4 étapes pour prévenir le burn out

prévenir burnout

Selon une étude du cabinet Technologia, plus de 3 millions d’actifs ont un risque élevé de faire un burn out. Il y a 2 ans, j’en ai été victime. Le burn out ou syndrome d’épuisement professionnel combine une fatigue profonde, un désinvestissement de l’activité professionnelle, un sentiment d’échec et d’incompétence dans le travail (source : Wikipedia). Les symptômes les plus courants du burn-out sont : le cynisme, le conflit avec les autres, le ressentiment, le découragement, l’anxiété non exprimée, le manque de plaisir voire répulsion au travail, une indifférence aux autres, une sensation d’impuissance et une dévalorisation de ses capacités. Suite à quelques événements professionnels qui ont gravement remis en question mon investissement dans mon métier, j’ai eu la plupart de ces symptômes pendant quelques mois. N’ayant pas les moyens financiers pour me mettre en arrêt maladie, j’ai puisé au fond de moi-même pour sortir la tête de l’eau. Après une profonde remise en question sur moi-même, je me sens mieux et au fur et à mesure je construis la vie dont j’ai envie. Si vous ressentez certains de ces symptômes, n’hésitez pas à lire la suite qui vous explique la méthode pour ne pas sombrer dans la dépression.

1. Faites le point sur vos compétences
Nous avons tous acquis des compétences via notre travail ou nos passions. Les lister est un bon moyen de recenser le positif en chacun de nous. Mettez-vous dans un endroit calme, sans distraction, et commencez à lister vos compétences acquises tout au long de la vie. J’ai fait cette liste après avoir été vivement critiqué dans mon travail et grâce à cela j’ai pu observer mes multiples compétences aussi bien professionnelles que personnelles. Et oui, chacun a ses propres compétences, il faut développer vos points forts.

2. Faites le point sur vos passions et vos attentes de la vie
Peut-être que votre emploi actuel n’est plus en adéquation avec vos attentes de la vie ? Par attentes de la vie, j’entends la direction vers laquelle vous souhaitez orientez votre vie.
Exemple : « vivre dans l’opulence », « m’amuser tous les jours », « apprendre tous les jours », « devenir riche », et pleins d’autres. En France, il est toujours très difficile de se réorienter, d’avouer que nous nous sommes trompés d’orientation professionnelle. Mais, cette difficulté n’est rien comparée à une vie où nous faisons un emploi qui nous plaît. De nombreuses personnes se réorientent chaque pour donner un second souffle à leur vie. « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie » Confucius. Prenez une feuille, un crayon et listez vos attentes de la vie et vos passions. Redevenez comme un enfant qui réfléchit à ce qu’il veut faire plus tard comme métier. Cette liste, mise en commun avec la précédente, vous permettra de faire un point sur ce qui est essentiel dans la vie, remettra vos idées en place, et éliminera les éléments désagréables de vos pensées.

3. Faites le grand ménage
Dans une situation où vous faites un burn-out, il est important d’avoir de bons repères. Ces repères vont être indispensables pour prendre un nouveau départ. Un grand nettoyage est donc nécessaire. Vous devez vous débarrasser des actions, des personnes négatives, ou des objets limitant votre nouvel élan. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est nécessaire de changer votre monde extérieur. Vous devez également changer votre perception de la vie surtout lorsque vous avez accumulé beaucoup de négativité. Même si le travail fait partie intégrante de notre emploi du temps, il existe des sources de satisfactions, de plaisirs, de relaxation … un monde avec pleins de possibilités et d’opportunités à saisir.

4. Faites des choix et tenez-vous en
Voici la partie la plus longue et la plus dure. Vous allez devoir débrancher votre pilote automatique et prendre des décisions pour changer le cours de votre vie. Au départ, il est nécessaire de se centrer sur une décision majeure, ne pas trop en faire, et ne pas entraîner vos proches dans des décisions extravagantes ou extrêmes. Une fois votre décision prise, il est temps de passer à l’action et de s’y tenir. Certaines décisions peuvent être lourdes de conséquences (créer son entreprise, ne plus travailler, changer de pays, etc.) mais à long terme elles peuvent apporter beaucoup. Chacun a le droit à l’erreur, personne n’est parfait. Pour ma part, une décision importante a été de simplifier ma vie c’est-à-dire lister l’essentiel, garder les actions et personnes que j’aime et éliminer le reste. Une décision radicale mais qui m’a apporté beaucoup.

Un des meilleurs moyens pour éviter un burn-out est de ne plus subir sa vie, d’augmenter la somme de ses petits plaisirs du quotidien et de s’épanouir chaque jour un peu plus. Si vous souffrez de ce mal qui ne devrait même pas exister dans un monde civilisé, prenez le taureau par les cornes et agissez !

Gary Pouille

Gary Pouille

Après avoir fait un burn-out et plusieurs remises en question aussi bien personnel que professionnel, j'ai commencé à faire le vide dans ma vie, à revenir à des valeurs plus simples. Passionné par le bien-être, l'écriture et le développement personnel depuis mon adolescence, j'ai décidé de partager mon expérience d'un retour à une vie plus simple et en harmonie avec mes valeurs. Mon objectif est d'aider le plus grand nombre de personnes à ne plus se soucier du bien-être matériel, et d'exister pour eux-mêmes en se libérant des préjugés.

Plus d'articles - Website

Suivez-moi :
TwitterFacebook

Commentaires

3 thoughts on “4 étapes pour prévenir le burn out

Comments are closed.