La communication non verbale tient une place bien plus importante que ce que nous pouvons imaginer. Les études montrent qu’elle représente environ deux tiers de la communication totale (communication non verbale + communication verbale). Elle fait référence au langage du corps et à l’intonation de la voix. Cette communication varie bien sûr beaucoup d’une culture à une autre.

1. La posture

La posture donne des informations sur les émotions et les intentions d’une personne. On parle souvent de posture ouverte et de posture fermée. Quelqu’un qui adopte une posture fermée a par exemple les bras ou les jambes croisés. La posture d’une personne permet de décrypter de nombreux signes. Par exemple, l’orientation des pieds d’une personne permet de voir par qui elle est intéressée. Aussi, quelqu’un qui a confiance en lui adopte plus facilement une posture droite qui prend de la place. A l’inverse, les personnes peu confiantes ont plutôt une posture recroquevillée.

2. Le contact visuel

Il montre souvent l’intérêt ou le désintérêt qu’une personne peut vous porter. Les personnes timides et peu confiantes ont souvent le regard fuyant, ce qui donne des signaux trompeurs à leurs interlocuteurs, qui interprètent cela comme un manque d’intérêt. Le regard peut également montrer toute la palette des émotions humaines.

3. Les mouvements du corps

Les mouvements du corps permettent de souligner les paroles émises. Ils donnent des indices sur ce que veut dire le locuteur ainsi que sur son état émotionnel.

4. Les expressions faciales

Le visage humain exprime de nombreuses émotions. Les expressions faciales montrent la joie, la tristesse, la peur, la colère, le dégoût et la surprise. Elles sont universelles.

5. La distance

Avez-vous parfois l’impression d’être brusqué dans votre espace intime parce qu’une personne se trouve trop proche de vous? Bien sûr, cette limite varie en fonction de la situation, du degré d’intimité. Ces limites peuvent fortement différer entre les cultures.

6. La voix

L’intonation, la vitesse, le volume, les pauses et les hésitations apportent également d’importantes informations sur l’émetteur du message.

Commentaires