Récemment, je discutais avec un chef d’entreprise dont la structure commençait à décliner. En réponse à la question, « à votre avis, qu’est-ce qui vous a conduit à cette situation ? », le chef d’entreprise s’est contenté de dire : « ce n’est pas de ma faute, c’est à cause de la conjoncture économique, les gens ne veulent plus acheter dans mon magasin et deviennent radin ». Malheureusement pour ce chef d’entreprise, il existe un grand principe de la vie qui ne trompe pas : « la réussite ou l’échec ne dépend que de vous ». La solution la plus simple est de prendre ses responsabilités suite à un échec afin d’en comprendre les raisons et rebondir face à ce constat. Mais nous prenons à cœur ces échecs et nous avons peur d’être jugé en retour. En France, nous devons être parfaits, que ce soit personnellement ou professionnellement, et le moindre échec nous est reproché. Nous devons accepter cet état et aller de l’avant.

Je vais vous donner 3 bonnes raisons de cultiver son sens des responsabilités.

1ère raison : la responsabilité nous apprend beaucoup

Nous faisons tous des erreurs et c’est excellent. Faites des erreurs !!!

Vous en apprendrez beaucoup sur vous-mêmes.

Pourquoi ?

Vous vivez émotionnellement une situation intense qui vous remet en question.

Il s’agit donc d’une mini thérapie comportementale et cognitive : vous vous confrontez plusieurs fois à une situation qui vous effraie afin de la démystifier.

Etre responsable consiste donc à accepter cette situation d’inconfort pour apprendre de ses erreurs et aller de l’avant.

Si vous créez votre entreprise et qu’au bout d’un certain temps cela ne marche pas, est-ce un échec pour autant ? Non, car vous avez appris et accompli énormément de notions que vous n’auriez jamais appris en restant salarié (gestion, prospection commerciale, marketing, recrutement, etc.).

2ème raison : la responsabilité permet d’être en phase avec soi-même 

La responsabilité revient à s’accepter soi-même tel que l’on est : un individu avec ses qualités et ses défauts, en plein apprentissage de la vie.

En tant qu’individu, nous validons et assumons nos actes même les plus inavouables.

A partir de ce choix, nous nous respectons en ne mentant pas.

Même si cela doit blesser les autres ou détruire une vie, un individu ne peut pas se permettre de vivre dans le mensonge.

Sinon, cela revient à faire tout son possible pour maintenir une situation irréelle dans sa vie donc cultiver un sentiment négatif.

Prenons l’exemple d’un homme qui n’assume pas sa douceur. Nous avons tous l’image de l’homme viril qui regarde le foot, qui mange beaucoup, qui bricole à la maison ou dans son jardin, et qui crache par terre.

Culpabilisez-vous de ne pas être comme ça ?  Moi non et ça me convient très bien.

Chaque individu est différent et il faut l’accepter et s’accepter tel que l’on est !

3ème raison : Etre responsable est bon pour la santé

Le sentiment de culpabilité est un poison. Vous vous sentez coupable de mentir ou de ne pas assumer certaines actions.

Or, la culpabilité est présente à tous les différents niveaux ; programmes télévisés, livres, interactions sociales, etc.

Cette prison engendre des maladies telles que la dépression, le stress chronique, la peur, ou l’hypertension.

Assumer ses actes nous pousse à reprendre le contrôle de sa vie et nous permet de vivre l’instant présent en cohérence avec notre personnalité et nos choix.

En assumant qui je suis, je ne mets pas de masque et je suis serein en société car je m’exprime comme je le souhaite.

 

Pour conclure, je vous dirai que nous devons être tous responsables sur différents niveaux : engagements amoureux, professionnelles, familiales, ou encore personnels. Néanmoins, l’homme a encore du mal à assumer ses actes et rejette la faute sur les autres. Heureusement, de nombreuses techniques nous aident à passer ce cap comme la méditation de pleine conscience ou la sophrologie.

Prenons nos responsabilités et acceptons de changer le monde !

Commentaires