Catégorie : Plantes

21 jours de cure avec le meilleur des plantes (idée cadeau)

C’est bientôt Noël et il vous manque encore un ou plusieurs cadeaux? J’aimerais vous présenter les potions MyBestea qui sont proposées par Lou-Bartholomée, une jeune entrepreneuse passionnée de plantes et de…

C’est bientôt Noël et il vous manque encore un ou plusieurs cadeaux? J’aimerais vous présenter les potions MyBestea qui sont proposées par Lou-Bartholomée, une jeune entrepreneuse passionnée de plantes et de thé. Cette toute nouvelle startup devrait plaire aux amoureux des produits éthiques et naturels. Les sachets sont bio et les produits sont fabriqués en France, plus exactement en Bretagne.

Lou a découvert les plantes dans son enfance en Asie. Plus tard, elle a fait le pari de perdre du poids grâce aux plantes et ce fut une réussite! Elle a alors décidé de créer des potions avec la talentueuse Caroline Gayet, diététicienne et phytothérapeute. Caroline Gayet est une véritable experte des plantes, elle a notamment écrit « Ma bible des secrets d’herboriste » aux éditions Leduc.

Les recettes sont uniques et chaque Infusette est le résultat de l’efficacité de plantes naturelles ou bios françaises et des meilleurs thés et rooibos d’Asie et d’Afrique du Sud.

La gamme de potions Mybestea comporte des cures Detox, Beauty, Energy, Relaxation et une cure Cocoon pour les femmes enceintes. A l’intérieur des pochettes, Lou a glissé une petite fiche avec des conseils pour plus d’efficacité à mettre sur le frigidaire .

Découvrez très vite les cures sur www.mybestea.com

Commentaires fermés sur 21 jours de cure avec le meilleur des plantes (idée cadeau)

10 huiles essentielles pour mieux gérer le stress et l’anxiété

De tout temps les plantes ont accompagné l’être humain dans sa santé. Aujourd’hui nous ne sommes plus très nombreux à invoquer les « esprits » des plantes (Maïs, Tabac, Peyotl, Ayahuasca…) pour…

De tout temps les plantes ont accompagné l’être humain dans sa santé. Aujourd’hui nous ne sommes plus très nombreux à invoquer les « esprits » des plantes (Maïs, Tabac, Peyotl, Ayahuasca…) pour résoudre nos problèmes, mais elles restent néanmoins, en phytothérapie et aromathérapie, des alliées incontournables de notre bien-être psychique et physique.

Je vous propose ici quelques-unes des « grandes » Huiles Essentielles ayant une action sur la sphère psychologique et plus particulièrement sur le stress et l’anxiété.

1. Lavande fine

(Fleur – Lavandula Angustifolia)
La voie royale vers la découverte des huiles essentielles. C’est probablement la plus utilisée et la plus ancienne, elle était déjà connue dans l’antiquité. C’est avec elle que Réné-Maurice Gattefossé à « créé » l’aromathérapie moderne au début du 20° siècle. Elle présente de nombreuses vertus et propriétés, c’est une véritable panacée. Elle est très bien tolérée, fiable et présente peu de contre-indications.
Particulièrement recommandée pour le stress, l’anxiété, la dépression, l’agitation, l’insomnie et les spasmes musculaires. Elle est légèrement sédative, anxiolytique, antispasmodique, relaxante.
Utilisée en inhalation ou diffusion, son parfum est un délice, et c’est également un puissant support de méditation. En massage (diluée) elle sera à coup sûr la garantie d’un fabuleux moment de détente.

2. Marjolaine à coquille

(Fleur – Origanum Majorana)
Relaxante, antispasmodique, sédative, calmante. Elle agit sur le sytème nerveux de façon tranquillisante en inhibant le stress (action parasympathique)
En inhalation simple, elle est l’amie du fumeur en cours de désintoxication…C’est la cigarette électronique Bio.
Petit conseil pour les pros: elle contient une petite quantité de Thuyanol, si recherché dans le Thym et si difficile à trouver…

3. Laurier Noble

(Rameaux – Laurus Nobilis)
En inhalation ou voie cutanée, il redonne force et courage, il est résolument tourné vers l’action.
C’est légendairement la couronne des vainqueur dans la Rome antique (César) ou aux jeux Olympiques.

4. Camomille Romaine

(Fleur – Chamaemelum Nobile)
Son parfum délicat vous envoutera bien avant de bénéficier de se nombreux bienfaits. Elle est anti-dépressive et décontractante. Sédative et calmante, elle réduit l’anxiété, et rééquilibre le système nerveux. Recommandée lors de chocs émotionnels ou traumatisme affectifs, elle vous remontera affectueusement le moral, et calmera un esprit agité. En inhalation ou en massage laissez son charme faire effet.

 

Les agrumes (Citrus) sont une famille aux mille bienfaits. En plus de leurs vertus digestives remarquables (ballonnements, vésicule biliaire, foie), sous toutes leurs formes ils nous offrent des ressources incontournables au niveau psychique:

5. Bergamotier

(Fruit – Citrus Bergamia)
Ses effets « Mélatonine-like » sur la régulation des rythmes biologiques en font un excellent remède pour les troubles du sommeil. Cette huile essentielle est également calmante (sédative, anxiolytique, antistress, antidépressive) et favorise la détente par ses vertus antispasmodiques

6.Mandarinier

(Fruit – Citrus Reticulata)
Il est remarquable pour lutter contre les troubles du sommeil liés au stress ou à des problèmes de digestion. Il est également Anxiolytique et antidépresseur.

7. Oranger doux

(Fruit – Citrus Sinensis)
Il nous dit: « Je suis sous pression mais je n’ai pas encore craqué! je veux tenir! »
Relaxante et anxiolytique, en inhalation simple, cette huile permet de « prendre du recul », de rassembler ses forces.

8 Citron

(Fruit – Citrus limon)
Contrairement aux autres, cette huile est tonifiante, elle est donc utilisée pour ses vertus anti-dépressives, pour donner un petit coup de fouet et redonner de la vigueur. Pour « digérer » les choses et se remettre en action.

9. Petit Grain Bigarade

(Feuilles et Brindilles d’Oranger Amer – Citrus Aurentium ssp Amara)
C’est le « Rescue » de l’aroma, utilisé tout simplement en inhalation lors de pics de stress ou d’anxiété, il vous permet de garder ou restaurer rapidement votre calme.

10. Néroli

(Fleur d’Oranger Amer – Citrus Aurentium ssp Amara)
Merveille des merveilles! Produite en même temps que l’eau de fleur d’oranger, il faut distiller environ une tonne de fleurs pour obtenir seulement un litre d’huile essentielle…
Sédatif du système nerveux central, relaxant (antispasmodique), et même très légèrement hypnotique, il nous emmène en voyage par son parfum exquis.

 

Ce domaine représentant une des plus importantes indications de l’aromathérapie, il existe de nombreuses autres huiles essentielles aux vertus similaires. Certaines sont plus complexes d’utilisation, présentant des contre indications importantes, elles sont donc déconseillées. Par exemple le Basilic Exotique (Ocimum basilicum), la Coriandre (Coriandrum sativa), la Cannelle (cinamommum cassia) ou la Noix de Muscade (Myristica Fragrans).

Précautions d’usage: Les Huiles Essentielles sont des substances actives très puissantes et très concentrées. D’une manière générale évitez tout contact avec votre peau, diluez les systématiquement (à 5%) dans de l’Huile Végétale, certaines Huiles Essentielles pouvant être agressives à l’état pur. Pour toute utilisation des huiles essentielles (surtout autre qu’olfactive), demandez conseil à votre pharmacien, votre médecin ou tout autre professionnel qualifié. L’usage des Huiles Essentielles est déconseillé aux femmes enceintes et aux jeunes enfants.
Lorsque vous choisissez une Huile Essentielle faites bien attention à ce qu’elle soit la plus fine, la plus pure et naturelle possible, vérifiez également que votre Huile Essentielle est intégrale (ou complète, totale) et biochimiquement déterminée (le chemotype et les sigles HEBBD, HECT…). Attention: la certification bio ne suffit pas à elle seule à garantir la qualité d’une Huile Essentielle.

Ressources Complémentaires : Wikiphyto.fr

2 commentaires sur 10 huiles essentielles pour mieux gérer le stress et l’anxiété

Rencontre avec la naturopathe Marie-Hélène Bonnet

Je vous propose aujourd’hui de faire la connaissance de Marie-Hélène Bonnet, notre naturopathe qui exerce à Mondavezan en Haute-Garonne. Si vous passez dans le coin, ne ratez surtout pas les…

Je vous propose aujourd’hui de faire la connaissance de Marie-Hélène Bonnet, notre naturopathe qui exerce à Mondavezan en Haute-Garonne. Si vous passez dans le coin, ne ratez surtout pas les belles chambres d’hôte de Marie-Hélène !

Quelques mots sur ton parcours Marie-Hélène ?
Mon parcours personnel, familial et professionnel m’a montré au fur et à mesure la nécessité d’écouter les personnes, de leur donner ce dont elles avaient besoin pour être heureuses et je pense que sans m’en rendre compte, autrui à toujours été plus important que moi même. Donc la vie m’a aussi montré de plus en plus fort et par l’intermédiaire de mon corps physique qu’il fallait aussi que je m’occupe de moi et que s’occuper des autres commence aussi par s’occuper de soi-même. Donc à donner au niveau professionnel avec un métier d’engagement que j’ai fait durant 20 ans et à donner pour ma famille je me suis en quelque sorte oubliée et les maux sont devenus de plus en plus forts, j’avais comme une incapacité à avancer physiquement et mentalement face aux difficultés rencontrées avec ce mode de fonctionnement. J’en ai vite déduit que mon hygiène de vie et ma vision de « donner » devait changer. Alors j’ai décidé de prendre ma santé et ma nouvelle vie en main en me formant tout d’abord à établir une assiette nutritive en accord avec mes besoins profonds puis par le cours des choses en poursuivant mes études au domaine de la naturopathie, puis de notre mère nature par les plantes. Ce qui m’a fait passé beaucoup de temps (et encore aujourd’hui) à étudier à fond afin de me guérir en priorité ! En simultané, et je pense que tout est lié, je me suis ouverte à la spiritualité grâce à ce nouvel éveil de l’intérieur et grâce à l’émerveillement de tout ce que nous offre cette terre.

Comment présenterais-tu ta spécialité à quelqu’un qui ne la connait pas ou à un enfant ?
La naturopathie est une thérapie naturelle qui est principalement axée sur la prévention des maladies, elle a pour but de relancer le processus d’auto-guérison de notre organisme. Pour cela, le naturopathe a divers moyens naturels pour y parvenir : l’alimentation et la nutrition des cellules, les plantes, les massages, la réflexologie… et tout cela en suivant une logique sous forme de cure selon les saisons ou les besoins de la personne : cure de détoxination où les jeûnes ou mono diètes auront leur place, cures de revitalisation.

Quelles sont tes valeurs profondes ?
Mes valeurs profondes sont le respect de l’être humain, l’entraide, la justice, cultiver l’Amour et la sérénité de l’esprit.

Quels sont tes objectifs dans la vie ?
Allumer le maximum de lumières chez les personnes qui se plaignent sans voir les choses importantes de la vie. Montrer qu’il y a une possibilité d’ouverture de la conscience par une bonne hygiène de vie physique et mental, aider les autres à s’aider eux-mêmes : responsabilisation, autonomie.

Comment comptes-tu les atteindre ?
En maîtrisant mon domaine, en ouvrant constamment les yeux, en restant connecté, en écoutant et en développant constamment mes compétences pour améliorer la transmission de mes connaissances.

Ton idée pour améliorer le monde ?
Ne pas être égoïste mais penser à soi : s’aimer est la clé pour aimer les autres. Ne pas se laisser influencer. Ne pas avoir peur car la peur est le poison, d’ailleurs c’est sur cette base que beaucoup de personnes se réservent le droit d’avoir l’ascendance sur une autre personne ou un peuple. Donc mon idée : libération de son mental pour agir et faire bouger les choses à son niveau.

Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik ?
Pour me faire connaître et pour que des personnes en recherche de mieux être puissent avoir envie de me contacter pour trouver leur solution. Et bien évidemment pour montrer le panel de possibilités du domaine de la naturopathie et de la phytothérapie.

2 commentaires sur Rencontre avec la naturopathe Marie-Hélène Bonnet

Une algue fantastique qui vous protège du soleil !

Tout le monde le sait enfin aujourd’hui : les crèmes solaires bloquent tous les UV – y compris les UVB indispensables à notre santé, ce en plus des substances chimiques…

Tout le monde le sait enfin aujourd’hui : les crèmes solaires bloquent tous les UV – y compris les UVB indispensables à notre santé, ce en plus des substances chimiques nocives nous polluant via le derme et se rependant dans la nature ensuite!

Il faut le savoir: les RAYONS ULTRA VIOLETS (UV) SONT INDISSOCIABLES DU SOLEIL ET DE SES BIENFAITS; ils se composent en fait des UVA- qui abîment la peau et les yeux -ainsi que des UVB – bénéfiques quant à eux puisqu’ils permettent à la peau de synthétiser de la vitamine D3.

Certaines algues exposées en permanence au rayonnement UV ont developpé une stratégie naturelle dont nous pouvons nous inspirer; elles synthétisent naturellement leur écran solaire : l’astaxanthine.

Cette dernière sert en effet à protéger les micro-algues lorsqu’elles sont soumises à un stress destructeur lié à la dégradation de leur habitat : eau insuffisante, rayonnement excessif du soleil, température inadéquate…; leur production d’astaxanthine agit alors comme un bouclier pour les protéger.

L’astaxanthine est donc le pigment rouge trouvé dans la micro algue Haematococcus Pluvialis, tellement efficace pour absorber le rayonnement solaire, la lumière ultraviolette: les études montrent que l’astaxanthine s’incorpore parfaitement dans et à travers la membrane des cellules, où elle agit comme un inhibiteur puissant de l’oxydation des lipides; on voit donc bien l’intérêt (pour la peau, les yeux, le cœur, le cerveau, les muscles, le vieillissement…) qui en découle !

Lorsque cette micro algue est consommée par les crevettes et crustacés, le pigment donne donc sa teinte rougeâtre à leur carapace ; idem au fur et à mesure du ‘chemin’ de l’astaxanthine dans la chaîne alimentaire, créant les couleurs rouges et roses que nous voyons dans le krill, les poissons comme le saumon, ou encore qui colorent les flamants roses.

Puisque l’astaxanthine est l’un des plus puissants antioxydants (100 fois plus puissante que la vitamine E par exemple), il est donc simple et tellement plus logique, sain, durable et éthique de se protéger en se procurant l’astaxanthine à sa source végétale, via l’Haematococcus Pluvialis!

Il faut bien entendu vous assurer que l’astaxanthine que vous ingérerez soit bien naturelle (car désormais il en existe de synthèse), provenant d’Haematococcus Pluvialis de culture durable en eau de qualité contrôlée, qu’elle soit dans son TOTUM naturel (et non pas extraite au solvant), et idéalement associée à des lipides de type ‘phospholipides’ puisqu’il a été démontré que son absorption était ainsi améliorée de près de 12 fois, par rapport à une formule sans phospholipides.

L’astaxanthine permettra donc de participer à la protection de votre peau contre l’oxydation produite par les UVA , tout autant que celle de vos yeux très exposés aux UV; elle vous permet ainsi de profiter des bienfaits qu’offrent les UVB.

Alors régalez vous de soleil, en protégeant vos cellules de l’intérieur!
(Attention tout de même à ne pas exagérer le temps d’exposition de tout votre corps !)

Commentaires fermés sur Une algue fantastique qui vous protège du soleil !

7 choses à mettre dans votre trousse de secours naturelle

Nous y voilà ! Hier matin vous avez emmené votre terreur pour la dernière fois à l’école. Les grandes vacances commencent pour les enfants ? Pas pour les parents ! Pour vous…

Nous y voilà ! Hier matin vous avez emmené votre terreur pour la dernière fois à l’école. Les grandes vacances commencent pour les enfants ? Pas pour les parents ! Pour vous aider à faire face à cette grande croisade qui force votre admiration pour la maîtresse, voici quelques astuces naturelles qui amélioreront votre quotidien.

Dans ma trousse de voyage, je mets :

1. De l’huile essentielle de Lavande Aspic pour les piqures d’insecte
1 goutte sur le petit bouton pour calmer les démangeaisons et on veille à ce que biboun n’y touche pas, car dans les yeux ça soulage beaucoup moins.

2. Un tube de granules d’Apis Mellifica 9CH pour les piqures de guêpe
3 granules à faire fondre sous la langue pour limiter les réactions, à renouveler au coucher. Cela ne suffira pas en cas d’allergie en revanche, il faudra se rendre chez un médecin, mais ça réduira les effets négatifs.

3. Un tube de granules d’Arnica Montana 9CH pour les bleus
3 granules à faire fondre sous la langue en cas de coups ou de chute, et renouveler au coucher. En fonction de l’intensité du coup, on peut prendre jusqu’à 10 granules, et surtout consulter un médecin en cas de traumatisme important.

4. Un tube de granules d’Alium Cepa Composé pour les rhumes
3 granules à faire fondre sous la langue dès les premiers signes : nez qui coule, éternuement. A renouveler toutes les 2h et espacer au fur et à mesure de l’amélioration. Arrêter à la disparition des symptômes. Ce composé fonctionne très bien aux premiers signes, mais s’il y a de la fièvre ce n’est plus le traitement approprié.

5. Une bouteille d’Aloe Vera en gel pour les coups de soleil
A appliquer généreusement sur les coups de soleil après la douche. L’aloe vera aidera la peau à se reconstituer, sans aucun conservateur, excipient ou autres cochonneries. Attention l’aloe vera ne protège pas des coups de soleil, elle est à appliquer après l’exposition et non avant ni pendant.
Conservez la bouteille au frais, ce sera d’autant plus agréable de l’appliquer.

6. De l’huile essentielle de Menthe Poivrée pour le mal des transports
1 goutte sur ½ sucre à faire fondre sous la langue pour les adultes, ou à renifler sur un mouchoir pour les enfants de plus de 2 ans. L’HE de Menthe poivrée est également excellente pour les maux de tête, et lendemain de fête arrosée !

7. De l’huile essentielle d’eucalyptus citronnée pour éloigner les moustiques
Quelques gouttes dans un peu d’huile végétale en application sur le corps, en association avec de l’HE de Géranium Rosa. Eviter les expositions au soleil et privilégier son utilisation pour les barbecues du soir. Pour le reste de la journée vous pouvez l’utiliser en diffusion.

Tous ces traitements ne sont bien sûr pas à usage unique, cette trousse se révèlera un vrai couteau suisse pour vos randonnées en montagne et grillades en bord de mer. Mais ces conseils ne se substituent pas aux recommandations d’un médecin.

Je vous souhaite de belles vacances 🙂

Commentaires fermés sur 7 choses à mettre dans votre trousse de secours naturelle

Les mauvaises herbes ? Pas si mauvaises que ça…

La température s’adoucissant, voilà qu’on voit apparaître de plus en plus des jeunes pousses d’ortie, de pissenlit, d’égopode, de galinsoga… Et le geste le plus répandu, c’est de s’en débarrasser…

La température s’adoucissant, voilà qu’on voit apparaître de plus en plus des jeunes pousses d’ortie, de pissenlit, d’égopode, de galinsoga… Et le geste le plus répandu, c’est de s’en débarrasser (notamment à coup d’herbicide, ce qui n’arrange rien). Mais est-ce que ça vaut vraiment le coup ? Non, bien sûr que non. En effet, bien avant l’arrivée du modernisme industriel, les gens dans les campagnes avaient l’habitude de faire provision de ces herbes au Printemps. Habitude devenue une marque de pauvreté pour les gens des villes. Mais aujourd’hui, on sait, grâce à des études nutritionnelles entreprises sur ces plantes par la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture), qu’elles sont très riches en oligo-éléments, antioxydants, acides aminés…

Quelques chiffres

Sur 100 g, on constate que l’ortie (630 mg), le pissenlit (473 mg), le chénopode blanc (370 mg), la pâquerette (190 mg) et le plantain (184 mg) sont plus riches en calcium que le lait (120 mg).

Toujours sur 100 g, on remarque que le cynorrhodon (1350 mg), l’épilobe (350 mg), l’ortie (333 mg), la barbarée (315 mg), la violette (210 mg) et le pissenlit (115 mg) sont plus riches en vitamine C que l’orange (53 mg).

Les plus connues

– L’ortie
Elle est riche en fer et en vitamine C, ainsi qu’en protéines complètes. Elle est le plus souvent utilisée pour reconstituer le sang (anémie…). Antivirale, elle lutte également contre les irritations intestinales, les maux d’estomac, l’eczéma, les maladies rénales…

– Le pissenlit
Il est particulièrement riche en calcium, cuivre et en vitamine A. Il est surtout employé comme dépuratif du foie et des reins. Mais il a aussi une action sudorifique, tonifiante, et c’est aussi un fluidifiant du sang.

– Le plantain
Riche en protéines et en lutéoline, le plantain est réputé pour ses propriétés anti-allergiques. Il lutte donc contre l’asthme pulmonaire, les affections des voies respiratoires, les bronchites mais aussi les éruptions cutanées.

L’exception

– Le pourpier
En effet, c’est une verdure qui contient une grande teneur en oméga 3 dans ses feuilles, ce qui est rare pour un végétal.

Mais elles ne sont pas seulement bonnes pour la santé ! Elles sont aussi très bénéfiques pour l’environnement : elles enrichissent le sol, le compost, donnent des informations sur l’état du sol. Elles favorisent aussi la biodiversité et soignent les plantes cultivées.

Bien sûr, avant de les cueillir, il est nécessaire de bien connaître ces plantes et la qualité du lieu où elles se trouvent.

Alors, bonne cueillette et bonne dégustation !

Un commentaire sur Les mauvaises herbes ? Pas si mauvaises que ça…

10 utilisations de l’huile essentielle d’encens

L’encens est connu depuis des siècles pour ses vertus soignantes. 1. Améliore l’attention Appliquez une ou deux gouttes sur les tempes et derrière la nuque. 2. Améliore l’humeur Diffusez 6…

L’encens est connu depuis des siècles pour ses vertus soignantes.

1. Améliore l’attention

Appliquez une ou deux gouttes sur les tempes et derrière la nuque.

2. Améliore l’humeur

Diffusez 6 à 12 gouttes accompagnées de quelques gouttes de lavande.

3. Renforce les ongles

Appliquez une ou deux gouttes sur la base des ongles deux ou trois fois par jour.

4. Renforce le système immunitaire

Placez quelques gouttes sous vos pieds et frottez.

5. Efface les points noirs et les boutons dûs au soleil

Placez une ou deux gouttes deux fois par jour sur la zone concernée.

6. Efface les cicatrices

Placez une ou deux gouttes deux fois par jour sur la cicatrice.

7. Soulage les démangeaisons de peau

Placez une ou deux gouttes diluées (50%-50%) ou non dans une huile végétale.

8. Soigne les verrues

Appliquez une ou deux gouttes deux ou trois fois par jour.

9. Soulage les coupures et égratignures

Mettez une ou deux gouttes pour désinfecter et accélérer le rétablissement.

10. Soulage les ampoules

Diluez avec de l’huile végétale et appliquez deux fois par jour.

2 commentaires sur 10 utilisations de l’huile essentielle d’encens

Les 4 huiles essentielles pour un véritable bien-être

Parce que le bien-être est primordial et qu’il faut savoir l’acquérir de façon autonome, voici les 4 huiles essentielles que je conseille dans ma pratique quotidienne auprès de mes patients….

Parce que le bien-être est primordial et qu’il faut savoir l’acquérir de façon autonome, voici les 4 huiles essentielles que je conseille dans ma pratique quotidienne auprès de mes patients. L’utilisation des huiles essentielles de façon externe (sans ingurgitation) est facile et accessible à tous. Attention toutefois à ces quelques recommandations : les huiles essentielles peuvent être déconseillées voire interdites aux personnes épileptiques, femmes enceintes et allaitantes, bébés et enfants de moins de 7 ans. Attention aussi les huiles sont photosensibles et pourront provoquer des taches cutanées après une exposition au soleil. En appliquant attentivement tous ces conseils, vous emprunterez le chemin du bien-être !

1. Lavande vraie, Lavandula angustifolia

La lavande est à diffuser dans vos pièces de vie, son odeur est très agréable et très apaisante. Quelques gouttes dans vos armoires pour parfumer et éviter les mites. L’huile essentielle de lavande dans l’eau de votre fer à vapeur parfumera votre linge également et diffusera une douce odeur calmante qui rendra, je l’espère, cette activité moins pénible. Elle calme et agit sur la nervosité, l’insomnie et les difficultés d’endormissement. A diffuser dans la pièce ou à appliquer sur l’intérieur du poignet ou/et sur le plexus solaire. Quelques gouttes dans l’eau de votre bain vous prépareront aussi à la détente avant la nuit. Une goutte tous les matins derrière chaque oreille de votre bambin repousse les p’tites bêtes à tête que l’on n’aime pas, je veux parler des poux.

2. Eucalyptus, Eucalyptus globulus

L’huile essentielle d’eucalyptus est une huile assainissante qui, diffusée, aseptise l’air ambiant de votre lieu de vie. Quelques gouttes dans votre intérieur éloigneront les mouches et moustiques. Vous pouvez l’associer à la traditionnelle citronnelle. Son odeur tonique stimule et favorise la concentration. En inhalation, lors des pics d’infections hivernales, l’eucalyptus décongestionne votre nez et libère vos voies respiratoires.

3. Marjolaine à coquilles, Origanum marjorana

La marjolaine a des vertus apaisantes. Elle vous aide à vous détendre, à installer le calme. Elle est très efficace contre le stress, les angoisses, la nervosité, l’irritabilité. Vous pouvez appliquer une goutte sur différentes parties du corps comme l’intérieur des poignets, les carotides, le plexus solaire, sous les pieds. Diffusée dans une pièce de vie, elle évitera les tensions. Quelques gouttes dans votre bain vous permettront aussi de vous prélasser et favoriseront l’endormissement.

4. Menthe poivrée, Mentha piperita

L’huile essentielle de menthe est tonifiante. Son odeur fraiche vous réveille, stimule et favorise la concentration, idéale pour une mise en condition avant un travail intellectuel. Elle permet également de surmonter une fatigue passagère que l’on peut rencontrer souvent aux intersaisons. Elle ne sera toutefois jamais aussi efficace qu’une bonne nuit de sommeil ! Une goutte sur un demi-morceau de sucre facilite la digestion suite à un repas trop copieux. Une goutte appliquée une seule fois sur les tempes aide à faire passer un mal de tête. Enfin, diffusée seule ou en association avec la marjolaine et la lavande, elle aidera à lutter contre le mal des transports. Si l’odeur diffusée n’est pas assez forte ou si vous ne pouvez diffuser l’huile essentielle, comme dans le train par exemple, appliquez juste une goutte sous vos narines. C’est très efficace.

Je vous souhaite un beau voyage vers le bien-être !

Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, Leduc.S Editions

Un commentaire sur Les 4 huiles essentielles pour un véritable bien-être

Le thé, un ami qui vous veut du bien…

Le thé est issu d’une plante appelée : théier « Camellia Sinensis ». Cette plante est connue depuis plus de 5000 ans en Chine. C’est un élixir de santé et…

Le thé est issu d’une plante appelée : théier « Camellia Sinensis ». Cette plante est connue depuis plus de 5000 ans en Chine. C’est un élixir de santé et de bien être qui agit aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de notre corps. Il apporte de véritables bienfaits sur l’esprit et le physique, sans compter le plaisir gustatif ! tout cela ne se fait pas sans un rituel ou une préparation bien connus depuis la nuit des temps. Et oui il faut bien accorder la plus grande attention à cette boisson qui nous accompagne dans notre quête de plaisir-santé !

Naissance de la cérémonie du thé

Selon la légende, elle a été introduite au Japon par un moine bouddhiste venu de Chine, puis, cette boisson devint de plus en plus populaire. La cérémonie du thé existe aussi bien en Chine qu’au Japon, savez vous de quoi il s’agit ? C’est un rituel très précis et adapté au lieu géographique, au nombre d’invités, qui relève de l’instant « sacré » de la préparation du thé. Lors de cette cérémonie, on célèbre l’harmonie, le respect, la pureté et la tranquillité de l’esprit. Une expérience mystique donc, qui vaut largement quelques sessions de massage…elle a été rapportée en France par les missionnaires jésuites européens à la fin du XVIème siècle.

Préparation des feuilles de thé

Le thé est obtenu en entreposant des feuilles fraîches de théier les unes sur les autres jusqu’à ce qu’elles flétrissent. Puis, elles sont roulées. La mise en contact des sucs avec les enzymes provoquant un début de fermentation. Ainsi, les principes aromatiques se développent, les feuilles sont ensuite torréfiées et séchées pour le thé noir.

Pour le thé vert, la fermentation n’a pas lieu, les enzymes sont inactivées par de la vapeur d’eau sous pression, puis séchées.

L’Art de faire son thé

– Pour que le thé ait des vertus santé on considère qu’il faut entre 2 % et 10 % de plantes. Après, on définit la dose en fonction de l’effet recherché : en dessous de 2 % c’est une infusion plaisir ou boisson d’agrément. Il faut donc de 20 gr à 100 gr de plante pour un litre d’eau.

– La température idéale de l’eau serait de 70° pour le thé vert ou blanc, avec un temps d’infusion de 3 à 4mn, et de 85 à 90° pour le thé noir et 2 à 3mn d’infusion.
En réalité selon certaines sources c’est surtout la technique qui importe le plus : mettre de l’eau à la bonne température directement sur la plante et laisser infuser le temps nécessaire. Si vous décidez tout de même de laisser infuser plus longtemps (vous risquez de tuer les constituants de la plante) vous n’aurez plus de caféine. Mais généralement quand on fait une infusion de thé c’est pour garder l’ensemble de ses propriétés et créer une synergie.

* Astuce : Au delà du temps d’infusion ou de décoction certains composants seront altérés par le contact de l’eau donc il suffit de faire infuser le thé le temps préconisé et ensuite le garder au réfrigérateur si l’on veut le consommer tout le long de la journée.

Bienfaits du thé, recommandations

La consommation de thé est associée à une réduction des infarctus et à une diminution des risques de cancers et de démences. Il apporte aussi une amélioration de la densité osseuse. Il a de nombreuses vertus : piégeur de radicaux libres, diurétique, anti-cholestérol, prévient le diabète, renforce le système immunitaire… Ses composants puissants : tanins, polyphénols, flavonoïdes, caféine jusqu’à 4% et bien d’autres, forment une synergie qui le positionne au premier rang des anti-oxydants majeurs.

Pour certaines personnes, boire du thé vert peut interférer avec l’absorption des nutriments car les anti-oxydants tels que les polyphénols dans le thé vert peuvent se lier au fer, inhibant son absorption intestinale. Pour maximiser votre absorption des vitamines et des minéraux de l’alimentation, il sera mieux d’éviter la prise concomitante de thé vert. Étant donné que le thé est la boisson quotidienne pour plus des trois quarts de la population mondiale, on devrait trouver beaucoup d’individus anémiques !!! Et il y a des études qui ne mentionnent aucun problème entre le thé et le fer et la vitamine B12 !!! (1)

* astuce : une technique pour garder son fer ?
Le thé vert contient un tanin qui bloque l’absorption du fer provenant des aliments et des suppléments. Il est préférable dans ce cas d’ajouter du citron ou boire le thé entre les repas. En effet, le citron contient de la vitamine C qui favorise l’absorption du fer.

Le thé est aussi un véritable produit de « beau thé »

Il clarifierait le teint et atténuerait vos cernes !!
Attention, contrairement à une croyance bien ancrée, le thé ne fait pas mincir !!

Le thé en usage culinaire aussi

En plus de le boire, le thé peut servir à aromatiser vos plats !! il est possible de faire infuser les feuilles et de les mettre dans des salades ou de s’en servir pour farcir un poisson par exemple ! elles peuvent être mises à mariner, pourquoi pas …les anglais parfument leurs cakes, en Chine le canard et les volailles sont fumées au thé… ensuite rien ne vous empêche de parfumer sauces, crèmes potages et autres sabayons légers.. humm ça me donne envie de vous donner une recette dans un prochain article de Panna Cotta au lait d’amande, gingembre et gelée au thé Matcha….

Contre indication

Les femmes enceintes ou qui allaitent devraient éviter le thé. Les tannins peuvent être transmis à l’enfant par le lait maternel.

 

(1) Les chercheurs Belges à la Katholieke Universiteit Leuven ont constaté que la consommation de thé vert ne diminue pas la quantité de fer stockée dans votre corps. Le résultat de cette étude a été publiée dans le numéro de mai 2002 de « European Journal of Clinical Nutrition

Commentaires fermés sur Le thé, un ami qui vous veut du bien…

8 utilisations de l’huile essentielle de lavande

1. Soulage les piqûres d’abeille Appliquez une ou deux gouttes sur la zone attaquée. 2. Soulage les coupures et brûlures Appliquez quelques gouttes pour soulager la douleur et désinfecter. 3….

1. Soulage les piqûres d’abeille

Appliquez une ou deux gouttes sur la zone attaquée.

2. Soulage les coupures et brûlures

Appliquez quelques gouttes pour soulager la douleur et désinfecter.

3. Favorise l’endormissement

Diffusez de l’huile prêt de votre lit ou versez une ou deux gouttes sur votre oreiller. Votre esprit sera calmé et apte à l’endormissement.

4. Relaxe

Dans votre bain, versez cinq à dix gouttes.

5. Calme l’eczéma

Diluez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande avec de l’huile de coco puis appliquez.

6. Soulage les migraines

Diffusez quelques gouttes ou appliquez sur les tempes.

7. Soulage les lèvres sèches

Diluez une goutte avec une cuillère d’huile de coco.

8. Anti-mite

Mettez quelques gouttes sur des boules de coton et déposez-les dans vos tiroirs ou armoires.

Commentaires fermés sur 8 utilisations de l’huile essentielle de lavande

Type on the field below and hit Enter/Return to search