Mesdames, Messieurs,
Bonjour et bienvenue à bord !
Le commandant de bord Zentonik et moi-même sommes heureux de vous présenter cette chronique en trois étapes. Vous pourrez y découvrir des remèdes simples et naturels afin que vos vacances soient les plus agréables possibles !
Tout au long de ce premier voyage, nous vous aiderons à dépasser votre peur de l’avion, à bien gérer le décalage horaire et enfin à palier aux insolations ou autres coups de soleil.
Nous vous souhaitons une agréable lecture !

LA PEUR DE L’AVION

En fonction de l’intensité de votre peur, il existe plusieurs solutions :
Si l’angoisse reste gérable, les élixirs floraux seuls suffiront :
· Mimulus et Aspen des Fleurs de Bach ou Deva
· 4 gouttes de chaque élixir sur la langue le matin à jeun, le soir au coucher et deux autres fois dans la journée. Commencez la cure dès que vous le pouvez et poursuivez-la dans l’avion.

Si l’angoisse vous paralyse, vous obnubile et/ou a des répercutions sur votre système digestif (perte de l’appétit, troubles du transit) :
· Sophrologie ou hypnose : ces deux méthodes vous aideront à appréhender le vol sereinement en quelques séances seulement
· Vous pouvez coupler ces séances à la prise d’élixirs floraux.

LE DECALAGE HORAIRE

· Tout d’abord, choisissez un vol qui arrive dans la soirée. Ainsi, fatigué par le voyage, vous n’aurez pas à lutter pour aller vous coucher à une heure « normale » dans le pays d’arrivée.
· Si vous arrivez dans la journée, essayez autant que possible de vous caler à l’heure locale : prenez de légers repas aux heures locales, promenez-vous tranquillement, exposez-vous un peu au soleil pour stimuler la synchronisation de votre horloge interne. Si vous piquez du nez, essayez de résister jusqu’à la nuit afin de ne pas perturber votre métabolisme, quitte à vous coucher de bonne heure.
· Certains remèdes naturels peuvent également vous aider à vous acclimater sans stress, comme la rhodiola, le chlorure de magnésium ou la mélisse et la valériane en cas de troubles mineurs du sommeil.
· Enfin, pensez à vous hydrater correctement avec de l’eau minérale. En effet, boire de petites gorgées d’eau régulièrement aidera votre organisme à s’adapter à la chaleur et à votre nouveau rythme.

L’INSOLATION

Si, malgré les précautions d’usage, vous êtes victime d’insolation, voici comment vous rétablir

– L’homéopathie

Si maux de tête, vomissements et hausse de la température corporelle :
· Belladonna 15 CH : 5 granules toutes les heures

Si maux de tête intenses :
· Glanoinum 9H

Si frilosité et fatigue :
· Natrum Carboricum : 9CH 5 granules toutes les heures

Si chaleur intense sans soif :
· Apis mellifica 5CH

Si impression de suffocation :
· Lachesis mutus 15CH

Si palpitations et tension haute :
· Glanoinum 5CH

– Autres remèdes

· L’huile essentielle de lavande :
1 goutte en massage sur les tempes, la nuque et les épaules
· Le chlorure de magnésium :
2 comprimés à avaler avec un grand verre d’eau

– Autres conseils

· Humidifiez généreusement un gant que vous poserez sur votre nuque : il absorbera la chaleur excessive de votre corps et obligera votre système de thermorégulation à baisser votre température corporelle.
· Oxygénez-vous en pratiquant des respirations abdominales par série de 3, sans forcer.
· Réhydratez-vous en buvant de petites gorgées d’eau ou de jus de fruits frais. Au repas, si vous avez faim, privilégiez les fruits et légumes aqueux : tomates, concombres, melon, pastèque. Cela soulagera vos systèmes digestifs, cardiaques et donc nerveux.

– Quand consulter un médecin ?

· Si l’insolation concerne une personne à risque : bébé/enfant, femme enceinte, personne âgée ou atteinte de maladie sévère.
· Si les symptômes persistent au bout de 24h, ou bien si les symptômes sont accompagnés de vomissements ou de troubles de la conscience.

LES COUPS DE SOLEIL

Voici deux mélanges que vous pouvez préparer avant votre départ.

Huile apaisante et régénérante :
· 35 gouttes d’huile essentielle de lavande
· 35 gouttes d’huile essentielle de camomille
· 10ml d’huile d’olive vierge
· 10 ml d’huile de coco
· 15ml d’huile de calendula
· 15 ml de macérât huileux d’aloe vera

Soin pour la réparation cellulaire :
· 50g de beurre de karité
· 25ml d’huile de manoï
· 25ml d’huile végétale de rose musquée
· 5 gouttes d’huile essentielle de carotte
· Appliquer l’un ou l’autre soin après la douche.
· Attention : ces soins ne sont pas des protections solaires. Ils seront donc à utiliser le soir et non pas avant l’exposition.

Si vous n’avez pas eu le temps de préparer ces synergies, vous pouvez également avoir recours aux bons vieux remèdes de nos grands-mères qui vous soulageront en attendant une solution plus efficace
· Les blancs d’œufs : calment la brûlure et facilitent la régénération tissulaire
· Le bicarbonate de soude : diluer 1 c. à soupe dans 250ml d’eau froide. En imbiber des compresses et les appliquer sur la zone brûlée.
· Le yaourt nature : apaisant et rafraichissant, en cataplasme pendant 15mn.

Nous vous souhaitons un très agréable voyage et espérons vous revoir bientôt à bord de Zentonik !

Commentaires