Nos relations aux autres sont au cœur de notre vie de chaque jour et donc influencent significativement notre baromètre intérieur, notre bien-être. Autour de nous, il y a des relations positives, celles qui nous font du bien, qui nous boostent, nous procurent un sentiment de satisfaction. Il y en a d’autres plus compliquées, voire toxiques.

Quelle que soit la nature du lien, familial, amical, professionnel, amoureux, une relation équilibrée génèrera une dynamique positive. Une relation qui ne respecte pas cet équilibre nous envahira, nous frustrera voire pourra être destructrice.

De quel équilibre parle-t-on ?

Il ne s’agit pas d’établir des relations complètement linéaires dans lesquelles nous nous ennuyons, ni des relations donnant-donnant qui deviennent purement utilitaires. Il s’agit d’établir un lien durable qui soit dans l’échange, le partage, le respect de l’autre, de ses valeurs et de sa liberté. Parfois nous serons davantage dans le « donner », d’autres fois dans le « recevoir ». Dans tous les cas, chacun va se « nourrir » mutuellement et non se grignoter. Chacun se sentit tout simplement bien.

appli de méditation

Se nourrir de quoi ?

Eh bien de tout ce qui fait notre joie de vivre : affection, connaissances, activités, énergie positive… Une relation saine nous tire vers le haut, nous booste. Elle nous aide à aller au delà du terrain connu et non pas à rester en vase clos.
Nous devons juste rester conscient que si un déséquilibre arrive, il n’est que temporaire et s’envisage sur le court terme. Il permet d’accéder à une ouverture, à de la nouveauté. Il crée un mouvement vers l’extérieur ou vers l’intérieur pour se connaître, se découvrir toujours mieux.
Ainsi, dans notre relation à l’autre, nous trouvons un mystérieux dosage d’ingrédients de base qui font que la relation est unique, une sorte d’alchimie où la magie opère :


1. Sincérité
: être vrai, sincère avec soi comme avec l’autre dans ce que l’on dit/ressent/fait
2. Respect : de même, se respecter permet d’inviter l’autre à nous respecter, un respect mutuel s’installe
3. Confiance : établir un lien confiance se construit pas à pas en prenant ses responsabilités et en tenant ses engagements
4. Bienveillance : accueillir l’autre pour ce qu’il est, une personne avec ses qualités et ses défauts, sans jugement
5. Amour : installer et construire le lien avec cette conscience plus globale que la relation existe et que ce qui est fait dans le cadre de cette relation, est fait par amour de la vie, par amour des choses bien faites, pour faire de son mieux, dans l’estime de soi, dans l’alignement avec ses valeurs. La relation peut alors prendre toute sa dimension qualitative.

A cela, nous pouvons ajouter autant d’épices et de saveurs désirées au gré de nos personnalités et de nos envies : loyauté, partage, échange, empathie, accueil, spontanéité, fidélité, créativité, volonté, découvertes…

Il en découle un lien entre deux personnes, tel un fil, que nous pourrions tendre et détendre en fonction de la situation, une juste distance qui se met en place naturellement. Un fil qui se tisse chaque jour pour devenir plus joli, plus résistant, un fil dont nous prenons soin.

Comment faire ?

– Etre ouvert
– Etre naturel
– Oser poser ses limites
– Faire confiance à ses ressentis
– Découvrir et s’enrichir des qualités et des différences de l’autre
Communiquer
– Ne pas juger ni interpréter
– Etre conscient que chacun à « sa propre carte du territoire »

Etre soi, le plus simplement possible, en conscience, c’est-à-dire avec sa tête, son cœur et son corps, et laisser la magie se faire ou pas, sans forcer.

Commentaires