Que celle qui n’a jamais râlé parce que son train était en retard ou parce que sa collègue lui tapait sur les nerfs me jette la première pierre. Allez, avouez : cela nous est toutes arrivé de rouspéter contre quelqu’un (ou quelque chose) quand cela n’allait pas et d’en vouloir à la terre entière… Après tout, pester un tout petit peu ne fait de mal à personne n’est-ce pas ? Il suffit de repenser à cette fois où l’on s’est violemment défoulée sur un ordinateur qui ne fonctionnait pas correctement pour se rendre compte que cela fait parfois même un bien fou ! Le souci, c’est que râler peut vite devenir une mauvaise habitude dont il est difficile de se défaire… Et à force de broyer du noir, on finit par ne plus voir la vie en rose.

Voici donc six conseils pour apprendre à positiver face aux situations qui vous agacent… Et enfin arrêter de vous plaindre !

 

1. Faites une analyse de la situation

Observez les situations qui vous irritent et essayez de déterminer si vous êtes en train de vous plaindre ou de constater des faits. Le train est en retard ? C’est un fait. Votre collègue vous saoule ? Vous vous plaignez.

Cela vous aidera à relativiser les choses.

2. Clarifiez votre message

Avant de râler contre quelqu’un, demandez-vous si votre message a été suffisamment clair. Parfois lorsqu’une personne ne fait pas ce qu’il faut, c’est tout simplement parce qu’elle n’a pas compris ce que vous attendiez d’elle. Les hommes viennent de Mars et les femmes viennent de Vénus, non ?

3. Apprenez à dire non

Si vous avez l’impression de ne pas gérer votre temps comme vous l’entendez ou d’être trop « gentille », peut-être qu’il serait grand temps d’apprendre à dire « non » ! Commencez par vous demander où vous voulez vraiment investir votre temps et à redéfinir ce qui est bon pour vous. De cette manière, vous poserez plus facilement vos limites avec les autres et pourrez enfin reprendre le contrôle de votre vie.

4. Pensez positif

Habituez-vous à remplacer chaque pensée négative par son opposé, cela vous aidera à muscler votre optimisme ! Par exemple, si vous vous mettez à penser « je me sens triste », essayez plutôt « j’ai une petite baisse de moral mais je vais aller mieux, je fais tout ce qu’il faut pour cela. » C’est un exercice qui vous demandera quelques efforts au début mais avec de l’entraînement, cela deviendra de plus en plus naturel.

La positivité est un cercle vertueux : plus vous pensez positif et plus devenez positive.

5. Apprenez à repérer le positif tout au long de la journée

Une personne vous a souri sans raison ? Vous avez reçu un email d’une amie dont vous n’avez pas de nouvelles depuis longtemps ? Le soleil a enfin percé après plusieurs heures de pluie ? La positivité se trouve tout autour de nous mais nous ne la voyons pas forcément ! Apprenez à repérer le positif dans les petites choses, cela vous apportera beaucoup plus que vous ne le pensez.

6. Fuyez les personnes négatives

Avez-vous remarqué comme les personnes négatives avaient tendance à absorber votre énergie voire à déteindre sur votre humeur ? Fuyez-les autant que possible et entourez-vous de personnes joyeuses !

Je vous l’ai dit : le positif amène le positif, et cela s’applique aussi aux gens que vous fréquentez.

Bonus : Si vous avez réussi à mettre en application ne serait-ce qu’un de ces conseils, félicitez-vous ! Vous êtes sur la bonne voie pour arrêter de vous plaindre… Et positiver !

Commentaires