Être heureux, nous le souhaitons tous mais entre ce que l’on veut et ce que l’on vit, il peut y avoir un décalage plus ou moins important. N’est ce pas ? Je vous propose un chouette exercice en 4 étapes.

1ère étape : Définir ce qu’est pour nous être heureux
Là maintenant, en écoutant réellement notre cœur, c’est quoi pour nous le bonheur? Pris dans le tourbillon du quotidien, nous ne pensons pas forcément à nous poser et à nous interroger. Pourtant, prendre le temps de le faire permet de savoir quelle est la direction que nous souhaitons prendre.

2ème étape : Ouvrir les yeux !!!
Quoi ? c’est si simple que ça ? Oui et non, Ouvrir les yeux au premier abord c’est ultra simple. Nous le faisons tous tous les jours. Par contre les ouvrir de façon à voir nos petits et grands bonheurs, cela demande un entraînement quotidien.

3ème étape : Écrire
Choisir un chouette carnet et écrire tous les jours, tous vos moments de bonheur. Cela permet réellement de changer le regard que l’on porte sur son quotidien.

Mon expérience
Pour m’aider à ouvrir grand, très grand les yeux, depuis décembre dernier, j’ai décidé d’écrire tous les jours mes moments de bonheur de la journée. Au début, je notais ça sur de simples carnets et puis l ‘envie de les personnaliser est vite arrivée. Tous les soirs, peu importe l’heure, j’ai mon rituel : noter mes moments de bonheur. Les premières fois, je vous avouerais que je cherchais : qu’est ce qui m’a apporté réellement du bonheur aujourd’hui ? J’avais vraiment besoin de me reconnecter à mes sensations. Et puis au fil des semaines, des mois, c’est juste génial, j’en vois de plus en plus et ce qui est magique c’est que je les savoure encore plus. Voici pour le plaisir du partage mes simples et délicieux moments de bonheur :
Le chant des mouettes au réveil, les bisous de mes enfants, le soleil tout simplement, la lecture d’un chouette article, d’un bon livre, le sourire des gens que j’aime, la petite main de mon dernier (pour l instant) dans la mienne, boire un cocktail de jus de fruits bien frais, croquer dans un fruit juteux, discuter avec une amie, marcher dans le sable, regarder une vidéo de TEDX, apprendre de bonnes nouvelles de mon entourage… Se connecter à ce que j’aime, à ce que j’apprécie vraiment me permet d’ouvrir les yeux sur mon quotidien bonheur et de me concentrer dans l’instant présent. Alors vous me direz « oui c’est facile quand tout roule, tout va bien ? ». Et bien même quand il y a des périodes plus difficiles, plus pénibles. Écrire sur ce carnet me fait beaucoup de bien.

4ème étape : Action
Je vous propose d’essayer déjà rien qu’une semaine, pour voir l’effet que ça a sur vous. J’attends avec impatience vos ressentis.

A force d’en parler autour de moi, il y a des carnets de bonheur qui fleurissent dans mon entourage et il y a en même un qui voyage aux États Unis. Où seront les prochains ?

Commentaires