Catégorie : Gestion du stress

Libérez-vous avec Ho’oponopono !

IL est temps de comprendre que nous sommes comme des ordinateurs ultra programmés. Et à chaque réveil nous mettons en route nos programmes par défaut de séparation d’avec nous mêmes….

IL est temps de comprendre que nous sommes comme des ordinateurs ultra programmés. Et à chaque réveil nous mettons en route nos programmes par défaut de séparation d’avec nous mêmes. Croyances limitées et fausses pour l’essentiel. Nous pouvons agir et décider de les transformer pour une vie plus fluide, plus douce et plus joyeuse. Réciter des mantras peut nous y aider et celui-ci de plus en plus populaire vaut le coup d’essayer. Adoptez ho’oponopono et sa magie dès aujourd’hui !

1. C’est quoi Ho’oponopono

Ho’oponopono c’est une méthode enfantine qui nous permet de libérer toutes les programmations et les mémoires enfouies dans notre inconscient. Inspiré de traditions haïwaiennes et polynésiennes, cet outil ludique et super efficace consiste à répéter un mantra « Je suis désolé, s’il te plait pardonne moi, merci, je t’aime ».

2. Pourquoi çà marche ?

Ho’oponopono part du principe que nous sommes responsables de tout ce qui nous arrive. Logique dans le monde quantique dans lequel nous existons…Nous sommes tous faits d’énergie interconnectés dans une monde fait d’énergie aussi. Et donc nous attirons ce que nous sommes à l’instant t. Si nous libérons cette part de programmation en nous qui attire des situations ou personnes dérangeantes, nous pourrons changer ce qui nous arrive !

3. Quand et comment pratiquer ?

Tellement simple ! Oui ce petit mantra magique récité en pensant à toute situation que nous souhaitons
transformer : une émotion, une relation avec une personne va avoir un effet incroyable très rapidement. Il suffit de nous concentrer sur le point gênant matin, midi ou soir…à voix haute ou dans la tête et réciter ce mantra. Ainsi nous demandons à la partie divine en nous, notre inconscient d’agir. Nous reconnaissons notre responsabilité (je suis désolé), nous demandons pardon à nous et à l’Univers de créer encore cette situation gênante (s’il te plait pardonne moi), nous remercions pour avoir été éclairé par la manifestation de la situation gênante (merci), tout cela dans l’amour (je t’aime).

4. Laissez agir…

Et il ne reste plus qu’à laisser mijoter ! D’une certaine manière nous avons lâché prise en déléguant à ce mantra la responsabilité de libérer pour nous…impressionnant. Allez Go !

Pour plus de précisions, n’hésitez pas à consulter ho’oponopono, chez Eyrolles Pratique

hooponopono-livre

 

2 commentaires sur Libérez-vous avec Ho’oponopono !

6 étapes pour vous libérer des impératifs 

On est souvent son ennemi préféré : on se met la pression, on s’oublie, on ne se fait pas passer en priorité et, on peut finir par craquer ! Les…

On est souvent son ennemi préféré : on se met la pression, on s’oublie, on ne se fait pas passer en priorité et, on peut finir par craquer ! Les problèmes, comme les solutions, viennent de l’intérieur; pas la peine de se trouver des excuses ou de rejeter la faute sur les autres… Invitez-vous alors au recentrage. Il est temps de devenir votre meilleur allié. Oubliez ainsi les « il faut » et « je dois » qui sont des formules anxiogènes. Voici quelques conseils pour y arriver:

1. Ne portez pas de montre

Libérez ainsi votre poignet et votre esprit !

2. Sachez dire non sans donner de justification

Pour des raisons infondées, on a tendance à laisser croire qu’il y aurait une explication à donner lorsqu’on refuse un repas ou une fête entre amis. Il en va de même pour du travail supplémentaire qui ne nous concerne pas. Ne laissez pas les collègues ni le chef abuser de vos compétences, ni de votre temps ou énergie. Dire « non » aux autres quand cela signifie « oui » à soi, c’est se respecter, s’honorer. Soyez à l’écoute de votre état de fatigue physique ou moral. Encore mieux : chouchoutez-vous.

3. Accordez-vous du temps pour vous

5, 10 ,30 ou 60 minutes tous les jours (l’important est de prendre l’habitude d’installer un rituel). Vous seul avez le pouvoir de vous autoriser des pauses relaxantes ou énergisantes. Cette fenêtre quotidienne en tête-à-tête avec vous-même est primordiale pour le développement de votre confiance, bien-être et sérénité. C’est un moment rien que pour vous alors PRO-FI-TEZ ! Saisissez cette occasion pour faire ce qui vous plait, ce qui vous repose ou bien, ce qui vous défoule. Vous pouvez très bien choisir de méditer 5 minutes, de lire 10 minutes, de peindre 30 minutes ou de faire du sport pendant 60 minutes…peu importe, c’est votre temps, votre petit bonheur : faites-vous simplement du bien.

4. Arrêtez-vous pour respirer

Que ce soit au travail, à la maison ou dehors, à n’importe quel moment, recentrez-vous sur le souffle. C’est un outil facile afin de vous détendre dans des moments de stress, de panique ou d’angoisse ou juste pour vous relaxer et continuer la journée, positivement. Fermez les yeux, prenez 3 grandes respirations ventrales en conscience (posez les mains sur le ventre si vous le souhaitez).

5. Déconnectez-vous des appareils électroniques régulièrement

Dans la semaine, passez une journée ou demi-journée sans portable, ordi, tablette ou télé. Evitez ainsi un comportement addictif, source de nervosité. De plus, regarder trop longtemps un écran peut engendrer des migraines. Les ondes peuvent aussi accentuer la fatigue et une baisse de vitalité. Concentrez-vous alors sur des relations de qualité, avec vos proches ou avec la Nature.

6. Connectez-vous à la terre

On habite sur Terre mais, de nos jours on peut vite l’oublier. Travailler dans un bureau, prendre les transports, vivre en appartement…Quels sont les moments où vos pieds sont en rapport direct avec le sol, avec la terre ? Essayez d’avoir un contact fréquent avec la Nature. Voici quelques idées: se baigner, se balader en forêt, observer les animaux, fouler l’herbe pieds nus ou encore toucher un arbre en pleine conscience. Vous pouvez également faire pousser des plantes ou herbes aromatiques en pots, si vous vivez en appartement, afin de (re)créer une sensation de jardinage et donc, de connexion à Mère Nature.

Avez-vous d’autres techniques à mettre en place ?

Commentaires fermés sur 6 étapes pour vous libérer des impératifs 

10 clés pour lâcher prise, à chacun son chemin

Vous vivez un stress négatif avec la sensation que vos pensées vous envahissent, vos émotions vous paralysent, vous n’êtes plus ici et maintenant dans votre corps. Comment sortir de cet…

Vous vivez un stress négatif avec la sensation que vos pensées vous envahissent, vos émotions vous paralysent, vous n’êtes plus ici et maintenant dans votre corps.
Comment sortir de cet état de souffrance, lâcher ces émotions négatives et revenir à Soi dans l’instant du présent, se reconnecter à son corps, à son cœur et à son esprit.

1. Identifier et reconnaître les signes du stress constituent déjà la moitié du chemin

Dire « oui je vis le stress, oui je pense beaucoup, oui je lutte contre mes émotions, oui j’ai mal dans mon corps, oui je suis fatigué ». Faire preuve d’humilité dans cet accueil de soi et prendre la responsabilité de son état. Car « oui je suis responsable de la façon dont je vis les situations, les événements, les relations ».

2. Exprimer ses émotions en toute authenticité

Colère, peur, tristesse, anxiété, jalousie…soit par l’écrit, soit par la parole, soit physiquement sur un coussin en étant seul chez vous, dans votre chambre.

3. S’arrêter et prendre conscience de sa respiration

Pratiquer la respiration alternée « Nadi Sodhana »: assis, l’index et le majeur de la main droite sont joints et posés sur le front entre les deux sourcils. La narine droite est bouchée avec la pouce. Expirez lentement avec la narine gauche, inspirez, bouchez la narine gauche avec l’annulaire, retenez un moment l’air dans vos poumons et vous expirez avec la narine gauche tout en maintenant la narine droite bouchée avec le pouce. Faites la même pratique en bouchant la narine gauche. L’exercice peut être répété 3 à 24 fois.

4. Contacter ses sens

Pratiquer le toucher conscient : une pierre, un tissu. Sentir une odeur agréable comme une huile essentielle telle la mandarine qui est anti stress. Aller au contact de la nature, jardiner et toucher la terre, s’allonger dans l’herbe, se coller à un arbre « avec sa permission », prendre un bon bain ou une douche froide.

5. Pratiquer une posture de yoga

Prendre par exemple l’attitude de la prière : assis sur les talons, le front au sol, les bras sur les côtés, le dos des mains au sol.

6. Vivre le yoga des sons

Comme le A qui apaise le mental et élargit notre vision du monde ; le U comme OU qui nous ancre dans le HARA (partie du corps située entre le pubis et le nombril) ; le OM son universel qui nous ouvre à l’infiniment grand.

7. Décider de recevoir un bon massage

Pour prendre soin de soi, pour se détendre, relativiser et repartir d’un bon pied.

8. Se concentrer sur le HARA (partie du corps située entre le pubis et le nombril) et pratiquer la méditation

9. Apprendre à se connaître

Quels sont mes besoins, mes limites, mes valeurs, de quoi ai-je peur, quelles sont mes souffrances…..

10. Décider d’éliminer le plus possible les sources de stress en devenant Acteur de sa vie

Il n’est pas possible de penser et sentir à la fois alors l’utilisation des sens est la meilleure clé pour lâcher prise.

Commentaires fermés sur 10 clés pour lâcher prise, à chacun son chemin

10 astuces pour vivre plus heureux et serein

Peut-on être plus heureux, plus serein? En tous cas, nombreux sont ceux qui aimeraient le devenir un peu plus chaque jour. Alors voilà quelques suggestions dont les recherches prouvent qu’elles…

Peut-on être plus heureux, plus serein?
En tous cas, nombreux sont ceux qui aimeraient le devenir un peu plus chaque jour.
Alors voilà quelques suggestions dont les recherches prouvent qu’elles contribuent à un bien-être durable.
A pratiquer sans modération!

1. Respirez

C’est la clé, surtout en cas de tensions.
Faites une simple pause d’une minute : inspirez puis expirez doucement 3 fois par le nez.
Faites cela en cas de choix difficile à faire, de stress ou à n’importe quel moment de la journée. Prenez ensuite le temps d’apprécier ce que cela change en vous.

2. Vivez le moment présent

Vous ne pouvez ni refaire le passé, ni prévoir le futur.
Alors, profitez juste de l’instant, qui contient lui aussi des possibilités infinies.
Agissez au besoin sur ce que vous pouvez changer au présent, et laissez le reste suivre son cours.
Dégagez-vous du temps, pour faire ce qui vous rend heureux : ici et maintenant. Pas demain.

3. Soyez doux avec vous

Prenez soin de vous.
Prenez le temps de ce qui vous fait plaisir et qui a du sens pour vous, à chaque fois que possible.
Prenez soin de votre corps en étant attentif à votre alimentation, votre temps de sommeil…
Soyez bon pour votre moral : félicitez-vous de chaque réussite et restez indulgent en cas d’échec.

4. Soyez optimiste

Apprenez à focaliser sur ce qui fonctionne plutôt que sur ce qui manque.
Autrement dit : entraînez-vous à voir le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide.

5. Ralentissez

Essayez d’être totalement présent à chaque tâche que vous accomplissez, pour la vivre de tous vos sens.
Une fois terminée, ne courez pas à la prochaine, mais prenez une seconde pour apprécier ce que vous vivez.

6. Méditez

Assis bien calé, fermez les yeux et observez le mouvement de votre souffle sans rien changer, sans rien juger ou repousser : juste observer.
Si votre mental s’échappe dans le passé ou dans le futur : ramenez le simplement au doux va-et-vient de votre souffle.
Petit à petit, prenez du recul : voyez-vous dans la pièce, dans la maison, dans la ville, dans la région, etc… voyez-vous depuis le ciel, l’espace… Puis revenez doucement.
Essayez cela d’abord 5 minutes par jour. Puis, 10, 20, ou plus si vous pouvez.

7. Faites preuve de gratitude

Faites la liste des bons moments, des personnes en qui vous êtes reconnaissants, de vos satisfactions du jour.
Écrivez-la, ou partagez-la oralement avec vos proches pour redoubler de joie tous ensemble.

8. Pardonnez

En gardant à l’esprit que ce n’est pas forcément être d’accord, mais simplement vous autoriser à être heureux et à avancer malgré l’événement ou les personnes concernées.
Souhaitez-vous du bonheur et souhaitez-leur du bonheur.

9. Riez !

Autant que vous le pouvez! Et même sans raison !
Cela vous permettra, entre autres nombreux bienfaits, de relativiser, de vous détendre.

10. Faites tout cela quotidiennement

Parce que « Le discours sur le bonheur n’est rien sans la pratique », comme le dit si bien Tal Ben Shahar, ancien professeur de psychologie positive à Harvard, aujourd’hui auteur et conférencier plébiscité dans le monde entier.

Commentaires fermés sur 10 astuces pour vivre plus heureux et serein

Quelle forme de Yoga est faite pour vous ?

Un jour, par ouï dire, une idée suite à des lectures, une petite affiche dans un magasin, une envie de calmer le stress de la vie moderne, on se rend…

Un jour, par ouï dire, une idée suite à des lectures, une petite affiche dans un magasin, une envie de calmer le stress de la vie moderne, on se rend à son premier cours de Yoga. Un peu par hasard, pour voir…

Les premières séances, on essaye de suivre les directives du professeur pour exécuter au mieux les différentes postures. Muscles et articulations sont sollicités et à ce premier stade, c’est uniquement le corps physique qui travaille. Après un certain nombre de cours, on progresse en souplesse, en équilibre, on « apprend » son corps. Puis plus tard, la prise de conscience de la respiration nous donne une nouvelle force, la relaxation nous fait aborder la méditation, et le mental progresse, notre être, corps et esprit, progresse vers quelque chose… de mieux. A chacun de le découvrir !

Mais lors de l’inscription au premier cours, l’élève remarquera toujours une particule mystérieuse devant le mot Yoga dans l’intitulé du cours : Hatha, Kundalini, Vinyasa etc. Il s’agit souvent de mots Sanskrit, la langue ancienne et sacrée de l’Inde, qui peuvent être traduits de multiples manières sans apporter de grandes explications. Nous voilà parfois en chemin pour de longues années dans une discipline particulière du Yoga. Et oui, il y en a de multiples, et a t-on choisi ce qui nous correspond le mieux ? Pas forcément puisque l’on ne connaissait pas toutes ces variantes.

Pour mieux vous y retrouver, voici un résumé simple et compréhensible par tout le monde des formes les plus courantes de Yoga. Et vraiment j’invite celles et ceux qui veulent se lancer, et même les fidèles adeptes du Yoga, à essayer d’autres cours pour tester différentes formes de Yoga, mais aussi différents professeurs, et trouver ainsi le cours qui vous correspond le mieux.

Hatha Yoga

Sans doute le plus traditionnel car codifié en Inde il y a plus de mille ans, les postures d’étirement, de torsion et d’équilibre, plus ou moins difficiles, sont exécutées avec des rétentions poumons pleins ou vides. Une pause de relâchement est marquée entre chaque posture. Certaines postures peuvent aussi être maintenues plus longtemps avec une respiration normale. Ces cours sont complétés par des exercices de contrôle du souffle et par une relaxation, préparation à la méditation.

Yoga Iyengar

Du nom de son concepteur indien, ce yoga exigeant dans le placement des postures utilise des accessoires: briques, sangles et coussins, pour parfaire les positionnements. Les postures sont tenues longtemps.

Kundalini Yoga

Yoga qui donne une part importante aux mantras (sons répétés) et aux chants ainsi qu’à la méditation. Les postures sont dynamiques et statiques avec des techniques de respiration. Il est important de trouver un professeur sérieux car ce type de Yoga parfois lié au tantrisme à un côté ésotérique et peut parfois prendre des formes sectaires. C’est mon avis partial, mais il faut essayer.

Vinyasa Yoga

Les postures sont enchaînées harmonieusement avec une attention sur la respiration. Assez physique car dynamique ce Yoga parcours de nombreuses postures sans pauses, en suivant les inspirations et expirations. Exigeant pour un débutant.

Ashtanga Yoga

Yoga dynamique un peu comme le Vinyasa Yoga où la respiration va permettre naturellement de chauffer le corps et d’éliminer les toxines. On passe d’une posture à l’autre d’une manière fluide, parfois avec des petits sauts et on reste dans certaines postures en faisant la respiration « ujjai ». C’est-à-dire une respiration par le nez, rendue sonore par une petite contraction du fond de la gorge qui provoque un échauffement du corps. Exigeant et physique.

Yin Yoga

Inspiré de la philosophie taoïste, le Yin Yoga est une pratique de Yoga qui cherche à répondre au Yang de la vie moderne hyperactive pour retrouver un certain équilibre. Les poses sont tenues immobiles plusieurs minutes et les muscles doivent être relâchés. Les postures sont principalement des postures assises et allongées.

Bikram Yoga

Yoga pratiqué dans une pièce chauffée à 40° et humide. L’enchaînement des postures est souvent le même avec des exercices de respiration. C’est sans doute la discipline la plus physique. La chaleur rendant le corps plus souple il faut rester attentif à ne pas se blesser en allant trop loin. Réservé aux personnes plutôt jeunes et en très bonne forme physique (coeurs fragiles s’abstenir).

Toutes ces formes de Yoga nécessitent une persévérance et une pratique régulière pour en découvrir les nombreux bienfaits : souplesse, contrôle de soi, détente, évolution spirituelle … Je vous souhaite le meilleur !

hatha yoga Alain Janvier

4 commentaires sur Quelle forme de Yoga est faite pour vous ?

Comment agissent les pensées positives ?

Par nature, notre cerveau fabrique plus de pensées négatives que de pensées positives. Les pensées négatives jouent bien sûr un rôle important: elles nous écartent des dangers. L’anxiété par exemple…

Par nature, notre cerveau fabrique plus de pensées négatives que de pensées positives. Les pensées négatives jouent bien sûr un rôle important: elles nous écartent des dangers. L’anxiété par exemple permet au cerveau d’anticiper les risques et les dangers qui peuvent nous menacer. Ces pensées étaient très utiles autrefois quand l’homme était exposé à beaucoup de menaces. Aujourd’hui, dans nos sociétés beaucoup plus sûres et paisibles, elles nous parasitent souvent l’esprit. Il existe des techniques, développées notamment par la psychologie positive, qui renforcent les pensées positives aux dépends des pensées négatives. Barbara Fredrickson de la University of North Carolina a étudié l’influence de ces pensées positives sur notre vie.

1. Les pensées positives élargissent notre champ de vision

Grâce à une expérience où elle fait visionner à des groupes de participants des clips qui expriment des émotions positives comme la joie et le contentement ainsi que des clips qui expriment des émotions négatives comme la peur ou la colère, Fredrickson obtient un résultat intéressant. Ceux qui ont eu des émotions positives ont un plus large sens des possibilités que ceux qui ont eu des pensées négatives.

2. Les pensées positives développent des compétences

Fredrickson montre que les pensées positives peuvent conduire à développer de nouvelles ressources et compétences à long terme. Comme les émotions positives boostent votre sens des possibilités, vous allez effectivement pratiquer des activités que vous n’auriez pas pratiquées si vous aviez des émotions négatives. A long terme ces compétences acquises vous serviront d’une manière ou d’une autre.

Ils existent plusieurs activités pour cultiver nos pensées positives. La méditation, l’écriture et le jeu sont très efficaces.

Commentaires fermés sur Comment agissent les pensées positives ?

Les 4 huiles essentielles pour un véritable bien-être

Parce que le bien-être est primordial et qu’il faut savoir l’acquérir de façon autonome, voici les 4 huiles essentielles que je conseille dans ma pratique quotidienne auprès de mes patients….

Parce que le bien-être est primordial et qu’il faut savoir l’acquérir de façon autonome, voici les 4 huiles essentielles que je conseille dans ma pratique quotidienne auprès de mes patients. L’utilisation des huiles essentielles de façon externe (sans ingurgitation) est facile et accessible à tous. Attention toutefois à ces quelques recommandations : les huiles essentielles peuvent être déconseillées voire interdites aux personnes épileptiques, femmes enceintes et allaitantes, bébés et enfants de moins de 7 ans. Attention aussi les huiles sont photosensibles et pourront provoquer des taches cutanées après une exposition au soleil. En appliquant attentivement tous ces conseils, vous emprunterez le chemin du bien-être !

1. Lavande vraie, Lavandula angustifolia

La lavande est à diffuser dans vos pièces de vie, son odeur est très agréable et très apaisante. Quelques gouttes dans vos armoires pour parfumer et éviter les mites. L’huile essentielle de lavande dans l’eau de votre fer à vapeur parfumera votre linge également et diffusera une douce odeur calmante qui rendra, je l’espère, cette activité moins pénible. Elle calme et agit sur la nervosité, l’insomnie et les difficultés d’endormissement. A diffuser dans la pièce ou à appliquer sur l’intérieur du poignet ou/et sur le plexus solaire. Quelques gouttes dans l’eau de votre bain vous prépareront aussi à la détente avant la nuit. Une goutte tous les matins derrière chaque oreille de votre bambin repousse les p’tites bêtes à tête que l’on n’aime pas, je veux parler des poux.

2. Eucalyptus, Eucalyptus globulus

L’huile essentielle d’eucalyptus est une huile assainissante qui, diffusée, aseptise l’air ambiant de votre lieu de vie. Quelques gouttes dans votre intérieur éloigneront les mouches et moustiques. Vous pouvez l’associer à la traditionnelle citronnelle. Son odeur tonique stimule et favorise la concentration. En inhalation, lors des pics d’infections hivernales, l’eucalyptus décongestionne votre nez et libère vos voies respiratoires.

3. Marjolaine à coquilles, Origanum marjorana

La marjolaine a des vertus apaisantes. Elle vous aide à vous détendre, à installer le calme. Elle est très efficace contre le stress, les angoisses, la nervosité, l’irritabilité. Vous pouvez appliquer une goutte sur différentes parties du corps comme l’intérieur des poignets, les carotides, le plexus solaire, sous les pieds. Diffusée dans une pièce de vie, elle évitera les tensions. Quelques gouttes dans votre bain vous permettront aussi de vous prélasser et favoriseront l’endormissement.

4. Menthe poivrée, Mentha piperita

L’huile essentielle de menthe est tonifiante. Son odeur fraiche vous réveille, stimule et favorise la concentration, idéale pour une mise en condition avant un travail intellectuel. Elle permet également de surmonter une fatigue passagère que l’on peut rencontrer souvent aux intersaisons. Elle ne sera toutefois jamais aussi efficace qu’une bonne nuit de sommeil ! Une goutte sur un demi-morceau de sucre facilite la digestion suite à un repas trop copieux. Une goutte appliquée une seule fois sur les tempes aide à faire passer un mal de tête. Enfin, diffusée seule ou en association avec la marjolaine et la lavande, elle aidera à lutter contre le mal des transports. Si l’odeur diffusée n’est pas assez forte ou si vous ne pouvez diffuser l’huile essentielle, comme dans le train par exemple, appliquez juste une goutte sous vos narines. C’est très efficace.

Je vous souhaite un beau voyage vers le bien-être !

Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, Leduc.S Editions

Un commentaire sur Les 4 huiles essentielles pour un véritable bien-être

Les secrets de la pensée positive

On entend souvent parler de la pensée positive sans bien savoir ce que c’est. Comment ça marche ? Pourquoi ça marche ? Quelques règles simples pour l’appliquer et mieux la comprendre. La…

On entend souvent parler de la pensée positive sans bien savoir ce que c’est. Comment ça marche ? Pourquoi ça marche ? Quelques règles simples pour l’appliquer et mieux la comprendre.

La pensée créatrice

« Ça ne marchera jamais », « de toutes façons je n’y crois pas, je suis nul(le) », « pourquoi ça tombe sur moi ? »,etc… Régulièrement, nous pouvons avoir des pensées comme celles-ci, peut-être même depuis longtemps et régulièrement.

Or, dans les profondeurs de notre esprit, là où se passent tous les mécanismes inconscients de notre cerveau, se situe ce qu’on appelle simplement l’Inconscient. Un mot pour encadrer toutes ces choses en nous sur lesquelles nous n’avons pas le contrôle ou que partiellement comme la respiration ou la marche.

Et vous venez de prendre conscience de votre respiration maintenant en lisant ces mots, voilà, comme ça. Et aussi rapidement vous laissez la main à l’Inconscient en continuant à lire. Et vous n’avez peut-être pas remarqué que vous n’avez pas décidé de vous concentrer sur votre respiration (et voilà, encore!), votre attention s’est focalisée toute seule car il se trouve que l’Inconscient a toujours un temps d’avance par rapport à notre conscience (environ une demi-seconde). Il fait ce qu’on lui demande, tout simplement.

« N’imaginez surtout pas maintenant dans votre tête un ours blanc ! »

Aïe trop tard, vous l’avez fait quand même ! Eh oui, pendant que vous lisez, vous vous parlez en même temps dans votre tête sans vous en rendre compte, en dialogue interne. Et votre Inconscient interprète, mot par mot, ce que vous entendez, lisez ou… pensez !

Ces images, ces sensations, ces sons qui se créent dans votre esprit sont très réels pour l’Inconscient, pour lui ça devient la réalité temporairement. Il active les zones concernées, des signaux électriques, des échanges chimiques, le tout à petite dose, en profondeur. C’est de cette manière que l’on peut installer l’état d’Hypnose par ailleurs.

Si tous les jours, vous vous envoyez des pensées négatives, quelque part au fond de votre esprit, petit à petit elles deviennent réelles jusqu’à ce qu’elles finissent par vous arriver !

Pensez positif !

De la même manière, lorsque vous pensez des choses positives, votre cerveau se projette inconsciemment et profondément dedans et fera tout pour que ça vous arrive.

Amusez-vous à transformer vos pensées en phrases affirmatives et positives.

Au lieu de penser : « Je vais encore oublier mes clefs en partant », pensez « En sortant tout à l’heure, je prendrai mes clefs ! »

De la même manière qu’un entraînement sportif, à force de s’entraîner, cela va devenir normal et progressivement les résultats se montreront.

Le langage de l’Inconscient est très imagé, métaphorique, conceptuel. Vous pouvez simplement tous les matins vous réveiller et vous envoyer des mots positifs :

Joie, Amour, Bonheur, Lumière, Sourire, etc , tout ce qui vous passe par la tête d’utile et d’agréable !

Tout ceci ne change pas la Réalité, cela permet d’en changer sa perception et de vivre votre Vie sous un autre angle.

Commentaires fermés sur Les secrets de la pensée positive

Exercice de relaxation des muscles du corps

D’une durée de vingt minutes, cet exercice vise à libérer les tensions du corps et à détendre l’esprit. Plusieurs muscles sont étirés et relaxés l’un après l’autre. Cette technique peut…

D’une durée de vingt minutes, cet exercice vise à libérer les tensions du corps et à détendre l’esprit. Plusieurs muscles sont étirés et relaxés l’un après l’autre. Cette technique peut nécessiter de l’entraînement avant d’être efficace.

Trouvez un endroit confortable, silencieux, où vous ne serez pas dérangé. Si vous le voulez, mettez une musique calme et apaisante. Installez-vous en position assise ou allongée. Fermez les yeux et concentrez votre attention sur votre respiration. Respirez lentement et profondément.

Pour chaque partie du corps, respectez la marche à suivre. Premièrement, prenez conscience tranquillement de la partie du corps à détendre. Puis étirez le muscle pendant quelques secondes avant de le détendre, toujours en concentrant votre attention sur l’emplacement dans votre corps et en prenant conscience de la relaxation qui se produit. Répétez le mouvement plusieurs fois pour chaque partie. Vous pouvez commencer par le visage ou par les pieds.

– Le visage
Contractez les muscles du visage en fronçant les sourcils, puis détendez.

– La nuque
Faites basculer doucement la tête en avant en poussant votre menton vers votre poitrine, puis détendez doucement..

– Les épaules
Hausser les épaules bien haut, puis détendez.

– La poitrine
Inspirez profondément en gonflant bien le ventre puis expirez profondément en creusant le ventre pour utiliser les poumons en entier.

– Les bras
Etirez les bras vers le ciel, puis relâchez.

– Les poignets
Etirez les poignets en les levant vers vous, puis relâchez.

– Les jambes
Etirez la pointe de vos pieds, puis relâchez.

Vous sentez-vous plus détendu?

Commentaires fermés sur Exercice de relaxation des muscles du corps

Qu’est-ce que la pleine conscience (ou mindfulness) ?

La Pleine Conscience ou Mindfulness est une technique qui explose en ce moment, notamment aux États-Unis. Il faut dire que les études scientifiques, notamment ces dernières années ont mis en…

La Pleine Conscience ou Mindfulness est une technique qui explose en ce moment, notamment aux États-Unis. Il faut dire que les études scientifiques, notamment ces dernières années ont mis en évidence de nombreux bénéfices. Elle est introduite petit à petit dans les hôpitaux pour renforcer l’efficacité de certains traitements et pour soigner certains troubles psychologiques. Elle apparaît également dans les entreprises privées (Google, L’Oréal, etc.) ou publiques, dans les écoles et même dans certaines prisons. Issue des pratiques bouddhistes, on peut dire que la Pleine Conscience moderne en est une version laïque. On peut la définir comme une méthode qui consiste à être dans le ressenti de l’instant présent. Passons en revue ses vertus pour le corps et pour l’esprit et regardons comment on la pratique.

Les bénéfices

1. Améliore fortement l’humeur

On prend du recul sur nos pensées et notamment sur les pensées négatives. On apprend à dompter ce flux incessant de pensées qui nous viennent à l’esprit sans cesse. Beaucoup de ces pensées ont trait à des choses passées, à des regrets, des ressentiments ou bien à des choses futures, des craintes, des peurs. Revenir dans l’instant présent et au ressenti de nos 5 sens permet d’installer une véritable sérénité et d’échapper au stress de plus en plus omniprésent dans nos modes de vie modernes.

2. Prévient l’apparition de maladies

Cette pratique renforce le système immunitaire donc défend l’organisme contre les cellules cancéreuses et les bactéries. Elle diminue aussi la pression artérielle et joue un rôle d’anti-inflammatoire. Il a également été montré qu’elle peut diminuer la douleur.

3. Développe le cerveau

Grâce à l’IRM et aux recherches les plus récentes, les chercheurs ont mis à jour l’effet de la méditation de pleine conscience sur la neuroplasticité du cerveau. Ainsi, on observe un changement et un développement du cerveau.

Comment ça marche?

Ce qu’il y a de bien avec le mindfulness c’est qu’on peut le pratiquer dans plein de cadre différents. On peut ainsi l’utiliser de manière statique, on parle alors de méditation. Il se pratique également dans un cadre dynamique, par exemple en marchant, en prenant une douche, en faisant la vaisselle, etc. On peut même la pratiquer en mangeant.

Pour être en pleine conscience, attirez votre attention sur le moment présent et concentrez-vous sur votre ressenti à travers les 5 sens. Cette attention au présent est inévitablement troublée par des pensées. Dès que vous vous en apercevez, replacez votre attention sur le présent et sur les sensations de votre corps. Les pensées reviendront toujours plus ou moins rapidement. Ne cherchez pas à les supprimer mais prenez du recul sur elles, autorisez-les à passer et laissez-les repartir puis revenez dans le moment présent.

Bien sûr, on peut penser au passé et au futur. Le mieux est de le faire avec recul en prenant conscience que vous pensez au passé ou au futur.

Plus la durée est longue et régulière plus les effets bénéfiques se feront ressentir. Néanmoins, chaque petit moment de la journée peut être utilisé pour cette technique. Par exemple, un feu rouge en voiture constitue une bonne opportunité.

Commentaires fermés sur Qu’est-ce que la pleine conscience (ou mindfulness) ?

Type on the field below and hit Enter/Return to search