Le deuil est un sentiment de tristesse profonde éprouvée suite à une perte telle que le décès d’un proche, une rupture sentimentale, un problème de santé grave,… Le processus de deuil est le cheminement vécu par toute personne qui subit une telle perte. La perte est ressentie, consciemment ou inconsciemment, comme une partie de soi qui nous est retirée et engendre un état affectif douloureux. Ce cheminement va permettre à la personne confrontée à cette expérience de se libérer progressivement de sa souffrance. Le processus de deuil, issu des travaux du Docteur Elisabeth Kübler Ros dans les années 60, est composé de 5 étapes distinctes, incontournables et qui se vivent généralement successivement.

1. Déni

C’est la réaction au choc lorsqu’on apprend la perte. Cette réaction est caractérisée par le refus de croire à ce qui arrive. C’est généralement une phase assez courte et intense pendant laquelle la raison et les émotions semblent paralysées.

2. Colère

Elle survient lorsque la réalité de la perte s’impose. Un sentiment d’injustice peut alors apparaître et provoquer de l’agressivité et une volonté, plus ou moins diffuse, de vengeance.

3. Marchandage

Cette phase est faite de négociations avec soi-même afin de trouver des compensations au manque ressenti. Elle est cependant essentiellement une illusion.

4. Dépression

Cette phase est la plus longue du processus et peut se prolonger plusieurs mois ou même plusieurs années. Elle est caractérisée par une grande tristesse, des angoisses et une énergie très basse. La personne est plongée dans une détresse nourrie par des sentiments de culpabilité et des remises en question permanentes. Elle ressasse sans cesse les causes du deuil. Elle a l’impression que cette période ne se terminera jamais car les émotions qui la submergent lui paraissent inépuisables.

5. Acceptation

C’est la dernière étape du deuil. C’est une phase de reconstruction où la personne endeuillée se résigne et commence à comprendre et à accepter la réalité de la perte. C’est la phase pendant laquelle la vie va reprendre son cours. La personne endeuillée retrouve progressivement son énergie et l’ensemble de ses capacités psychiques et psychologiques et parvient à organiser sa vie en fonction de la perte.

Le soutien par l’entourage de la personne endeuillée est naturellement essentiel pour vivre ce cheminement dans les meilleures conditions.

Commentaires