Le thé est issu d’une plante appelée : théier « Camellia Sinensis ». Cette plante est connue depuis plus de 5000 ans en Chine. C’est un élixir de santé et de bien être qui agit aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de notre corps. Il apporte de véritables bienfaits sur l’esprit et le physique, sans compter le plaisir gustatif ! tout cela ne se fait pas sans un rituel ou une préparation bien connus depuis la nuit des temps. Et oui il faut bien accorder la plus grande attention à cette boisson qui nous accompagne dans notre quête de plaisir-santé !

Naissance de la cérémonie du thé

Selon la légende, elle a été introduite au Japon par un moine bouddhiste venu de Chine, puis, cette boisson devint de plus en plus populaire. La cérémonie du thé existe aussi bien en Chine qu’au Japon, savez vous de quoi il s’agit ? C’est un rituel très précis et adapté au lieu géographique, au nombre d’invités, qui relève de l’instant « sacré » de la préparation du thé. Lors de cette cérémonie, on célèbre l’harmonie, le respect, la pureté et la tranquillité de l’esprit. Une expérience mystique donc, qui vaut largement quelques sessions de massage…elle a été rapportée en France par les missionnaires jésuites européens à la fin du XVIème siècle.

Préparation des feuilles de thé

Le thé est obtenu en entreposant des feuilles fraîches de théier les unes sur les autres jusqu’à ce qu’elles flétrissent. Puis, elles sont roulées. La mise en contact des sucs avec les enzymes provoquant un début de fermentation. Ainsi, les principes aromatiques se développent, les feuilles sont ensuite torréfiées et séchées pour le thé noir.

Pour le thé vert, la fermentation n’a pas lieu, les enzymes sont inactivées par de la vapeur d’eau sous pression, puis séchées.

L’Art de faire son thé

– Pour que le thé ait des vertus santé on considère qu’il faut entre 2 % et 10 % de plantes. Après, on définit la dose en fonction de l’effet recherché : en dessous de 2 % c’est une infusion plaisir ou boisson d’agrément. Il faut donc de 20 gr à 100 gr de plante pour un litre d’eau.

– La température idéale de l’eau serait de 70° pour le thé vert ou blanc, avec un temps d’infusion de 3 à 4mn, et de 85 à 90° pour le thé noir et 2 à 3mn d’infusion.
En réalité selon certaines sources c’est surtout la technique qui importe le plus : mettre de l’eau à la bonne température directement sur la plante et laisser infuser le temps nécessaire. Si vous décidez tout de même de laisser infuser plus longtemps (vous risquez de tuer les constituants de la plante) vous n’aurez plus de caféine. Mais généralement quand on fait une infusion de thé c’est pour garder l’ensemble de ses propriétés et créer une synergie.

* Astuce : Au delà du temps d’infusion ou de décoction certains composants seront altérés par le contact de l’eau donc il suffit de faire infuser le thé le temps préconisé et ensuite le garder au réfrigérateur si l’on veut le consommer tout le long de la journée.

Bienfaits du thé, recommandations

La consommation de thé est associée à une réduction des infarctus et à une diminution des risques de cancers et de démences. Il apporte aussi une amélioration de la densité osseuse. Il a de nombreuses vertus : piégeur de radicaux libres, diurétique, anti-cholestérol, prévient le diabète, renforce le système immunitaire… Ses composants puissants : tanins, polyphénols, flavonoïdes, caféine jusqu’à 4% et bien d’autres, forment une synergie qui le positionne au premier rang des anti-oxydants majeurs.

Pour certaines personnes, boire du thé vert peut interférer avec l’absorption des nutriments car les anti-oxydants tels que les polyphénols dans le thé vert peuvent se lier au fer, inhibant son absorption intestinale. Pour maximiser votre absorption des vitamines et des minéraux de l’alimentation, il sera mieux d’éviter la prise concomitante de thé vert. Étant donné que le thé est la boisson quotidienne pour plus des trois quarts de la population mondiale, on devrait trouver beaucoup d’individus anémiques !!! Et il y a des études qui ne mentionnent aucun problème entre le thé et le fer et la vitamine B12 !!! (1)

* astuce : une technique pour garder son fer ?
Le thé vert contient un tanin qui bloque l’absorption du fer provenant des aliments et des suppléments. Il est préférable dans ce cas d’ajouter du citron ou boire le thé entre les repas. En effet, le citron contient de la vitamine C qui favorise l’absorption du fer.

Le thé est aussi un véritable produit de « beau thé »

Il clarifierait le teint et atténuerait vos cernes !!
Attention, contrairement à une croyance bien ancrée, le thé ne fait pas mincir !!

Le thé en usage culinaire aussi

En plus de le boire, le thé peut servir à aromatiser vos plats !! il est possible de faire infuser les feuilles et de les mettre dans des salades ou de s’en servir pour farcir un poisson par exemple ! elles peuvent être mises à mariner, pourquoi pas …les anglais parfument leurs cakes, en Chine le canard et les volailles sont fumées au thé… ensuite rien ne vous empêche de parfumer sauces, crèmes potages et autres sabayons légers.. humm ça me donne envie de vous donner une recette dans un prochain article de Panna Cotta au lait d’amande, gingembre et gelée au thé Matcha….

Contre indication

Les femmes enceintes ou qui allaitent devraient éviter le thé. Les tannins peuvent être transmis à l’enfant par le lait maternel.

 

(1) Les chercheurs Belges à la Katholieke Universiteit Leuven ont constaté que la consommation de thé vert ne diminue pas la quantité de fer stockée dans votre corps. Le résultat de cette étude a été publiée dans le numéro de mai 2002 de « European Journal of Clinical Nutrition

Commentaires