« Le mois de mars est arrivé, officiellement, le printemps pointera bientôt le bout de son nez…. Mais la saison froide peut encore nous accompagner jusqu’aux Saints de Glace, vers le mois de mai, et il est donc encore temps de chouchouter sa peau au maximum pour la préparer à un réveil en douceur !

En hiver, la peau est souvent plus agressée par les éléments extérieurs (vent, chauffage, air sec…) mais aussi intérieurs (alimentation de moins bonne qualité, boisson insuffisante…..). La peau est un organe vivant en lien avec nos autres organes internes (foie, poumons, reins….), elle capte les pollutions, les rayons du soleil (pour la vitamine D) mais elle évacue aussi des toxines, elle régule la température du corps…etc. Elle est toujours le reflet de ce qui se passe à l’intérieur. Elle est l’interface entre l’extérieur et notre intimité. Il est important de la respecter et d’apprendre à l’observer pour mieux la comprendre et se comprendre.
Nos soins de peau doivent alors aussi se faire plus doux et adaptés à la saison. Les crèmes deviennent des « cold-cream », on oublie les gommages trop agressifs et on opte pour des produits hydratants et nourrissants!

1- Misez tout sur des produits naturels voire labellisés bio

Les produits les plus naturels possibles sont aussi ceux qui auront le plus d’affinité avec notre peau. Les molécules synthétiques, issues du pétrole et autres composés potentiellement décrits comme sensibilisants, perturbateurs endocriniens, etc, ne font qu’irriter la peau un peu plus. Surtout les plus sensibles. De plus, ces produits entretiennent un cercle de dépendance vis à vis de la peau. Ils ne se mêlent pas avec elle, expliquant la sensation que beaucoup ont déjà ressenti: « tu comprends, j’en ai besoin, dès que je l’arrête j’ai la peau super sèche! ». Les produits naturels sont alors vus comme un complément holistique et non comme un palliatif…
Attention, cependant, aux peaux sensibles qui éviteront les produits avec beaucoup d’huiles essentielles. Pour elles, les soins les plus simples avec le moins d’ingrédients seront les plus adaptés.

2- Du gras pour ma peau !

Oui mais pas n’importe lequel! On opte pour les acides gras polyinsaturés de type oméga 6 et oméga 3. Concrètement cela signifie des huiles vierges extraites à froid comme la bourrache, l’onagre, le chanvre, le lin, la noix….
Le « ciment » de la peau est constitué majoritairement de lipides. La première « hydratation » de la peau nous vient de l’intérieur, il faut donc inviter ces aliments dans nos assiettes le plus souvent possible (et surtout ne pas les faire chauffer). Ces même huiles pourront aussi être utilisées directement sur la peau en massage. Bien appliquées, les huiles végétales ne laissent pas de sensation de « gras ».
En externe, on pensera aussi à toutes les huiles apaisantes et anti-inflammatoires (calendula, millepertuis), activant la circulation (calophylle), cocooning (argan, avocat). Bref, les huiles végétales sont nos grandes amies et votre peau va leur dire merci !

Les personnes non végétariennes pourront aussi augmenter leurs portions de poissons gras, type maquereau, sardine…. ou prendre des compléments alimentaires à base d’huile de poisson.

3- De l’eau, il nous faut de l’eau!

Des atmosphères sèches au bureau, à la maison…. Un climat qui ne nous incite pas forcément à boire…. Des douches trop chaudes…. Un vent asséchant…. Bref, sans que nous nous en rendions compte, notre peau se déshydrate plus qu’il ne faut en hiver. Nous allons pouvoir y remédier en grande partie en apportant de l’eau via l’intérieur: smoothies, fruits et légumes, soupes, infusions…

Contrairement à ce que beaucoup croient, nous n’allons pas pouvoir apporter beaucoup d’hydratation par l’extérieur…. Imaginez lorsqu’il pleut: si nous notre peau avait la propriété de capter l’eau, nous nous transformerions tous en « bonhomme michelin »… Notre peau est une barrière (presque) imperméable, nous allons pouvoir l' »hydrater » principalement avec de l’huile comme vu plus haut, car cette dernière va passer entre les cellules et venir consolider le ciment. Quant à l’eau des produits de beauté, la grande majorité va s’évaporer, seule une minorité va jouer un rôle actif d’hydratation, notamment avec l’aloe vera riche en oligo-éléments et minéraux.

Un des buts principaux est donc d’empêcher la déshydratation :
– en s’hydratant de l’intérieur
– et en venant appliquer une protection filmogène sur la peau (comme la cire d’abeille par exemple, présente dans les cold-creams).

4- Pratiquez le « less is more »

Attention, « less is more » ne signifie pas « ne rien faire »! Sinon gare à l’accumulations de toxines en surface de la peau. Comme beaucoup de choses, il faut trouver le juste équilibre entre le « trop » qui va agresser la peau et la rendre plus sensible et le « pas assez » qui va boucher les pores, rendre le teint terne et rendre moins efficace les différents rôles de la peau.
La mode est au « layering », tendance qui nous vient du Japon signifiant aussi « technique du millefeuille ». Bien appliquée, avec des produits adaptés et en accord avec notre type de peau, cette technique se révèle très douce et nourrissante. Nous pourrons rédiger un article sur cette technique si vous le désirez.
Néanmoins, encore une fois, les peaux plus sensibles se contenteront par exemple d’un nettoyage avec un produit doux le soir (pour ma part j’utilise mon shampoing doux ! ), une huile végétale adaptée en sérum si besoin. Le matin, ces peaux se suffiront d’un débarbouillage à l’eau non calcaire ou à l’aide d’un hydrolat et d’une crème/huile de jour.

Recette-Bonus #1
Pas de crème sous la main? Voici une recette-minute d’oléogel adaptable à tous les types de peaux, selon les huiles végétales et huiles essentielles utilisées ! Prenez 2 noisettes de gel d’aloe vera, 5 gouttes d’huile végétale adaptée à votre peau, 1 goutte d’huile essentielle cicatrisante et apaisante (ex: camomille romaine, lavande fine, encens…), chauffez le tout entre vos mains et appliquez sur l’ensemble du visage et sur le cou. Appliquez toujours du centre du visage vers l’extérieur, avec des mouvements lents, doux.

Recette-Bonus #2
Un masque ultra-hydratant minute ? Prenez 1 cuillère à soupe de gel d’aloe vera, 1 cuillère à café de yaourt et une cuillère à café de miel. Homogénéisez bien le tout. Vous pouvez rajouter une goutte d’huile essentielle adaptée à votre peau (lavande, camomille, tea tree….), si vous le souhaitez. Appliquez en couche épaisse sur peau nettoyée et laissez poser une dizaine de minutes. Rincez et appréciez ! »

Commentaires