Plusieurs études scientifiques ont montré dernièrement que la pratique régulière de la méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau. Les chercheurs ont montré que la méditation agit sur l’amygdale, la zone du cerveau associée à la peur et à l’anxiété. Cette pratique mentale ancestrale conduit à une relaxation, à un calme intérieur. Regardons comment aborder cette pratique encore peu développée en Occident mais qui commence à percer, notamment dans certains hôpitaux.

1. Prenez un moment pour vous

Une minute, vingt minutes, une heure ou plus. A vous de décider quelle durée et quel créneau vous pouvez ou vous voulez prendre. Déconnectez-vous complètement de vos appareils électroniques et assurez-vous de ne pas être dérangé.

2. Trouvez un lieu calme

La méditation peut se faire en marchant, en mangeant ou en prenant les transports. Le mieux est tout de même de trouver un endroit calme et relaxant.

3. Adoptez une position confortable

La position allongée peut être un problème si vous vous endormez trop facilement. La position assise et droite convient tout à fait pour les débutants. Vous n’êtes pas obligé d’adopter cette fameuse position jambes croisées et pieds remontant sur les genoux. L’important est de se sentir bien et digne. Vous pouvez fermer les yeux mais le mieux est de les laisser ouverts, sans tension et sans focus sur un point particulier. Laissez votre bouche à peine entrouverte pour laisser votre mâchoire détendue.

4. Prenez conscience de votre respiration

Commencez par effectuer quelques expirations fortes pour vider tout le dioxyde de carbone de vos poumons. Ensuite, prenez conscience de votre respiration. Ressentez l’air qui arrive par le nez et descend jusqu’en bas des poumons. Ressentez l’air qui se vide des poumons et ressort par votre nez. Si des pensées vous viennent à l’esprit, laissez-les partir en vous recentrant sur votre respiration. Soyez dans le ressenti de l’instant présent.

Il existe plusieurs autres techniques de méditation comme la répétition d’un mantra, la concentration sur un objet ou la visualisation. Comme toute pratique, la méditation se travaille dans la durée et vous observerez des progrès petit à petit.

Commentaires