Je suis content de vous faire connaître un peu mieux Josée Durocher, notre super chroniqueuse québécoise qui aime partager avec vous ses expériences, ses astuces et conseils pour vous inspirer et vous aider à vous sentir mieux.

1. Quel est ton parcours Josée ?
Je suis davantage une autodidacte qu’autre chose. Mais j’ai tout de même étudié en relations humaines et décrocher un diplôme de thérapeute en relation d’aide par le passé. J’ai pratiqué environ deux ans avant de laisser tomber ma pratique. Je ne me sentais pas à ma place et en plus, l’isolement professionnel me pesait très lourd.
Je suis blogueuse depuis deux ans sur différentes tribunes sur le web et j’adore ça! Aussi, j’ai signé mon premier bouquin en 2014 « Exprimer, accepter, pardonner… trois étapes pour le BIEN-ÊTRE » et j’en suis très fière!

2. Comment présenterais tu ta spécialité à quelqu’un qui ne la connait pas ou à un enfant ?
C’est plutôt simple… je dépose des mots sur des maux. Je partage mes opinions. J’interviewe des gens et je fais tout cela en demeurant dans le cœur. Pour moi, être une personne de cœur est très important.

3. Quelles sont tes valeurs profondes ?
La fierté (je dois être fière de moi), La liberté (je ne dois pas me sentir emprisonnée) et m’aimer toujours davantage.

4. Quels sont tes objectifs dans la vie ?
J’en ai atteint déjà comme devenir blogueuse et auteure. Mais je parlerais davantage de rêves que d’objectifs… selon moi, les rêves me permettent de me propulser plus loin encore. Je rêve actuellement d’écrire un Best-Seller.

5. Comment comptes-tu les atteindre ?
En faisant place, comme je le fais maintenant, à l’inspiration qui m’habite et qui me vient de tout… d’un grand tout. En me donnant le droit de croire que je peux tout!

6. Ton idée pour améliorer le monde ?
J’en ai plusieurs, c’est-à-dire que les gens soient plus responsables, cessent de cultiver des comportements de victimes quand ils n’en sont pas, réapprennent le mot « amour » et ouvrent leurs horizons pour une plus grande conscience collective.

7. Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik ?
J’aime bien communiquer des trucs et astuces tout en parlant de mes expériences de vie. Dites le moi si je me trompe, mais je crois sincèrement que le lectorat peut se reconnaître dans mes écrits. Aussi je dois dire que j’ai un petit faible pour les Français (rire)!

Commentaires