Un jour je me suis demandé « Quand est ce que j’ai appris à être heureuse ? »
Au travers de lectures, de leçons de vie, de mes proches, un peu dans tout en fait mais principalement parce que j’avais la chance d’être bien entourée et d’avoir accès à pas mal d’informations.
Après je me suis demandé « Et si j’avais appris à être heureuse à l’école comme on étudie une matière qu’est-ce que ça aurait changé pour moi ? ». Ça y est la machine à rêves était lancée : et si demain on étudiait le bonheur à l’école ? Quelles nouvelles matières pourrait-on trouver ? De quels points de vue pourraient-elles être explorées ? J’imagine déjà les savoir, savoir être et savoir faire…

1. Apprivoiser ses émotions
Exprimer son point de vue clairement et dans la non-violence, savoir maîtriser et utiliser ses émotions pour atteindre ses objectifs.

2. Nutrition
Apprendre à se nourrir en respectant son corps et sa planète, savoir déjouer les pièges d’une société de consommation

3. Développement personnel
Toutes les formes d’intelligences (artistique, manuelle, logique, affective…) sont utiles à la société, chacun a sa place et son mérite, chacun a aussi sa vitesse d’apprentissage

4. Pensée positive
Pratiquer la gratitude, l’optimisme, reconnaître le caractère inéluctable du changement et de l’incertitude dans toutes vies humaines et proposer des outils pour vivre avec.

5. Vivre ensemble
S’enrichir des différences, être accueillant, tolérant mais aussi créer la volonté de s’intégrer, mettre en exergue les points communs.

Pour quels apports (même à moindre échelle)?
– Développement du civisme, de l’entraide et diminution de la violence ;
– Une société en meilleure santé et une économie des réserves naturelles ;
– Des professionnels plus performants et plus diversifiés, un meilleur équilibre des salaires, moins de chômage ;
– L’apparition d’un cercle vertueux ;
– Un peu plus de paix et un peu moins d’extrémisme.

Ces quelques pistes sont extraites d’études sur le bonheur et la pensée positive, mais aussi de rapports édités par la fabrique spinoza (www.fabriquespinoza.fr), le think thank du bonheur citoyen.
Le bonheur est une clé essentielle à une meilleure société. Car le bonheur de chacun et le bonheur de tous sont intimement liés alors vive la happy révolution !
Et vous c’est quoi vos idées pour une société heureuse et performante ?

Commentaires