Mesdames, Messieurs,
Nous sommes très heureux de vous retrouver à bord de Zentonik après les remèdes malins de la semaine dernière et nous espérons que vous passez d’agréables vacances !
Afin de vous offrir un maximum de confort et de bien-être, nous vous conseillons aujourd’hui des remèdes en cas de turista, de piqûres d’insecte/ méduses ou encore de morsures d’animaux venimeux. Nous vous souhaitons une très agréable lecture !

LA TURISTA

Il existe deux formes de turista :
– La turista « banale » due aux bactéries communes mais différentes de celles de notre flore intestinale. La diarrhée sera alors le signe d’une adaptation compliquée de votre système digestif.
– La turista infectieuse due au germe Escherichia Coli niché dans les viandes mal cuites, les laitages, l’eau du robinet, les fruits ou légumes lavés à l’eau du robinet ou souillés par des matières fécales…Traitée dans les tous premiers jours, cette turista est certes douloureuse mais pas dangereuse. Au delà, et en fonction de votre métabolisme, le germe risque de migrer dans les voies urinaires.

Comme vous ne pouvez pas deviner de quelle turista il s’agit, mieux vaut la prévenir et / ou l’enrayer rapidement.
– En prévention et pendant toute la durée du séjour :
· Renforcer la flore intestinale avec une synergie de prébiotiques et probiotiques (demandez conseil à votre pharmacien)
– En cas de turista :

En plus des prébiotiques et probiotiques (dont vous aurez augmenté la dose), vous ajouterez :
· Un antibiotique naturel interne : de l’extrait de pépin de pamplemousse
· Un antibiotique externe : de l’huile essentielle de cannelle écorce ou de sarriette ou de saro, ou même les trois !
· Si vous n’en n’utilisez qu’une seule : 3 gouttes en massage sur les intestins 3 fois par jour
· Si vous utilisez les 3 : 1 goutte de chaque en massage sur les intestins 3 fois par jour

– Pensez aussi à vous réhydrater ! Pour une réhydratation efficace et nutritive, voici une délicieuse recette :
· 1L d’eau minérale
· 1 poignée de sucre
· 1 pincée de sel
· 1 jus de citron

Buvez par petites gorgées tout au long de la journée.
– Quand consulter un médecin ?

Si votre turista dure plus de 2 ou 3 jours et qu’elle est accompagnée de :
· Forte fièvre
· Vomissements intenses
· Léthargie physique et psychique
· Selles contenant du sang ou des glaires
· Signes de déshydratation : maux de tête, modification du rythme cardiaque, sécheresse buccale ou cutanée, soif, affaiblissement général…

LES PIQÛRES D’INSECTE / MÉDUSES

– En prévention :

· Utilisez une synergie d’huiles essentielles en spray disponible en pharmacie. Certaines marques peuvent même être vaporisées à même la peau des tous petits. Utilisés personnellement, ces produits sont très efficaces, y compris sur les moustiques tropicaux.
· L’Huile essentielle de cryptomeria : un répulsif très puissant sur les insectes et les larves
· Le ventilateur : leur ennemi numéro 1 !
En effet, les moustiques sont très attirés par le dioxyde de carbone rejeté à l’expiration. Le ventilateur va donc « diluer » ce dioxyde vous rendant alors moins repérable !
· L’apéritif les moustiques et autres insectes sont aussi très friands de sucre, et sortent en début de soirée…à l’heure de l’apéritif ! Donc plus vous « trinquez », et plus votre sang sera appétissant pour eux !
· Le « dress-code » : l’entomologiste californien James Day a noté que nous étions facilement repérables par les insectes si nous portions des vêtements noirs, bleus foncés ou rouges. Alors pensez-y en faisant votre valise !

– Quand ça démange…
· Huile essentielle de menthe poivrée : anesthésique, antalgique, calme efficacement les démangeaisons.
· Huile essentielle de citronnelle : puissant anti-inflammatoire
· Macérât huileux de calendula : puissant anti-inflammatoire, diminue efficacement les oedèmes.

– Si vous déclenchez une réaction allergique locale :
· Huile essentielle de camomille allemande : anti-inflammatoire

En synergie avec
· Huile essentielle de camomille romaine : anti-histaminique
– 1 goutte de chaque sur la piqûre
– Attention : à ne pas utiliser lors des trois premiers mois de grossesse

Si l’allergie se propage et provoque une gêne respiratoire et / ou un gonflement du visage, consultez un médecin en urgence.

LES MORSURES D’ANIMAUX VENIMEUX

– Le premier geste est d’approcher au plus près de la morsure (et sans vous brûler) une source de chaleur type allumette ou briquet. La forte chaleur empêchera le venin de se diffuser trop largement sans le sang.
– Limitez vos mouvements le plus possible pour la même raison.
– Ensuite, vous pouvez appliquer cette synergie, que vous aurez judicieusement préparé à l’avance !
· 1 goutte d’huile essentielle de lavande aspic ou de camomille allemande (anti inflammatoire)
· 1 goutte d’huile essentielle de camomille romaine (antihistaminique)
· 1 goutte d’huile essentielle de tea tree (antiseptique)
– Enfin, consultez rapidement un médecin par précaution, même si tout va bien !

Nous vous souhaitons un paisible séjour et espérons vous retrouver très bientôt à bord de Zentonik !

Commentaires