Étiquette : pensée positive

Aujourd’hui j’ai décidé d’être positif !

Parfois le quotidien, le travail, les tâches ménagères, les conflits nous minent. Il nous parait difficile de sortir de ce cercle vicieux pourtant il existe des astuces qui nous permettent…

Parfois le quotidien, le travail, les tâches ménagères, les conflits nous minent. Il nous parait difficile de sortir de ce cercle vicieux pourtant il existe des astuces qui nous permettent de changer positivement notre état d’esprit.

Tout d’abord, munissez-vous d’un carnet et noter tout ce qui vous pèse. Posez-vous quelques instants, prenez du recul, regardez la situation d’un angle différent, car oui des solutions existent, des améliorations sont envisageables si notre regard se modifie face à ce qui nous parait insurmontable.

Parlez à une amie, s’ouvrir aux autres pour élargir son champs de vision et les champs des possibles. Et notez sur votre carnet toutes les idées que vous avez recueillies.

Plan d’attaque

Le but est de ne pas tout changer en une seconde mais de prendre de bons réflexes à mettre en pratique tous les jours :
S’accorder 5 min le matin pour respirer profondément et calmement

Se nourrir de pensées positives et se les répéter chaque jour jusqu’à en prendre réellement conscience
– Etre indulgente envers soi et envers les autres
– Essayer sans crainte de l’échec car dans la vie il n’y a ni bon ni mauvais choix, chaque expérience permet d’avancer et de se connaitre un peu plus
Pratiquer une activité physique ou un loisirs pour vous aérer l’esprit
– Profiter des plaisirs simples de la vie qui permettent de relativiser et d’apprécier chaque instant
– Sourire à soi, aux autres et à la Vie

Chaque jour ajoutez à votre carnet ce que vous avez mis en place, au bout de quelques temps ce sera pour vous des automatismes.

Toutes ces actions permettent un apaisement de l’esprit, et quand votre cerveau est reposé et détendu tout parait plus léger et accessible !

La pensée positive attire le positif, c’est la loi de l’attraction ! Vous avez enclenché votre cercle vertueux positif et l’alimenter chaque jour un peu plus deviendra naturel et essentiel !

Prenez soin de vous et souriez !

Commentaires fermés sur Aujourd’hui j’ai décidé d’être positif !

Comment cesser d’anticiper négativement ?

Vous avez l’impression d’ avoir un petit hamster dans votre tête qui fait de la roue ? Il vous raconte toujours les mêmes histoires, vous les connaissez déjà, pourtant vous…

Vous avez l’impression d’ avoir un petit hamster dans votre tête qui fait de la roue ? Il vous raconte toujours les mêmes histoires, vous les connaissez déjà, pourtant vous l’écoutez. A force d’entendre ces histoires, vous finissez par être complètement envahi(e) par des pensées qui tournent en boucle. Généralement ces pensées sont lourdes de dépréciation, de manque de confiance, de peur, d’anticipation pessimiste…

Plus vous laissez le hamster tourner dans sa roue, plus vous accumulez des tensions douloureuses dans votre corps, votre sommeil est alors perturbé et votre humeur maussade.
Rapidement la fatigue s’installe, vous manquez d’intérêt et vous perdez votre gaieté.

Vivez en conscience. Il ne s’agit pas de méditation de pleine conscience mais simplement d’apprendre à vivre l’instant présent.

Comment pratiquer ?

Soyez totalement présent(e) à ce que vous faites.

Lorsque vous prenez votre douche le matin par exemple, ne laissez pas votre esprit vous emmener au travail avant l’heure. Sachez apprécier ce moment pour ce qu’ il vous offre, sans rien vouloir d’autre. Le simple fait de prendre le temps de ressentir (en conscience) l’eau qui coule sur votre corps, vous apportera déjà un bien-être. Rester cinq minutes sous la douche en profitant de l’instant ou rester cinq minutes sous la même douche en ruminant, ne prend toujours que cinq minutes. Que choisissez-vous, cinq minutes agréables ou cinq minutes stressantes ?

Toute démarche de changement demande motivation et implication. Entraînez-vous chaque matin à être présent(e) à vous-même quand vous vous douchez. Vous serez étonné(e) de constater après quelques jours de pratique, combien cela devient facile et de plus en plus agréable. Vous vous surprendrez à élargir votre conscience à l’odeur du gel douche, au moelleux du drap de bain… Laissez libre cours à votre créativité. Le hamster cessera de tourner puisque vous n’y prêterez plus attention.

Commentaires fermés sur Comment cesser d’anticiper négativement ?

4 étapes pour remplacer vos pensées négatives par des pensées positives

Selon le Docteur Russ Harris, un spécialiste du traitement du stress, 80% de nos pensées sont négatives. Ces pensées négatives ont un rôle, celui d’anticiper les dangers. Voici des exercices…

Selon le Docteur Russ Harris, un spécialiste du traitement du stress, 80% de nos pensées sont négatives. Ces pensées négatives ont un rôle, celui d’anticiper les dangers. Voici des exercices pour les canaliser et favoriser les pensées positives. Cela peut paraître difficile au début mais si vous vous entraînez tous les jours, des résultats significatifs apparaîtront.

1. Identifiez vos pensées négatives
Distinguez les pensées rationnelles des pensées irrationnelles. Parfois, vous ne remarquez pas vos pensées négatives parce que vous êtes trop habitué à elles. Prêtez attention à leur nature exacte.

2. Étiquetez-les
Visualisez toutes les pensées qui viennent à votre esprit. Mettez une étiquette sur chaque pensée négative. Cela va permettre à votre cerveau de comprendre que vos pensées ne sont pas vous. Ainsi, vous aurez plus de recul sur elles. Par exemple, au lieu de vous dire “je vais échouer”, vous allez vous dire “je suis en train d’avoir une pensée qui dit que je vais échouer”. Ce sont souvent les mêmes histoires de pensées négatives qui reviennent. Alors donnez un nom à chaque histoire. Par exemple, “Tiens voilà encore l’histoire – Je suis incapable” Visualisez-les en train de s’en aller tranquillement.

3. Transformez vos pensées négatives en pensées positives et constructives
Remerciez chaleureusement et avec bienveillance votre esprit pour vous mettre en garde. Dites lui ensuite qu’il n’a aucune raison de s’inquiéter. Au lieu de vous blâmer sur quelque chose que vous n’aimez pas chez vous, fixez-vous plutôt un objectif pour ne plus vous pénaliser sur ce point. Faites un plan des actions à mettre en œuvre pour atteindre cet objectif. Dire vos pensées négatives avec une voix bizarre, en utilisant de l’hélium par exemple, ou en chantant, vous aide à les dédramatiser.

4. Faites venir des pensées positives
Il est difficile de supprimer les pensées négatives. Un très bon moyen de les limiter consiste à installer dans votre tête des pensées positives. Ce peut être vos qualités, vos accomplissements dont vous êtes fier, de la gratitude, de l’émerveillement ou n’importe quelle autre petite pensée positive. Quand vous voyez apparaître une pensée négative, trouvez 3 pensées positives.

2 commentaires sur 4 étapes pour remplacer vos pensées négatives par des pensées positives

Comment agissent les pensées positives ?

Par nature, notre cerveau fabrique plus de pensées négatives que de pensées positives. Les pensées négatives jouent bien sûr un rôle important: elles nous écartent des dangers. L’anxiété par exemple…

Par nature, notre cerveau fabrique plus de pensées négatives que de pensées positives. Les pensées négatives jouent bien sûr un rôle important: elles nous écartent des dangers. L’anxiété par exemple permet au cerveau d’anticiper les risques et les dangers qui peuvent nous menacer. Ces pensées étaient très utiles autrefois quand l’homme était exposé à beaucoup de menaces. Aujourd’hui, dans nos sociétés beaucoup plus sûres et paisibles, elles nous parasitent souvent l’esprit. Il existe des techniques, développées notamment par la psychologie positive, qui renforcent les pensées positives aux dépends des pensées négatives. Barbara Fredrickson de la University of North Carolina a étudié l’influence de ces pensées positives sur notre vie.

1. Les pensées positives élargissent notre champ de vision

Grâce à une expérience où elle fait visionner à des groupes de participants des clips qui expriment des émotions positives comme la joie et le contentement ainsi que des clips qui expriment des émotions négatives comme la peur ou la colère, Fredrickson obtient un résultat intéressant. Ceux qui ont eu des émotions positives ont un plus large sens des possibilités que ceux qui ont eu des pensées négatives.

2. Les pensées positives développent des compétences

Fredrickson montre que les pensées positives peuvent conduire à développer de nouvelles ressources et compétences à long terme. Comme les émotions positives boostent votre sens des possibilités, vous allez effectivement pratiquer des activités que vous n’auriez pas pratiquées si vous aviez des émotions négatives. A long terme ces compétences acquises vous serviront d’une manière ou d’une autre.

Ils existent plusieurs activités pour cultiver nos pensées positives. La méditation, l’écriture et le jeu sont très efficaces.

Commentaires fermés sur Comment agissent les pensées positives ?

Les secrets de la pensée positive

On entend souvent parler de la pensée positive sans bien savoir ce que c’est. Comment ça marche ? Pourquoi ça marche ? Quelques règles simples pour l’appliquer et mieux la comprendre. La…

On entend souvent parler de la pensée positive sans bien savoir ce que c’est. Comment ça marche ? Pourquoi ça marche ? Quelques règles simples pour l’appliquer et mieux la comprendre.

La pensée créatrice

« Ça ne marchera jamais », « de toutes façons je n’y crois pas, je suis nul(le) », « pourquoi ça tombe sur moi ? »,etc… Régulièrement, nous pouvons avoir des pensées comme celles-ci, peut-être même depuis longtemps et régulièrement.

Or, dans les profondeurs de notre esprit, là où se passent tous les mécanismes inconscients de notre cerveau, se situe ce qu’on appelle simplement l’Inconscient. Un mot pour encadrer toutes ces choses en nous sur lesquelles nous n’avons pas le contrôle ou que partiellement comme la respiration ou la marche.

Et vous venez de prendre conscience de votre respiration maintenant en lisant ces mots, voilà, comme ça. Et aussi rapidement vous laissez la main à l’Inconscient en continuant à lire. Et vous n’avez peut-être pas remarqué que vous n’avez pas décidé de vous concentrer sur votre respiration (et voilà, encore!), votre attention s’est focalisée toute seule car il se trouve que l’Inconscient a toujours un temps d’avance par rapport à notre conscience (environ une demi-seconde). Il fait ce qu’on lui demande, tout simplement.

« N’imaginez surtout pas maintenant dans votre tête un ours blanc ! »

Aïe trop tard, vous l’avez fait quand même ! Eh oui, pendant que vous lisez, vous vous parlez en même temps dans votre tête sans vous en rendre compte, en dialogue interne. Et votre Inconscient interprète, mot par mot, ce que vous entendez, lisez ou… pensez !

Ces images, ces sensations, ces sons qui se créent dans votre esprit sont très réels pour l’Inconscient, pour lui ça devient la réalité temporairement. Il active les zones concernées, des signaux électriques, des échanges chimiques, le tout à petite dose, en profondeur. C’est de cette manière que l’on peut installer l’état d’Hypnose par ailleurs.

Si tous les jours, vous vous envoyez des pensées négatives, quelque part au fond de votre esprit, petit à petit elles deviennent réelles jusqu’à ce qu’elles finissent par vous arriver !

Pensez positif !

De la même manière, lorsque vous pensez des choses positives, votre cerveau se projette inconsciemment et profondément dedans et fera tout pour que ça vous arrive.

Amusez-vous à transformer vos pensées en phrases affirmatives et positives.

Au lieu de penser : « Je vais encore oublier mes clefs en partant », pensez « En sortant tout à l’heure, je prendrai mes clefs ! »

De la même manière qu’un entraînement sportif, à force de s’entraîner, cela va devenir normal et progressivement les résultats se montreront.

Le langage de l’Inconscient est très imagé, métaphorique, conceptuel. Vous pouvez simplement tous les matins vous réveiller et vous envoyer des mots positifs :

Joie, Amour, Bonheur, Lumière, Sourire, etc , tout ce qui vous passe par la tête d’utile et d’agréable !

Tout ceci ne change pas la Réalité, cela permet d’en changer sa perception et de vivre votre Vie sous un autre angle.

Commentaires fermés sur Les secrets de la pensée positive

4 exercices de sophrologie pour lâcher prise

Pour être bien dans sa peau il est important de mettre son corps et son esprit en harmonie. La sophrologie vous invite à vous reconnecter à votre « être profond » et…

Pour être bien dans sa peau il est important de mettre son corps et son esprit en harmonie.

La sophrologie vous invite à vous reconnecter à votre « être profond » et à vous unifier. Notre corps se désinvestit au profit de notre mental. La médecine reconnaît aujourd’hui l’étroite corrélation entre le corps et l’esprit : l’état de l’un influence l’état de l’autre.

Pour aller plus loin je vous conseille une formation pour pratiquer la sophrologie au quotidien. Bénéficiez d’une réduction de 10% avec le code ZENTONIK10. Bon lâcher-prise !

Ainsi, si vous avez des pensées négatives le corps peut en souffrir et inversement si vous avez des pensées positives  il en résulte des modifications génératrices de bien-être dans votre corps.

Notre inconscient ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire, entre le passé et le présent, entre le moment présent et le futur. Ce qui explique pourquoi nous nous sentons aussi mal après un cauchemar, pourquoi nous ressentons un pincement au cœur en « pensant » à l’être aimé ou une sensation de tristesse en nous remémorant un échec. Les outils de sophrologie s’appuient sur ce constat.

C’est grâce à la visualisation positive que nous allons donner au corps ce dont il a besoin. Grâce à l’imaginaire, nous allons nous projeter des expériences pleinement réussies pour nous préparer à des examens, opérations ou toute autre chose qui requiert un minimum de confiance en soi. Nous allons ainsi apporter à notre cerveau des preuves que nous sommes capables de réussite dans nos projets. Selon les scientifiques, « qu’un évènement soit réel ou imaginé, ce sont les mêmes zones de notre cerveau qui sont activées ». Pourquoi alors s’en priver, faisons de notre cerveau un allié au lieu de le laisser nous contrôler.

Des pensées sereines apaisent le corps. Une détente corporelle amène un état de calme général

La sophrologie se base sur 4 fondamentaux :

– La détente et prise de conscience de son corps

– La respiration, source de vitalité

– La libération des tensions

« ce qui ne s’exprime pas, s’imprime en nous » et laisse la place à des maladies et somatisations

– La génération du positif en soi 
Une fois les tensions évacuées on recharge le corps de positif
Quelques outils simples et indispensables « la boîte à outil du sophrologue »

1. PRENDRE CONSCIENCE DE SON CORPS

Apprenez à reconnaître les points de tension de votre corps pour mieux les décontracter.

Debout les yeux fermés, concentrez-vous sur les différentes parties de votre corps, en vous posant quelques questions

Est-ce que cette partie est contractée ou relâchée ?

Ma mâchoire est-elle tendue ?

Comment est-ce que je respire ?

2. APPRENDRE A BIEN RESPIRER

Une respiration calme, profonde et régulière détend et apaise nos pensées et notre corps. Les inspirations apportent l’oxygène indispensable et va aller nourrir nos cellules et nos tissus. Les expirations chassent les toxines et donc le stress.

Il faut respirer par le ventre plutôt que par la poitrine.

Exercice : Le dos droit, mains sur le ventre, concentrez-vous sur vos respirations abdominales.

3. CHASSER LES TENSIONS DU CORPS

« Toutes les émotions négatives (stress, colère…)  qui ne s’expriment pas hors du corps vont s’imprimer en nous  (maux de ventre, mal de tête…). Il est donc important d’évacuer ses tensions.

Exercice : Pompage des épaules

– on souffle pour vider l’air des poumons,

– on inspire en montant les épaules en  gardant l’air dans la bouche pendant l’exercice,

– on fait le mouvement en pompant avec ses bras,

– on souffle à l’extérieur toutes nos tensions.

Refaire le mouvement 3 fois.

 4. AMENER DU POSITIF DANS SON CORPS

Notre cerveau ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire, nous pouvons dès lors lui apporter du positif en visualisant des images agréables pour nous détendre.

La visualisation facilite la relaxation, permet de surmonter l’anxiété et les phobies, développe la mémoire, permet de se projeter avec succès dans des situations stressantes (examens…)

Exercice : après avoir suivi les étapes précédentes, laissez venir à votre esprit un paysage agréable dans lequel vous vous sentez bien. Observez les couleurs, les sons, les odeurs…  et profitez !!!

 

Un commentaire sur 4 exercices de sophrologie pour lâcher prise

Type on the field below and hit Enter/Return to search