Les mots que vous utilisez ont beaucoup d’impact sur votre qualité de vie. Ils traduisent votre expérience inconsciente et contribuent à construire votre réalité. Certains sont destructeurs, d’autres stimulants pour vous-même. En utilisant les formulations positives et actives, vous allez mobiliser une force intérieure qui irradiera votre entourage. Il y a donc des mots ou expressions à éviter et vous pouvez les remplacer par leurs équivalents dotés d’une connotation positive et motivante.

1. Dites « Je ne veux pas » au lieu de « Je ne peux pas »
En utilisant l’expression « Je ne peux pas » vous avouez votre impuissance et admettez n’avoir aucun contrôle sur le déroulement des choses. Alors qu’avec « Je ne veux pas », l’action reste dans le domaine du possible, elle demeure accessible à condition que vous y mettiez de la bonne volonté.

2. Dites « Je pourrais » au lieu de « Je devrais »
La formulation « Je devrais » implique que vous n’avez pas le choix. Cette expression est vecteur de culpabilité et d’opposition . Avec « Je pourrais » qui est beaucoup plus fort, vous vous mettez en position de choix et non d’obligation.

3. Dites « Je suis entièrement responsable » au lieu de « Ce n’est pas ma faute »
Au lieu de vous placer en situation de victime, pensez que vous avez une responsabilité dans ce qui vous arrive. Cela vous donne le pouvoir d’agir sur la situation et vous génère moins d’angoisse.

4. Dites « C’est une chance » et « Je sais »
Evitez absolument les formules « Cela pose problème », « C’est un problème » ou « J’espère ». C’est négatif, inquiétant, pas stimulant. Considérez les choses autrement. Envisagez chaque difficulté comme une chance. Chaque obstacle est comme un cadeau de la vie qui vous permet de faire vos preuves, de vous dépasser et devenir plus fort pour affronter le monde. Plus vous surmonterez l’adversité, plus grande sera votre assurance.

5. Dites « La prochaine fois » au lieu de « Si seulement »
Cette formulation positive laisse apercevoir que vous avez tiré certains enseignements de la situation et que vous réagirez autrement à l’avenir.

6. Dites « Je vais assumer » au lieu de « Que vais-je faire ? »
Vous possédez d’inépuisables ressources dont vous ne soupçonnez pas la force. Vous pouvez donc assumer.

7. Dites « C’est une bonne leçon » au lieu de « C’est affreux »
On dramatise souvent des futilités. A chaque fois que vous utilisez l’exclamation « C’est affreux », votre inconscient associe la situation à un désastre, une catastrophe ou un échec. Ce n’est pas si épouvantable de prendre deux kilos ou de louper un premier rendez-vous amoureux.

Soignez donc votre vocabulaire, vous aurez une autre image de vous-même et vous transformez la façon dont les autres vous voient.

Commentaires