Cette semaine, j’ai le plaisir de vous présenter Charlotte Régnier-Vigouroux, une naturopathe pétillante et souriante passionnée par son métier. Je vous dévoile ses coordonnées à la fin de l’article.

1. Quel est ton parcours?

Avant de me former à la naturopathie au CENATHO à Paris, j’exerçais le métier d’attachée de presse dans le design et la décoration d’intérieur. J’ai travaillé dans diverses agences et j’ai fini par faire un burn out. Cette épreuve difficile m’a néanmoins permis d’entrer en contact avec la naturopathie pour la première fois. Ce fut une révélation, et une aide précieuse. J’ai pu me reconnecter à mon corps et ses besoins, et retrouver de l’énergie physique et psychique de manière entièrement naturelle. J’ai décidé d’en faire mon métier pour aider les autres, comme l’on m’avait aidé moi, et pour communiquer sur cette discipline merveilleuse qui rend heureux et en forme !

2. Comment présenterais tu ta spécialité à qqun qui ne la connait pas ou à un enfant ?

Le naturopathe utilise un ensemble de techniques traditionnelles afin d’aider une personne à préserver et optimiser sa santé globale. Il aide l’organisme à s’auto-régénérer avec des moyens naturels et individualisés. Ces techniques vont du réglage alimentaire aux exercices physiques, en passant par la réflexologie, les massages, la phyto-aromatologie, l’hygiène respiratoire etc… La naturopathie est une discipline holistique, c’est à dire qu’elle considère l’être humain dans son ensemble, sa globalité.

3. Quelles sont tes valeurs profondes ?

La bienveillance, la tolérance, l’espoir !

4. Quel est ton/tes objectif(s) dans la vie ?

Vivre en parfaite harmonie avec mes valeurs profondes.Transmettre une énergie positive et lumineuse, et agir avec le maximum de respect pour les autres, mais aussi pour la nature. Ce serait le top !

5. Comment comptes-tu l’ / les atteindre ?

J’apprends à me connaitre toujours plus, et aussi à me protéger, à gérer mes émotions, et écouter mon intuition, grâce notamment à la méditation et aux différentes techniques de la naturopathie. Je fais chaque année le bilan sur mes actions et mes objectifs, et j’évite de me mettre inutilement la barre trop haute.

6. Ton idée pour améliorer le monde?

Que la naturopathie soit enfin reconnue en France et partout dans le monde ! Et puis il faudrait commencer dès le plus jeune âge, en intégrant dans les cursus scolaires des cours de jardinage, de méditation, et de gestion des émotions par exemple. Et permettre à chacun de prendre le temps de trouver sa voie, sa vocation, sans pression. Pousser les jeunes à voyager, à expérimenter !

7. Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik?

Pour partager davantage sur la naturopathie au sein d’un web magazine positif et accessible.

Contactez Charlotte dès aujourd’hui au 06 74 08 48 95

Commentaires