Étiquette : respiration

3 exercices de respiration pour vous sentir mieux

Le bien-être est lié à un ensemble de domaines comme l’accomplissement dans le travail, la vie familiale, les loisirs, se sentir en sécurité financièrement. Mais le bien-être est avant tout un…

Le bien-être est lié à un ensemble de domaines comme l’accomplissement dans le travail, la vie familiale, les loisirs, se sentir en sécurité financièrement. Mais le bien-être est avant tout un chemin menant à une meilleure santé émotionnelle et physique. Ne dit-on pas « tant qu’il y a la santé »…

La respiration est essentielle pour vivre et pour développer son bien être, en relâchant le stress et l’anxiété. L’être humain a tendance à respirer vite et de façon restreinte. Avant toute chose il faut renouer avec notre souffle et les trois types de respirations : ventrale, thoracique, claviculaire

Consignes :
Allongez-vous sur le dos, confortablement, au calme.
Un coussin sous les genoux si nécessaire. Fermez les yeux, relâchez le visage, les bras, le torse et les jambes. Sentez votre corps s’enfoncer dans le sol et prenez quelques instants pour observer votre souffle.

1/ Placez une main sur le ventre, sentez votre main se soulever à l’inspire et s’abaisser à l’expire.
Observez avec bienveillance vos ressentis liés à cette respiration.
2/ Placez deux mains sous votre poitrine, de chaque côté du thorax, les doigts vers l’avant. Observez vos mains s’écarter à chaque inspire et se rapprocher à chaque expire.
Observez à nouveau les sensations liées à ce type de respiration.
3/ Placez une ou deux mains sur vos clavicules et respirez uniquement avec le haut de vos poumons.
Observez ce que vous ressentez.

Vous constaterez sans doute que plus vous respirez avec le haut du corps moins l’air arrive dans vos poumons créant peut-être une sensation d’angoisse ou d’oppression.

Prenez le temps pour identifier avec quelle partie du corps vous respirez tout au long de votre journée. Voyez si cela change en fonction de votre état émotionnel. A tout moment, pour favoriser votre bien être, revenez à une respiration basse dans votre ventre.

Commentaires fermés sur 3 exercices de respiration pour vous sentir mieux

6 étapes pour vous libérer des impératifs 

On est souvent son ennemi préféré : on se met la pression, on s’oublie, on ne se fait pas passer en priorité et, on peut finir par craquer ! Les…

On est souvent son ennemi préféré : on se met la pression, on s’oublie, on ne se fait pas passer en priorité et, on peut finir par craquer ! Les problèmes, comme les solutions, viennent de l’intérieur; pas la peine de se trouver des excuses ou de rejeter la faute sur les autres… Invitez-vous alors au recentrage. Il est temps de devenir votre meilleur allié. Oubliez ainsi les « il faut » et « je dois » qui sont des formules anxiogènes. Voici quelques conseils pour y arriver:

1. Ne portez pas de montre

Libérez ainsi votre poignet et votre esprit !

2. Sachez dire non sans donner de justification

Pour des raisons infondées, on a tendance à laisser croire qu’il y aurait une explication à donner lorsqu’on refuse un repas ou une fête entre amis. Il en va de même pour du travail supplémentaire qui ne nous concerne pas. Ne laissez pas les collègues ni le chef abuser de vos compétences, ni de votre temps ou énergie. Dire « non » aux autres quand cela signifie « oui » à soi, c’est se respecter, s’honorer. Soyez à l’écoute de votre état de fatigue physique ou moral. Encore mieux : chouchoutez-vous.

3. Accordez-vous du temps pour vous

5, 10 ,30 ou 60 minutes tous les jours (l’important est de prendre l’habitude d’installer un rituel). Vous seul avez le pouvoir de vous autoriser des pauses relaxantes ou énergisantes. Cette fenêtre quotidienne en tête-à-tête avec vous-même est primordiale pour le développement de votre confiance, bien-être et sérénité. C’est un moment rien que pour vous alors PRO-FI-TEZ ! Saisissez cette occasion pour faire ce qui vous plait, ce qui vous repose ou bien, ce qui vous défoule. Vous pouvez très bien choisir de méditer 5 minutes, de lire 10 minutes, de peindre 30 minutes ou de faire du sport pendant 60 minutes…peu importe, c’est votre temps, votre petit bonheur : faites-vous simplement du bien.

4. Arrêtez-vous pour respirer

Que ce soit au travail, à la maison ou dehors, à n’importe quel moment, recentrez-vous sur le souffle. C’est un outil facile afin de vous détendre dans des moments de stress, de panique ou d’angoisse ou juste pour vous relaxer et continuer la journée, positivement. Fermez les yeux, prenez 3 grandes respirations ventrales en conscience (posez les mains sur le ventre si vous le souhaitez).

5. Déconnectez-vous des appareils électroniques régulièrement

Dans la semaine, passez une journée ou demi-journée sans portable, ordi, tablette ou télé. Evitez ainsi un comportement addictif, source de nervosité. De plus, regarder trop longtemps un écran peut engendrer des migraines. Les ondes peuvent aussi accentuer la fatigue et une baisse de vitalité. Concentrez-vous alors sur des relations de qualité, avec vos proches ou avec la Nature.

6. Connectez-vous à la terre

On habite sur Terre mais, de nos jours on peut vite l’oublier. Travailler dans un bureau, prendre les transports, vivre en appartement…Quels sont les moments où vos pieds sont en rapport direct avec le sol, avec la terre ? Essayez d’avoir un contact fréquent avec la Nature. Voici quelques idées: se baigner, se balader en forêt, observer les animaux, fouler l’herbe pieds nus ou encore toucher un arbre en pleine conscience. Vous pouvez également faire pousser des plantes ou herbes aromatiques en pots, si vous vivez en appartement, afin de (re)créer une sensation de jardinage et donc, de connexion à Mère Nature.

Avez-vous d’autres techniques à mettre en place ?

Commentaires fermés sur 6 étapes pour vous libérer des impératifs 

10 clés pour lâcher prise, à chacun son chemin

Vous vivez un stress négatif avec la sensation que vos pensées vous envahissent, vos émotions vous paralysent, vous n’êtes plus ici et maintenant dans votre corps. Comment sortir de cet…

Vous vivez un stress négatif avec la sensation que vos pensées vous envahissent, vos émotions vous paralysent, vous n’êtes plus ici et maintenant dans votre corps.
Comment sortir de cet état de souffrance, lâcher ces émotions négatives et revenir à Soi dans l’instant du présent, se reconnecter à son corps, à son cœur et à son esprit.

1. Identifier et reconnaître les signes du stress constituent déjà la moitié du chemin

Dire « oui je vis le stress, oui je pense beaucoup, oui je lutte contre mes émotions, oui j’ai mal dans mon corps, oui je suis fatigué ». Faire preuve d’humilité dans cet accueil de soi et prendre la responsabilité de son état. Car « oui je suis responsable de la façon dont je vis les situations, les événements, les relations ».

2. Exprimer ses émotions en toute authenticité

Colère, peur, tristesse, anxiété, jalousie…soit par l’écrit, soit par la parole, soit physiquement sur un coussin en étant seul chez vous, dans votre chambre.

3. S’arrêter et prendre conscience de sa respiration

Pratiquer la respiration alternée « Nadi Sodhana »: assis, l’index et le majeur de la main droite sont joints et posés sur le front entre les deux sourcils. La narine droite est bouchée avec la pouce. Expirez lentement avec la narine gauche, inspirez, bouchez la narine gauche avec l’annulaire, retenez un moment l’air dans vos poumons et vous expirez avec la narine gauche tout en maintenant la narine droite bouchée avec le pouce. Faites la même pratique en bouchant la narine gauche. L’exercice peut être répété 3 à 24 fois.

4. Contacter ses sens

Pratiquer le toucher conscient : une pierre, un tissu. Sentir une odeur agréable comme une huile essentielle telle la mandarine qui est anti stress. Aller au contact de la nature, jardiner et toucher la terre, s’allonger dans l’herbe, se coller à un arbre « avec sa permission », prendre un bon bain ou une douche froide.

5. Pratiquer une posture de yoga

Prendre par exemple l’attitude de la prière : assis sur les talons, le front au sol, les bras sur les côtés, le dos des mains au sol.

6. Vivre le yoga des sons

Comme le A qui apaise le mental et élargit notre vision du monde ; le U comme OU qui nous ancre dans le HARA (partie du corps située entre le pubis et le nombril) ; le OM son universel qui nous ouvre à l’infiniment grand.

7. Décider de recevoir un bon massage

Pour prendre soin de soi, pour se détendre, relativiser et repartir d’un bon pied.

8. Se concentrer sur le HARA (partie du corps située entre le pubis et le nombril) et pratiquer la méditation

9. Apprendre à se connaître

Quels sont mes besoins, mes limites, mes valeurs, de quoi ai-je peur, quelles sont mes souffrances…..

10. Décider d’éliminer le plus possible les sources de stress en devenant Acteur de sa vie

Il n’est pas possible de penser et sentir à la fois alors l’utilisation des sens est la meilleure clé pour lâcher prise.

Commentaires fermés sur 10 clés pour lâcher prise, à chacun son chemin

6 étapes pour pratiquer la méditation yogique

Le yoga c’est l’invitation au voyage intérieur par excellence. L’essentiel se trouvant dans le souffle (prana) et, pas forcément dans les postures (asanas). Ces dernières représentent un moyen d’apaisement et…

Le yoga c’est l’invitation au voyage intérieur par excellence. L’essentiel se trouvant dans le souffle (prana) et, pas forcément dans les postures (asanas). Ces dernières représentent un moyen d’apaisement et d’exploration afin de préparer la période méditative. Le yoga n’est pas un sport, c’est une pratique consciente dans le but d’atteindre l’état de méditation (dhyana). Puis, ne faire qu’Un avec l’Univers comme le suggère le mot yoga, signifiant en sanskrit « union ». Tout un programme ! Si vous souhaitez instaurer une pratique personnelle et quotidienne, voici donc des aspects vraiment accessibles à prendre en considération.

1. Objectifs simples

Accordez-vous par exemple 5 minutes par jour pendant un mois. Puis le mois suivant, passez à 10 minutes ! Choisissez un moment de la journée qui sera toujours le même : au lever, le midi, après le travail, avant le coucher…à vous de voir ce qui vous convient le mieux, ce qui vous rend le plus disposé et disponible.

2. Abandon en confiance

Adoptez la pose (et pause) si simple, mais ô combien magique, de savasana, nommée également « la posture du cadavre ». Cette appellation semble, au premier abord, repoussante. Et pourtant, quel enseignement ! Restez allongé confortablement, paumes de main retournées vers le ciel. Il s’agit de dépôt, de repos, d’abandon, de lâcher-prise et d’une sensation de dénuement. C’est l’opportunité de quitter ce qui encombre. Tout comme l’Arcane sans nom du Tarot, la mort métaphorique permet la transformation, la surprise et le renouvellement. Que reste-t-il alors dans ce calme et, à priori, cette immobilité, en savasana? Le souffle de vie, l’Essence de la Conscience, où tout devient possible…

3. Présence du souffle

Les yeux clos, portez votre attention sur le souffle. Respirez de manière de plus en plus profonde, consciente et paisible, bouche fermée.

4. Pensées chassées

Afin d’éviter l’installation, ainsi que le va-et-vient de pensées, à chaque inspiration entendez dans votre tête le mot « inspirant » et à chaque expiration, « expirant ». En évitant l’utilisation de « je », grâce au participe présent du verbe, on favorise ainsi le détachement. Ce conseil nous est révélé par François Lorin, formateur à l’Institut Français de Yoga.

5. Suspension du temps

Entre chaque inspiration et expiration, retenez votre souffle une seconde.

6. Temps d’observation

Après ces quatre dernières étapes, restez quelques temps ainsi, encore allongé et les yeux toujours fermés. Observer ce qui se passe. Accueillir sans jugement aucun.

Cette démarche en six phases peut se faire à la fin de votre séance individuelle de yoga ou bien, en simple mode de relaxation. Prêt pour la méditation facile ?

Commentaires fermés sur 6 étapes pour pratiquer la méditation yogique

4 exercices de sophrologie pour lâcher prise

Pour être bien dans sa peau il est important de mettre son corps et son esprit en harmonie. La sophrologie vous invite à vous reconnecter à votre « être profond » et…

Pour être bien dans sa peau il est important de mettre son corps et son esprit en harmonie.

La sophrologie vous invite à vous reconnecter à votre « être profond » et à vous unifier. Notre corps se désinvestit au profit de notre mental. La médecine reconnaît aujourd’hui l’étroite corrélation entre le corps et l’esprit : l’état de l’un influence l’état de l’autre.

Pour aller plus loin je vous conseille une formation pour pratiquer la sophrologie au quotidien. Bénéficiez d’une réduction de 10% avec le code ZENTONIK10. Bon lâcher-prise !

Ainsi, si vous avez des pensées négatives le corps peut en souffrir et inversement si vous avez des pensées positives  il en résulte des modifications génératrices de bien-être dans votre corps.

Notre inconscient ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire, entre le passé et le présent, entre le moment présent et le futur. Ce qui explique pourquoi nous nous sentons aussi mal après un cauchemar, pourquoi nous ressentons un pincement au cœur en « pensant » à l’être aimé ou une sensation de tristesse en nous remémorant un échec. Les outils de sophrologie s’appuient sur ce constat.

C’est grâce à la visualisation positive que nous allons donner au corps ce dont il a besoin. Grâce à l’imaginaire, nous allons nous projeter des expériences pleinement réussies pour nous préparer à des examens, opérations ou toute autre chose qui requiert un minimum de confiance en soi. Nous allons ainsi apporter à notre cerveau des preuves que nous sommes capables de réussite dans nos projets. Selon les scientifiques, « qu’un évènement soit réel ou imaginé, ce sont les mêmes zones de notre cerveau qui sont activées ». Pourquoi alors s’en priver, faisons de notre cerveau un allié au lieu de le laisser nous contrôler.

Des pensées sereines apaisent le corps. Une détente corporelle amène un état de calme général

La sophrologie se base sur 4 fondamentaux :

– La détente et prise de conscience de son corps

– La respiration, source de vitalité

– La libération des tensions

« ce qui ne s’exprime pas, s’imprime en nous » et laisse la place à des maladies et somatisations

– La génération du positif en soi 
Une fois les tensions évacuées on recharge le corps de positif
Quelques outils simples et indispensables « la boîte à outil du sophrologue »

1. PRENDRE CONSCIENCE DE SON CORPS

Apprenez à reconnaître les points de tension de votre corps pour mieux les décontracter.

Debout les yeux fermés, concentrez-vous sur les différentes parties de votre corps, en vous posant quelques questions

Est-ce que cette partie est contractée ou relâchée ?

Ma mâchoire est-elle tendue ?

Comment est-ce que je respire ?

2. APPRENDRE A BIEN RESPIRER

Une respiration calme, profonde et régulière détend et apaise nos pensées et notre corps. Les inspirations apportent l’oxygène indispensable et va aller nourrir nos cellules et nos tissus. Les expirations chassent les toxines et donc le stress.

Il faut respirer par le ventre plutôt que par la poitrine.

Exercice : Le dos droit, mains sur le ventre, concentrez-vous sur vos respirations abdominales.

3. CHASSER LES TENSIONS DU CORPS

« Toutes les émotions négatives (stress, colère…)  qui ne s’expriment pas hors du corps vont s’imprimer en nous  (maux de ventre, mal de tête…). Il est donc important d’évacuer ses tensions.

Exercice : Pompage des épaules

– on souffle pour vider l’air des poumons,

– on inspire en montant les épaules en  gardant l’air dans la bouche pendant l’exercice,

– on fait le mouvement en pompant avec ses bras,

– on souffle à l’extérieur toutes nos tensions.

Refaire le mouvement 3 fois.

 4. AMENER DU POSITIF DANS SON CORPS

Notre cerveau ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire, nous pouvons dès lors lui apporter du positif en visualisant des images agréables pour nous détendre.

La visualisation facilite la relaxation, permet de surmonter l’anxiété et les phobies, développe la mémoire, permet de se projeter avec succès dans des situations stressantes (examens…)

Exercice : après avoir suivi les étapes précédentes, laissez venir à votre esprit un paysage agréable dans lequel vous vous sentez bien. Observez les couleurs, les sons, les odeurs…  et profitez !!!

 

Un commentaire sur 4 exercices de sophrologie pour lâcher prise

4 étapes pour une méditation centrée sur la respiration

Plusieurs études scientifiques ont montré dernièrement que la pratique régulière de la méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau. Les chercheurs ont montré que la méditation agit sur l’amygdale, la…

Plusieurs études scientifiques ont montré dernièrement que la pratique régulière de la méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau. Les chercheurs ont montré que la méditation agit sur l’amygdale, la zone du cerveau associée à la peur et à l’anxiété. Cette pratique mentale ancestrale conduit à une relaxation, à un calme intérieur. Regardons comment aborder cette pratique encore peu développée en Occident mais qui commence à percer, notamment dans certains hôpitaux.

1. Prenez un moment pour vous

Une minute, vingt minutes, une heure ou plus. A vous de décider quelle durée et quel créneau vous pouvez ou vous voulez prendre. Déconnectez-vous complètement de vos appareils électroniques et assurez-vous de ne pas être dérangé.

2. Trouvez un lieu calme

La méditation peut se faire en marchant, en mangeant ou en prenant les transports. Le mieux est tout de même de trouver un endroit calme et relaxant.

3. Adoptez une position confortable

La position allongée peut être un problème si vous vous endormez trop facilement. La position assise et droite convient tout à fait pour les débutants. Vous n’êtes pas obligé d’adopter cette fameuse position jambes croisées et pieds remontant sur les genoux. L’important est de se sentir bien et digne. Vous pouvez fermer les yeux mais le mieux est de les laisser ouverts, sans tension et sans focus sur un point particulier. Laissez votre bouche à peine entrouverte pour laisser votre mâchoire détendue.

4. Prenez conscience de votre respiration

Commencez par effectuer quelques expirations fortes pour vider tout le dioxyde de carbone de vos poumons. Ensuite, prenez conscience de votre respiration. Ressentez l’air qui arrive par le nez et descend jusqu’en bas des poumons. Ressentez l’air qui se vide des poumons et ressort par votre nez. Si des pensées vous viennent à l’esprit, laissez-les partir en vous recentrant sur votre respiration. Soyez dans le ressenti de l’instant présent.

Il existe plusieurs autres techniques de méditation comme la répétition d’un mantra, la concentration sur un objet ou la visualisation. Comme toute pratique, la méditation se travaille dans la durée et vous observerez des progrès petit à petit.

Commentaires fermés sur 4 étapes pour une méditation centrée sur la respiration

Relaxez-vous grâce à un exercice de respiration abdominale

La respiration abdominale ou respiration ventrale est une technique simple qui permet d’activer le diaphragme, un muscle qui se situe entre le thorax et l’abdomen. Celui-ci se contracte lors de…

La respiration abdominale ou respiration ventrale est une technique simple qui permet d’activer le diaphragme, un muscle qui se situe entre le thorax et l’abdomen. Celui-ci se contracte lors de l’inspiration et se décontracte lors de l’expiration.

Les exercices de respiration abdominale font partie des techniques les plus recommandées pour se débarrasser du stress. Cela marche rapidement, vous pouvez le faire partout et c’est relativement simple à mettre en œuvre. La respiration profonde permet de se concentrer sur l’instant présent et d’éviter de penser à des choses négatives. C’est un outil efficace qui peut concrètement et rapidement soulager une situation stressante.

La respiration abdominale permet en outre une plus grande oxygénation des poumons, donc une meilleure oxygénation du cœur et des cellules.

Voici une technique de respiration abdominale.

1) Placez une main sur votre poitrine et l’autre sur votre abdomen. Quand vous prenez une profonde inspiration, la main sur votre abdomen doit monter plus haut que la main sur la poitrine. Cela permet à l’air d’atteindre les bases des poumons.

2) Après avoir expiré par la bouche, inspirez lentement et profondément par le nez et retenez votre souffle pendant 5 secondes.

3) Expirez lentement pendant 5 secondes. En même temps que vous évacuez l’air, contractez vos abdominaux pour complètement évacuer l’air de vos poumons.

Répétez cet exercice cinq fois de suite

Un commentaire sur Relaxez-vous grâce à un exercice de respiration abdominale

Avez-vous essayé la méditation? Une pratique qui se démocratise

Quel est le point commun entre Novak Djokovic, Paul McCartney, Clint Eastwood et Rupert Murdoch? Facile, ils pratiquent tous la méditation avec assiduité. La méditation est une technique mentale, un…

Quel est le point commun entre Novak Djokovic, Paul McCartney, Clint Eastwood et Rupert Murdoch? Facile, ils pratiquent tous la méditation avec assiduité. La méditation est une technique mentale, un entraînement de l’esprit. Elle nous apprend à laisser passer les nombreuses pensées qui parasitent notre esprit. On est donc plus focalisé sur le présent et sur nos sensations. On se sent plus en harmonie avec notre corps, avec les autres et avec l’environnement.

Les premières traces de cette pratique datent d’environ 5000 ans (statues indiennes). La méditation s’est ensuite diffusée dans une grande partie de l’Asie via le bouddhisme. C’est dans les années 1960 et 1970 qu’elle arrive en Occident et commence petit à petit à se démocratiser grâce à différentes célébrités comme les Beatles. Aujourd’hui, un grand nombre de sportifs pratiquent cette technique pour améliorer leur mental (Novak Djikovic, Tiger Woods, Lebron James, Kobe Bryant, etc)

Un nombre croissant d’études scientifiques montre les bienfaits de la méditation sur la santé, sur le bien-être; elle est peu à peu introduite dans les hôpitaux.

Autrefois considérée en Occident comme une pratique spirituelle, associée au bouddhisme, la méditation s’est muée au fil des années en une technique plus laïque. L’accent est mis sur le développement personnel, la réduction du stress et le bien-être.

Il existe une multitude de techniques de méditation différentes. Voici 3 des principales techniques:

1. Méditation en pleine conscience (mindfulness)

C’est la technique la plus utilisée pour des objectifs thérapeutiques. Elle est utilisée dans un nombre croissant d’hôpitaux. Elle permet de se centrer sur le présent et sur les sensations procurées. Cette méditation peut se faire en mouvement, c’est-à-dire en marchant, en faisant de l’exercice ou même en mangeant. Elle est efficace pour combattre le stress et les pensées négatives de tous les jours.

2. Méditation centrée sur la respiration

Elle consiste à se concentrer sur la respiration. Le corps et l’esprit s’harmonisent.

3. Méditation transcendantale (utilisation de mantras)

Cette technique plus spirituelle consiste à se concentrer sur un mantra, c’est-à-dire un son qui a une signification particulière.

Nous vous présenterons bientôt des techniques de méditation simples pour que vous puissiez vous y mettre.

Commentaires fermés sur Avez-vous essayé la méditation? Une pratique qui se démocratise

Exercice de respiration facile à faire à tout moment de la journée

Dans notre rythme de vie effréné, nous sommes connectés 24H/24 et 7j/7 à nos téléphones et agendas. Nous pouvons être en contact avec tout le monde mais comment être en contact…

Dans notre rythme de vie effréné, nous sommes connectés 24H/24 et 7j/7 à nos téléphones et agendas. Nous pouvons être en contact avec tout le monde mais comment être en contact avec soi-même ?

Rester seul, assis et silencieux l’espace d’un instant, même 5 secondes, est une manière de pénétrer dans le présent et de se recentrer.

J’ai découvert un exercice facile à faire à tout moment de la journée.  Il suffit d’être assis le dos bien droit (par terre en tailleur mais aussi sur une chaise) afin que l’abdomen soit libre et que l’énergie du souffle puisse bien circuler du bas vers le haut.

L’exercice doit durer minimum 5 minutes, mais vous pouvez tout à fait le prolonger !
Il s’agit de faire 6 respirations sur une minute, c’est à dire de compter 5 temps à l’inspiration et 5 temps à l’expiration.
Cette respiration rythmée a pour effet de réguler le système nerveux, de  réduire l’intensité des effets du stress sur notre organisme, d’augmenter notre système de défense immunitaire, de prendre de meilleures décisions et de développer notre intuition. Et surtout il nous ramène dans le moment présent !

Vous pouvez vous aider en téléchargeant une application gratuite sur votre mobile : « RespiRelax » ou en allant sur internet et en cherchant « cohérence cardiaque » – vous pourrez suivre dans les deux cas une boule qui monte à l’inspiration et descend à l’expiration et ainsi plus besoin de compter !

Avant et après cet exercice prenez une minute pour observer comment est votre souffle sans essayer de le modifier.

Commentaires fermés sur Exercice de respiration facile à faire à tout moment de la journée

3 bienfaits de la pratique du yoga

Aujourd’hui en France, plus d’un million de personnes pratiquent le yoga et depuis quelques années les centres de yoga poussent comme des champignons. Apparu il y a plusieurs milliers d’années…

Aujourd’hui en France, plus d’un million de personnes pratiquent le yoga et depuis quelques années les centres de yoga poussent comme des champignons. Apparu il y a plusieurs milliers d’années en Inde, il commence à envahir les pays occidentaux dans les années 1960. La raison principale de son succès est qu’il apporte un bien-être à la fois au corps et à l’esprit. Contrairement à d’autres activités physiques, le yoga est dénué de compétition et constitue plutôt un entraînement personnel.

1. Étirements

Les poses de yoga comprennent une part importante d’étirements. Votre corps va donc considérablement s’assouplir, vous procurant une sensation de bien-être et diminuant vos risques de blessures musculaires et tendinites. Les étirements sont aussi très bons pour la circulation du sang.

2. Renforcement musculaire

Le yoga fait travailler une grande quantité de muscles dont certains que nous ne faisons presque jamais travailler. Les poses vont mettre l’accent sur les muscles qui entourent la colonne vertébrale. Grâce à ce travail, ce sont vos douleurs au dos, aux épaules ou à la nuque qui peuvent disparaître. Vous allez sentir une grande amélioration au niveau de votre posture et vous vous sentirez mieux dans votre corps.

3. Respiration et attention portée sur le corps

Durant la séance, l’attention se focalise sur le corps et sur la respiration. Toutes les pensées négatives et stressantes disparaissent. Nous sommes dans un état de pleine conscience, bien ancré dans le présent et connecté à votre corps. On ressent une agréable sensation de bien-être, d’apaisement et de sérénité. Le yoga joue donc un grand rôle dans la réduction du stress et des pensées négatives. C’est sans doute la raison pour laquelle tant de personnes le pratiquent très régulièrement et semblent ne plus pouvoir s’en passer.
Il existe de nombreux bienfaits du yoga. Lesquels sont-ils pour vous?

Commentaires fermés sur 3 bienfaits de la pratique du yoga

Type on the field below and hit Enter/Return to search