Être zen ; un mot qui fait rêver plus d’un d’entre nous et qui paraît souvent être un luxe dans une société où tout va vite. Or, il est CAPITAL de rester zen pour répondre d’une manière plus équilibrée aux évènements et aux transitions qui colorent notre vie : changement de carrière, recherche d’emploi, rencontre amoureuse,…. L’objectif est de relâcher les émotions paralysantes et d’être focalisé sur des pensées positives pour se détendre. Voici mes 5 astuces pour vous :

1/ Reconnaissez et comprenez vos émotions
… Sinon vous êtes assuré de les faire revenir avec plus de force. Quand on vit un moment de stress, d’anxiété ou de frustration comme par exemple votre collègue qui, avec sa mauvaise humeur contagieuse habituelle, vous décourage sur ce projet de voyage qui vous fait tant rêver, on aimerait ne pas le faire et pourtant : écoutez vos émotions! N’ayez pas peur, l’émotion n’est qu’un indicateur interne qu’une de vos valeurs ou un de vos besoins n’a pas été respecté. 
Astuce 1: Lors d’une situation de stress, prenez trois grandes inspirations et écoutez-vous. Comment votre corps se sent-il? Quelle émotion est présente? Quel besoin n’a pas été respecté? Commencez votre phrase par « Je me sens » (exemple : « Je me sens triste » pour sa remarque sur mon projet), et ressentez l’émotion (même si ça fait mal). Puis continuez avec « J’ai besoin » (exemple : « J’ai besoin de calme ») pour ensuite affirmer « Je suis responsable de mon émotion ». Et oui, votre émotion vous appartient, car une autre personne aurait certainement ressenti une autre émotion que la vôtre dans la même situation. Accueillir l’émotion, lui donner de l’espace pour ensuite la relâcher, est le premier pas vers la « zen attitude ».

2/ Faîtes de votre mieux, et lâchez-prise sur ce que vous ne pouvez pas contrôler
Grande nouvelle, vous n’êtes pas (encore) un super-héros, et donc certaines situations sont hors de votre pouvoir : un embouteillage de 2 heures avant un rendez-vous important, un fournisseur qui tarde à vous répondre après multiples relances, votre conjoint(e) qui a encore fermé votre voiture avec les clés à l’intérieur… Ne succombez pas à la tentation d’être frustré, impatient, ou de passer vos nerfs sur le chauffeur, le fournisseur ou le conjoint. Si vous le faîtes, vous deviendriez la victime de… vous-même. Et oui, c’est bien vous qui choisissez ultimement votre état d’esprit. Lâchez-prise sur vos attentes. A défaut d’avoir des “super-pouvoirs” pour changer les situations à votre guise, relaxez votre corps s’il est tendu, faîtes-vous du bien : passez vos tubes préférés dans votre voiture lors de l’embouteillage, travaillez sur d’autres projets au lieu d’actualiser votre boîte mail toutes les 5 minutes et ne prêtez plus votre voiture à votre conjoint (… je plaisante!). Votre énergie est précieuse, utilisez-la à bon escient.
Astuce 2 : Prenez une grande inspiration et dites un mantra (une phrase) à chaque fois que le stress monte pour vous ramener à l’essentiel et au présent. Exemple : “Je choisis le bien-être”, ou “Ici, et maintenant”.
 
3/ Accordez-vous un moment rien que pour vous
Les contrariétés peuvent nous emmener dans des prises de têtes sans fin et on oublie d’apprécier le cadeau du moment présent. Il est temps de créer de l’espace mental! Choisissez une activité qui vous ressource : la musique, le théâtre, le scrapbooking, la cuisine, la méditation… Bref une activité où vous ne voyez pas le temps passer. Prendre soin de ce qui vous rend vivant ne vous donnera toujours pas de “super-pouvoirs” (désolé), mais une belle énergie positive pour prendre de la distance et réguler intérieurement les déconvenues. Créer sa bulle de bien-être est essentiel alors… bullez!
Astuce 3 : Réservez une plage horaire cette semaine pour ce moment bien-être ; c’est votre rendez-vous sacré avec vous-même. Demandez à un ami d’être votre allié pour vous y engager formellement.
 
4/ Focalisez sur ce qui marche déjà et dites… “Merci!”
Vos pensées impactent votre manière de voir le monde et de l’apprécier. Entraînez votre esprit à se focaliser sur ce qui vous rend heureux, même sur de très petites choses. Plus vous le ferez, plus vous verrez les évènements de votre vie avec plus de hauteur.
Astuce 4 : Commencez votre “Journal de Gratitude”, écrivez chaque jour 10 choses qui vous ont rendu heureux dans la journée, soyez spécifique. Exemple: « L’humour décalé de mon collègue Eric, Zentonik pour ses articles qui me boostent, moi-même en m’autorisant à buller cet après-midi, etc.”
 
5/ Respirez… profondément
Et là… on prend une grande inspiration ensemble… Si si! Allez-y! Autorisez-vous à respirer. Vous l’aurez compris en lisant cet article, la respiration est centrale. Elle permet de se reconnecter avec soi-même, tout de suite. La respiration apporte avec elle beaucoup de bienfaits : elle oxygène notre cerveau, renouvelle donc nos pensées, nous redonne de l’énergie, diminue le stress, etc. Bref, la respiration a tout pour plaire.
Astuce 5 : Commencez votre journée par une dizaine de profondes respirations, prenez votre temps et concentrez-vous sur les mouvements de l’air quand vous inspirez et expirez.

Inspirer, c’est se donner à soi-même d’abord, et expirer, c’est donner aux autres… ensuite.

Être zen, c’est pareil ; être zen avec soi d’abord en s’écoutant, en appréciant qui l’on est et ce que l’on vit, en lâchant-prise sur ce que l’on ne peut pas changer, pour ensuite partager cette belle énergie zen avec nos proches ; un vrai cadeau pour soi et les autres. Il n’y aura pas de moments propices dans votre vie pour commencer à être zen. C’est un choix qui peut être pris dès aujourd’hui pour plus de bien-être, ici et maintenant.

Commentaires