Il y a quelques semaines, je parlais d’un projet à l’un de mes proches et j’étais réellement content de lui en parler. Malheureusement, au final , je me suis retrouvé frustré et déçu par cet entretien. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il ne m’avait pas écouté et a commis toutes les erreurs possibles à ne pas faire lorsqu’on écoute quelqu’un.

Aussi, j’ai décidé d’écrire cet article sur l’écoute afin de ne pas commettre les mêmes. Mais, qu’est ce que l’écoute ? Selon le dictionnaire, l’écoute correspond au fait de prêter attention à ce que quelqu’un dit pour l’entendre et le comprendre donc se mettre dans un rôle d’auditeur. Il existe deux types d’écoute : l’écoute passive et l’écoute active. L’écoute passive consiste simplement à écouter son interlocuteur en lui prêtant une attention exclusive sans distraction pour qu’il puisse s’exprimer sans être interrompu. L’écoute active consiste à reformuler les sentiments de son interlocuteur par des mots. Il s’agit de comprendre et d’expliciter la dimension affective que votre interlocuteur ne dévoile pas verbalement. Il s’agit d’une écoute interactive où l’auditeur acquiesce par des gestes (mouvement de la tête, etc.) pour montrer sa compréhension et son attention.

Ces deux types d’écoute sont complémentaires : elles permettent de réunir tous les ingrédients nécessaires pour que votre interlocuteur se sente réellement écouté. Malgré tout, nous commettons des erreurs et, en fonction de notre état émotionnel ou physique, il est difficile de se concentrer pour écouter.

Voici 4 conseils pour vous aider à devenir un meilleur auditeur.

1er conseil : Restez concentré !

Il n’y a rien de pire pour un interlocuteur que de voir son auditeur distrait par sa montre, son téléphone, ou la voiture qui passe en arrière-plan. Une conversation est un moment unique d’échanges et de partages, il ne faut pas la négliger. Si vous, en tant qu’auditeur, vous n’êtes pas en forme pour écouter votre interlocuteur, dites lui simplement « Désolé, aujourd’hui je ne suis pas très en forme, je vais avoir beaucoup de mal à me concentrer sur ce que tu me dis. En revanche, je veux bien poursuivre cette discussion intéressante la prochaine fois ».

2ème conseil : Ne pas couper la parole !

Cela peut paraître évident aux yeux de certains mais de nombreux individus n’hésitent pas à couper la parole de leur interlocuteur. Au fur et à mesure du temps et en fonction de notre état émotionnel, notre attention diminue et notre besoin d’agir prend le pas sur notre capacité d’écoute. Si une personne vous parle, elle vous livre une partie d’elle-même donc laissez lui la chance de pouvoir exprimer ses idées jusqu’au bout.

3ème conseil : Ne pas chercher à tout ramener à soi !

Lors d’une discussion entre 2 personnes, il arrive que l’auditeur soit pris d’une envie subite de parler de lui-même et de son vécu. Une personne qui cherche à vous parler veut être écoutée, elle a besoin d’être le centre de votre attention durant quelques minutes. Si elle vous pose des questions, le moment sera venu de parler, mais si ce n’est pas le cas, oubliez votre ego et laissez la personne s’exprimer en acquiesçant de la tête de temps en temps pour montrer votre compréhension. Si cette envie est réellement trop forte, attendez simplement le bon moment.

4ème conseil : Évitez de vouloir solutionner un problème !

L’une des plus grandes erreurs que l’on fait très souvent lors d’une discussion est de donner des conseils pour résoudre un problème. Si une personne vous livre ses problèmes, elle ne cherche pas une solution, elle cherche simplement à évacuer l’impact émotionnel subi par ses problèmes. Votre interlocuteur connaît déjà la solution à ses problèmes, elle a juste besoin de se décharger émotionnellement pour passer à l’action donc refrénez vos envies de super-héros en sauvant la personne grâce à vos conseils. Devenez un super-héros de l’écoute !

En suivant ces 4 conseils, vous augmenterez considérablement vos capacités d’écoute en faisant passer l’autre avant vous même.
Vous vous sentirez fier d’avoir aider quelqu’un en prêtant simplement votre oreille à ses problèmes et votre interlocuteur vous en remerciera.

Et maintenant, il ne vous reste plus qu’à sortir votre nouveau super pouvoir d’écoute !

Commentaires