Prenez soin de votre esprit grâce à la méditation

esprit méditation

« Prendre soin de notre corps » : nous sommes nombreux à avoir intégré cette prise de conscience qui se traduit (ou pas, tout dépend de notre degré de motivation, d’envie, d’énergie, elle-même liée à nos soucis et fatigue du moment…)  par différents comportements dont :

– Manger sain et équilibré. Dit plus joliment : « Mangez peu, de tout, buvez de l’eau. Dandinez-vous ! C’est tout »,  pour reprendre le « grand secret pour voir la vie en rose » de la célèbre marque alimentaire Michel et Augustin.

– « Dandinez-vous » : l’idéal en effet est de pratiquer une activité physique ; et pour les moins sportifs d’entre nous, essayons de marcher environ 30mn par jour, d’adopter de nouveaux réflexes : utiliser l’escalier plutôt que l’ascenseur ou bien l’escalator, descendre une station/un arrêt avant notre station/arrêt habituel…

Qu’en est-il de notre esprit ? Que mettons-nous en place pour l’apaiser ?

Car savez-vous qu’il est possible d’agir sur votre esprit, de le rendre plus flexible et de construire ainsi de nouvelles autoroutes neuronales ?

Longtemps, on a pensé que, passé 25 ans, nos neurones diminuaient. Ce qui n’est pas faux. Nous savons aujourd’hui que nous avons AUSSI la capacité  de créer de nouvelles connexions neuronales : c’est là le formidable apport des neurosciences.

Comment ? Grâce à la méditation de pleine conscience

Exercice de méditation de pleine conscience

 Installez-vous dans un endroit calme où vous êtes sûr(e) de ne pas être dérangé(e)

 Adopter une position confortable, droite, assis(e) sur une chaise (vos pieds touchent le sol, parallèles) ou bien en tailleur sur un coussin, comme vous préférez

 Choisissez un ancrage. Cela peut-être votre respiration, vos sensations corporelles ou bien les bruits qui vous entourent, à l’intérieur et à l’extérieur de la pièce dans laquelle vous êtes.

 Puis invitez votre attention à se poser sur cet ancrage

 Rapidement, vous réaliserez que votre attention a quitté votre ancrage pour suivre telle ou telle pensée. C’est tout à fait normal : l’esprit humain est ainsi fait, sans cesse à vagabonder, à l’image d’un singe qui se balance de branche en branche, pour reprendre la célèbre métaphore boudhique.

 A chaque fois que vous réalisez que vous avez quitté votre ancrage, prenez-en note puis doucement mais fermement, ramenez votre attention vers votre ancrage.

Comment vous renforcez votre esprit grâce à cet exercice

1- Chaque fois que vous revenez à votre ancrage, vous améliorez votre concentration

2- Chaque fois que vous êtes concentré(e) sur votre ancrage, vous n’habitez plus vos pensées, vous êtes plus apaisé(e)

3- Chaque fois que vous réalisez que votre esprit vagabonde, vous êtes de nouveau pleinement conscient(e), pleinement présent(e).

4- Chaque fois que vous ne vous jugez pas, quand vous réalisez que vos pensées vous emmènent où bon leur semble, vous expérimentez la bienveillance : plutôt que de vous critiquer, vous vous regardez avec des yeux doux. Il vous sera alors plus facile de faire de même dans votre quotidien, quand vous serez face à des situations difficiles voire douloureuses.

5- Chaque fois que vous notez où vos pensées vous emmènent (dans le passé  : »J’ai oublié de rappeler untel ; pourquoi m’a-t-il fait cette remarque ? », dans le futur : « J’appréhende la réunion de demain », dans l’action : « Il  faut que je passe au pressing », dans le jugement : »Je n’arrive pas à me concentrer, mon esprit part dans tous les sens, c’est une catastrophe »), vous vous donnez la possibilité de mieux connaître vos schémas de pensées.

Pour approfondir cette pratique, je vous invite, après chaque exercice de méditation, à prendre une feuille blanche pour y noter les pensées qui sont survenues. Ce n’est pas grave si vous ne vous rappelez pas de toutes vos pensées. L’intérêt de cet exercice est d’identifier la nature même de vos pensées et ainsi de mieux comprendre votre fonctionnement.

En pratiquant encore et encore des exercices de méditation comme celui-ci, vous allez créer de nouveaux circuits neuronaux, vous allez solidifier votre esprit.

Prendre conscience de vos schémas de pensées habituels, développer une plus grande patience, répondre plutôt que réagir à ce qui vous stresse ou vous perturbe dans votre quotidien, cultiver la bienveillance avec vous-même et avec les autres, voici le formidable défi auquel vous invite la méditation de pleine conscience.

Prêt(e) à le relever ?

Elisabeth Allier

Après une expérience de 15 ans chez BNP Paribas, j'ai vécu 4 ans au Vietnam, de 2011 à 2015. C'est là que j'ai découvert et me suis initiée à la Mindfulness (méditation de pleine conscience). En 2014, j'ai créé Mieux-être au travail. Depuis, j'accompagne des femmes actives qui souhaitent mieux gérer leur stress, réguler leurs émotions (colère, peur, tristesse...), lâcher prise, augmenter leur concentration, être davantage bienveillantes avec elles-mêmes et leur entourage. Le tout basé sur un programme pragmatique qui comprend des exercices de méditation et une dose de psychologie positive. Depuis septembre 2016, j'ai également développé une offre en entreprises, suite à une demande dans ce sens. Au plaisir d'échanger avec vous !
Mail : elisabeth@mieuxetre-autravail.com

Plus d'articles - Website

Suivez-moi :
Facebook

Commentaires