Étiquette : émotions

9 étapes pour vaincre vos émotions négatives

Vous êtes stressé ? Vous vous sentez frustré ? Dépassé ? Vous ne savez plus comment avancer dans votre vie ? Suivez ces 9 étapes pour une existence plus sereine…

Vous êtes stressé ? Vous vous sentez frustré ? Dépassé ? Vous ne savez plus comment avancer dans votre vie ? Suivez ces 9 étapes pour une existence plus sereine et plus calme !
Gardez confiance : Le succès est au bout de votre chemin !

Etape 1 : Reconnaissez l’étendue de vos qualités

Faites un point sur vous-même : Vous avez ce petit quelque chose d’unique pour lequel les autres vous apprécie. Quel est-il ? Quelles sont vos qualités ? Faites la liste de vos points forts, de vos ressources. Soufflez un bon coup, et… Relisez-la ! Vous vous sentez déjà mieux ! Imaginez que vous êtes déjà la personne que vous avez toujours voulu devenir… Et comportez-vous en ce sens !

Etape 2 : Laissez tomber les jugements à l’emporte-pièce !

Et si on se défaisait de nos jugements ? Et si on choisissait tout bonnement d’arrêter de juger les autres pour ce qu’ils sont ou ce qu’ils font ? Nous vivrions mieux… Bien mieux ! Plus calmes, plus tranquilles, plus à l’aise…

Etape 3 : Contrôlez votre dialogue intérieur !

Parce que ces petites phrases, ce petit discours que nous entretenons avec nous-même tout au long de la journée est LA clef pour une meilleure gestion de nos émotions, et donc… De notre vie !

Etape 4 : Ecoutez… Pour mieux aimer en retour !

Vous voulez être mieux apprécié de votre entourage ? Laissez-les parler, et prêtez vraiment attention à ce qu’ils vous disent et aux sentiments qu’ils expriment. Vous les verrez sous un jour nouveau…

Etape 5 : Contrôlez vos émotions

Parce que la colère et le stress ne sont jamais de bons conseillers… Vous les voyez venir ? La moutarde vous monte au nez ? Visualisez un paysage agréable, imaginez que la personne que vous aimez le plus sur cette terre vous prend dans ses bras et vous glisse un mot gentil à l’oreille. Vous sentez ? De bonnes vibrations vous entourent déjà !

Etape 6 : Ne vous raccrochez pas à l’impossible

Vous vous sentez malheureux parce que votre vie n’est pas telle qu’elle devrait être selon vos désirs et selon vos rêves ? Et si vous appreniez tout simplement à apprécier votre existence telle qu’elle est et pour ce qu’elle vous offre ? Votre joie de vivre est à ce prix !

Etape 7 : Changez votre chemin avant de vous engager sur la route de l’énervement et du regret !

Vous pouvez toujours décider de ne pas vous orienter vers le chemin des émotions négatives. Prenez la ferme décision de ne plus vous énerver et de rester zen. Chaque fois que vous vous sentez flancher, représentez-vous à un carrefour : vous avez le choix entre une route semée d’embûches, et une autre bien faite qui vous mènera sans encombre vers votre but. Que choisissez-vous ?

Etape 8 : Chaussez de nouvelles lunettes !

Parce que pour aller mieux, il vous faudra adopter une nouvelle vision des choses et un nouveau regard, plus neutre et bienveillant !

Etape 9 : Conditionnez votre cerveau

Votre état dépressif ou stressé n’est pas le fruit du hasard : Il est le résultat d’un long, très long conditionnement que vous avez fait subir à votre corps et qui vous a inconsciemment habitué aux hormones du stress, de l’inquiétude et de la tristesse. Petit à petit, changez ces réflexes ! Et remplacez cette habitude par une autre, plus positive !

A la recherche de plus de conseils concrets à adopter au quotidien pour une vie meilleure ? 

info

Commentaires fermés sur 9 étapes pour vaincre vos émotions négatives

Les 7 marches vers l’émotion zen

Nous avons l’image du maître zen, le visage impassible, qui semble ne plus avoir de colère, de frustration, ou toute autre émotion, qui vient nous perturber quand il ne faut…

Nous avons l’image du maître zen, le visage impassible, qui semble ne plus avoir de colère, de frustration, ou toute autre émotion, qui vient nous perturber quand il ne faut pas, comme il ne faut pas. Alors nous nous mettons au yoga ou autre pratique pour être enfin libérés de ces émotions inconfortables ! Et dans l’espoir de ne garder que les sympathiques ! Et là c’est le drame ! Car la pratique nous rend moins fragile c’est certain, mais plus sensible !

Souvent nous ne voulons pas ce qui est, et nous voulons ce qui n’est pas. Or la paix intérieure est au milieu, dans l’instant présent, dans le « rester », l' »observer », et l' »accueillir » de ce qui est.

La question n’est pas pourquoi j’ai une émotion (parce que le potentiel de réponse est infini entre notre naissance, notre éducation, nos traumatismes, nos vies passées suivant nos croyances…) ni comment faire pour ne plus en avoir (parce que nous sommes humains, nos sens fonctionnent et là nous avons un mental qui relie tout ça. Les émotions en sont le résultat et sont là pour nous protéger, nous guider…)

La question est plutôt comment changer ma relation à l’émotion qui est là, pour l’accepter.

1. Cette phrase « Je suis triste » transformez là en « Une part de moi est triste ». Vous trouverez alors un espace entre votre émotion et vous, ce qui fera toute la différence. Essayez !

2. Regardez cette part comme un appel de votre enfant intérieur. Donnez lui toute votre tendresse, comme vous le feriez pour votre propre chérubin.

3. Une fois que la distance est prise entre vous et l’émotion, vous pouvez observer les pensées qui viennent alimenter cette émotion, et voir le film qui se joue en vous, les dialogues internes…

4. Alors vous avez le choix, de prendre le rôle de ce personnage bouleversé et de le répéter à fond pendant le temps qu’il doit durer… ou de…

5. Restez dans l’observation des sensations que provoque l’émotion (serrement, étouffement) en laissant les pensées vous traverser, vous ressentez ce qui se passe jusqu’à ce que cela se transforme en autre chose, quelque chose de l’ordre de la libération et de la force intérieure.

6. Essayez avec de petites vagues émotionnelles, ou de plus grosses, mais souvent cela est plus facile de se faire accompagner par un thérapeute pour comprendre ce processus et ce lâcher prise.

7. En « préventif » afin de trouver une vie émotionnelle saine, nie reniée, ni hypersensible, trouvez la pratique corporelle intériorisante (yoga, méditation, biodanza, wutao…) qui vous convient.

Nous apprenons tant de choses dans notre jeunesse, puis ensuite, mais souvent nous ne prenons pas le temps de connaitre le plus important!!! Soi ! Redevenez votre meilleur ami et vos émotions seront source de joie, quellles qu’elles soient, car vous verrez au delà de ces vagues intérieures le mouvement de la vie qui vous est donnée.

Commentaires fermés sur Les 7 marches vers l’émotion zen

5 super conseils pour trouver sa voie

J’ai longtemps cherché ma voie. Je savais ce que je ne voulais pas mais je ne parvenais pas à identifier ce que je voulais vraiment. J’ai fait des listes de…

J’ai longtemps cherché ma voie. Je savais ce que je ne voulais pas mais je ne parvenais pas à identifier ce que je voulais vraiment. J’ai fait des listes de mes talents, des bilans, des tests de personnalité. J’ai été largement conseillée par mon entourage mais rien ne fonctionnait. C’était la confusion totale. Pourtant, je savais au fond de moi qu’il ne fallait pas abandonner. Alors je me suis mise à chercher autrement, à poser un nouveau regard sur ma vie et ça a porté ses fruits. Un jour, l’idée de créer mon activité pour accompagner les femmes à créer la leur s’est posée sur moi comme un papillon.

Voici les enseignements que j’en ai tiré :

1. Renouez avec votre créativité

Quand on exerce depuis longtemps un métier qui ne nous plait pas, on est souvent épuisé, vidé. La première étape consiste à renouer avec sa créativité pour rallumer sa « flamme intérieure ».
Ecrire, dessiner, peindre, danser, chanter…. Retrouvez ce qui vous faisait vibrer quand vous étiez enfant ou allez vers ce qui vous attire le plus. Consacrez un peu de temps chaque semaine à cette activité. Pas de but, pas de jugement, juste du plaisir, de la détente et du lâcher prise.

2. Autorisez-vous à rêver

Nous avons souvent tendance à éliminer les idées, les envies, les rêves qui pourraient se manifester car ils ne nous paraissent pas viables, pas suffisamment rémunérateurs. Adoptez le processus de création de Walt Disney (ça ne lui a pas trop mal réussi non ?). Robert Dilts a étudié son mécanisme créatif et a compris qu’il commençait toujours par accorder du temps au rêve sans jugement ni critique ni étude de faisabilité. Ce n’est qu’ensuite, qu’il adoptait le point de vue du « réaliste » : comment concrétiser ce rêve, puis le point du vue du « critique ». Autorisez-vous à rêver. Ne laissez pas le « critique » en vous diriger votre vie.

3. Sortez de votre routine

Trouver sa voie n’est pas une activité mentale, c’est lié aux émotions, aux sensations, aux expériences. Albert Einstein a dit «La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.» Si votre vie actuelle ne nous a pas dévoilé votre voie alors il est temps de tenter de nouvelles choses:
– allez à la rencontre de nouvelles personnes,
– fréquentez de nouveaux endroits,
– suivez une formation,
– lisez sur un nouveau sujet,
– faites l’expérience d’un nouveau sport, d’une nouvelle activité sans vous demander si c’est ce que vous voulez faire à 100%. Simplement pour le plaisir de vivre quelque chose de DIFFERENT.
Si vous rencontrez une certaine résistance, c’est que vous êtes sur la bonne voie. Ca veut dire que vous sortez de votre zone de confort !

4. Mettez en lumière vos valeurs profondes

Vous êtes-vous conformé depuis longtemps à ce qu’on attendait de vous ? Pour répondre aux attentes de notre entourage personnel ou professionnel, nous portons des « masques », nous nous comportons d’une certaine manière, nous faisons des compromis. Et puis, un jour, nous ne savons même plus qui nous sommes ni ce qui est important pour nous. Pour renouer avec vos valeurs, prenez le temps de vous demander :
– qu’est-ce qui est vital, primordial pour moi ?
– qu’est-ce que j’aimerais changer dans ce monde ?
– qu’est-ce qui m’enthousiasme ?
– qu’est-ce qui me met en colère

5. Réveillez les émotions qui font avancer

Les mots sont la porte vers nos émotions. Ils les véhiculent et peuvent même les créer. Ils ont le pouvoir de nous faire rire, pleurer, souffrir, guérir…. Employer de nouveaux mots, c’est se raconter une nouvelle histoire, c’est s’offrir une nouvelle expérience, une nouvelle sensation. A la place de : «je suis impatient ou timide» , testez «j’étais timide jusqu’à présent» ou «je travaille à accepter le rythme de la vie» Ça peut vous sembler simpliste mais pas pour votre cerveau ! Vous lui insufflez ainsi une nouvelle énergie, une nouvelle direction. Ainsi, le film que vous avez vu au cinéma, était-il pas mal, divertissant, ou hilarant, étonnant ? Sortez de vos adjectifs routiniers. Mettez du piment dans votre vie. En voici quelques uns à utiliser sans modération pour muscler votre passion et votre niveau d’énergie : « délicieux, épatant, fantastique, extraordinaire, merveilleux, époustouflant, surprenant, intriguant, splendide, fabuleux, magique, explosif, captivant, adorable, comblé, enchanté, incroyable … »

«La vie est un mystère qu’il faut vivre, et non un problème à résoudre.» Gandhi
Ce n’est pas tant trouver sa voie et sa passion que vivre passionnément et se sentir à sa place !

8 commentaires sur 5 super conseils pour trouver sa voie

2 étapes pour booster votre bonheur grâce aux émotions

Tout au long de la journée nous sommes soumis à des émotions positives, négatives ou neutres. Nous bénéficions tous pour les traiter d’un instrument extraordinaire : notre cerveau. Il possède…

Tout au long de la journée nous sommes soumis à des émotions positives, négatives ou neutres. Nous bénéficions tous pour les traiter d’un instrument extraordinaire : notre cerveau. Il possède deux qualités essentielles. Il est plastique, donc nous pouvons le modifier. Il réagit approximativement de la même manière devant la réalité, les souvenirs, l’imagination ou les images auxquelles nous nous intéressons ( les films, les infos, les photos, internet, etc…). Pour améliorer votre capacité à être heureux, il suffit d’utiliser les propriétés de cet organe magique.

1. Augmentez volontairement votre dose quotidienne d’émotions positives

Votre cerveau développera ensuite progressivement une capacité à engendrer tout seul des sensations agréables.
– Installez-vous confortablement la première fois
– Partez à la pêche dans vos souvenirs de moments agréables passés avec des gens qui vous ont manifesté de l’amour ou de la tendresse
– Imprégnez-vous de la chaleur et des sensations agréables provoquées par ce rappel
– Evoquez ensuite plusieurs fois par jour, brièvement, n’importe où, les impressions que vous avez retrouvées
Si vous n’avez pas de souvenirs sources d’émotions positives, pas de panique. L’imagination marche tout aussi bien. Inventez un personnage, une lumière, un animal, etc, qui s’occupe de vous, qui vous aime. L’important n’est pas la réalité mais les sensations que vous allez provoquer en vous.

2. Diminuez la dose d’émotions négatives facultatives

– Prenez conscience des moments ou vous êtes bombardés, sans y être obligé, par des images porteuses d’impressions désagréables, (films, infos, etc..)
– Notez, par exemple pendant une semaine le temps réel que vous passez devant des programmes qui engendrent chez vous des émotions négatives (stress, angoisse, peur, révolte, etc…)
Si vous le pouvez, diminuez la quantité de ce temps.
Si c’est impossible, dans un premier temps, contrebalancez cette pollution mentale par des images joyeuses, des gags sur internet, des photos qui vous font du bien.

En effectuant ce travail pendant au moins un mois, vous devriez rapidement ressentir des effets positif sur votre enthousiasme, votre bien-être et votre capacité à profiter de l’existence.

Un commentaire sur 2 étapes pour booster votre bonheur grâce aux émotions

10 clés pour lâcher prise, à chacun son chemin

Vous vivez un stress négatif avec la sensation que vos pensées vous envahissent, vos émotions vous paralysent, vous n’êtes plus ici et maintenant dans votre corps. Comment sortir de cet…

Vous vivez un stress négatif avec la sensation que vos pensées vous envahissent, vos émotions vous paralysent, vous n’êtes plus ici et maintenant dans votre corps.
Comment sortir de cet état de souffrance, lâcher ces émotions négatives et revenir à Soi dans l’instant du présent, se reconnecter à son corps, à son cœur et à son esprit.

1. Identifier et reconnaître les signes du stress constituent déjà la moitié du chemin

Dire « oui je vis le stress, oui je pense beaucoup, oui je lutte contre mes émotions, oui j’ai mal dans mon corps, oui je suis fatigué ». Faire preuve d’humilité dans cet accueil de soi et prendre la responsabilité de son état. Car « oui je suis responsable de la façon dont je vis les situations, les événements, les relations ».

2. Exprimer ses émotions en toute authenticité

Colère, peur, tristesse, anxiété, jalousie…soit par l’écrit, soit par la parole, soit physiquement sur un coussin en étant seul chez vous, dans votre chambre.

3. S’arrêter et prendre conscience de sa respiration

Pratiquer la respiration alternée « Nadi Sodhana »: assis, l’index et le majeur de la main droite sont joints et posés sur le front entre les deux sourcils. La narine droite est bouchée avec la pouce. Expirez lentement avec la narine gauche, inspirez, bouchez la narine gauche avec l’annulaire, retenez un moment l’air dans vos poumons et vous expirez avec la narine gauche tout en maintenant la narine droite bouchée avec le pouce. Faites la même pratique en bouchant la narine gauche. L’exercice peut être répété 3 à 24 fois.

4. Contacter ses sens

Pratiquer le toucher conscient : une pierre, un tissu. Sentir une odeur agréable comme une huile essentielle telle la mandarine qui est anti stress. Aller au contact de la nature, jardiner et toucher la terre, s’allonger dans l’herbe, se coller à un arbre « avec sa permission », prendre un bon bain ou une douche froide.

5. Pratiquer une posture de yoga

Prendre par exemple l’attitude de la prière : assis sur les talons, le front au sol, les bras sur les côtés, le dos des mains au sol.

6. Vivre le yoga des sons

Comme le A qui apaise le mental et élargit notre vision du monde ; le U comme OU qui nous ancre dans le HARA (partie du corps située entre le pubis et le nombril) ; le OM son universel qui nous ouvre à l’infiniment grand.

7. Décider de recevoir un bon massage

Pour prendre soin de soi, pour se détendre, relativiser et repartir d’un bon pied.

8. Se concentrer sur le HARA (partie du corps située entre le pubis et le nombril) et pratiquer la méditation

9. Apprendre à se connaître

Quels sont mes besoins, mes limites, mes valeurs, de quoi ai-je peur, quelles sont mes souffrances…..

10. Décider d’éliminer le plus possible les sources de stress en devenant Acteur de sa vie

Il n’est pas possible de penser et sentir à la fois alors l’utilisation des sens est la meilleure clé pour lâcher prise.

Commentaires fermés sur 10 clés pour lâcher prise, à chacun son chemin

Les pouvoirs de l’art thérapie (à consommer sans modération)

Savez-vous quel a été le phénomène inattendu dans les librairies l’été dernier? Ce sont les mandalas, ces petits carnets de coloriage utilisés depuis longtemps dans l’art thérapie. Cette méthode a…

Savez-vous quel a été le phénomène inattendu dans les librairies l’été dernier? Ce sont les mandalas, ces petits carnets de coloriage utilisés depuis longtemps dans l’art thérapie. Cette méthode a été développée dans les années 1940 par des psychiatres qui ont compris les vertus thérapeutiques de l’art pour désinhiber les patients.

1. L’art thérapie aide les enfants

En janvier 2015, des chercheurs de l’université d’Oxford ont publié les résultats de leur étude des effets de l’art thérapie sur 10 000 enfants. Les effets sur les troubles émotionnels et les troubles du comportement sont impressionnants. Les enfants sont particulièrement réceptifs et sensibles à cette forme de thérapie. Les enseignants ont signalé que les enfants exprimaient leurs idées négatives et leur violence dans leurs œuvres plutôt que physiquement ou verbalement. Les chercheurs ont noté que l’exploitation par les enfants de leur créativité les aide à vaincre leurs problèmes de confiance et d’apprentissage. Ils ont aussi souligné que cette expression entraîne une baisse considérable des troubles dépressifs.

2. Renforce l’estime de soi

L’art thérapie est un outil efficace pour la confiance en soi. En effet, on se sent fier d’avoir réalisé un projet de A à Z alors qu’on doutait de nous-même. On réalise le potentiel de création qui est présent en nous.

3. Permet l’extériorisation des pensées et des émotions

C’est un moyen formidable d’expression car l’esprit peut libérer ses pensées conscientes et inconscientes. On se décharge des pensées négatives qu’on n’arrivait pas à communiquer à soi ou aux
autres par un blocage dû à la peur ou à la honte par exemple.

4. Favorise le flow

Cette technique permet à l’esprit de se concentrer sur une activité présente et d’atteindre cet état où on se sent parfaitement bien dans l’accomplissement d’une tâche.

Il existe beaucoup de moyens différents pour exprimer votre créativité (la sculpture, la peinture, le dessin, etc). Laissez votre intuition guider vos choix et vos gestes.

 

 

Commentaires fermés sur Les pouvoirs de l’art thérapie (à consommer sans modération)

Les différences de communication entre hommes et femmes

L’homme et le singe mâle sont génétiquement commun à 98,4%. L’homme et la femme sont génétiquement commun à 96%! Incroyable non? “Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de…

L’homme et le singe mâle sont génétiquement commun à 98,4%. L’homme et la femme sont génétiquement commun à 96%! Incroyable non? “Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus”, c’est le titre du best seller de John Gray paru en 1992. L’auteur y livre un guide pour décrypter le sexe opposé. Les hommes et les femmes ont effectivement des modes de fonctionnement très différents qui s’expliquent par des gènes différents, des hormones différentes et une anatomie différente.

1. Les rapports à la parole

Pour lui, communiquer permet d’échanger des informations. Une conversation doit avoir un objectif. Il peut s’agir d’un problème à résoudre. La communication doit être la plus efficace possible. Pour elle, la conversation permet de partager des émotions et des moments d’intimité. C’est un moment où elle peut se livrer et se libérer de pensées négatives.

2. Les requêtes

S’il a une requête à faire auprès de sa compagne, l’homme n’hésite pas à lui poser la question directement. Les femmes, quant à elles attendent de leur homme qu’il devine ce qu’elles ont en tête.

3. Écoute vs Conseil

Les femmes ont besoin d’écoute. Elles ont besoin de partager leurs sentiments positifs et négatifs. Elles attendent que leur homme soit attentif et à l’écoute. Cependant, les hommes, avec leur esprit tourné vers l’action et l’efficacité vont avoir tendance à interrompre les paroles de madame pour lui administrer des conseils.

4. Émotions

Pour les femmes, il n’y a rien de plus naturel que de faire part de ses émotions à son conjoint. En revanche, pour un homme c’est beaucoup plus difficile. Quand il est stressé, anxieux ou énervé, il risque de devenir silencieux et de se refermer sur lui-même

5. Quantité de paroles

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, des études ont montré que les hommes et les femmes parlent autant. Bien sûr, les paroles ne sont pas les mêmes et les objectifs diffèrent.

Commentaires fermés sur Les différences de communication entre hommes et femmes

Type on the field below and hit Enter/Return to search