Auteur : Elodie Hochard

Moby nous fait un cadeau : 4h de musique de méditation

Internationalement connu pour sa musique électro, Moby a partagé depuis peu une série de musiques destinée au yoga, à la méditation et au retour au calme. Egalement connu pour pratiquer…

Internationalement connu pour sa musique électro, Moby a partagé depuis peu une série de musiques destinée au yoga, à la méditation et au retour au calme.

Egalement connu pour pratiquer le yoga, la photographie, être vegan et défenseur des droits des animaux, il dit sur son site web : « Ces deux dernières années, j’ai composé de la musique vraiment très calme à écouter lorsque je pratique le yoga, que je dors, que je médite ou panique. J’ai fini avec 4 heures de musique et j’ai décidé de la donner. Vous pouvez la télécharger gratuitement [sur son site]. C’est vraiment très calme : pas de batterie, pas de voix, juste de très doux et jolis accords, des sons calmes pour dormir, pratiquer le yoga, etc. Vous êtes libre de partager, de donner ou peu importe, ce n’est pas protégé ou quoi que ce soit, ou du moins ça ne devrait pas l’être.
Merci, Moby »

Voici une belle opportunité pour méditer ou tout simplement retrouver le calme en se laissant bercer par cette douce symphonie.

Je vous offre le livre « Les clés du bonheur en 52 semaines » !

Commentaires fermés sur Moby nous fait un cadeau : 4h de musique de méditation

La méditation booste corps et cerveau

Etre heureux et en bonne santé, n’est-ce pas ce que vous souhaitez ? Il existe une solution pratiquée depuis 5000 ans. Il s’agit de la Méditation ; et la science…

Etre heureux et en bonne santé, n’est-ce pas ce que vous souhaitez ? Il existe une solution pratiquée depuis 5000 ans. Il s’agit de la Méditation ; et la science vient désormais prouver ses bienfaits sur la santé morale et physique.

Les études sur le sujet sont nombreuses, et en voici un échantillon particulièrement éloquent démontrant les bénéfices de la méditation.

1. Amélioration du sommeil

Selon l’étude du Dr Michael J. Breus, suite à un programme de 8 semaines de méditation, les personnes souffrent moins d’insomnie, ont un meilleur sommeil et moins de fatigue quotidienne et tracas.

2. Réduction du stress, de l’anxiété et du risque de burn-out

Dès 30 à 40h de méditation, les syndromes d’anxiété réduiraient de 5 à 10% (Health Day Reporter & PubMed).
Les rechutes de dépression et de burn-out seraient même diminuées de 64% (Jama Internal Medicine).
Le American Journal of Psychiatry démontre quant à lui la baisse des perturbations psychologiques.

3. Baisse des addictions

L’Université de Médecine de Yale a démontré une diminution de la consommation de marejuana et de 88% le nombre de cigarettes.

4. Meilleure neuro-plasticité du cerveau

La pratique permet d’établir de nouvelles connexions entre les neurones dont les conséquences se font sentir sur le système immunitaire, la capacité de concentration et la diminution de l’émotion de peur (Richard J. Davidson).

5. Moins d’hyperactivité, plus d’attention

78% des personnes ayant réalisé l’étude du Journal of Attention Desorder, ont constaté qu’ils étaient plus attentifs et concentrés.

6. Méditer est plus efficace que prendre des vacances

Enfin, une toute dernière étude parue en 2016 dans le journal Translational Psychiatry, a comparé deux groupes de femmes de 30 à 60 ans. Trente d’entre elles s’adonnaient à un programme de méditation et les trente autres profitaient de leur temps libre. Suite à un prélèvement sanguin, le constat est sans appel : même si toutes les femmes se sentent en meilleur forme après ce séjour, les pratiquantes de méditation ont diminué leur taux de stress et leur rechute face à la déprime, même après plusieurs jours de reprise du travail (contrairement aux autres).

Après ces constats édifiants, peut-être vous demandez-vous comment faire. Dans un prochain article, je vous partagerai de petits exercices très simples pour commencer à se mettre à la méditation. D’ici là, mon ebook « Les Clés du Bonheur en 52 semaines » vous est offert. Vous y trouverez de nombreuses astuces à mettre déjà en place dans votre quotidien.

Commentaires fermés sur La méditation booste corps et cerveau

Lâcher-prise : 3 astuces simples pour démarrer

A la veille de mes 30 ans, au bord de l’épuisement professionnel et sentimental, j’ai fini par tout lâcher. Une nouvelle vie s’ouvrait à moi. Mais qu’entend-on véritablement par «…

A la veille de mes 30 ans, au bord de l’épuisement professionnel et sentimental, j’ai fini par tout lâcher. Une nouvelle vie s’ouvrait à moi. Mais qu’entend-on véritablement par « lâcher-prise »? Et comment faire? Je vous livre dans cet article ma définition de cet état que l’on nomme le « lâcher-prise » avec 3 astuces simples pour enfin s’y mettre. Ce partage est le fruit de mes 20 années de pratique de la méditation et de mon expérience de vie personnelle et professionnelle.

Il est assez courant de nos jours d’entendre un ami ou un collègue dire « Lâche-prise, ça ira mieux » ou encore « il faut savoir lâcher-prise dans la vie ». Si vous êtes dans ce cas, vous vous dites certainement : « Plus facile à dire qu’à faire ! ». N’est-ce pas ? Même si votre entourage vous adresse ces conseils dans l’intention de vous aider, cela fait l’effet inverse. Peut-être même que vous ressentez encore plus de pression intérieure, du fait même de ne pas parvenir à cet état de bien-être. Ainsi, vous sentez l’intérêt de suivre une telle démarche mais vous ne savez pas comment vous y prendre de façon simple.

Soyons tout d’abord au clair sur ce que nous entendons par « Lâcher-prise ». L’erreur majeure est de croire que cela consiste à tout abandonner (un peu comme je le laissais supposer en introduction). Je vois de plus en plus de personnes partir à l’autre bout du monde, abandonnant famille, boulot, maison… pensant qu’elles réussiront à trouver le bonheur, blablabla. Bien sûr, parfois ça marche et même très bien. Mais la plupart du temps, ces personnes se retrouvent paumées avec elle-même et face à elle-même. Et la souffrance est de nouveau présente. Imaginez un peu ce que serait votre vie si vous passiez votre temps à abandonner tous les projets que vous entreprenez au motif qu’il faut lâcher-prise. Cela n’aurait aucun sens n’est-ce pas ? Et générerait beaucoup de frustrations.

Je vous partage cela parce que je l’ai vécu. J’étais dans l’illusion que le changement de mes circonstances de vie (lieu, compagnon, emploi) allait me rendre plus heureuse. Et puis au gré du temps, les problèmes que je rencontrais par le passé réapparaissaient sous d’autres formes. Je vous donne un exemple : je souffrais d’épuisement au travail et le même phénomène s’est produit avec le nouveau métier que j’avais choisi. Pourquoi ? Parce que je n’avais pas réglé le problème à la source, c’est-à-dire regardé en moi ce que je pouvais modifier dans mes fonctionnements pour être plus relax. Je vous laisse imaginer la désillusion. Il était donc temps de cessez d’attendre que le monde tourne comme je le voulais et d’en devenir véritablement actrice.

Alors qu’est-ce que le Lâcher-prise ?

Il s’agit d’un état intérieur dans lequel vous n’avez plus d’attente. Cela suppose que vous aviez initialement un espoir et que vous avez cessé de l’avoir. J’aime beaucoup ce que dit l’auteure Mandy Hale à ce propos : Lâcher-prise ne signifie pas que vous arrêtez de prendre soin. Cela signifie que vous arrêtez d’essayer de forcer les autres à le faire. Ainsi, lâcher-prise consiste à cesser d’attendre que le bonheur nous vienne des autres et des circonstances mais d’en devenir l’acteur. Et si vous souhaitez comprendre encore mieux le sujet, je vous invite à découvrir ou relire mon dernier article : Le secret pour être heureux à tout moment.

Avant de vous partager 3 astuces pour commencer à vivre le lâcher-prise, je tiens à confirmer un point de vigilance. Selon moi, lâcher-prise ne dépend pas de votre choix de conserver ou quitter une situation… Lâcher-prise est un état qui se vit de l’intérieur. Ce n’est qu’une fois que vous êtes dans le lâcher-prise que votre décision en découle par elle-même (continuer ou changer la situation). Mais vous n’attendrez plus que celle-ci vous rende heureux, parce que le bonheur sera en train d’opérer en vous.

Alors, voici donc la première astuce pour lâcher-prise et qui n’est pas des moindres :

1ère astuce – Soyez ferme sur les besoins, souple sur les stratégies

Comme nous l’avons vu plus haut, lâcher-prise ce n’est pas arrêter de prendre soin de soi. Il est même PRIMORDIAL de conserver cette habitude. Cela m’amène à vous partager cette astuce qui m’a marqué à mes tout débuts en Communication NonViolente (CNV) : Soyez fermes sur vos besoins et souples sur les stratégies. En procédant ainsi, vous ne conditionnez plus votre bonheur au bon vouloir de l’autre ou aux circonstances. A l’inverse, vous retrouvez le potentiel pour être heureux.

Prenons un exemple léger pour illustrer. Imaginez que vous apprenez que votre train est annulé pour cause de panne. Deux possibilités :
1- Vous ne lâchez pas prise : inquiet à l’idée de rater ce RDV que vous attendiez depuis si longtemps avec un ami de longue date, vous pestez auprès du personnel à l’accueil, devenez rouge de colère et vous réclamez que le train soit remis en service, alors qu’on ne cesse de vous dire que c’est impossible.
2- Vous lâchez-prise : vous tenez à vivre ce moment de partage avec votre ami et cherchez une alternative (covoiturage, gare routière, taxi…) jusqu’à trouver la solution qui vous convienne le mieux compte tenu de ces nouvelles circonstances.

Gardez donc votre esprit toujours ouvert à d’autres stratégies pour satisfaire vos besoins ; c’est un point fondamental du lâcher-prise.

meditation lâcher-prise

2ème astuce – La technique des 4R

Cette technique de nouveau inspirée de la CNV, a pour but de se détacher des automatismes émotionnels et de retrouver son centrage. Admettons qu’une personne a eu une parole suite à quoi vous êtes contrarié.

Etape 1 – Ralentir
Commencez tout d’abord, par réduire le rythme de ce que vous êtes en train de faire. Si besoin même, arrêtez-vous. Cela ralentit le rythme cardiaque et améliore votre capacité de retour au calme.

Etape 2 – Respirer
Puis, prenez le temps de respirez amplement. Votre cerveau s’oxygène ainsi d’avantage et vous permet d’y voir plus clair sur la situation, d’être moins parasité par les interprétations renvoyées par vos émotions.

Etape 3 – Reformuler
Ensuite, une bonne technique pour gagner du temps avant de répondre et continuer à reprendre ses esprits est de répéter ce que l’autre vient de dire, tout simplement. Cela a pour avantage supplémentaire qu’il se sent écouté et ainsi plus disposé à entendre votre réponse.

Etape 4 – Répondre
Enfin, maintenant que vous avez retrouvé votre centrage et votre esprit, vous pouvez éviter d’être dans la réaction et exprimer votre réponse dans votre pleine expression.

3ème astuce – S’entraîner à observer sans juger

La dernière astuce est une pratique quotidienne que je vous invite à faire tous les matins, durant 5 minutes : Rappelez-vous un jugement que vous avez eu dernièrement et entraînez-vous à décrire uniquement les faits. Et ensuite, sentez la différence que cela fait dans votre corps et votre cœur.

Exemple – « Quel fainéant ! » se transformerait en « il s’est assis dans le canapé et a ouvert un magazine ».

Cet exercice vous permettra de ne pas être hyper activé par les situations, mais de percevoir la vie avec plus d’objectivité et de paix. Je finirai sur cette citation du célèbre sage Krishnamurti qui m’inspire beaucoup : La plus haute forme d’intelligence humaine est d’observer sans évaluer.

Et je vous donne RDV pour un prochain article d’ici peu. En attendant, suivez le chemin du bonheur authentique et contribuez ainsi à un Monde plus en Paix.

Commentaires fermés sur Lâcher-prise : 3 astuces simples pour démarrer

Le secret pour être heureux à tout moment

Fais-tu partie de ces gens qui estiment que leur bonheur dépend du contexte? J’ai longtemps cru que c’était le cas, jusqu’au jour où tout a basculé. J’avais « tout pour moi…

Fais-tu partie de ces gens qui estiment que leur bonheur dépend du contexte? J’ai longtemps cru que c’était le cas, jusqu’au jour où tout a basculé.

J’avais « tout pour moi » : vivant sur une île paradisiaque, avec un bon revenu, j’étais cadre en CDI avec une carrière toute tracée. En parallèle, je vivais avec mon compagnon de 7 ans avec qui j’avais des projets maison et bébé…

Tout semblait idyllique ! Du moins sur le papier… Parce qu’intérieurement, c’était Beyrouth : j’étais au bord du burn-out et malheureuse. J’avais construit pierre par pierre toutes les circonstances attendues pour être heureuse. Le constat fut lourd de réaliser qu’il en était tout autre.

J’ai alors tout lâché et un long chemin de reconstruction s’en est suivi, mais je ne vais pas tout te raconter (ça n’est pas l’objet).  Je souhaite surtout te partager un enseignement qui a tout changé ! Et qui s’est confirmé en lisant l’ouvrage d’Eckhart Tollé Le pouvoir du moment présent.

L’erreur principale que font les gens

Avant de nous pencher sur cet enseignement, commençons par comprendre l’une des raisons principales à la source de nos tracas et souffrances. Pour cela je t’invite à te remémorer une situation qui s’est déroulée précisément comme tu le souhaitais, une situation dans laquelle tu as obtenu ce que tu voulais. C’est bon, tu as cette situation en tête ?

Maintenant, essaye de te rappeler comment tu t’es senti à ce moment là. Je parie que c’était plutôt agréable ! Tu pourrais donc être tenté de croire que la situation est à l’origine de ton bien-être. Et ce serait bien normal, la plupart des gens pensent ainsi.

Malheureusement, c’est un raccourci un peu rapide qui cause bon nombre de déconvenues. En effet, cette façon de voir créé beaucoup d’attentes vis-à-vis de l’entourage et du monde en général. Et de ce fait, beaucoup d’individus passent leur vie à attendre que le bonheur leur tombe du ciel. D’autres encore vont se démener corps et âmes pour modifier leurs circonstances en espérant enfin accéder à leur souhait et s’épuisent. Tout ceci est source de souffrance.

meditation positive

La vraie cause du bonheur

Donc, reprenons. Dans l’exemple que tu as choisis, tu as vécu une situation qui a tourné en ta faveur et à la suite de cela, tu t’es senti bien. La raison ? C’est parce que tu as cessé d’espérer et d’attendre. Et oui, puisque tu as obtenu précisément ce que tu attendais, tu n’avais donc plus de raison de continuer à espérer !

C’est là la clef du bien-être que tu as ressenti : le fait d’avoir lâcher ton attente. La source du mieux-être est donc de lâcher-prise. Comprends-tu ? Ça n’est pas la situation en elle-même, mais le fait que tu n’aies plus été en attente d’une situation extérieure et revienne dans le moment présent. Donc, bien sûr lorsque lors que le contexte va dans ton sens, cela t’aide à être heureux, mais ça n’est pas la cause.

La cause du bonheur est le lâcher-prise.

Ce qui est fantastique avec ce secret, c’est qu’il est applicable à tout moment et en toutes circonstances… Ainsi, quelque soit la situation, tu peux maintenant te rappeler que ton bien-être ne dépend pas de ce que tu obtiendras, mais de ta capacité à lâcher-prise.

Ceci nous amène bien sûr à la question « Comment développer sa capacité à lâcher-prise ? », mais ça, c’est un autre sujet… vaste sujet d’ailleurs… que j’ai grand plaisir à partager dans cet autre article.

Au plaisir de te retrouver et à très bientôt !

Commentaires fermés sur Le secret pour être heureux à tout moment

Type on the field below and hit Enter/Return to search