3 techniques pour vivre dans l’instant présent

instant présent

 

Vivre le moment présent peut être une énigme pour beaucoup d’entre nous avec la question “Mais… comment faire pour vivre le moment présent et pourquoi c’est si difficile?” Une des réponses pourrait être: je passe la plupart de mon temps à ressasser le passé, à anticiper ou à planifier l’avenir, sans parler des entre-deux: juger, comparer, évaluer, rêver, maugréer,… et j’en passe! Eh oui, vivre dans le présent demande un peu d’entraînement mental. Alors, voici pour vous mes 3 astuces pour vivre, encore plus, le moment présent et en ressentir tous ses bienfaits:

1/ Être dans l’état de “Flow” pour vous sentir pleinement vivant!

Vous est-il déjà arrivé d’être complètement absorbé par une activité au point de ne plus voir le temps passer ou de ne plus entendre ce qui se passe autour de vous? (On vous croirait même… asocial) Peut-être lorsque vous lisiez ce livre passionnant, ou que vous étiez au beau milieu d’une partie de cartes entre amis ou lorsque vous chantiez à tue-tête votre morceau de musique préféré… Vous viviez une expérience dans lequel vous étiez entièrement immergé dans une activité. Vous étiez en fait, dans un état de “flow”, les psychologues l’appellent aussi “la zone” ou “le flux”, qui, selon la théorie du psychologue Mihály Csikszentmihalyi, créée un vrai sentiment de bonheur et de zénitude.

Sur ce point, Julien Bois, chercheur en psychologie à l’université de Pau, soulève: “Que font les gens quand ils sont heureux ? Il (M. Csikszentmihalyi) s’est rendu compte qu’ils n’étaient généralement pas au bord d’une piscine, un cocktail à la main, mais bien en train… d’effectuer une activité, que ce soit de la musique ou du sport”. Et il ajoute, “Ce n’est pas un état dans lequel on se met, c’est un état qu’on trouve. Et si vous prenez conscience que vous êtes en train d’accomplir quelque chose d’extraordinaire, vous vous déconcentrez, et vous sortez donc de “la zone” (ou état de “flow”).” On peut retrouver cet état dans tout type d’activité qui demande une concentration.

À quoi reconnaît-on cet état de “flow”? Voici quelques indices pour vous:

  1. Il y a un équilibre entre nos compétences et le défi que l’on relève: jouer un morceau que l’on connaît par coeur, ou faire sa recette de cuisine préférée!
  2. Une concentration optimale sur ce que l’on fait, vous êtes présent à 300%.
  3. Pas de distraction à l’horizon (… on ne regarde pas son téléphone, notre ami Facebook… aux oubliettes!), on est complètement absorbé par ce que l’on fait.
  4. On a un résultat immédiat de notre action par des sensations de bien-être.
  5. On a le contrôle sur les actions que l’on fait (car… on sait ce que l’on fait, pardi!)
  6. On ne pense plus à soi-même, aux questions philosophiques que l’on peut avoir sur sa propre vie (plus de…“Qui suis-je? Dans quel état gère?”)… En fait, on ne fait qu’un avec notre action.
  7. Il y a une absence de stress, d’anxiété et d’ennui, parce qu’on est complètement captivé par notre action de manière positive.
  8. Notre perception du temps change: les minutes semblent être des heures et les heures, des minutes.
  9. Une vraie sensation de bien-être, presque un état… extatique.

Ça vous fait rêver?

À vous de jouer: dans quelle activité vivez-vous cet état de “flow” décrit ci-dessus: une passion, un projet qui vous tient à coeur au travail ou à titre personnel? Listez-les, et programmez-les dans votre agenda. Vous en sentirez un bien-être immédiat.

Vous séchez? Quelques idées à la volée pour vous:

–          Faire du yoga, du foot, du tennis, de l’escalade etc.

–          Méditer, prier etc.

–          Jouer un instrument de musique, chanter, danser, jouer du théâtre, faire de la couture, de la peinture, de la cuisine, de la sculpture, du scrapbooking, jouer à un jeu etc.

–       Développer un projet passionnant car cet état de flow est disponible… au travail aussi! 😉

 

2/ La méditation de pleine conscience, pour être ici et maintenant

Après 8 semaines de méditation, 20 minutes par jour, il est scientifiquement prouvé que vous sentirez les bienfaits par plus de bien-être: une meilleure gestion du stress, plus de concentration (qui aide d’ailleurs à être dans un état de “flow”, voyez la cohérence), une vitalité retrouvée, plus de sérénité (etc.)… et j’ajouterai, être plus dans le moment présent!

Voici deux aspects de la méditation qui nous aident à vivre le moment présent;

-> Un écoute de soi bienveillante

La méditation (du type pleine conscience) nous invite à être connecté avec soi-même, d’écouter ce que l’on resent, nos émotions positives comme douloureuses avec aucun jugement mais de la bienveillance sur nos ressentis.

Combien de fois par jour avons-nous une vraie écoute de soi, bienveillante et présente? Il peut être facile de vouloir échapper à nos émotions douloureuses en fonçant dans le suractivisme… pour ne pas y penser, et ne pas ressentir surtout! Or, ceci produit l’effet contraire: on se retrouve encore plus stressé, plus mal par ce manque d’écoute de soi. Notre besoin d’écoute est en effet fondamental pour ressentir un vrai équilibre entre notre vie intérieure et notre vie extérieure.  Méditer permet de se connecter à notre réalité intérieure, même quand c’est moins évident, dans le non-jugement et la bienveillance. Être connecté à soi en toute lucidité nous permet de vivre ce moment présent avec plus de sérénité même quand on ne se sent pas à notre top. On s’accueille… soi-même. Quel cadeau!

-> On choisit les pensées qui nous font du bien

Ce type d’approche nous enseigne aussi que nos pensées sont comme des nuages dans le ciel, nos pensées passent… nous avons un choix: celui de s’attacher à nos pensées, en se focalisant sur elles (ce qui leur donne du pouvoir) ou de les laisser partir. Notre souffrance vient du fait que nous pensons être nos pensées: exemple “Si Gérard (mon nouveau prétendant) m’a plantée au cinéma samedi soir, c’est que je ne compte pas pour lui” – voici une pensée, mais est-elle vraie à… 100%? Pas forcément, Gérard a peut-être des motivations autres que l’on ne connaît pas: peut-être qu’il a des problèmes dans sa vie personnelle dont on n’est pas au courant (après tout,… c’est notre deuxième “rencard”!) ou bien qu’il est tellement timide,… qu’il a eu peur!

Être conscient de ses pensées est un vrai exercice mental. La pratique de la pleine conscience est un exercice fabuleux pour se connecter à ce qui se passe en nous. On entraîne aussi notre esprit à discerner et choisir les pensées qui nous font du bien. On se sent ainsi plus serein et présent à ce qui se passe dans notre vie.

À vous de jouer: inscrivez-vous à un cours de méditation en ligne, ou téléchargez une application pour débuter la méditation. Personnellement, j’utilise la piste audio de Christophe André et je la recommande vivement pour débutant ou initié. Aussi, je vous propose d’avoir un vrai espace pour écouter vos émotions: vous pouvez commencer un journal de bord pour écrire vos pensées, mettre vos émotions sur papier tous les jours… L’objectif est d’avoir un espace de connexion avec soi pour relâcher les émotions négatives et célébrer les positives.

3/ La gratitude, un exercice simple qui nous relie à l’essentiel et donc, à notre présent

Être reconnaissant de ce que l’on a déjà; notre famille, notre travail, nos amis,… est un facteur puissant de bien-être. Il y a des études qui montrent que la gratitude peut même rallonger la vie de… 7 ans! (études menées dans le Minnesota en 1986). Le fait d’être reconnaissant intentionnellement nous permet d’être connecté pleinement au moment présent, à notre réalité et à ce qui nous fait du bien. Depuis que je pratique la gratitude quotidiennement, je remarque encore plus les petits plaisirs cachés de ma journée: un rayon de soleil le matin, un chant d’oiseau au retour du travail, un délicieux dessert offert par une amie,… On est dans la simplicité du moment présent et on la savoure.

À vous de jouer: commencez votre journal de gratitude. Martin Seligman, fondateur de la Psychologie Positive, propose un exercice simple et efficace pour faire progresser notre niveau de bonheur de manière durable. Tous les soirs avant de vous coucher, notez 3 situations positives qui vous ont fait du bien et notez la raison à côté, le pourquoi (“Aller au travail en vélo: cela m’a permis de respirer de l’air frais, d’assister au lever du soleil, de faire du sport… moi qui voulait refaire du sport!”). Je fais cet exercice tous les soirs, je m’endors plus sereine, sur des pensées positives.

Le moment présent. Il est là, ici et maintenant – disponible à vous. Vous avez le choix de le vivre soit dans un état de “flow”, ou en pleine conscience de ce qui se passe en vous et autour de vous, en cultivant un esprit de gratitude, joyeux et simple. Rien de tel que d’apprécier encore plus ce cadeau précieux et unique qu’est le moment présent.

Et vous, qu’est-ce qui vous aide à vivre pleinement le moment présent?

 

Marion Guiset

Marion Guiset

Marion est une Coach Certifiée par la Fédération Internationale de Coaching et a comme mission d’être la Partenaire de tous ceux qui veulent aller de l’avant avec confiance dans leur vie personnelle ou professionnelle. Son expertise est d’accompagner tous ceux qui ont soif d’être eux-mêmes avec leur entourage, et qui souhaitent plus se faire confiance dans les projets qui leur tiennent à cœur. L’objectif : que vous viviez une vie qui vous fasse vibrer, en accord avec vos valeurs profondes !Son accompagnement est basé sur 4 piliers: une relation corps & esprit mise en valeur, un partenariat solide entre Marion et vous, une connaissance de soi approfondie et enfin une mise en action avec des défis entre les séances. Reconnue pour son enthousiasme, son écoute bienveillante et son soutien dynamique et « punchy », elle vous accompagnera et vous aidera à aller de l’avant avec confiance.
Contact : marion@marionguiset.com

Plus d'articles - Website

Suivez-moi :
FacebookLinkedIn

Commentaires