28 septembre 2020
vivre avant la mort

5 conseils pour vivre avant de mourir !

Ce matin (vers les 11 h pour vous mes amis), j’ai lu, les yeux à demi fermés, sur un des réseaux sociaux auquel je suis abonnée une question qui a réellement attiré mon attention : existe-t-il une vie avant la mort? Cela a eu pour effet de m’éveiller sur le coup!

Combien de gens n’existent pas réellement? Déambulant dans une vie qu’ils semblent emprunter. Métro, boulot, dodo! Et encore! Les automates ne dorment pas! Ils ne font que recharger leurs batteries…

J’ai peine à penser qu’au niveau de conscience où en est rendue la race humaine, trop nombreux sont les gens à ne pas penser à eux vraiment. Vous me trouverez peut-être centrée sur moi-même ou carrément égoïste, mais je suis persuadée qu’à ne pas prendre soin de nous, on dénigre tout ce qu’il y a d’humain en nous, et de plus grand aussi.

C’est une machine!

Mon but dans la vie n’est certes pas que les gens me perçoivent comme une machine! Les machines n’ayant pas de sentiment.

Si je prends l’exemple du travail, loin de moi l’idée que mes collègues ou mes clients me perçoivent ainsi puisqu’ils auront tendance à m’ensevelir sous les dossiers prétextant que, moi, je suis capable d’en prendre!

Les sentiments

J’ai des émotions! Qu’on se le dise. Et c’est grâce à ces émotions que je suis justement en mesure d’accomplir du bon travail. Si je n’étais pas tombée sur ces questions ce matin, j’ignore de quoi je vous aurais parlé.

Ce sont mes émotions qui m’ont fait réaliser qu’il doit sûrement être triste de ne pas avoir de vie… avant la mort.

J’ai donc pensé à cinq règles vraiment importantes afin de m’assurer que nous sommes bien vivants (et pleurer, même si cela fait du bien parfois, n’en fait pas partie).

Règle 1 — Traite-toi toujours comme tu traiterais la plus belle personne que la terre ait portée. Gâte-toi, respire la vie qui t’entoure en te permettant des temps d’arrêt.

Règle 2 — Prends le temps de prendre le temps. Cela ne veut pas dire de paresser, seulement de t’appliquer à tout ce que tu fais. Qu’il soit question du travail, de ton rituel beauté, de discuter avec ceux que tu aimes ou de flatter ton animal préféré.

Règle 3 — Sois conscient, de plus en plus conscient. La pleine conscience est une chose fantastique. Si tu ne connais pas, débute par des exercices de cohérence cardiaque que tu trouveras sur le web. Cela t’amènera à tout doucement développer ta conscience. Tu pourras ensuite te laisser tenter par la pratique de la pleine conscience en médiation par exemple…

Règle 4 — Cette règle ne peut exister sans la troisième. Fais de toutes tes décisions des choix conscients. Ainsi, tu ne regretteras pas tes décisions.

Règle 5 — Assume en pleine responsabilité chacune de tes décisions.

Voilà donc un léger éventail de règles qui vous permettront de ne pas vous éveiller un jour en vous demandant où a bien pu passer votre vie. Bien sûr, j’aurais pu préciser davantage, mais aux fins de cet article, je crois qu’il y a déjà suffisamment à retenir.

Je vous souhaite une vie remplie, heureuse, consciente et vivante.

Commentaires

Josée Durocher

Hyperactive du clavier et blogueuse sur différents web magazines, Josée Durocher est également auteure. Elle signe "Exprimer, accepter, pardonner... trois étapes pour le BIEN-ÊTRE" et "Sacrés! Le féminin et le masculin vus autrement". Elle fouille et déniche pour vous des trucs utiles pour votre mieux-être en concordance avec la pratique de la pleine conscience.

Voir tous les articles de Josée Durocher →