Auteur : Antoine Gerlier

Participez à une Olympiade déguisée à Paris pour Halloween !

Gardez votre âme d’enfant et venez participer à une Olympiade le samedi 31 octobre à 18h. L’événement est organisé par notre ami coach sportif Manu Dessalces. Le principe est simple, vous…

Gardez votre âme d’enfant et venez participer à une Olympiade le samedi 31 octobre à 18h. L’événement est organisé par notre ami coach sportif Manu Dessalces. Le principe est simple, vous trouvez votre plus beau déguisement (adapté au plein air), vous débarquez dans le bar des Fistons où vous pouvez déposez vos éventuelles affaires. Ensuite direction la pelouse du Champ de Mars pour 1h de jeux sportifs et ludiques dans la joie et la bonne humeur !

Cet événement est une super occasion pour vous amuser et faire des rencontres. Enfin un peu de jeu dans notre monde trop sérieux ! Après l’Olympiade, direction le bar pour trinquer…

Alors n’attendez pas et réservez votre place dès maintenant car les places vont rapidement se faire rares…

Commentaires fermés sur Participez à une Olympiade déguisée à Paris pour Halloween !

Rencontre avec Gabrielle Richard, une prof de yoga inspirante

C’est une véritable artiste que j’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui. Passionnée par tous les outils de créativité, Gabrielle Richard est une professeur de yoga de grande qualité qui…

C’est une véritable artiste que j’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui. Passionnée par tous les outils de créativité, Gabrielle Richard est une professeur de yoga de grande qualité qui allie douceur et précision. Ayant eu la chance d’être un de ses anciens élèves, je peux vous dire que Gabrielle est très compétente et très attentive à votre corps.

1. Quel est ton parcours Gabrielle ?

Après avoir été diplômée en Arts Graphiques en 2003 à l’ESAG, j’ai travaillé en free-lance en tant qu’illustratrice, photographe. A cette époque je travaillais sur un art méditatif : Etre complètement connectée à l’ici et maintenant et laisser parler mon stylo sur le papier. Fabienne Verdier faisait partie des artistes qui m’inspirait et dont j’admirais le travail. Je me suis plongée dans le Zen et j’allais régulièrement méditer dans un dojo et faire des retraites. Je lisais également beaucoup de livres de Maîtres Indiens tel J.Krisnamurti ou Sri Nisargadatta Maharaj. Par ailleurs je danse depuis que j’ai 4 ans et le travail sur le corps et le jaillissement de l’énergie m’a toujours passionné. De fil en aiguille je me suis intéressée au yoga et j’ai commencé une formation de yoga Vinyasa avec Gérard Arnaud à Paris puis en Inde. Depuis je me suis formée à différentes méthodes avec différents Maîtres tel que le yoga Nidra avec l’école Satyananda (relaxation profonde du corps et du mental) mais aussi le Yin yoga, l’Ashtanga… J’ai approfondi ma pratique de la méditation en faisant des retraites chez Thich Nhat Hanh (Village des pruniers) et chez les moines Thaïlandais de la forêt dans la lignée d’Ajahn Chah. En parallèle je me suis formée à la méthode japonaise de Mikao Usui, le Reiki (méthode de guérison énergétique). Actuellement je me forme au chamanisme. Mon idée pour le futur : Ouvrir un lieu de créativité et de bien-être/ guérison dans un lieu ressourçant et bien sûr éco-responsable !

2. Comment présenterais-tu ta spécialité à quelqu’un qui ne la connait pas ou à un enfant ?

Apprendre à écouter son corps, ses émotions pour amener de la paix dans son cœur. Ouvrir une porte vers la paix. Bâtir des ponts, pas des murs.

3. Quelles sont tes valeurs profondes ?

J’essaye de développer l’écoute profonde et le lâcher prise (tout un programme) – et d’appliquer les valeurs telles que : la non-violence, l’honnêteté dans la parole et les actes, la générosité, la bonté, la joie, le partage…bref une éthique globale qui est l’expression de la vision Bouddhique. Thich Nhat Hanh a exprimé cela à travers ces 5 entraînements à la pleine conscience : un chemin de transformation qui mène au bonheur !

En résumé ce serait : nourrir la paix et la joie.

4. Quels sont tes objectifs dans la vie ?

Suivre ce chemin enseigné notamment par le Bouddha qui est une pratique concrète menant à la transformation, à la guérison de soi-même et du monde.
En gros : Etre heureuse et libre et amener cette paix le plus possible autour de moi.

5. Comment comptes-tu les atteindre ?

Ahahah, en pratiquant encore et encore !!

6. Ton idée pour améliorer le monde ?

Développer, pratiquer la pleine conscience en faisant un travail de compréhension profonde sur soi. Nous sommes 100 % responsables et le changement commence par nous-mêmes : « change yourself and the world will follow »

7. Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik?

Zentonik est un magazine éthique qui s’intéresse au développement personnel et qui met en ligne des articles sur le bien-être, l’écologie etc… Cette démarche semble être une bonne base pour améliorer le monde.
J’encourage et aime participer à toutes ces belles initiatives !

Commentaires fermés sur Rencontre avec Gabrielle Richard, une prof de yoga inspirante

CYD la communauté Frenchie qui défie Adidas et Nike à Paris

J’ai testé pour vous les bootcamps CYD au coeur de Paris. Si vous voulez faire du sport gratuitement toutes les semaines dans une ambiance conviviale et motivante, alors Conquer Your Day est…

J’ai testé pour vous les bootcamps CYD au coeur de Paris. Si vous voulez faire du sport gratuitement toutes les semaines dans une ambiance conviviale et motivante, alors Conquer Your Day est fait pour vous. Bien que Adidas et Nike soient présents sur le même créneau, je trouve ça plus juste de soutenir une communauté 100% Frenchie plutôt que des gros mastodontes américains. Son fondateur Romain Rainault et son équipe d’ambassadeurs donnent de leur personne tous les soirs pour encadrer les débutants et résonnent avant tout avec des principes altruistes.

Il est bientôt 20h. Je prends le métro bruyant et malodorant du soir. Je vois autour de moi d’autres individus avec l’air triste et qui semblent être ailleurs. Où sont-ils ? Je ne sais pas très bien. Dans le passé, dans le futur, dans un monde imaginaire peut-être, mais pas là avec moi ici et maintenant. C’est dingue, on vit dans une ville grouillante, on croise des gens toute la journée mais on ne rencontre personne, on baisse les yeux, on s’ignore.

Ça y est j’arrive à Opéra et rentre dans le bar Le Mojo où l’équipe de CYD m’accueille avec un grand sourire. Pas le sourire commercial, vous savez, mais le sourire amical et joueur qu’on ne voit que trop rarement dans nos journées trop sérieuses. Je dépose mon sac et j’écoute la répartition des différents groupes. Pour ma première, je décide de joindre le groupe 4 c’est-à-dire le groupe des débutants.

C’est parti ! Guidés et supportés par plusieurs coachs, nous foulons les très belles rues du quartier Opéra. Les coachs nous motivent, nous encouragent. Ils s’assurent de notre sécurité et jouent le rôle de protecteurs bienveillants lorsque nous traversons les rues. Tout en écoutant les cris d’encouragements, j’observe sur la figure des passants un sourire amusé. Les sensations sont incroyables ! Courir en groupe donne une impression de puissance que je n’aurais jamais imaginée. On se sent beaucoup plus forts que les simples badauds que nous étions nous-même juste avant de venir. Je suis galvanisé !

La course à pied continue sur les quais de Seine. J’ai déjà fait la connaissance de 3 personnes dans le groupe. Et ce n’est même pas moi qui suis allé vers les autres membres du groupe mais l’inverse. Chaque membre du groupe semble ouvert, curieux et bienveillant. A posteriori, je me dis que la communauté CYD est le meilleur moyen de faire des rencontres amoureuses et amicales mais aussi de renforcer son réseau professionnel.

Ça fait déjà une demi-heure qu’on court et je n’ai pas vu le temps passer. On fait un stop avec tous les groupes sur une pelouse des Tuileries. La vue sur Paris est majestueuse ! Pas le temps de m’égarer dans mes pensées, le rythme des exercices physiques est soutenu. Squats, pompes, abdos, burpees, tout y passe pendant 20 minutes ! Les coachs sont au milieu pour nous montrer les gestes et pour nous encourager. Je me sens fatigué, transpire mais je suis content de dépasser mes limites. Je rigole intérieurement des 20 petites pompes que j’essaie de faire tous les matins.

Après une séance de stretching pour assouplir le corps et pour connecter le mental au corps. direction le bar pour récupérer les affaires mais surtout pour boire un verre avec toute la communauté. Je me sent rapidement intégré à une grande famille. En ressortant après avoir échangé quelques numéros, je marche dans les allées du métro avec un sentiment de connexion aux autres. Dorénavant je viendrai courir, me défouler, m’étirer et faire des rencontres, bref me sentir bien, toutes les semaines !

Pour participer c’est simple, vous allez sur la page Facebook CYD et vous voyez tous les événements proposés dans la rubrique « événements ».

Alors vous essayez quand ? Partagez cet article avec vos amis pour les encourager aussi !

2 commentaires sur CYD la communauté Frenchie qui défie Adidas et Nike à Paris

Rencontre avec Laurence Dujardin notre spécialiste Feng Shui

Aujourd’hui je vous présente Laurence Dujardin qui est une des plus grandes spécialistes du Feng Shui en France et en Belgique. Les nombreux livres qu’elle a écrits sur ce sujet sont…

Aujourd’hui je vous présente Laurence Dujardin qui est une des plus grandes spécialistes du Feng Shui en France et en Belgique. Les nombreux livres qu’elle a écrits sur ce sujet sont déjà des classiques. Outre son professionnalisme et son charisme j’ai envie de vous dire que Laurence va vous plaire aussi pour ses belles qualités de communication et de bienveillance.

1/ Quelques mots sur ton parcours Laurence

Atypique ! Gestion et communication…3ème cycle au Celsa. Courte expérience en agence de com puis grand virage avec import export d’Australie après un voyage de noces sur place. Et révélation quelques années plus tard avec le Feng Shui. Depuis parcours initiatique de plus en plus en conscience de libération et de reconnexion. Avec logiquement aujourd’hui un partage professionnel sur tout ce que j’expérimente en tant que coach Feng Shui et soins Quantiques…

2/ Comment présenterais-tu ta spécialité à quelqu’un qui ne la connait pas ou à un enfant ?

Aider chacun à retrouver son pouvoir d’Etre qui il est vraiment, dans la joie et dans le coeur dans sa vie de tous les jours et ses relations avec les autres. Pour être heureux au quotidien quoiqu’il arrive !!!

3/ Quelles sont tes valeurs profondes ?

Authenticité, sincérité, humour, bienveillance, audace, curiosité, humilité, patience, enthousiasme, courage, persévérance…

4/ Quels sont tes objectifs dans la vie ?

Etre qui je suis dans le moment présent chaque jour et laisser agir à partir de cette essence au maximum à tous les niveaux et dans tous les domaines dans ma vie. Pour vivre de manière Essentielle tout simplement. Et l’infuser dans mes actions, mes paroles, mes pensées et à chaque personne que je rencontre. Bref retrouver la joie et la paix intérieure et le transmettre en conscience.

5/ Comment comptes-tu les atteindre ?

Je l’ai déjà atteint et continue de travailler au quotidien pour maintenir au maximum cet état d’énergie positif et essentiel le plus souvent possible. Pour vibrer dans le coeur et dans la joie. Et Etre en conscience de ce que je suis et ce qui est chaque jour.

6/ Ton idée pour améliorer le monde ?

Aller toujours dans plus de partage, de tolérance et d’ouverture et surtout développer tout ce qui peut apporter plus de conscience au monde sur ce qui est.

7/ Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik ?

Pour partager mes connaissances, mes expériences et mon énergie au plus grand nombre de personnes.

Commentaires fermés sur Rencontre avec Laurence Dujardin notre spécialiste Feng Shui

Rencontre avec la première des coachs du bonheur en France

Aujourd’hui j’ai le « bonheur » de vous présenter la coach du bonheur Alexandra de Roulhac, une pionnière du « happy movement » en France. Si vous rencontrez Alexandra pour un coaching, vous comprendrez…

Aujourd’hui j’ai le « bonheur » de vous présenter la coach du bonheur Alexandra de Roulhac, une pionnière du « happy movement » en France. Si vous rencontrez Alexandra pour un coaching, vous comprendrez très vite qu’elle ne vole pas son titre. Vous serez rapidement séduits et enjoués par la joie de vivre contagieuse de cette femme hyper sympa !

1. Quel est ton parcours Alexandra ?
Entre 18 et 25 ans, je suis partie à la découverte du monde : Japon, Inde, Australie, Thaïlande, Indonésie, Amérique latine… Je me suis imprégnée d’autres cultures, d’autres modes de vie, dans une incroyable diversité humaine. J’y ai découvert les vertus de la spiritualité, du lâcher-prise et du bien-être. La sagesse indienne m’a appris que le bonheur est avant tout un état d’esprit, et qu’il n’est pas lié au matériel. Longtemps éloignée de mes propres repères culturels, j’ai cultivé un art du bonheur très personnel. En parallèle, je me suis intéressée au coaching, une technique de développement personnel et professionnel qui se focalise sur le présent et le futur proche. J’ai décidé de devenir Coach du Bonheur, un concept que j’ai créé en France en 2009.

2. Comment présenterais-tu ta spécialité à quelqu’un qui ne la connait pas ou à un enfant ?
Le bonheur, ça s’apprend ! Il suffit parfois de peu de choses : un regard positif sur soi-même, un brin de confiance, un sentiment de bien-être, de la bienveillance, et on a déjà un bon terreau pour cultiver son bonheur. « Un oiseau assis sur une branche n’est jamais effrayé par le fait que la branche puisse casser. Il n’a pas placé sa confiance dans la branche mais dans ses propres ailes » (Fun Chang)

3. Quelles sont tes valeurs profondes ?
J’ai construit ma vie autour de mes valeurs :, je crois aux vertus de la bienveillance, de l’empathie et de la persévérance et je fais confiance à la vie . Et ce qui me nourrit, c’est l’amour, l’humour et une insatiable joie de vivre.

4. Quels sont tes objectifs dans la vie ?
A l’évidence, j’aspire au bonheur comme tout le monde et j’ai la chance d’avoir en moi cette faculté de voir la vie du bon côté. C’est pour cette raison que, professionnellement, j’ai souhaité partager ma philosophie de vie pour accompagner des personnes et les aider à penser positivement et à réaliser leurs propres objectifs sereinement.

5. Comment comptes-tu les atteindre ?
Je m’efforce de développer mon activité de Coach du Bonheur en diversifiant la démarche auprès des publics individuels, et en ouvrant mon travail au monde de l’entreprise où le bien-être est primordial, et encore trop souvent mal considéré. Vaste programme !

6. Ton idée pour améliorer le monde ?
Je pense que le monde serait meilleur si, dès l’enfance, on enseignait aux enfants les vertus du bonheur, du bien-être et du vivre-ensemble. Et bien sûr, ce serait une matière où il n’y aurait pas de mauvaises notes !

7. Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik ?
M’insérer dans un réseau de professionnels du bien-être ; être parmi les premiers à participer à une aventure innovante aux contenus riches et diversifiés, trouver un écho pour exposer ma démarche de coach du bonheur ; enfin et surtout le plaisir de collaborer avec l’équipe mise en place par le fondateur du site, Antoine, dont je salue la démarche sincère et bienveillante.

Commentaires fermés sur Rencontre avec la première des coachs du bonheur en France

Rencontre avec le coach sportif de rêve Manu Dessalces

Cette semaine, Zentonik par à la rencontre de Manuel Dessalces, un coach sportif d’une rare énergie. En effet Manu multiplie les casquettes entre l’entraînement de sportifs de haut niveau, l’organisation…

Cette semaine, Zentonik par à la rencontre de Manuel Dessalces, un coach sportif d’une rare énergie. En effet Manu multiplie les casquettes entre l’entraînement de sportifs de haut niveau, l’organisation de bootcamps, la nutrition et le coaching de particuliers.
1. Quel est ton parcours ?

Passionné de sport depuis toujours et ayant des facilitées en sciences à l’école, je me suis lancé dans un cursus en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives avec tout d’abord une Licence Entraînement Sportif et Performance à Saint-Etienne puis un Master Préparation Physique et Réathlétisation à Montpellier, pour au final obtenir ma maîtrise après 5 années d’études du corps humain, des phénomènes énergétiques et des déterminants de la performance sportive.

En parallèle, dès mes premières années d’études achevées j’ai commencé à travailler en tant que coach sportif à domicile pour une entreprise spécialisée en sport-santé tout d’abord, puis très vite à mon compte afin d’acquérir de l’expérience de terrain en coaching santé et bien-être.
Etant sensible et désireux d’apporter mon aide à autrui j’ai aussi exercé 2-3 ans d’activité de pompier volontaire ce qui m’a permis de maîtriser la plupart des gestes de secours et de prévention aujourd’hui utiles à mon activité.
Enfin, pour satisfaire toujours plus mes clients en recherche de bien-être, j’ai récemment ajouter une corde à mon arc en passant un certificat d’instructeur Pilates professionnel.
Au jour d’aujourd’hui, je suis préparateur physique et fondateur de l’entreprise Perf&fit récemment installée sur Paris, dont la renommée croissante suggère un bel avenir et que vous pouvez retrouver sur perf-and-fit.com.
Sous les couleurs de celle-ci, j’interviens alors en tant que prestataire de services en préparation physique de combattants professionnels de MMA ainsi qu’en coaching sportif entretien et bien-être de particuliers sur Paris, au domicile de mes clients, sur leur lieu de travail, en extérieur ou encore dans une salle d’entraînement qui m’ouvre amicalement ses portes sur Paris.
Si vous aimez mes articles, je vous invite au passage à liker la page Facebook de mon entreprise pour supporter mon activité dans son évolution : https://www.facebook.com/perfandfit
2. Comment présenterais-tu ta spécialité à qqun qui ne la connait pas ou à un enfant ?
« Tu vois bonhomme, mon métier c’est d’un côté de permettre à tes sportifs préférés de rester les meilleurs le plus longtemps possible pour continuer à te faire rêver, et d’un autre côté de permettre à ton papa, ta maman ou des gens comme toi et moi de rester en forme et de se sentir bien dans leur corps et dans leur tête pour pouvoir se libérer l’esprit pour partager des moments avec toi et les gens qu’ils aiment, pourvoir s’ouvrir à l’extérieur et vivre pleinement sans devenir victime de l’ère du stress que le monde connait de nos jours ».
Ou quelque chose comme ça 🙂
3. Quelles sont tes valeurs profondes ?
Je ne l’ai jamais dit à personne, mais je vis selon des principes. Pour certains cela peut paraître bizarre, synonyme de barrières que je me mettrais, mais pour moi cela me permet d’être en accord avec des valeurs qui me semblent importantes :
Avant tout, respecter mon prochain sans jamais porter de jugement ! Valeur : le respect
Ensuite, toujours faire les choses à fond : je n’aime pas les travaux inachevés, et encore moins le travail bâclé ! Lorsque je commence une chose je la finis et je la fais du mieux que je peux… quitte à y passer la nuit (ce qui arrive souvent en ce moment !). Valeur : perfectionnisme.
Enfin, ne jamais tourner le dos à quelqu’un dans le besoin, ce qui se traduit dans mon métier par l’aspect social, le temps accordé aux clients pour répondre aux questions voire simplement discuter, rassurer sur certains points… je ne me sens pas capable de quitter une personne qui semble tirer la sonnette d’alarme et laisser courir le risque qu’un malaise s’installe ou s’amplifie, que ce soit un client, un collègue, un ami ou même un inconnu ! Valeur : L’attention, en privilégiant le contact humain à la gestion administrative de mon temps ou de mon planning etc…
4. Quel est ton/tes objectif(s) dans la vie ?

Au niveau professionnel, j’ai beaucoup (trop?) d’ambition et je vise la renommée dans le milieu du sport de haut niveau, au même titre que Didier Deschamps ou Philippe Lucas dans leurs disciplines respectives, mais en tant que préparateur physique.

Au niveau personnel, mes épreuves passées mon appris que seul compte l’amour de nos proches et le temps partagé avec ceux qu’on aime, donc j’ai pour seul objectif de chérir mon entourage et de me libérer du temps à partager avec eux.

5. Comment comptes-tu l’/les atteindre ?
Avec l’effort ! Tôt ou tard les efforts finissent toujours par être récompensé d’une manière ou d’une autre, et l’on y trouve toujours son compte !
6. Ton idée pour améliorer le monde ?
Au risque de sembler insensible, j’ai mis de côté l’idée d’améliorer le monde. « Le monde » tourne avec ou sans moi, il prend une route qui me convient ou non et je n’y peux rien. Les solutions pour améliorer le monde ne peuvent fonctionner que si des milliards de personnes y mettent la patte… et malheureusement face aux mentalités individualistes de notre siècle je n’y crois plus.
A la place je préconise plutôt à chacun d’améliorer « son monde », c’est à dire sa façon de vivre et de prendre les chose que « LE monde » lui offre ou lui retire, les situations qui se présentent… adopter le bon état d’esprit qui permet de surmonter les obstacles et de profiter des bons moment en sommes.
7. Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik ?
Parce que rien que le titre du magazine résume mon mode de vie ! « Zen » pour l’aspect bien-être conféré par le sport et « tonik » pour l’aspect entretien de la pratique sportive !
Outre ce petit jeu de mots, j’écris évidemment pour des raisons plus profondes : Zentonik est selon moi LA référence française en matière de conseils bien-être et j’éprouve de la fierté à contribuer à la vie du blog. Je partage les valeurs diffusées sur le web et j’y ai rencontré des auteur(e)s formidables, chacun(e)s passionné(e)s par leurs sujets. C’est tout cela qui m’a amené à écrire pour Zentonik, sans oublier le contact immédiatement chaleureux d’Antoine qui m’a tout de suite agréablement accueilli. Chez Zentonik, on se sent comme chez soit et on est bien entouré !
Commentaires fermés sur Rencontre avec le coach sportif de rêve Manu Dessalces

Une super naturopathe à Montpellier ! Rencontre…

Cette semaine, j’ai le plaisir de vous présenter Charlotte Régnier-Vigouroux, une naturopathe pétillante et souriante passionnée par son métier. Je vous dévoile ses coordonnées à la fin de l’article. 1….

Cette semaine, j’ai le plaisir de vous présenter Charlotte Régnier-Vigouroux, une naturopathe pétillante et souriante passionnée par son métier. Je vous dévoile ses coordonnées à la fin de l’article.

1. Quel est ton parcours?

Avant de me former à la naturopathie au CENATHO à Paris, j’exerçais le métier d’attachée de presse dans le design et la décoration d’intérieur. J’ai travaillé dans diverses agences et j’ai fini par faire un burn out. Cette épreuve difficile m’a néanmoins permis d’entrer en contact avec la naturopathie pour la première fois. Ce fut une révélation, et une aide précieuse. J’ai pu me reconnecter à mon corps et ses besoins, et retrouver de l’énergie physique et psychique de manière entièrement naturelle. J’ai décidé d’en faire mon métier pour aider les autres, comme l’on m’avait aidé moi, et pour communiquer sur cette discipline merveilleuse qui rend heureux et en forme !

2. Comment présenterais tu ta spécialité à qqun qui ne la connait pas ou à un enfant ?

Le naturopathe utilise un ensemble de techniques traditionnelles afin d’aider une personne à préserver et optimiser sa santé globale. Il aide l’organisme à s’auto-régénérer avec des moyens naturels et individualisés. Ces techniques vont du réglage alimentaire aux exercices physiques, en passant par la réflexologie, les massages, la phyto-aromatologie, l’hygiène respiratoire etc… La naturopathie est une discipline holistique, c’est à dire qu’elle considère l’être humain dans son ensemble, sa globalité.

3. Quelles sont tes valeurs profondes ?

La bienveillance, la tolérance, l’espoir !

4. Quel est ton/tes objectif(s) dans la vie ?

Vivre en parfaite harmonie avec mes valeurs profondes.Transmettre une énergie positive et lumineuse, et agir avec le maximum de respect pour les autres, mais aussi pour la nature. Ce serait le top !

5. Comment comptes-tu l’ / les atteindre ?

J’apprends à me connaitre toujours plus, et aussi à me protéger, à gérer mes émotions, et écouter mon intuition, grâce notamment à la méditation et aux différentes techniques de la naturopathie. Je fais chaque année le bilan sur mes actions et mes objectifs, et j’évite de me mettre inutilement la barre trop haute.

6. Ton idée pour améliorer le monde?

Que la naturopathie soit enfin reconnue en France et partout dans le monde ! Et puis il faudrait commencer dès le plus jeune âge, en intégrant dans les cursus scolaires des cours de jardinage, de méditation, et de gestion des émotions par exemple. Et permettre à chacun de prendre le temps de trouver sa voie, sa vocation, sans pression. Pousser les jeunes à voyager, à expérimenter !

7. Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik?

Pour partager davantage sur la naturopathie au sein d’un web magazine positif et accessible.

Contactez Charlotte dès aujourd’hui au 06 74 08 48 95

2 commentaires sur Une super naturopathe à Montpellier ! Rencontre…

4 étapes pour remplacer vos pensées négatives par des pensées positives

Selon le Docteur Russ Harris, un spécialiste du traitement du stress, 80% de nos pensées sont négatives. Ces pensées négatives ont un rôle, celui d’anticiper les dangers. Voici des exercices…

Selon le Docteur Russ Harris, un spécialiste du traitement du stress, 80% de nos pensées sont négatives. Ces pensées négatives ont un rôle, celui d’anticiper les dangers. Voici des exercices pour les canaliser et favoriser les pensées positives. Cela peut paraître difficile au début mais si vous vous entraînez tous les jours, des résultats significatifs apparaîtront.

1. Identifiez vos pensées négatives
Distinguez les pensées rationnelles des pensées irrationnelles. Parfois, vous ne remarquez pas vos pensées négatives parce que vous êtes trop habitué à elles. Prêtez attention à leur nature exacte.

2. Étiquetez-les
Visualisez toutes les pensées qui viennent à votre esprit. Mettez une étiquette sur chaque pensée négative. Cela va permettre à votre cerveau de comprendre que vos pensées ne sont pas vous. Ainsi, vous aurez plus de recul sur elles. Par exemple, au lieu de vous dire “je vais échouer”, vous allez vous dire “je suis en train d’avoir une pensée qui dit que je vais échouer”. Ce sont souvent les mêmes histoires de pensées négatives qui reviennent. Alors donnez un nom à chaque histoire. Par exemple, “Tiens voilà encore l’histoire – Je suis incapable” Visualisez-les en train de s’en aller tranquillement.

3. Transformez vos pensées négatives en pensées positives et constructives
Remerciez chaleureusement et avec bienveillance votre esprit pour vous mettre en garde. Dites lui ensuite qu’il n’a aucune raison de s’inquiéter. Au lieu de vous blâmer sur quelque chose que vous n’aimez pas chez vous, fixez-vous plutôt un objectif pour ne plus vous pénaliser sur ce point. Faites un plan des actions à mettre en œuvre pour atteindre cet objectif. Dire vos pensées négatives avec une voix bizarre, en utilisant de l’hélium par exemple, ou en chantant, vous aide à les dédramatiser.

4. Faites venir des pensées positives
Il est difficile de supprimer les pensées négatives. Un très bon moyen de les limiter consiste à installer dans votre tête des pensées positives. Ce peut être vos qualités, vos accomplissements dont vous êtes fier, de la gratitude, de l’émerveillement ou n’importe quelle autre petite pensée positive. Quand vous voyez apparaître une pensée négative, trouvez 3 pensées positives.

2 commentaires sur 4 étapes pour remplacer vos pensées négatives par des pensées positives

9 astuces pour vous mettre au running

Ça y est? Vous êtes prêt à rejoindre les 8,5 millions de coureurs en France? Nous avons vu récemment que les raisons sont nombreuses de se mettre au running. C’est…

Ça y est? Vous êtes prêt à rejoindre les 8,5 millions de coureurs en France? Nous avons vu récemment que les raisons sont nombreuses de se mettre au running. C’est un sport facile d’accès et en plein boom grâce notamment aux innovations technologiques qui permettent de se mesurer et de se connecter aux autres. Grâce aussi à des évènements innovants qui rendent le running plus « fun » et plus branché. Les équipementiers ont suivi et proposent du matériel attractif pour tous les goûts.

1. Équipez-vous

Investissez dans une bonne paire de chaussures. N’hésitez pas à demander à un vendeur de vous aiguiller vers ce qui vous correspond le mieux. Il peut également être utile de s’équiper d’un short, d’un tee-shirt et de chaussettes. Attention au 100% coton qui retient la transpiration et peut être irritant.

2. Échauffez-vous

Marchez 5 minutes et faites quelques étirements avant la course et bien sûr après la course.

3. Fixez-vous des objectifs atteignables et progressifs

Les premières semaines peuvent être difficiles et de nombreux débutants abandonnent parce qu’il se sentent fatigués. Vous devez savoir que le corps met 4 à 6 semaines avant de s’habituer à ces nouvelles sollicitations.

4. Peu importe la vitesse

L’important est de trouver le bon rythme. N’essayez pas de vous comparer aux autres.

5. Trouvez un partenaire ou un groupe

L’idéal est de trouver un ami avec lequel vous allez vous challenger, vous motiver. Vous pouvez aussi trouvez des compagnons de route sur un site comme jog.in.

6. Optimisez votre nutrition

Idéalement, mangez des fibres et quelques protéines 1h30 avant de courir. Votre corps aura ainsi le temps de digérer et de fournir assez d’énergie pour votre activité. Il est déconseillé de ne rien manger avant car cela va fatiguer votre corps et vos muscles plus rapidement. Evitez également de manger juste avant de courir car vous ne profiterez pas beaucoup des apports énergétiques et vous pourriez subir des maux d’estomac. Hydratez-vous bien avant et après votre effort.

7. Écoutez de la musique

Une étude a prouvé que certaines musiques entraînantes distraient notre attention lors de l’effort physique et peuvent même améliorer la performance. Les chansons entre 120 et 140 battements par minute seraient les meilleures. Prudence dans les zones de trafic routier…

8. Suivez vos performances

Utilisez une appli comme Mapmyrun, Runkeeper ou Runtastic pour traquer vos performances, les analyser et les partager.

9. Reposez-vous

Prenez au moins un jour par semaine ou par quinzaine pour vous reposer. Vous éviterez ainsi de forcer sur l’organisme et de provoquer une blessure.

Et vous les runners? Quels sont vos conseils pour les débutants?

Commentaires fermés sur 9 astuces pour vous mettre au running

7 bonnes raisons de faire un voyage

Grâce aux progrès réalisés dans les transports partout dans le monde, les voyages se sont complètement démocratisés. Les voyages sont moins chers, plus rapides et plus faciles. Autrefois réservés aux…

Grâce aux progrès réalisés dans les transports partout dans le monde, les voyages se sont complètement démocratisés. Les voyages sont moins chers, plus rapides et plus faciles. Autrefois réservés aux aventuriers et explorateurs les plus téméraires, un grand nombre d’individus peut aujourd’hui accéder à ce loisir et ne s’en prive pas. Voici les raisons pour lesquelles je vous encourage à voyager.

1. Développe vos capacités personnelles

Le voyage est un excellent exercice de développement personnel. Si vous voyagez d’un point A à un point B, vous vous êtes fixé un objectif; vous mettez en œuvre des moyens pour atteindre cet objectif, trouvez des solutions et repoussez les obstacles. Votre esprit prend conscience que vous êtes capable de réaliser des projets et de surmonter les barrières.

2. Relaxe

Lorsqu’on travaille beaucoup, le voyage permet de faire un break. Il peut sauver certains bosseurs acharnés du burnout. Tâchez de vous déconnecter complètement de vos téléphones professionnels et boîtes mail. Votre niveau de stress devrait ainsi baisser considérablement.

3. Permet de rencontrer des personnes

Au cours d’un voyage, les interactions sociales sont nombreuses. La barrière de la langue n’est jamais un obstacle infranchissable, on arrive toujours à se faire comprendre pour les choses simples de la vie. Aussi, on rencontre de nombreuses personnes, des membres de la population locale ou bien d’autres voyageurs du monde entier. On partage des histoires, des visions du monde, des informations utiles. De nouvelles amitiés peuvent naître, enrichissantes et intéressantes.

4. Renforce vos liens avec vos proches

Que ce soit avec des membres de la famille ou des amis, voire des collègues, le voyage permet de créer un lien plus fort.

5. Favorise votre ouverture d’esprit

On quitte notre train-train quotidien et on ouvre les yeux sur le reste du monde. On prend conscience que des hommes et des femmes ont des modes de vie très différents avec des us et coutumes particuliers. On rencontre des êtres humains qui ont une vision de la vie que nous n’avions pas imaginée. Cette rencontre avec des cultures singulières nous donne du recul sur notre façon de vivre. Nous devenons plus ouverts et plus tolérants.

6. Comble votre curiosité gastronomique

Pour les gourmands, le voyage est aussi culinaire. Découvrez des épices, des herbes et d’autres singularités que vos papilles n’avaient jamais soupçonnées.

7. Vous ressource dans des espaces naturels

Face à la pollution et à la morosité de nos modes de vie urbains, une escapade dans un espace naturel peut s’avérer fort ressourçante. C’est une excellente opportunité pour pratiquer une activité physique comme la randonnée, le vélo ou la voile. C’est aussi une bonne occasion de réfléchir sur soi-même.

Et vous, qu’est-ce qui vous motive à voyager?

Commentaires fermés sur 7 bonnes raisons de faire un voyage

Type on the field below and hit Enter/Return to search