Tout au long de la journée nous sommes soumis à des émotions positives, négatives ou neutres. Nous bénéficions tous pour les traiter d’un instrument extraordinaire : notre cerveau. Il possède deux qualités essentielles. Il est plastique, donc nous pouvons le modifier. Il réagit approximativement de la même manière devant la réalité, les souvenirs, l’imagination ou les images auxquelles nous nous intéressons ( les films, les infos, les photos, internet, etc…). Pour améliorer votre capacité à être heureux, il suffit d’utiliser les propriétés de cet organe magique.

1. Augmentez volontairement votre dose quotidienne d’émotions positives

Votre cerveau développera ensuite progressivement une capacité à engendrer tout seul des sensations agréables.
– Installez-vous confortablement la première fois
– Partez à la pêche dans vos souvenirs de moments agréables passés avec des gens qui vous ont manifesté de l’amour ou de la tendresse
– Imprégnez-vous de la chaleur et des sensations agréables provoquées par ce rappel
– Evoquez ensuite plusieurs fois par jour, brièvement, n’importe où, les impressions que vous avez retrouvées
Si vous n’avez pas de souvenirs sources d’émotions positives, pas de panique. L’imagination marche tout aussi bien. Inventez un personnage, une lumière, un animal, etc, qui s’occupe de vous, qui vous aime. L’important n’est pas la réalité mais les sensations que vous allez provoquer en vous.

2. Diminuez la dose d’émotions négatives facultatives

– Prenez conscience des moments ou vous êtes bombardés, sans y être obligé, par des images porteuses d’impressions désagréables, (films, infos, etc..)
– Notez, par exemple pendant une semaine le temps réel que vous passez devant des programmes qui engendrent chez vous des émotions négatives (stress, angoisse, peur, révolte, etc…)
Si vous le pouvez, diminuez la quantité de ce temps.
Si c’est impossible, dans un premier temps, contrebalancez cette pollution mentale par des images joyeuses, des gags sur internet, des photos qui vous font du bien.

En effectuant ce travail pendant au moins un mois, vous devriez rapidement ressentir des effets positif sur votre enthousiasme, votre bien-être et votre capacité à profiter de l’existence.

Commentaires