Catégorie : Gestion du stress

4 exercices de sophrologie pour lâcher prise

Pour être bien dans sa peau il est important de mettre son corps et son esprit en harmonie. La sophrologie vous invite à vous reconnecter à votre « être profond » et…

Pour être bien dans sa peau il est important de mettre son corps et son esprit en harmonie.

La sophrologie vous invite à vous reconnecter à votre « être profond » et à vous unifier. Notre corps se désinvestit au profit de notre mental. La médecine reconnaît aujourd’hui l’étroite corrélation entre le corps et l’esprit : l’état de l’un influence l’état de l’autre.

Pour aller plus loin je vous conseille une formation pour pratiquer la sophrologie au quotidien. Bénéficiez d’une réduction de 10% avec le code ZENTONIK10. Bon lâcher-prise !

Ainsi, si vous avez des pensées négatives le corps peut en souffrir et inversement si vous avez des pensées positives  il en résulte des modifications génératrices de bien-être dans votre corps.

Notre inconscient ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire, entre le passé et le présent, entre le moment présent et le futur. Ce qui explique pourquoi nous nous sentons aussi mal après un cauchemar, pourquoi nous ressentons un pincement au cœur en « pensant » à l’être aimé ou une sensation de tristesse en nous remémorant un échec. Les outils de sophrologie s’appuient sur ce constat.

C’est grâce à la visualisation positive que nous allons donner au corps ce dont il a besoin. Grâce à l’imaginaire, nous allons nous projeter des expériences pleinement réussies pour nous préparer à des examens, opérations ou toute autre chose qui requiert un minimum de confiance en soi. Nous allons ainsi apporter à notre cerveau des preuves que nous sommes capables de réussite dans nos projets. Selon les scientifiques, « qu’un évènement soit réel ou imaginé, ce sont les mêmes zones de notre cerveau qui sont activées ». Pourquoi alors s’en priver, faisons de notre cerveau un allié au lieu de le laisser nous contrôler.

Des pensées sereines apaisent le corps. Une détente corporelle amène un état de calme général

La sophrologie se base sur 4 fondamentaux :

– La détente et prise de conscience de son corps

– La respiration, source de vitalité

– La libération des tensions

« ce qui ne s’exprime pas, s’imprime en nous » et laisse la place à des maladies et somatisations

– La génération du positif en soi 
Une fois les tensions évacuées on recharge le corps de positif
Quelques outils simples et indispensables « la boîte à outil du sophrologue »

1. PRENDRE CONSCIENCE DE SON CORPS

Apprenez à reconnaître les points de tension de votre corps pour mieux les décontracter.

Debout les yeux fermés, concentrez-vous sur les différentes parties de votre corps, en vous posant quelques questions

Est-ce que cette partie est contractée ou relâchée ?

Ma mâchoire est-elle tendue ?

Comment est-ce que je respire ?

2. APPRENDRE A BIEN RESPIRER

Une respiration calme, profonde et régulière détend et apaise nos pensées et notre corps. Les inspirations apportent l’oxygène indispensable et va aller nourrir nos cellules et nos tissus. Les expirations chassent les toxines et donc le stress.

Il faut respirer par le ventre plutôt que par la poitrine.

Exercice : Le dos droit, mains sur le ventre, concentrez-vous sur vos respirations abdominales.

3. CHASSER LES TENSIONS DU CORPS

« Toutes les émotions négatives (stress, colère…)  qui ne s’expriment pas hors du corps vont s’imprimer en nous  (maux de ventre, mal de tête…). Il est donc important d’évacuer ses tensions.

Exercice : Pompage des épaules

– on souffle pour vider l’air des poumons,

– on inspire en montant les épaules en  gardant l’air dans la bouche pendant l’exercice,

– on fait le mouvement en pompant avec ses bras,

– on souffle à l’extérieur toutes nos tensions.

Refaire le mouvement 3 fois.

 4. AMENER DU POSITIF DANS SON CORPS

Notre cerveau ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire, nous pouvons dès lors lui apporter du positif en visualisant des images agréables pour nous détendre.

La visualisation facilite la relaxation, permet de surmonter l’anxiété et les phobies, développe la mémoire, permet de se projeter avec succès dans des situations stressantes (examens…)

Exercice : après avoir suivi les étapes précédentes, laissez venir à votre esprit un paysage agréable dans lequel vous vous sentez bien. Observez les couleurs, les sons, les odeurs…  et profitez !!!

 

Un commentaire sur 4 exercices de sophrologie pour lâcher prise

Pourquoi vous devriez vous mettre au running ?

On assiste en France à un véritable boom du running. On comptait déjà 6 millions de pratiquants en 2012 et on a atteint les 8,5 millions en 2014. Facile d’accès,…

On assiste en France à un véritable boom du running. On comptait déjà 6 millions de pratiquants en 2012 et on a atteint les 8,5 millions en 2014. Facile d’accès, le running ne nécessite pas un matériel très sophistiqué. Autrefois jugé « boring » par certains, le running est devenu une activité « branchée ». Il faut dire que les équipementiers ont fait des efforts pour proposer des vêtements et chaussures plus designés et attractifs. La Color Run, une course de 5 kilomètres où vous vous faites saupoudrer de toutes les couleurs pendant la course représente bien cet engouement collectif et jovial nouveau.

1. Connecte aux autres

Sport individuel par excellence, la course devient même un sport collectif. Vous pouvez aujourd’hui mesurer facilement vos performances, les comparer et les montrer aux autres sur les réseaux sociaux grâce aux objets connectés. De véritables mini communautés se regroupent pour courir et on voit débarquer des « hordes » de runners dans les grandes villes. Une application comme jog.in permet de trouver des compagnons de route. Adidas a lancé récemment le Boost Battle Run où 10 équipes parisiennes se sont affrontées pendant 9 mois avec un final à la Villette suivi d’une grande fête. Beaucoup d’autres courses sont organisées par équipe comme les SoMAD ou les MUD DAY.  Le sport, la bonne humeur et les déguisements sont de la partie !

2. Booste la confiance

Atteindre des objectifs minimes ou plus grands comme un semi-marathon ou un marathon est très bon pour l’estime de soi. Courir est un excellent moyen de dépassement de soi car il est facile de mesurer ses performances et de se fixer de nouveaux objectifs plus ambitieux.

3. Améliore l’humeur

La course à pied est connue pour être efficace contre le stress et les troubles de l’humeur comme la dépression. Les endorphines créées procurent aux coureurs une euphorie parfois appelée « runner’s high ».

4. Améliore le sommeil

Les tests ont montré que pour les personnes victimes d’insomnies, le sommeil arrive au bout de 17 minutes les jours d’exercice contre 38 minutes les jours sans.

5. Allonge la durée de vie

Selon une grande étude danoise réalisée sur vingt mille hommes et femmes sur une période de 36 ans, courir entre 1h30 et 2h par semaine augmenterait la durée de vie de 6,2 ans chez les hommes et 5,6 chez les femmes. Pas négligeable non ?

6. Aide à perdre du poids

En 30 minutes, une femme de 60 kilos perd 287 calories à 10 km/h et 96 calories à 5 km/h

7. Renforce les muscles

Le running renforce essentiellement les muscles des jambes, du dos et les abdominaux.

8. Améliore la santé

La course à pied est très bonne pour la santé. Le système immunitaire est renforcé. Les risques de cancer, diabète, tension et maladie du cœur sont diminués. On observe également un renforcement des os.

Si vous ne courez pas pour vous, courez pour les autres. De nombreuses courses sont organisées par des associations caritatives.

On peut courir pour plein d’autres raisons. Quelles sont les vôtres?

4 commentaires sur Pourquoi vous devriez vous mettre au running ?

4 étapes pour une méditation centrée sur la respiration

Plusieurs études scientifiques ont montré dernièrement que la pratique régulière de la méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau. Les chercheurs ont montré que la méditation agit sur l’amygdale, la…

Plusieurs études scientifiques ont montré dernièrement que la pratique régulière de la méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau. Les chercheurs ont montré que la méditation agit sur l’amygdale, la zone du cerveau associée à la peur et à l’anxiété. Cette pratique mentale ancestrale conduit à une relaxation, à un calme intérieur. Regardons comment aborder cette pratique encore peu développée en Occident mais qui commence à percer, notamment dans certains hôpitaux.

1. Prenez un moment pour vous

Une minute, vingt minutes, une heure ou plus. A vous de décider quelle durée et quel créneau vous pouvez ou vous voulez prendre. Déconnectez-vous complètement de vos appareils électroniques et assurez-vous de ne pas être dérangé.

2. Trouvez un lieu calme

La méditation peut se faire en marchant, en mangeant ou en prenant les transports. Le mieux est tout de même de trouver un endroit calme et relaxant.

3. Adoptez une position confortable

La position allongée peut être un problème si vous vous endormez trop facilement. La position assise et droite convient tout à fait pour les débutants. Vous n’êtes pas obligé d’adopter cette fameuse position jambes croisées et pieds remontant sur les genoux. L’important est de se sentir bien et digne. Vous pouvez fermer les yeux mais le mieux est de les laisser ouverts, sans tension et sans focus sur un point particulier. Laissez votre bouche à peine entrouverte pour laisser votre mâchoire détendue.

4. Prenez conscience de votre respiration

Commencez par effectuer quelques expirations fortes pour vider tout le dioxyde de carbone de vos poumons. Ensuite, prenez conscience de votre respiration. Ressentez l’air qui arrive par le nez et descend jusqu’en bas des poumons. Ressentez l’air qui se vide des poumons et ressort par votre nez. Si des pensées vous viennent à l’esprit, laissez-les partir en vous recentrant sur votre respiration. Soyez dans le ressenti de l’instant présent.

Il existe plusieurs autres techniques de méditation comme la répétition d’un mantra, la concentration sur un objet ou la visualisation. Comme toute pratique, la méditation se travaille dans la durée et vous observerez des progrès petit à petit.

Commentaires fermés sur 4 étapes pour une méditation centrée sur la respiration

Relaxez-vous grâce à un exercice de respiration abdominale

La respiration abdominale ou respiration ventrale est une technique simple qui permet d’activer le diaphragme, un muscle qui se situe entre le thorax et l’abdomen. Celui-ci se contracte lors de…

La respiration abdominale ou respiration ventrale est une technique simple qui permet d’activer le diaphragme, un muscle qui se situe entre le thorax et l’abdomen. Celui-ci se contracte lors de l’inspiration et se décontracte lors de l’expiration.

Les exercices de respiration abdominale font partie des techniques les plus recommandées pour se débarrasser du stress. Cela marche rapidement, vous pouvez le faire partout et c’est relativement simple à mettre en œuvre. La respiration profonde permet de se concentrer sur l’instant présent et d’éviter de penser à des choses négatives. C’est un outil efficace qui peut concrètement et rapidement soulager une situation stressante.

La respiration abdominale permet en outre une plus grande oxygénation des poumons, donc une meilleure oxygénation du cœur et des cellules.

Voici une technique de respiration abdominale.

1) Placez une main sur votre poitrine et l’autre sur votre abdomen. Quand vous prenez une profonde inspiration, la main sur votre abdomen doit monter plus haut que la main sur la poitrine. Cela permet à l’air d’atteindre les bases des poumons.

2) Après avoir expiré par la bouche, inspirez lentement et profondément par le nez et retenez votre souffle pendant 5 secondes.

3) Expirez lentement pendant 5 secondes. En même temps que vous évacuez l’air, contractez vos abdominaux pour complètement évacuer l’air de vos poumons.

Répétez cet exercice cinq fois de suite

Un commentaire sur Relaxez-vous grâce à un exercice de respiration abdominale

Les pouvoirs de l’art thérapie (à consommer sans modération)

Savez-vous quel a été le phénomène inattendu dans les librairies l’été dernier? Ce sont les mandalas, ces petits carnets de coloriage utilisés depuis longtemps dans l’art thérapie. Cette méthode a…

Savez-vous quel a été le phénomène inattendu dans les librairies l’été dernier? Ce sont les mandalas, ces petits carnets de coloriage utilisés depuis longtemps dans l’art thérapie. Cette méthode a été développée dans les années 1940 par des psychiatres qui ont compris les vertus thérapeutiques de l’art pour désinhiber les patients.

1. L’art thérapie aide les enfants

En janvier 2015, des chercheurs de l’université d’Oxford ont publié les résultats de leur étude des effets de l’art thérapie sur 10 000 enfants. Les effets sur les troubles émotionnels et les troubles du comportement sont impressionnants. Les enfants sont particulièrement réceptifs et sensibles à cette forme de thérapie. Les enseignants ont signalé que les enfants exprimaient leurs idées négatives et leur violence dans leurs œuvres plutôt que physiquement ou verbalement. Les chercheurs ont noté que l’exploitation par les enfants de leur créativité les aide à vaincre leurs problèmes de confiance et d’apprentissage. Ils ont aussi souligné que cette expression entraîne une baisse considérable des troubles dépressifs.

2. Renforce l’estime de soi

L’art thérapie est un outil efficace pour la confiance en soi. En effet, on se sent fier d’avoir réalisé un projet de A à Z alors qu’on doutait de nous-même. On réalise le potentiel de création qui est présent en nous.

3. Permet l’extériorisation des pensées et des émotions

C’est un moyen formidable d’expression car l’esprit peut libérer ses pensées conscientes et inconscientes. On se décharge des pensées négatives qu’on n’arrivait pas à communiquer à soi ou aux
autres par un blocage dû à la peur ou à la honte par exemple.

4. Favorise le flow

Cette technique permet à l’esprit de se concentrer sur une activité présente et d’atteindre cet état où on se sent parfaitement bien dans l’accomplissement d’une tâche.

Il existe beaucoup de moyens différents pour exprimer votre créativité (la sculpture, la peinture, le dessin, etc). Laissez votre intuition guider vos choix et vos gestes.

 

 

Commentaires fermés sur Les pouvoirs de l’art thérapie (à consommer sans modération)

Avez-vous essayé la méditation? Une pratique qui se démocratise

Quel est le point commun entre Novak Djokovic, Paul McCartney, Clint Eastwood et Rupert Murdoch? Facile, ils pratiquent tous la méditation avec assiduité. La méditation est une technique mentale, un…

Quel est le point commun entre Novak Djokovic, Paul McCartney, Clint Eastwood et Rupert Murdoch? Facile, ils pratiquent tous la méditation avec assiduité. La méditation est une technique mentale, un entraînement de l’esprit. Elle nous apprend à laisser passer les nombreuses pensées qui parasitent notre esprit. On est donc plus focalisé sur le présent et sur nos sensations. On se sent plus en harmonie avec notre corps, avec les autres et avec l’environnement.

Les premières traces de cette pratique datent d’environ 5000 ans (statues indiennes). La méditation s’est ensuite diffusée dans une grande partie de l’Asie via le bouddhisme. C’est dans les années 1960 et 1970 qu’elle arrive en Occident et commence petit à petit à se démocratiser grâce à différentes célébrités comme les Beatles. Aujourd’hui, un grand nombre de sportifs pratiquent cette technique pour améliorer leur mental (Novak Djikovic, Tiger Woods, Lebron James, Kobe Bryant, etc)

Un nombre croissant d’études scientifiques montre les bienfaits de la méditation sur la santé, sur le bien-être; elle est peu à peu introduite dans les hôpitaux.

Autrefois considérée en Occident comme une pratique spirituelle, associée au bouddhisme, la méditation s’est muée au fil des années en une technique plus laïque. L’accent est mis sur le développement personnel, la réduction du stress et le bien-être.

Il existe une multitude de techniques de méditation différentes. Voici 3 des principales techniques:

1. Méditation en pleine conscience (mindfulness)

C’est la technique la plus utilisée pour des objectifs thérapeutiques. Elle est utilisée dans un nombre croissant d’hôpitaux. Elle permet de se centrer sur le présent et sur les sensations procurées. Cette méditation peut se faire en mouvement, c’est-à-dire en marchant, en faisant de l’exercice ou même en mangeant. Elle est efficace pour combattre le stress et les pensées négatives de tous les jours.

2. Méditation centrée sur la respiration

Elle consiste à se concentrer sur la respiration. Le corps et l’esprit s’harmonisent.

3. Méditation transcendantale (utilisation de mantras)

Cette technique plus spirituelle consiste à se concentrer sur un mantra, c’est-à-dire un son qui a une signification particulière.

Nous vous présenterons bientôt des techniques de méditation simples pour que vous puissiez vous y mettre.

Commentaires fermés sur Avez-vous essayé la méditation? Une pratique qui se démocratise

Exercice de respiration facile à faire à tout moment de la journée

Dans notre rythme de vie effréné, nous sommes connectés 24H/24 et 7j/7 à nos téléphones et agendas. Nous pouvons être en contact avec tout le monde mais comment être en contact…

Dans notre rythme de vie effréné, nous sommes connectés 24H/24 et 7j/7 à nos téléphones et agendas. Nous pouvons être en contact avec tout le monde mais comment être en contact avec soi-même ?

Rester seul, assis et silencieux l’espace d’un instant, même 5 secondes, est une manière de pénétrer dans le présent et de se recentrer.

J’ai découvert un exercice facile à faire à tout moment de la journée.  Il suffit d’être assis le dos bien droit (par terre en tailleur mais aussi sur une chaise) afin que l’abdomen soit libre et que l’énergie du souffle puisse bien circuler du bas vers le haut.

L’exercice doit durer minimum 5 minutes, mais vous pouvez tout à fait le prolonger !
Il s’agit de faire 6 respirations sur une minute, c’est à dire de compter 5 temps à l’inspiration et 5 temps à l’expiration.
Cette respiration rythmée a pour effet de réguler le système nerveux, de  réduire l’intensité des effets du stress sur notre organisme, d’augmenter notre système de défense immunitaire, de prendre de meilleures décisions et de développer notre intuition. Et surtout il nous ramène dans le moment présent !

Vous pouvez vous aider en téléchargeant une application gratuite sur votre mobile : « RespiRelax » ou en allant sur internet et en cherchant « cohérence cardiaque » – vous pourrez suivre dans les deux cas une boule qui monte à l’inspiration et descend à l’expiration et ainsi plus besoin de compter !

Avant et après cet exercice prenez une minute pour observer comment est votre souffle sans essayer de le modifier.

Commentaires fermés sur Exercice de respiration facile à faire à tout moment de la journée

10 raisons validées par la science pour pratiquer la méditation

“Méditer, c’est développer un sens d’attention délibérée dans le moment présent tel qu’il est ( attention qui inclut toutes nos perceptions sensorielles, c’est-à-dire l’entièreté de notre être)” Fabrice Midal, philosophe…

“Méditer, c’est développer un sens d’attention délibérée dans le moment présent tel qu’il est ( attention qui inclut toutes nos perceptions sensorielles, c’est-à-dire l’entièreté de notre être)” Fabrice Midal, philosophe et écrivain, fondateur de l’ École Occidentale de Méditation.
La pratique de la méditation en France et dans les pays développés se démocratise de plus en plus. Spirituelle ou non, la méditation provoque un bien-être qui n’est plus à démontrer. Récemment, des découvertes étonnantes ont notamment été faites dans le domaine des neurosciences et de la médecine. Grâce aux progrès de l’imagerie médicale et notamment les IRM, les scientifiques ont montré que la méditation influence la neuroplasticité du cerveau, c’est-à-dire l’habilité du cerveau à changer, se développer et se renouveler.

1. Diminue le stress et l’anxiété

La méditation permet à la fois de libérer le stress qui est en vous mais aussi d’empêcher celui-ci de vous envahir. Les personnes qui méditent de façon régulière ont plus de recul sur les situations difficiles et gèrent mieux la prise de décision. 90% des pratiquants ont montré une diminution de l’anxiété. Aussi, le niveau d’endorphines augmente, ce qui diminue le risque de dépression, d’obésité, d’insomnie et de migraine.

2. Favorise la créativité

Les chercheurs ont mis en évidence que cette pratique développe la pensée divergente, c’est à dire une pensée qui génère une multitude d’idées.

3. Améliore l’attention

Les neuroscientifiques ont montré qu’après 11 heures de méditation, des changements structuraux dans les parties du cerveau impliquées dans la concentration et l’auto-contrôle sont observés chez les pratiquants. Concrètement, on observe que les pratiquants restent focus plus longtemps sur une tâche.

5. Renforce les relations

Une étude réalisée sur les couples mariés a montré que la méditation améliore la qualité de la relation et notamment la communication.

6. Equilibre les émotions

Des participants à une expérience sur la pleine conscience ont suivi des cours de méditation pendant huit semaines. Ils ont montré un meilleur contrôle de leurs émotions que les autres.

7. Améliore le sommeil

Les sujets d’une étude ont montré une meilleure qualité de sommeil en pratiquant la méditation.

8. Diminue la douleur

Une étude publiée en en 2011 dans le Journal of Neuroscience a montré que la douleur ressentie pouvait être divisée par deux avec 1h20 de méditation. Ces résultats sont basés sur le ressenti des volontaires. Les IRM ont confirmé ces résultats.

9. Améliore la santé

Cette pratique renforce le système immunitaire donc défend l’organisme contre les cellules cancéreuses et les bactéries. Elle diminue aussi la pression artérielle et joue un rôle d’anti-inflammatoire.

10. Augmente la fertilité

Les femmes sont plus susceptibles de concevoir lorsqu’elles sont détendues. En effet, une étude turque a montré que le nombre de spermatozoïdes augmente chez les hommes détendus.

Et vous, que vous a apporté la pratique de la méditation?

Commentaires fermés sur 10 raisons validées par la science pour pratiquer la méditation

5 bonnes raisons de rire tous les jours

Le rire c’est la santé! Il provoque en nous une des sensations les plus agréables. Il est hautement transmissible et crée des moments de connexion, de partage. Vous avez sûrement…

Le rire c’est la santé! Il provoque en nous une des sensations les plus agréables. Il est hautement transmissible et crée des moments de connexion, de partage. Vous avez sûrement entendu parler des thérapies du rire ou du yoga du rire, ces groupes qui se réunissent en général le matin pour être de bonne humeur toute la journée. Rire est bon pour la santé et pour le niveau de bien-être!

1. Réduit le stress

Quand vous riez, le niveau des hormones du stress plonge. Cela libère aussi des endorphines qui ont une capacité d’analgésique permettant de diminuer la douleur. Ils provoquent ainsi une sensation de bien-être. Aussi, rire permet de ne plus être focalisé sur des pensées négatives, stressantes.

2. Diminue la tension artérielle

Les risques d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque sont atténués. Des chercheurs de l’Université du Maryland ont montré que les spectateurs de films comiques ont une meilleure tension artérielle que les spectateurs de films dramatiques.

3. Renforce le système immunitaire

Le rire déclenche l’activation des cellules T qui jouent un rôle important dans le système immunitaire et le niveau des anticorps augmente.

4. Protège le cœur

Le rire est un bon exercice pour le cœur, surtout pour les personnes qui ne peuvent pas pratiquer de sport.

5. Muscle les abdominaux et détend le corps

Les muscles abdominaux se contractent et se décontractent comme lors d’une séance de renforcement musculaire. Les muscles se trouvent ainsi plus détendus.

Le rire et l’humour sont donc des outils incroyablement bénéfiques pour votre santé et votre bien-être. En plus de ça, rire permet de créer des interactions sociales et de consolider les relations humaines.

Commentaires fermés sur 5 bonnes raisons de rire tous les jours

7 habitudes à prendre pour lutter contre le stress

Saviez-vous que le stress a joué un rôle très important dans la préservation de l’espèce humaine? Les hormones du stress sont sécrétées pour mettre l’organisme en alerte en cas de…

Saviez-vous que le stress a joué un rôle très important dans la préservation de l’espèce humaine? Les hormones du stress sont sécrétées pour mettre l’organisme en alerte en cas de danger. Aujourd’hui, paradoxalement, les dangers pour notre vie n’ont jamais été aussi faibles alors que  les niveaux de stress sont au plus haut. Le stress chronique peut affecter votre santé même si vous ne vous en rendez pas compte, il peut notamment causer de l’hypertension, de l’anxiété, des insomnies et des migraines. Heureusement il existe des solutions pour le contrôler.

1. Méditez

On ne compte plus les études qui démontrent les bienfaits de la méditation pour lutter contre le stress. Très récemment encore, la Carnegie Mellon University a montré qu’après 3 jours, les personnes qui avaient médité 30 minutes chaque jour étaient plus aptes à gérer le stress que les autres. Voici un exercice facile à faire. Fermez les yeux pendant cinq minutes et respirez profondément en faisant gonfler votre ventre à l’inspiration.

2. Pratiquez une activité physique

Le sport est une excellente activité pour être dans le présent et arrêter de penser à des choses tracassantes. 30 minutes par jour 3 fois par semaines constitue un bon rythme.

3. Effectuez des exercices de relaxation

Haussements d’épaule: à l’inspiration, levez les épaules, à l’expiration, les descendre en relâchant toutes les tensions du corps.

4. Faites du yoga

Maintenir la pratique du yoga est un bon moyen pour réduire le stress. Le yoga permet de diminuer les tensions et d’équilibrer le corps en faisant travailler la musculature et les assouplissements.

5. Ayez un sommeil de qualité

Les états de fatigue font surgir le stress plus facilement car notre cerveau est moins rationnel.

6. Réduisez la quantité de caféine et de sucre

Ils perturbent notre humeur et notre énergie.

7. Évitez la consommation de tabac et d’alcool

On pense parfois qu’ils vont nous permettre d’échapper au stress mais c’est toujours pour un court moment.

Et vous, avez-vous des astuces pour diminuer le stress ou pour vous détendre?

3 commentaires sur 7 habitudes à prendre pour lutter contre le stress

Type on the field below and hit Enter/Return to search