La posture de l’arbre est une posture de Yoga que tout le monde peut faire, je vous propose de l’aborder par étapes, en prenant votre temps.

La posture debout
Commencez par prendre la belle et simple posture debout devant un espace dégagé ou devant une fenêtre. Les pieds sont dans l’axe des hanches, le corps est à la fois tenu et relâché, équilibré sur les 2 jambes, les épaules un peu vers l’arrière, le menton à l’horizontale.

Équilibre les yeux fermés
– Fermez les yeux et percevez bien les sensations du poids du corps dans vos 2 pieds. Equilibrez ce poids et sentez-le se répartir dans vos pieds. Prenez conscience des points de contact de la plante de vos 2 pieds avec le sol.
– Déportez vous très légèrement vers l’avant et sentez le poids du corps se déplacer vers les orteils. Revenez à la verticale et allez cette fois un peu vers l’arrière, les talons portent le corps. Faites de même vers la gauche, puis vers la droite et ressentez les changements des forces de contact de vos pieds avec le sol. Toujours les yeux fermés, faites des petits cercles lentement avec votre corps dans le sens des aiguilles d’une montre et suivez les changements dans l’appui des pieds au sol. Le poids du corps est plus vers les orteils, les talons prêts à se soulever du sol, puis sur la tranche droite du pied droit, vers les talons, et enfin sur la tranche gauche du pied gauche, etc. Agrandissez un peu les cercles en privilégiant la précision et la qualité du cercle ainsi que l’équilibre, sur la grandeur du cercle. Puis faites de même dans l’autre sens.
– Revenez ensuite bien centré dans votre axe vertical et vous pouvez ouvrir les yeux quelques instants.

Préparation à la posture de l’arbre Vrksāsana
(Prononcez Vriksāsana, posture de l’arbre en Sanskrit, le premier a avec un souligné supérieur est plus long)
Fermez maintenant à nouveau les yeux et déportez lentement le poids du corps sur votre jambe gauche. Mettez tout le poids de votre corps sur le pied gauche et imaginez qu’il est profondément enraciné dans le sol. Le pied droit est prêt à se soulever du sol.

Prise de la posture
Ouvrez maintenant les yeux et fixez un point éloigné devant vous à l’horizontale ou au sol selon vos préférences. Ce point fixe est une prise qui va vous aider à garder l’équilibre. Soulevez le pied droit du sol et placez le sur le pied gauche ou la plante du pied sur le mollet gauche /ou la plante du pied sur la cuisse gauche le genou ouvert sur le côté /ou en demi-lotus sur le devant de la cuisse gauche le plus haut possible, la plante du pied vers le ciel et le genou vers le bas sur le côté droit.
Chacun selon ses possibilités qui évolueront avec la pratique. Evitez d’appuyer le pied gauche directement contre le genou de la jambe d’appui.
L’important est de pouvoir rester immobile et il est préférable de commencer par le plus facile. Si l’immobilité est difficile à trouver, ne vous laissez pas abattre (mauvais pour un arbre !) et recommencez en prenant votre temps. Vous pouvez si besoin ouvrir les bras sur le côté si l’équilibre est plus facile à trouver.
Une fois en équilibre stable, joignez vos mains devant la poitrine et en inspirant montez tranquillement les bras à la verticale. L’inspiration dure tout le temps de la montée. Gardez le souffle poumons pleins et fixez toujours le point devant vous. Les bras sont collés aux oreilles, les mains jointes pointent vers le ciel. Vous pouvez aussi écarter les bras si l’équilibre est meilleur et la posture plus stable.

Vous êtes un arbre
Ensuite vous pouvez rester dans la posture plus longtemps en respirant calmement, comme un arbre d’ailleurs, mais vous êtes un arbre. Faites la posture devant des arbres pour vous sentir moins seul. Surtout relâchez bien en sortant de la posture et faites-la cette fois en équilibre sur la jambe droite.

J’aime cette photo pour l’arbre derrière moi ! Les chaussures sont vraiment à proscrire !

yoga posture arbre

Commentaires