Partons à la rencontre de Capucine Blanchon, une experte du naturel qui a l’expérience des aventures et voyages à l’étranger.

1. Quel est ton parcours Capucine ?

Plutôt atypique!
Je suis originaire de la banlieue parisienne, puis ai vécu à Paris, à Sydney en Australie et maintenant de retour en France à Villard de Lans où j’apprécie la qualité de vie que m’offrent les montagnes du Vercors.
Après un baccalauréat Scientifique et un BTS Force de Vente, j’ai exercé des métiers commerciaux, logistiques, de gestion de projet…
La naissance de mes enfants a provoqué chez moi une prise de conscience particulière. Cela m’a tournée vers la Naturopathie qui fait désormais partie intégrante de ma vie depuis 2012, en complément de l’enseignement en Rainbow Yoga pour les enfants et les familles.
Je ne sais pas encore où nous poserons nos valises après Villard de Lans, mais il est certain que les valeurs de la naturopathie et du yoga nous accompagneront désormais.

2. Comment présenterais-tu ta spécialité à quelqu’un qui ne la connait pas ou à un enfant ?

La naturopathie est une approche de la santé qui consiste à donner au corps les moyens de se défendre seul et uniquement par des moyens naturels.
Le naturopathe est un éducateur de santé. Il propose principalement des ajustements sur l’hygiène de vie, l’alimentation et l’exercice physique. Peuvent également venir en complément les plantes sous toutes leurs formes, l’eau, la lumière, les massages …
Cette pratique traditionnelle de la médecine se concentre sur les causes du mal-être, considérant les symptômes comme des conséquences. On est donc amené à considérer notre client de manière holistique c’est à dire dans sa globalité, sans dissocier physique, physiologique et émotionnel.
Le yoga suit la même logique, et apporte sa part de spiritualité.

3. Quelles sont tes valeurs profondes ?

Je pense que la manière dont j’élève mes enfants en est la meilleure illustration.
Respecter les autres, les animaux, la nature. Partager, faire plaisir, s’instruire.
Ça peut paraître naïf comme réponse mais l’instinct de propriété, l’individualisme, le narcissisme et la pensée unique sont très présents chez nos générations. Je ne vois pas l’avenir de l’humanité de manière très positive à vrai dire, et cela me bouleverse. Mais selon moi la perte de ces valeurs en est la principale cause.
Le bien génère le bien, alors soyons quelques uns à l’initier!

4. Quel est ton ou tes objectif(s) dans la vie ?

Une fois arrivée à un âge avancé, me retourner et constater que j’en ai bien profité! Parcourir le monde, découvrir différentes cultures, goûter de nouveaux plats (oui j’adore manger!), voir mes enfants devenir des adultes épicuriens à la tête bien faite, tout en apportant ma modeste contribution à un monde meilleur et au bien-être des gens que je rencontre. Si je suis entourée des gens que j’aime, que ma curiosité est satisfaite et que je me rends utile, alors je suis comblée.

5. Comment comptes-tu les atteindre ?

Je ne sais pas, je n’ai pas de plan. Je prends les choses comme elles viennent et compose, sans rien subir. A chaque évènement j’essaie d’en retirer quelque chose de positif, de grandissant. Je n’y parviens pas toujours bien sûr, mais j’essaie chaque fois, ça me permet d’avancer.

6. Ton idée pour améliorer le monde?

Une seule ? Alors je vais citer le Dalaï Lama : « Si nous apprenions la méditation à chaque enfant, la violence du monde disparaîtrait en une seule génération  »

7. Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik ?

Un naturopathe est un éducateur de santé. Son rôle est d’expliquer aux gens qui le souhaitent comment rester en bonne santé ou comment la retrouver.
Ma situation familiale ne me permet malheureusement pas d’exercer en cabinet en ce moment, alors je suis heureuse d’avoir trouvé ce moyen pour pouvoir informer et aider les gens qui le désirent.
Ce magazine web bénéficie d’une communauté très riche, et d’un meneur dont je partage les valeurs, alors je ne peux que me réjouir d’être un acteur de ce « mouvement ».

Commentaires