pleine forme. Ne négligez pas la façon de vous réveiller.

Pourquoi dormir?

Nous passons 1/3 de notre vie à dormir. Le sommeil est aussi vital pour le corps que boire ou manger. Pendant ces heures de « pause technique », votre corps se repose, se répare et assimile les expériences de la journée. Quand on rate ce moment, on devient irritable, on est moins performant, la digestion est perturbée, et on peut prendre du poids car on a tendance à manger plus.

La base de votre sommeil est l’hygiène de vie que vous emportez au lit le soir. Pendant la nuit, le corps a déjà beaucoup de travail à réparer les dégâts de la journée, n’en rajoutez pas.

1. Dormez heureux, dormez léger
Notre organisme marche au ralenti quand on dort, notamment la digestion. Mais la digestion est très gourmande en énergie. Un ventre encombré au coucher va donc demander trop d’efforts à l’organisme. De plus on va digérer mal avec tous les désagréments qui vont avec: aigreurs, ballonnements, prise de poids… Couchez-vous le ventre léger la nuit, vous vous réveillerez reposé et d’attaque pour un bon petit-déjeuner! Pour une digestion facile, mangez 2 heures avant de dormir et évitez les protéines au dîner, elles mettent le plus de temps à être assimilées par votre corps. Même chose pour les sauces, aliments frits, boissons gazeuses et les aliments auxquels vous êtes intolérant, moins vous en prendrez mieux vous dormirez. Préférez les légumes cuits et féculents (pâtes, riz, pommes de terre) en quantité modérée et bien mastiqués. Ils sont bien plus faciles à digérer.

2. Évitez les substances excitantes
L’alcool le café, la cigarette, le thé, boissons énergisantes, surtout après 17h, vous donnent soif, retardent l’endormissement et rendent le sommeil léger.

3. Faites une activité douce et relaxante en fin de soirée
Si vous décidez d’alléger votre ventre après le dîner, faites une ballade, des étirements doux, écoutez une musique agréable ou buvez une tisane 3/4 d’heure avant de vous coucher. Ces activités relaxantes favoriseront l’endormissement, bien mieux que la pratique d’un sport ou une activité physique intense en soirée. Le sport aura l’effet d’un stimulant et retardera votre sommeil. En revanche, les séances de sport pendant la journée vous aideront à mieux préparer le sommeil le soir.

4. Buvez de l’eau pendant la journée
Ça préviendra la grosse soif pendant la nuit, laquelle risque d’interrompre votre sommeil…doublement.

 

Commentaires fermés sur 4 bonnes pratiques pour un réveil en pleine forme

5 raisons clés de veiller sur son sommeil

Le sommeil est une fonction vitale qui régule de nombreuses fonctions dans l’organisme. Pour reprendre l’Institut du Sommeil et de la Vigilance : « à 75 ans, nous aurons dormi…

Le sommeil est une fonction vitale qui régule de nombreuses fonctions dans l’organisme. Pour reprendre l’Institut du Sommeil et de la Vigilance : « à 75 ans, nous aurons dormi 25 ans de notre vie » !!! Ce n’est pas rien, et c’est d’autant plus important que si nous avons fait de bonnes nuits pendant cette période, cela se verra également à notre apparence et bien sûr à notre état de santé 😉

1. Le sommeil est indispensable à la croissance
Pour les enfants, le sommeil est indispensable à la croissance et à leur bon développement émotionnel et intellectuel, il intervient aussi dans la maturation cérébrale.
Pour tous : il favorise la récupération, la réparation et la cicatrisation des tissus, un apprentissage et une mémorisation efficace.
Cela s’explique en partie par la production de l’hormone de croissance qui a lieu durant notre sommeil.

2. Nos cellules se régénèrent lorsque nous dormons
En sommeil, notre respiration se fait plus détendue et plus profonde. Cela permet ainsi une meilleure oxygénation de l’organisme favorisant le relâchement des muscles par l’élimination de l’acide lactique, une dilatation des vaisseaux qui vont ainsi pouvoir transporter le sang plus facilement jusqu’aux cellules, bien nourries et oxygénées, elles vont pouvoir mieux fonctionner et se multiplier correctement… Votre médecin intérieur travaille à votre insu pour vous remettre d’aplomb pour le lendemain !

3. Bien dormir régule l’appétit et donc le poids
Le sommeil agit énormément sur la production de plusieurs hormones dont certaines jouent un rôle de régulateur de l’appétit : la leptine (sécrétée par les cellules graisseuses appelées adipocytes), la ghréline (sécrétée par l’estomac), mais aussi l’insuline (pancréas) connue pour réguler la glycémie (taux de sucre dans le sang).
Un sommeil trop court ou de mauvaise qualité influe négativement sur la quantité produite de ces hormones et dérègle ainsi la sensation de faim, en bref : vous mangerez plus – généralement des petites choses sucrées – pour compenser le manque de sommeil…

4. Des étapes clés de désacidification et de réparation ont lieu la nuit
Pendant que vous dormez, tout votre corps se détend, les douleurs s’apaisent, et vos organes émonctoriels – foie et vésicule biliaire, reins, poumons, peau – travaillent afin d’éliminer les déchets (acides, toxiques et toxines divers accumulés), et préparer les poubelles qui seront sorties via les intestins – si tout fonctionne bien – le lendemain matin ou dans la journée. Ce temps de sommeil est aussi propice aux réparations et cicatrisations diverses – peau, ongles, cheveux, os, cartilages, renforcement du système immunitaire,… mais aussi un point non négligeable, à l’assimilation des minéraux.

5. Le sommeil permet de faire le tri…
…entre tous les événements vécus la veille et les jours précédents, vos pensées positives et négatives, ce que vous avez appris récemment, ce que vous avez entendu, etc. Il se passe comme un nettoyage du disque dur, une remise à plat par le(s) rêve(s) qui permet aussi de reprendre une distance émotionnelle saine avec certaines choses ou moments plus ou moins difficiles.

En bref, toutes les nuits, notre corps remet les pendules à l’heure pour la journée à venir et cela ne doit pas être une mince affaire avec notre mode de vie actuel. Alors mon conseil pour conserver un maximum votre énergie et votre santé au top : préservez votre sommeil aussi ! 😉

Un commentaire sur 5 raisons clés de veiller sur son sommeil

Pourquoi le sport fait-il tant de bien ?

L’execice physique permet de brûler des calories et construire le muscle en étant accompagné d’une réforme alimentaire. L’exercice physique agit sur le système respiratoire, cardio-vasculaire, circulatoire, nerveux, digestif. Sur le système…

L’execice physique permet de brûler des calories et construire le muscle en étant accompagné d’une réforme alimentaire. L’exercice physique agit sur le système respiratoire, cardio-vasculaire, circulatoire, nerveux, digestif.

Sur le système respiratoire, l’exercice physique augmente la ventilation et la circulation des bronches et des poumons . C’est l’un des meilleurs moyens d’assurer un bon drainage des sécrétions bronchiques et sinusiennes. La cage thoracique se développe, l’essoufflement se fait plus rare , voir disparaît.

Sur le système cardio-vasculaire, le cœur se muscle et se renforce , contribue à retarder la sclérose artérielle car en brûlant les graisses du sang , il abaisse le taux de mauvais cholestérol (LDL) et augmente le taux de bon cholestérol (HDL) .

Sur le système circulatoire, l’exercice physique contribue à une meilleure circulation de retour vers le coeur.

Sur le système digestif, une meilleure assimilation, digestion et un meilleur transit

Sur le système nerveux, l’exercice physique stimule et renforce le système parasympathique , ainsi lutte contre le stress .

Sans oublier que l’exercice physique travaille la concentration, l’équilibre, les réflexes, la synchronisation, et libère les endorphines qui déclenchent un effet de bien-être et d’optimisme .

Aussi , je vous parlerai de l’action de l’exercice physique sur le sommeil, car il induit une bonne fatigue, non pas psychologique ( qui induit les insomnies ) mais musculaire .

Aujourd’hui, il existe beaucoup d’applications pour vous permettre de démarrer ou de vous perfectionner. Pour ma part j’en ai testé deux. Une pour le cardio qui s’appelle Jiwok et qui offre un entrainement sur mesure, course, vélo, marche à pied , une multitude de sports vous serons proposés, vous êtes coaché pour chaque séance , résultat à la clef ( testé et approuvé ! ). L’autre, 7WMC, une application qui se télécharge sur androïd ou iPhone et qui permet en 7 mn de faire un ensemble d’exercices en combinant cardio et renforcement musculaire. Plus d’excuses pour ceux qui n’ont pas le temps !

Alors à chacun son sport, l’essentiel c’est de pratiquer régulièrement !

Commentaires fermés sur Pourquoi le sport fait-il tant de bien ?

Les 4 huiles essentielles pour un véritable bien-être

Parce que le bien-être est primordial et qu’il faut savoir l’acquérir de façon autonome, voici les 4 huiles essentielles que je conseille dans ma pratique quotidienne auprès de mes patients….

Parce que le bien-être est primordial et qu’il faut savoir l’acquérir de façon autonome, voici les 4 huiles essentielles que je conseille dans ma pratique quotidienne auprès de mes patients. L’utilisation des huiles essentielles de façon externe (sans ingurgitation) est facile et accessible à tous. Attention toutefois à ces quelques recommandations : les huiles essentielles peuvent être déconseillées voire interdites aux personnes épileptiques, femmes enceintes et allaitantes, bébés et enfants de moins de 7 ans. Attention aussi les huiles sont photosensibles et pourront provoquer des taches cutanées après une exposition au soleil. En appliquant attentivement tous ces conseils, vous emprunterez le chemin du bien-être !

1. Lavande vraie, Lavandula angustifolia

La lavande est à diffuser dans vos pièces de vie, son odeur est très agréable et très apaisante. Quelques gouttes dans vos armoires pour parfumer et éviter les mites. L’huile essentielle de lavande dans l’eau de votre fer à vapeur parfumera votre linge également et diffusera une douce odeur calmante qui rendra, je l’espère, cette activité moins pénible. Elle calme et agit sur la nervosité, l’insomnie et les difficultés d’endormissement. A diffuser dans la pièce ou à appliquer sur l’intérieur du poignet ou/et sur le plexus solaire. Quelques gouttes dans l’eau de votre bain vous prépareront aussi à la détente avant la nuit. Une goutte tous les matins derrière chaque oreille de votre bambin repousse les p’tites bêtes à tête que l’on n’aime pas, je veux parler des poux.

2. Eucalyptus, Eucalyptus globulus

L’huile essentielle d’eucalyptus est une huile assainissante qui, diffusée, aseptise l’air ambiant de votre lieu de vie. Quelques gouttes dans votre intérieur éloigneront les mouches et moustiques. Vous pouvez l’associer à la traditionnelle citronnelle. Son odeur tonique stimule et favorise la concentration. En inhalation, lors des pics d’infections hivernales, l’eucalyptus décongestionne votre nez et libère vos voies respiratoires.

3. Marjolaine à coquilles, Origanum marjorana

La marjolaine a des vertus apaisantes. Elle vous aide à vous détendre, à installer le calme. Elle est très efficace contre le stress, les angoisses, la nervosité, l’irritabilité. Vous pouvez appliquer une goutte sur différentes parties du corps comme l’intérieur des poignets, les carotides, le plexus solaire, sous les pieds. Diffusée dans une pièce de vie, elle évitera les tensions. Quelques gouttes dans votre bain vous permettront aussi de vous prélasser et favoriseront l’endormissement.

4. Menthe poivrée, Mentha piperita

L’huile essentielle de menthe est tonifiante. Son odeur fraiche vous réveille, stimule et favorise la concentration, idéale pour une mise en condition avant un travail intellectuel. Elle permet également de surmonter une fatigue passagère que l’on peut rencontrer souvent aux intersaisons. Elle ne sera toutefois jamais aussi efficace qu’une bonne nuit de sommeil ! Une goutte sur un demi-morceau de sucre facilite la digestion suite à un repas trop copieux. Une goutte appliquée une seule fois sur les tempes aide à faire passer un mal de tête. Enfin, diffusée seule ou en association avec la marjolaine et la lavande, elle aidera à lutter contre le mal des transports. Si l’odeur diffusée n’est pas assez forte ou si vous ne pouvez diffuser l’huile essentielle, comme dans le train par exemple, appliquez juste une goutte sous vos narines. C’est très efficace.

Je vous souhaite un beau voyage vers le bien-être !

Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, Leduc.S Editions

Un commentaire sur Les 4 huiles essentielles pour un véritable bien-être

Quelles sont les plantes qui vous aident à bien dormir?

Il existe un grand nombre d’astuces et de techniques pour réussir à s’endormir. Parmi ces outils, faisons un petit tour des plantes qui vous donnent un coup de main pour…

Il existe un grand nombre d’astuces et de techniques pour réussir à s’endormir. Parmi ces outils, faisons un petit tour des plantes qui vous donnent un coup de main pour tomber dans les bras de Morphée.

1. La camomille

C’est une plante très utilisée en Europe et en Amérique du Sud. Elle est très efficace pour traiter l’irritabilité et l’insomnie, notamment chez les enfants. La camomille détend les muscles et facilite la digestion. L’OMS reconnaît que la camomille soulage l’agitation nerveuse et l’insomnie mineure.

2. Le houblon

Cette plante soigne depuis longtemps les insomnies dues à l’anxiété et à la nervosité grâce au méthybuténol, une substance narcotique puissante

3. La lavande

Quelques gouttes d’huiles versées dans le bain avant le coucher sont recommandées pour les personnes victimes d’insomnie.

4. La passiflore

Elle possède des vertus tranquillisantes

5. Le pavot de Californie

Il vous aide à vous endormir et elle améliore aussi la qualité de votre sommeil.

6. Le kava

Cette plante apaisante peut être contre-indiquée en cas de problèmes de foie.

7. La valériane

La racine de valériane a une longue histoire en tant que sédatif. Elle était déjà utilisée par les romains pour soigner les palpitations et l’arythmie. Elle agit sur les neurotransmetteurs qui assurent le calme. La valériane est spécialement indiquée pour les esprits qui bouillonnent.

8. La mélisse

Selon une étude datant de 2003 dans le journal Neuropsychopharmacology, la mélisse améliore le sommeil indirectement en agissant d’abord sur l’humeur et le calme.

Le millepertuis, le rooibos, la fleur d’oranger et le tilleul ont également des propriétés apaisantes et endormantes.

Toutes ces plantes peuvent être assimilées sous forme de tisanes.

Et vous, quelles sont vos techniques pour vous endormir?

Commentaires fermés sur Quelles sont les plantes qui vous aident à bien dormir?

Pourquoi vous devriez vous mettre au running ?

On assiste en France à un véritable boom du running. On comptait déjà 6 millions de pratiquants en 2012 et on a atteint les 8,5 millions en 2014. Facile d’accès,…

On assiste en France à un véritable boom du running. On comptait déjà 6 millions de pratiquants en 2012 et on a atteint les 8,5 millions en 2014. Facile d’accès, le running ne nécessite pas un matériel très sophistiqué. Autrefois jugé « boring » par certains, le running est devenu une activité « branchée ». Il faut dire que les équipementiers ont fait des efforts pour proposer des vêtements et chaussures plus designés et attractifs. La Color Run, une course de 5 kilomètres où vous vous faites saupoudrer de toutes les couleurs pendant la course représente bien cet engouement collectif et jovial nouveau.

1. Connecte aux autres

Sport individuel par excellence, la course devient même un sport collectif. Vous pouvez aujourd’hui mesurer facilement vos performances, les comparer et les montrer aux autres sur les réseaux sociaux grâce aux objets connectés. De véritables mini communautés se regroupent pour courir et on voit débarquer des « hordes » de runners dans les grandes villes. Une application comme jog.in permet de trouver des compagnons de route. Adidas a lancé récemment le Boost Battle Run où 10 équipes parisiennes se sont affrontées pendant 9 mois avec un final à la Villette suivi d’une grande fête. Beaucoup d’autres courses sont organisées par équipe comme les SoMAD ou les MUD DAY.  Le sport, la bonne humeur et les déguisements sont de la partie !

2. Booste la confiance

Atteindre des objectifs minimes ou plus grands comme un semi-marathon ou un marathon est très bon pour l’estime de soi. Courir est un excellent moyen de dépassement de soi car il est facile de mesurer ses performances et de se fixer de nouveaux objectifs plus ambitieux.

3. Améliore l’humeur

La course à pied est connue pour être efficace contre le stress et les troubles de l’humeur comme la dépression. Les endorphines créées procurent aux coureurs une euphorie parfois appelée « runner’s high ».

4. Améliore le sommeil

Les tests ont montré que pour les personnes victimes d’insomnies, le sommeil arrive au bout de 17 minutes les jours d’exercice contre 38 minutes les jours sans.

5. Allonge la durée de vie

Selon une grande étude danoise réalisée sur vingt mille hommes et femmes sur une période de 36 ans, courir entre 1h30 et 2h par semaine augmenterait la durée de vie de 6,2 ans chez les hommes et 5,6 chez les femmes. Pas négligeable non ?

6. Aide à perdre du poids

En 30 minutes, une femme de 60 kilos perd 287 calories à 10 km/h et 96 calories à 5 km/h

7. Renforce les muscles

Le running renforce essentiellement les muscles des jambes, du dos et les abdominaux.

8. Améliore la santé

La course à pied est très bonne pour la santé. Le système immunitaire est renforcé. Les risques de cancer, diabète, tension et maladie du cœur sont diminués. On observe également un renforcement des os.

Si vous ne courez pas pour vous, courez pour les autres. De nombreuses courses sont organisées par des associations caritatives.

On peut courir pour plein d’autres raisons. Quelles sont les vôtres?

4 commentaires sur Pourquoi vous devriez vous mettre au running ?

Type on the field below and hit Enter/Return to search