Ce que conseille la diététique traditionnelle chinoise…

Juillet est le moment charnière de l’année, situé à la moitié du cycle annuel. C’est à cette période qu’intervient l’élément terre qui correspond à la saveur douce des aliments. Chaque aliment a une saveur qui va induire un mouvement dans l’organisme.

On diminue les aliments de saveur douce (pâtes, féculents, carottes, confitures…). On augmente la saveur salée ( lentilles, soja, pois chiche, poisson, canard, porc, fruits de mer…) pour l’énergie des reins, plus affaiblie en été.
Evitez la consommation abusive d’aliments «froids» (crudités, melon, rhubarbe, glaces) qui risquent de provoquer des diarrhées, particulièrement si les températures sont caniculaires. Cela provoque un vrai choc thermique dans l’organisme.
Il est préférable d’accommoder les crudités avec les aromates et racines de nature «chaude» (persil, ail, oignon, thym, poivre, gingembre, coriandre, cornichons…)

Aliments conseillés sur un plan énergétique ce mois ci:

Légumes : tomates, courgettes, aubergine, salades et fines herbes, girolles
Fruits : abricots, fraises, amandes (calcium), pêches, nectarines, brugnons
Poissons : sardines, anchois, crustacés (crabe, crevettes), maquereau
Viandes : mouton, porc, canard

Focus sur certains aliments (saveur et bienfaits)

La coriandre : nature tiède, saveur piquante – facilite la digestion – bon pour le foie et la rate – tonifie l’estomac et les poumons.

La crevette : nature tiède, saveur douce. Excellent aliment favorable sur un plan énergétique au poumon, à la rate, au coeur, aux reins, au foie. Tonifie les reins , favorise l’élimination du froid, de l’humidité dans l’organisme ; bon pour les tendons et les os.

Maquereau: Saveur douce. Tonifie la rate, l’estomac. A favoriser en cas de rhumatisme. Favorise l’élimination de l’humidité.

Aubergine : nature fraiche, saveur douce. La manger cuite en ce moment. Tonifie la rate et l’estomac, les poumons et le gros intestin – nourrit la peau. Diurétique.

Commentaires