Je suis québécoise, mais j’aimerais être citoyenne du monde. Je n’ai jamais voyagé si ce n’est que, par l’entremise des films que j’ai visionnés, des livres que j’ai lus et le téléviseur. Mais j’ai tout de même plusieurs amis et connaissances qui me font vivre maintes aventures. Je suis auteure et blogueuse sur différents sites web et magazines. Je me retrouve toujours devant un écran à faire danser mes doigts sur un clavier. Dernièrement, j’ai décidé d’investir dans ma flotte informatique parce qu’elle se faisait trop vieille. Encore une raison pour éviter de dévaliser mon compte en banque et m’acheter un billet d’avion.
Je ne vous cacherai pas que des raisons, j’en ai des tonnes! Je suis peureuse. Pour moi, tout ou presque est un défi de taille et demande désensibilisation par-dessus désensibilisation. Le simple fait, et je me mets véritablement à nue ici, d’aller faire le marché est difficile pour moi si je ne suis pas accompagnée.
Il fut un temps ou sortir de chez moi m’était complètement impossible. Travailler de la maison s’est donc imposé dans ma vie comme un cadeau tombé du ciel. Toutefois, j’ai tout fait, presque l’Impossible, pour m’en sortir. Parce que, vous serez d’accord avec moi, une vie entre quatre murs ce n’est pas des plus intéressant!
Un beau jour, lasse d’avoir une professionnelle qui décidait où et quand j’allais « ne plus avoir peur », j’ai décidé de prendre mes peurs en main justement et je me suis investie tout autrement dans ce que je nomme désormais « mes défis personnels ».
Allez hop!
Ou « aweye » qui est du pareil au même en expression québécoise est mon cri de bataille. Quand je me dis ça tout bas, je sais que je relèverai le défi que je me suis lancé. « Té capable » diminutif de « tu es capable » me donne le courage dont j’ai besoin pour lancer au visage de toute peur le gant du grand défi.

Trucs et astuces
1. Assurez-vous toujours de savoir où sont situées l’entrée et la sortie de l’établissement, et ce, avant de vous rendre dans votre lieu de rendez-vous.
Si, à votre arrivée, vous ne savez pas, n’ayez crainte de demander. Vaut mieux que vous sachiez plutôt que de péter les plombs et faire une méga crise d’angoisse devant tout le monde ce qui sera encore plus anxiogène pour vous!

2. Les toilettes! Vous devez savoir leur emplacement aussi!

3. Avant de faire votre grande entrée (moi je préfère toujours arriver parmi les premiers invités ou participants), un petit moment de respiration pleine conscience vous fera le plus grand bien, croyez-moi.

4. Une fois, à l’intérieur soyez prêts au défi, mais à un défi raisonnable et réalisable.
Vous me remercierez une fois que vous l’aurez relevé!

5. De fois en fois, élevez la barre de vos critères et tentez d’ajuster votre tolérance toujours un peu plus haut.

6. N.B. Beaucoup d’entre nous croient, à tort, que boire un martini ou autre cocktail vous aidera à vous désensibilise. C’est tout à fait faux.
Vous aurez moins d’inhibitions, certes, mais la désensibilisation n’a d’effet que lorsqu’elle est réellement faite sobrement.

Enfin, je ne suis pas as en la matière, mais je peux vous assurer que tous ces trucs et astuces ont été testés par nulle autre que moi-même. J’ai connu l’échec lorsque je me suis retrouvée soûle dans un diner d’affaires, mais j’étais tellement nerveuse à l’époque de me retrouver ainsi devant des gens que je croyais meilleurs que moi.
Mis à part cette petite mésaventure de débutante, je relève tous les défis que JE choisis de me lancer. Rien ne m’oblige à relever les défis que les autres me lancent. Il importe ici de faire des choix conscients relativement à ce que nous nous sentons capables de vivre ou non.
Toujours un peu plus
Ici, au Québec, sauf durant la saison estivale, se déroulent de grands rassemblements de pleine conscience où plusieurs conférenciers viennent parler d’eux, de leur technique ou de leur vie personnelle ou professionnelle. Souvent, le taux de participations s’élève à près de 1000 participants.
Savez-vous quoi? Je suis l’une de ses participantes. Et si j’ai eu peine à rester 45 minutes la première fois, maintenant je participe à la soirée entière juste parce que je mets en application ces simples trucs et astuces.
Il existe des spécialistes pour tout et pour tous. Chaque problème a un spécialiste de renom qui a écrit sur le sujet ou qu’on peut engager pour nous aider à nous en sortir. Mais, n’oubliez pas, que le meilleur des spécialistes, celui-là qui vous connait le mieux, c’est vous-mêmes.
Et vous, chers amis lecteurs? Vous avez d’autres trucs et astuces à faire découvrir à Zentonik? Ne gardez surtout pas vos trésors de découvertes au sujet de la désensibilisation juste pour vous et partagez avec nous ces joyaux de conseils.

Commentaires