Lâcher-prise : 3 astuces simples pour démarrer

lacher prise

A la veille de mes 30 ans, au bord de l’épuisement professionnel et sentimental, j’ai fini par tout lâcher. Une nouvelle vie s’ouvrait à moi. Mais qu’entend-on véritablement par « lâcher-prise »? Et comment faire? Je vous livre dans cet article ma définition de cet état que l’on nomme le « lâcher-prise » avec 3 astuces simples pour enfin s’y mettre. Ce partage est le fruit de mes 20 années de pratique de la méditation et de mon expérience de vie personnelle et professionnelle.

Il est assez courant de nos jours d’entendre un ami ou un collègue dire « Lâche-prise, ça ira mieux » ou encore « il faut savoir lâcher-prise dans la vie ». Si vous êtes dans ce cas, vous vous dites certainement : « Plus facile à dire qu’à faire ! ». N’est-ce pas ? Même si votre entourage vous adresse ces conseils dans l’intention de vous aider, cela fait l’effet inverse. Peut-être même que vous ressentez encore plus de pression intérieure, du fait même de ne pas parvenir à cet état de bien-être. Ainsi, vous sentez l’intérêt de suivre une telle démarche mais vous ne savez pas comment vous y prendre de façon simple.

Soyons tout d’abord au clair sur ce que nous entendons par « Lâcher-prise ». L’erreur majeure est de croire que cela consiste à tout abandonner (un peu comme je le laissais supposer en introduction). Je vois de plus en plus de personnes partir à l’autre bout du monde, abandonnant famille, boulot, maison… pensant qu’elles réussiront à trouver le bonheur, blablabla. Bien sûr, parfois ça marche et même très bien. Mais la plupart du temps, ces personnes se retrouvent paumées avec elle-même et face à elle-même. Et la souffrance est de nouveau présente. Imaginez un peu ce que serait votre vie si vous passiez votre temps à abandonner tous les projets que vous entreprenez au motif qu’il faut lâcher-prise. Cela n’aurait aucun sens n’est-ce pas ? Et générerait beaucoup de frustrations.

Je vous partage cela parce que je l’ai vécu. J’étais dans l’illusion que le changement de mes circonstances de vie (lieu, compagnon, emploi) allait me rendre plus heureuse. Et puis au gré du temps, les problèmes que je rencontrais par le passé réapparaissaient sous d’autres formes. Je vous donne un exemple : je souffrais d’épuisement au travail et le même phénomène s’est produit avec le nouveau métier que j’avais choisi. Pourquoi ? Parce que je n’avais pas réglé le problème à la source, c’est-à-dire regardé en moi ce que je pouvais modifier dans mes fonctionnements pour être plus relax. Je vous laisse imaginer la désillusion. Il était donc temps de cessez d’attendre que le monde tourne comme je le voulais et d’en devenir véritablement actrice.

Alors qu’est-ce que le Lâcher-prise ?

Il s’agit d’un état intérieur dans lequel vous n’avez plus d’attente. Cela suppose que vous aviez initialement un espoir et que vous avez cessé de l’avoir. J’aime beaucoup ce que dit l’auteure Mandy Hale à ce propos : Lâcher-prise ne signifie pas que vous arrêtez de prendre soin. Cela signifie que vous arrêtez d’essayer de forcer les autres à le faire. Ainsi, lâcher-prise consiste à cesser d’attendre que le bonheur nous vienne des autres et des circonstances mais d’en devenir l’acteur. Et si vous souhaitez comprendre encore mieux le sujet, je vous invite à découvrir ou relire mon dernier article : Le secret pour être heureux à tout moment.

Avant de vous partager 3 astuces pour commencer à vivre le lâcher-prise, je tiens à confirmer un point de vigilance. Selon moi, lâcher-prise ne dépend pas de votre choix de conserver ou quitter une situation… Lâcher-prise est un état qui se vit de l’intérieur. Ce n’est qu’une fois que vous êtes dans le lâcher-prise que votre décision en découle par elle-même (continuer ou changer la situation). Mais vous n’attendrez plus que celle-ci vous rende heureux, parce que le bonheur sera en train d’opérer en vous.

Alors, voici donc la première astuce pour lâcher-prise et qui n’est pas des moindres :

1ère astuce – Soyez ferme sur les besoins, souple sur les stratégies

Comme nous l’avons vu plus haut, lâcher-prise ce n’est pas arrêter de prendre soin de soi. Il est même PRIMORDIAL de conserver cette habitude. Cela m’amène à vous partager cette astuce qui m’a marqué à mes tout débuts en Communication NonViolente (CNV) : Soyez fermes sur vos besoins et souples sur les stratégies. En procédant ainsi, vous ne conditionnez plus votre bonheur au bon vouloir de l’autre ou aux circonstances. A l’inverse, vous retrouvez le potentiel pour être heureux.

Prenons un exemple léger pour illustrer. Imaginez que vous apprenez que votre train est annulé pour cause de panne. Deux possibilités :
1- Vous ne lâchez pas prise : inquiet à l’idée de rater ce RDV que vous attendiez depuis si longtemps avec un ami de longue date, vous pestez auprès du personnel à l’accueil, devenez rouge de colère et vous réclamez que le train soit remis en service, alors qu’on ne cesse de vous dire que c’est impossible.
2- Vous lâchez-prise : vous tenez à vivre ce moment de partage avec votre ami et cherchez une alternative (covoiturage, gare routière, taxi…) jusqu’à trouver la solution qui vous convienne le mieux compte tenu de ces nouvelles circonstances.

Gardez donc votre esprit toujours ouvert à d’autres stratégies pour satisfaire vos besoins ; c’est un point fondamental du lâcher-prise.

meditation lâcher-prise

2ème astuce – La technique des 4R

Cette technique de nouveau inspirée de la CNV, a pour but de se détacher des automatismes émotionnels et de retrouver son centrage. Admettons qu’une personne a eu une parole suite à quoi vous êtes contrarié.

Etape 1 – Ralentir
Commencez tout d’abord, par réduire le rythme de ce que vous êtes en train de faire. Si besoin même, arrêtez-vous. Cela ralentit le rythme cardiaque et améliore votre capacité de retour au calme.

Etape 2 – Respirer
Puis, prenez le temps de respirez amplement. Votre cerveau s’oxygène ainsi d’avantage et vous permet d’y voir plus clair sur la situation, d’être moins parasité par les interprétations renvoyées par vos émotions.

Etape 3 – Reformuler
Ensuite, une bonne technique pour gagner du temps avant de répondre et continuer à reprendre ses esprits est de répéter ce que l’autre vient de dire, tout simplement. Cela a pour avantage supplémentaire qu’il se sent écouté et ainsi plus disposé à entendre votre réponse.

Etape 4 – Répondre
Enfin, maintenant que vous avez retrouvé votre centrage et votre esprit, vous pouvez éviter d’être dans la réaction et exprimer votre réponse dans votre pleine expression.

3ème astuce – S’entraîner à observer sans juger

La dernière astuce est une pratique quotidienne que je vous invite à faire tous les matins, durant 5 minutes : Rappelez-vous un jugement que vous avez eu dernièrement et entraînez-vous à décrire uniquement les faits. Et ensuite, sentez la différence que cela fait dans votre corps et votre cœur.

Exemple – « Quel fainéant ! » se transformerait en « il s’est assis dans le canapé et a ouvert un magazine ».

Cet exercice vous permettra de ne pas être hyper activé par les situations, mais de percevoir la vie avec plus d’objectivité et de paix. Je finirai sur cette citation du célèbre sage Krishnamurti qui m’inspire beaucoup : La plus haute forme d’intelligence humaine est d’observer sans évaluer.

Et je vous donne RDV pour un prochain article d’ici peu. En attendant, suivez le chemin du bonheur authentique et contribuez ainsi à un Monde plus en Paix.

Elodie Hochard

Elodie Hochard

J’accompagne les personnes qui souhaitent être pleinement elle-même et suivre leur propre voix du bonheur, avec moins de stress, plus de joie et de plaisir. Pour cela, je les aide à se mettre en marche efficacement et VIVRE leur bonheur, plutôt qu’à s’agiter dans tous les sens ou à faire du sur place (certifiée et agréée par l’EMCC, l’Association Européenne de Coaching).

Après avoir construit une vie semblant parfaite sur le papier, j’ai un jour tout quitté pour trouver ma véritable nature. Je rejoignais notamment la Communication Non Violente, la Psychologie Positive et approfondis ma pratique de la Méditation (à laquelle je suis initiée depuis mon enfance). C’est une joie immense que de vivre depuis plusieurs années le métier qui me correspond : celui d’aider les personnes en séances individuelles par Skype et en Formations en présentielles et via internet.

Ma passion : ton bonheur ! Ça te dit ? Tu peux commencer par lire mon ebook Les clés du bonheur en 52 semaines, fruits des enseignements qui m’ont été les plus porteurs. C’est un plaisir de te l’offrir ! Tu y trouveras un tas d’astuces à mettre en place dans ton quotidien.

A très bientôt !

Plus d'articles - Website

Suivez-moi :
Facebook

Commentaires