La colère est profondément enracinée en nous. Ses racines se développent à cause de l’ignorance, des perceptions erronées et du manque de compréhension et de compassion. Chaque fois que nous laissons notre colère sortir, nous nourrissons ses racines et nous ne faisons qu’aggraver la situation. Un article du New York Times sur la colère daté du 9 mars 1999 et basé sur de nombreuses études intitulé  « Il est fortement déconseillé de laisser libre cours à sa colère », nous indique qu’il ne sert strictement à rien d’exprimer son agressivité sur quelqu’un ou de cogner sur un objet. Quand vous tapez, cognez, criez, vous n’apaisez pas votre exaspération. Au contraire vous la réitérez. C’est très dangereux. Vous renforcez votre colère.

Voici 3 astuces pour apaiser et faire disparaître la colère

1. Aimez votre colère

La colère fait partie de chacun. Quand elle surgit, il faut revenir en soi pour retrouver son calme. Il faut reconnaître la colère, l’accueillir et sourire. Il ne faut surtout pas la cacher. Il faut regarder en soi et comprendre d’où elle vient. Allez vous regarder dans le miroir. Voyez comme vous n’êtes pas très beau et comme vous n’êtes pas très présentable. Cette tension affecte de nombreux muscles de votre visage, vous êtes rouge, les yeux déformés… Vous êtes prêts à exploser. Il est très utile de s’observer soi-même dans ces circonstances, de prendre conscience du problème et de vouloir s’en libérer. Commencez doucement à sourire, à respirer calmement et répétez cet exercice jusqu’à ce que vous ayez une meilleure apparence. Il suffit de sourire pour se détendre, retrouver peu à peu son calme et surmonter ses émotions.
Essayez  cette méthode et observez l’état de vote visage de temps en temps. Ensuite inspirez à plusieurs reprises, souriez-vous, la tension disparaîtra et vous éprouverez un soulagement.

2. Écoutez pour soulager

N’analysez pas ou ne tentez pas de découvrir la nature des traumatismes de l’autre personne en face de vous. Efforcez-vous de soulager cette personne pour quelle puisse s’exprimer et avoir le sentiment d’être enfin comprise parce que vous l’écoutez profondément. N’ayez qu’une seule idée en tête: écoutez l’autre pour lui donner la possibilité de s’exprimer et de soulager sa souffrance même si cela est dur à entendre. Votre compassion doit être votre seule motivation. Vous empêcherez ainsi toute pensée négative ou une profonde amertume de se propager. C’est la compréhension de la situation qui nous apaise. Quand vous comprenez la situation de l’autre personne, la nature de sa douleur, la colère disparaît parce quelle s’est transformée en compassion. L’examen approfondi de la situation vous libérera de votre colère car vous aurez compris la véritable nature de votre peine et de celle de l’autre. L’écoute approfondie est votre remède à la colère.

3. Offrez un cadeau lorsque vous êtes en colère

Parfois notre colère est trop forte et nous n’arrivons pas à la contrôler. Dans ce cas précis, offrez un cadeau à l’autre. Cela peut vous sembler ridicule mais c’est très efficace. Quand l’autre personne vous exaspère, offrez lui un cadeau. Vous trouverez immédiatement votre sérénité. Votre colère et votre haine s’évanouiront d’un coup. Alors évidemment n’attendez pas d’être hors de vous pour courir acheter un cadeau, vous serez dans l’incapacité de le faire. Mais dès que vous êtes bien et que vous éprouvez de l’amour pour l’autre personne, que tout va bien entre vous, allez lui trouver quelque chose qui lui fera plaisir. Ne lui donnez pas tout de suite. Rangez-le. Vous pouvez même en acheter plusieurs et les ranger dans votre cachette secrète. Et lorsque vous serez exaspéré et en colère à cause de l’autre personne ou tout simplement en colère parce que quelqu’un vous a énervé, sortez l’un de vos cadeaux et offrez-le. Vous verrez le résultat ! Appréciez-le.

Commentaires