Catégorie : Remèdes

Une algue fantastique qui vous protège du soleil !

Tout le monde le sait enfin aujourd’hui : les crèmes solaires bloquent tous les UV – y compris les UVB indispensables à notre santé, ce en plus des substances chimiques…

Tout le monde le sait enfin aujourd’hui : les crèmes solaires bloquent tous les UV – y compris les UVB indispensables à notre santé, ce en plus des substances chimiques nocives nous polluant via le derme et se rependant dans la nature ensuite!

Il faut le savoir: les RAYONS ULTRA VIOLETS (UV) SONT INDISSOCIABLES DU SOLEIL ET DE SES BIENFAITS; ils se composent en fait des UVA- qui abîment la peau et les yeux -ainsi que des UVB – bénéfiques quant à eux puisqu’ils permettent à la peau de synthétiser de la vitamine D3.

Certaines algues exposées en permanence au rayonnement UV ont developpé une stratégie naturelle dont nous pouvons nous inspirer; elles synthétisent naturellement leur écran solaire : l’astaxanthine.

Cette dernière sert en effet à protéger les micro-algues lorsqu’elles sont soumises à un stress destructeur lié à la dégradation de leur habitat : eau insuffisante, rayonnement excessif du soleil, température inadéquate…; leur production d’astaxanthine agit alors comme un bouclier pour les protéger.

L’astaxanthine est donc le pigment rouge trouvé dans la micro algue Haematococcus Pluvialis, tellement efficace pour absorber le rayonnement solaire, la lumière ultraviolette: les études montrent que l’astaxanthine s’incorpore parfaitement dans et à travers la membrane des cellules, où elle agit comme un inhibiteur puissant de l’oxydation des lipides; on voit donc bien l’intérêt (pour la peau, les yeux, le cœur, le cerveau, les muscles, le vieillissement…) qui en découle !

Lorsque cette micro algue est consommée par les crevettes et crustacés, le pigment donne donc sa teinte rougeâtre à leur carapace ; idem au fur et à mesure du ‘chemin’ de l’astaxanthine dans la chaîne alimentaire, créant les couleurs rouges et roses que nous voyons dans le krill, les poissons comme le saumon, ou encore qui colorent les flamants roses.

Puisque l’astaxanthine est l’un des plus puissants antioxydants (100 fois plus puissante que la vitamine E par exemple), il est donc simple et tellement plus logique, sain, durable et éthique de se protéger en se procurant l’astaxanthine à sa source végétale, via l’Haematococcus Pluvialis!

Il faut bien entendu vous assurer que l’astaxanthine que vous ingérerez soit bien naturelle (car désormais il en existe de synthèse), provenant d’Haematococcus Pluvialis de culture durable en eau de qualité contrôlée, qu’elle soit dans son TOTUM naturel (et non pas extraite au solvant), et idéalement associée à des lipides de type ‘phospholipides’ puisqu’il a été démontré que son absorption était ainsi améliorée de près de 12 fois, par rapport à une formule sans phospholipides.

L’astaxanthine permettra donc de participer à la protection de votre peau contre l’oxydation produite par les UVA , tout autant que celle de vos yeux très exposés aux UV; elle vous permet ainsi de profiter des bienfaits qu’offrent les UVB.

Alors régalez vous de soleil, en protégeant vos cellules de l’intérieur!
(Attention tout de même à ne pas exagérer le temps d’exposition de tout votre corps !)

Commentaires fermés sur Une algue fantastique qui vous protège du soleil !

Vacances tranquilles : remèdes utiles

Mesdames, Messieurs, Nous sommes très heureux de vous revoir à bord de Zentonik ! Retrouvez les potions futées et les remèdes malins pour vos vacances et voyages. Au cours de…

Mesdames, Messieurs,
Nous sommes très heureux de vous revoir à bord de Zentonik ! Retrouvez les potions futées et les remèdes malins pour vos vacances et voyages.
Au cours de notre dernière étape aujourd’hui, vous pourrez découvrir les remèdes utiles en cas de piqûres d’épines d’oursin/plantes ou bien comment traiter les mycoses de l’été.
Nous vous souhaitons une très agréable lecture !

LES ÉPINES D’OURSIN OU DE PLANTES

· Commencez par appliquer 1 goutte d’huile essentielle de tea tree pour son effet antiseptique.

Si une pince à épiler est inefficace :
· Appliquez de l’argile verte (en tube) en couche épaisse
· Recouvrir d’une compresse humide (eau minérale ou eau + chlorure de magnésium)
· Recouvrir d’un film de cellophane ou découpez un sac en plastique (pour conserver l’humidité)
· Faire un bandage et le conserver pendant 24h

Le plus souvent, l’argile aura « aspiré » les piquants ou épines. Votre pince à épiler terminera le travail efficacement. Si certains piquants ou épines se cassent, renouvelez l’opération.

LES MYCOSES DE L’ÉTÉ

– Le pytiriasis versicolor

C’est une mycose bénigne qui entraîne des taches de dépigmentation d’autant plus visibles sur une peau bronzée.

Elle est peu contagieuse, mais elle peut vous « adopter » si vous utilisez des serviettes de toilette mal séchées. La première règle est donc d’éviter d’utiliser des serviettes humides, surtout si elles ont servi à essuyer de la transpiration !

– Le pied d’athlète :

Il s’agit là encore d’une mycose bénigne. Elle se loge entre les doigts de pieds, et se présente sous la forme d’une peau blanchâtre, malodorante, qui se décolle facilement.
Le pied d’athlète est causé, comme bon nombre de mycoses, par un excès d’humidité (dans les chaussures fermées) associé à un surcroît d’acidité dû à la transpiration.
Pour ces deux mycoses estivales, voici donc une synergie à appliquer directement 3 fois par jour :
· 90 gouttes d’huile essentielle de monarde fistuleuse
· 60 gouttes d’huile essentielle de tea tree
· 30 gouttes d’huile essentielle de clou de girofle
· 30 gouttes d’huile essentielle d’ajuvan
· 50 ml d’huile végétale de noisette

En prévention, vous pouvez également mettre quelques gouttes d’huile essentielle de monarde fistuleuse sur votre semelle intérieure ou bien encore saupoudrer un peu de bicarbonate de soude pour l’assécher et l’assainir.

EN RÉSUMÉ
Voici tous les produits naturels de votre trousse de « voyage serein » :
· 1 flacon d’huile essentielle de lavande
· 1 flacon d’huile essentielle de camomille romaine
· 1 flacon d’huile essentielle de camomille romaine
· 1 flacon d’huile essentielle de cannelle écorce, saro ou sarriette
· 1 flacon d’huile essentielle de cryptoméria
· 1 flacon d’huile essentielle de menthe poivrée
· 1 flacon d’huile essentielle de citronnelle
· 1 flacon d’huile essentielle de tea tree
· 1 flacon d’huile essentielle de monarde fistuleuse
· 1 flacon de macérât huileux de calendula
· 1 tube d’argile verte
· 2 tubes de chlorure de magnésium (en pharmacie)
· 1 tube de Belladonna 15CH
· 1 flacon d’huile de coco
· 1 flacon de macérât huileux d’aloe vera
· Des prébiotiques et probiotiques
· Des compresses
· Une bande
· 1 pince à épiler

Le commandant de bord Zentonik et moi-même avons été très heureux de vous accompagner tout au long de vos vacances !
Nous vous souhaitons un très agréable retour et vous disons à bientôt pour de nouvelles lectures !

Commentaires fermés sur Vacances tranquilles : remèdes utiles

Bobos d’été ! Potions futées !

Mesdames, Messieurs, Nous sommes très heureux de vous retrouver à bord de Zentonik après les remèdes malins de la semaine dernière et nous espérons que vous passez d’agréables vacances ! Afin…

Mesdames, Messieurs,
Nous sommes très heureux de vous retrouver à bord de Zentonik après les remèdes malins de la semaine dernière et nous espérons que vous passez d’agréables vacances !
Afin de vous offrir un maximum de confort et de bien-être, nous vous conseillons aujourd’hui des remèdes en cas de turista, de piqûres d’insecte/ méduses ou encore de morsures d’animaux venimeux. Nous vous souhaitons une très agréable lecture !

LA TURISTA

Il existe deux formes de turista :
– La turista « banale » due aux bactéries communes mais différentes de celles de notre flore intestinale. La diarrhée sera alors le signe d’une adaptation compliquée de votre système digestif.
– La turista infectieuse due au germe Escherichia Coli niché dans les viandes mal cuites, les laitages, l’eau du robinet, les fruits ou légumes lavés à l’eau du robinet ou souillés par des matières fécales…Traitée dans les tous premiers jours, cette turista est certes douloureuse mais pas dangereuse. Au delà, et en fonction de votre métabolisme, le germe risque de migrer dans les voies urinaires.

Comme vous ne pouvez pas deviner de quelle turista il s’agit, mieux vaut la prévenir et / ou l’enrayer rapidement.
– En prévention et pendant toute la durée du séjour :
· Renforcer la flore intestinale avec une synergie de prébiotiques et probiotiques (demandez conseil à votre pharmacien)
– En cas de turista :

En plus des prébiotiques et probiotiques (dont vous aurez augmenté la dose), vous ajouterez :
· Un antibiotique naturel interne : de l’extrait de pépin de pamplemousse
· Un antibiotique externe : de l’huile essentielle de cannelle écorce ou de sarriette ou de saro, ou même les trois !
· Si vous n’en n’utilisez qu’une seule : 3 gouttes en massage sur les intestins 3 fois par jour
· Si vous utilisez les 3 : 1 goutte de chaque en massage sur les intestins 3 fois par jour

– Pensez aussi à vous réhydrater ! Pour une réhydratation efficace et nutritive, voici une délicieuse recette :
· 1L d’eau minérale
· 1 poignée de sucre
· 1 pincée de sel
· 1 jus de citron

Buvez par petites gorgées tout au long de la journée.
– Quand consulter un médecin ?

Si votre turista dure plus de 2 ou 3 jours et qu’elle est accompagnée de :
· Forte fièvre
· Vomissements intenses
· Léthargie physique et psychique
· Selles contenant du sang ou des glaires
· Signes de déshydratation : maux de tête, modification du rythme cardiaque, sécheresse buccale ou cutanée, soif, affaiblissement général…

LES PIQÛRES D’INSECTE / MÉDUSES

– En prévention :

· Utilisez une synergie d’huiles essentielles en spray disponible en pharmacie. Certaines marques peuvent même être vaporisées à même la peau des tous petits. Utilisés personnellement, ces produits sont très efficaces, y compris sur les moustiques tropicaux.
· L’Huile essentielle de cryptomeria : un répulsif très puissant sur les insectes et les larves
· Le ventilateur : leur ennemi numéro 1 !
En effet, les moustiques sont très attirés par le dioxyde de carbone rejeté à l’expiration. Le ventilateur va donc « diluer » ce dioxyde vous rendant alors moins repérable !
· L’apéritif les moustiques et autres insectes sont aussi très friands de sucre, et sortent en début de soirée…à l’heure de l’apéritif ! Donc plus vous « trinquez », et plus votre sang sera appétissant pour eux !
· Le « dress-code » : l’entomologiste californien James Day a noté que nous étions facilement repérables par les insectes si nous portions des vêtements noirs, bleus foncés ou rouges. Alors pensez-y en faisant votre valise !

– Quand ça démange…
· Huile essentielle de menthe poivrée : anesthésique, antalgique, calme efficacement les démangeaisons.
· Huile essentielle de citronnelle : puissant anti-inflammatoire
· Macérât huileux de calendula : puissant anti-inflammatoire, diminue efficacement les oedèmes.

– Si vous déclenchez une réaction allergique locale :
· Huile essentielle de camomille allemande : anti-inflammatoire

En synergie avec
· Huile essentielle de camomille romaine : anti-histaminique
– 1 goutte de chaque sur la piqûre
– Attention : à ne pas utiliser lors des trois premiers mois de grossesse

Si l’allergie se propage et provoque une gêne respiratoire et / ou un gonflement du visage, consultez un médecin en urgence.

LES MORSURES D’ANIMAUX VENIMEUX

– Le premier geste est d’approcher au plus près de la morsure (et sans vous brûler) une source de chaleur type allumette ou briquet. La forte chaleur empêchera le venin de se diffuser trop largement sans le sang.
– Limitez vos mouvements le plus possible pour la même raison.
– Ensuite, vous pouvez appliquer cette synergie, que vous aurez judicieusement préparé à l’avance !
· 1 goutte d’huile essentielle de lavande aspic ou de camomille allemande (anti inflammatoire)
· 1 goutte d’huile essentielle de camomille romaine (antihistaminique)
· 1 goutte d’huile essentielle de tea tree (antiseptique)
– Enfin, consultez rapidement un médecin par précaution, même si tout va bien !

Nous vous souhaitons un paisible séjour et espérons vous retrouver très bientôt à bord de Zentonik !

Commentaires fermés sur Bobos d’été ! Potions futées !

Voyage serein ? Remèdes malins !

Mesdames, Messieurs, Bonjour et bienvenue à bord ! Le commandant de bord Zentonik et moi-même sommes heureux de vous présenter cette chronique en trois étapes. Vous pourrez y découvrir des…

Mesdames, Messieurs,
Bonjour et bienvenue à bord !
Le commandant de bord Zentonik et moi-même sommes heureux de vous présenter cette chronique en trois étapes. Vous pourrez y découvrir des remèdes simples et naturels afin que vos vacances soient les plus agréables possibles !
Tout au long de ce premier voyage, nous vous aiderons à dépasser votre peur de l’avion, à bien gérer le décalage horaire et enfin à palier aux insolations ou autres coups de soleil.
Nous vous souhaitons une agréable lecture !

LA PEUR DE L’AVION

En fonction de l’intensité de votre peur, il existe plusieurs solutions :
Si l’angoisse reste gérable, les élixirs floraux seuls suffiront :
· Mimulus et Aspen des Fleurs de Bach ou Deva
· 4 gouttes de chaque élixir sur la langue le matin à jeun, le soir au coucher et deux autres fois dans la journée. Commencez la cure dès que vous le pouvez et poursuivez-la dans l’avion.

Si l’angoisse vous paralyse, vous obnubile et/ou a des répercutions sur votre système digestif (perte de l’appétit, troubles du transit) :
· Sophrologie ou hypnose : ces deux méthodes vous aideront à appréhender le vol sereinement en quelques séances seulement
· Vous pouvez coupler ces séances à la prise d’élixirs floraux.

LE DECALAGE HORAIRE

· Tout d’abord, choisissez un vol qui arrive dans la soirée. Ainsi, fatigué par le voyage, vous n’aurez pas à lutter pour aller vous coucher à une heure « normale » dans le pays d’arrivée.
· Si vous arrivez dans la journée, essayez autant que possible de vous caler à l’heure locale : prenez de légers repas aux heures locales, promenez-vous tranquillement, exposez-vous un peu au soleil pour stimuler la synchronisation de votre horloge interne. Si vous piquez du nez, essayez de résister jusqu’à la nuit afin de ne pas perturber votre métabolisme, quitte à vous coucher de bonne heure.
· Certains remèdes naturels peuvent également vous aider à vous acclimater sans stress, comme la rhodiola, le chlorure de magnésium ou la mélisse et la valériane en cas de troubles mineurs du sommeil.
· Enfin, pensez à vous hydrater correctement avec de l’eau minérale. En effet, boire de petites gorgées d’eau régulièrement aidera votre organisme à s’adapter à la chaleur et à votre nouveau rythme.

L’INSOLATION

Si, malgré les précautions d’usage, vous êtes victime d’insolation, voici comment vous rétablir

– L’homéopathie

Si maux de tête, vomissements et hausse de la température corporelle :
· Belladonna 15 CH : 5 granules toutes les heures

Si maux de tête intenses :
· Glanoinum 9H

Si frilosité et fatigue :
· Natrum Carboricum : 9CH 5 granules toutes les heures

Si chaleur intense sans soif :
· Apis mellifica 5CH

Si impression de suffocation :
· Lachesis mutus 15CH

Si palpitations et tension haute :
· Glanoinum 5CH

– Autres remèdes

· L’huile essentielle de lavande :
1 goutte en massage sur les tempes, la nuque et les épaules
· Le chlorure de magnésium :
2 comprimés à avaler avec un grand verre d’eau

– Autres conseils

· Humidifiez généreusement un gant que vous poserez sur votre nuque : il absorbera la chaleur excessive de votre corps et obligera votre système de thermorégulation à baisser votre température corporelle.
· Oxygénez-vous en pratiquant des respirations abdominales par série de 3, sans forcer.
· Réhydratez-vous en buvant de petites gorgées d’eau ou de jus de fruits frais. Au repas, si vous avez faim, privilégiez les fruits et légumes aqueux : tomates, concombres, melon, pastèque. Cela soulagera vos systèmes digestifs, cardiaques et donc nerveux.

– Quand consulter un médecin ?

· Si l’insolation concerne une personne à risque : bébé/enfant, femme enceinte, personne âgée ou atteinte de maladie sévère.
· Si les symptômes persistent au bout de 24h, ou bien si les symptômes sont accompagnés de vomissements ou de troubles de la conscience.

LES COUPS DE SOLEIL

Voici deux mélanges que vous pouvez préparer avant votre départ.

Huile apaisante et régénérante :
· 35 gouttes d’huile essentielle de lavande
· 35 gouttes d’huile essentielle de camomille
· 10ml d’huile d’olive vierge
· 10 ml d’huile de coco
· 15ml d’huile de calendula
· 15 ml de macérât huileux d’aloe vera

Soin pour la réparation cellulaire :
· 50g de beurre de karité
· 25ml d’huile de manoï
· 25ml d’huile végétale de rose musquée
· 5 gouttes d’huile essentielle de carotte
· Appliquer l’un ou l’autre soin après la douche.
· Attention : ces soins ne sont pas des protections solaires. Ils seront donc à utiliser le soir et non pas avant l’exposition.

Si vous n’avez pas eu le temps de préparer ces synergies, vous pouvez également avoir recours aux bons vieux remèdes de nos grands-mères qui vous soulageront en attendant une solution plus efficace
· Les blancs d’œufs : calment la brûlure et facilitent la régénération tissulaire
· Le bicarbonate de soude : diluer 1 c. à soupe dans 250ml d’eau froide. En imbiber des compresses et les appliquer sur la zone brûlée.
· Le yaourt nature : apaisant et rafraichissant, en cataplasme pendant 15mn.

Nous vous souhaitons un très agréable voyage et espérons vous revoir bientôt à bord de Zentonik !

Commentaires fermés sur Voyage serein ? Remèdes malins !

7 choses à mettre dans votre trousse de secours naturelle

Nous y voilà ! Hier matin vous avez emmené votre terreur pour la dernière fois à l’école. Les grandes vacances commencent pour les enfants ? Pas pour les parents ! Pour vous…

Nous y voilà ! Hier matin vous avez emmené votre terreur pour la dernière fois à l’école. Les grandes vacances commencent pour les enfants ? Pas pour les parents ! Pour vous aider à faire face à cette grande croisade qui force votre admiration pour la maîtresse, voici quelques astuces naturelles qui amélioreront votre quotidien.

Dans ma trousse de voyage, je mets :

1. De l’huile essentielle de Lavande Aspic pour les piqures d’insecte
1 goutte sur le petit bouton pour calmer les démangeaisons et on veille à ce que biboun n’y touche pas, car dans les yeux ça soulage beaucoup moins.

2. Un tube de granules d’Apis Mellifica 9CH pour les piqures de guêpe
3 granules à faire fondre sous la langue pour limiter les réactions, à renouveler au coucher. Cela ne suffira pas en cas d’allergie en revanche, il faudra se rendre chez un médecin, mais ça réduira les effets négatifs.

3. Un tube de granules d’Arnica Montana 9CH pour les bleus
3 granules à faire fondre sous la langue en cas de coups ou de chute, et renouveler au coucher. En fonction de l’intensité du coup, on peut prendre jusqu’à 10 granules, et surtout consulter un médecin en cas de traumatisme important.

4. Un tube de granules d’Alium Cepa Composé pour les rhumes
3 granules à faire fondre sous la langue dès les premiers signes : nez qui coule, éternuement. A renouveler toutes les 2h et espacer au fur et à mesure de l’amélioration. Arrêter à la disparition des symptômes. Ce composé fonctionne très bien aux premiers signes, mais s’il y a de la fièvre ce n’est plus le traitement approprié.

5. Une bouteille d’Aloe Vera en gel pour les coups de soleil
A appliquer généreusement sur les coups de soleil après la douche. L’aloe vera aidera la peau à se reconstituer, sans aucun conservateur, excipient ou autres cochonneries. Attention l’aloe vera ne protège pas des coups de soleil, elle est à appliquer après l’exposition et non avant ni pendant.
Conservez la bouteille au frais, ce sera d’autant plus agréable de l’appliquer.

6. De l’huile essentielle de Menthe Poivrée pour le mal des transports
1 goutte sur ½ sucre à faire fondre sous la langue pour les adultes, ou à renifler sur un mouchoir pour les enfants de plus de 2 ans. L’HE de Menthe poivrée est également excellente pour les maux de tête, et lendemain de fête arrosée !

7. De l’huile essentielle d’eucalyptus citronnée pour éloigner les moustiques
Quelques gouttes dans un peu d’huile végétale en application sur le corps, en association avec de l’HE de Géranium Rosa. Eviter les expositions au soleil et privilégier son utilisation pour les barbecues du soir. Pour le reste de la journée vous pouvez l’utiliser en diffusion.

Tous ces traitements ne sont bien sûr pas à usage unique, cette trousse se révèlera un vrai couteau suisse pour vos randonnées en montagne et grillades en bord de mer. Mais ces conseils ne se substituent pas aux recommandations d’un médecin.

Je vous souhaite de belles vacances 🙂

Commentaires fermés sur 7 choses à mettre dans votre trousse de secours naturelle

J’ai dit Stop à la migraine !

Si vous avez connu comme moi les crises de migraine, vous savez à quel point on peut en souffrir! Combien de fêtes, de vacances, d’événements gâchés… Combien de journées de…

Si vous avez connu comme moi les crises de migraine, vous savez à quel point on peut en souffrir! Combien de fêtes, de vacances, d’événements gâchés… Combien de journées de travail passées à lutter en vain, combien de journées et de nuits, la tête entre les mains, prise de terribles nausées, à maudire le destin !

Tout peut devenir source de migraines: un réveil trop brutal, une matinée trop chargée, des heures de repas décalées, un changement brusque de température, une situation de stress – qu’il soit négatif ou positif ! – le cycle hormonal, la fatigue, les changements d’horaires, les trajets, la faim, la soif, bref, tout ce que nous vivons tous les jours 🙂

Avez-vous testé les médecines dites ‘parallèles’: réflexologie plantaire, acupuncture, yoga, ‘mindfulness’? La première étape est de passer par une acceptation de la douleur pour comprendre ce qu’elle signife pour soi… Et si cette ‘prise’ de tête nous obligeait à ralentir un peu, à prendre mieux soin de nous?

J’ai eu ma première migraine à 13 ans. J’ai maudit très longtemps la migraine et puis, j’ai un jour décidé d’en faire une ‘amie’. Que me disait la migraine? Pourquoi avais-je un baromètre si sensible en moi, pourquoi étais-je obligée d’être aussi rigoureuse dans la manière de m’organiser au quotidien ? Pourquoi être si ‘sensible’ et ‘fragile’? Le fait d’accepter d’abord ce ‘baromètre’ et de l’utiliser ensuite pour mon bien fut la première étape. Mais l’aide de l’extérieur était la bienvenue: celle de mon entourage, via sa compréhension, et celle d’une réflexologue et d’un acupuncteur pour leurs soins ciblés et de plus en plus efficaces.

Les choses ont mis du temps à changer et le bouleversement hormonal d’une grossesse a certainement contribué à faire de moi une presque ‘ex-migraineuse’. Aujourd’hui, je suis attentive à tous les signes précurseurs, je reste vigileante et surtout je me détends un maximum, tous les jours, quelles que soient les circonstances ! Plus question de laisser filer l’heure d’un repas, de rester enfermée toute la journée, en d’autres mots, j’écoute ce que me dit mon corps !

Un petit truc qui fonctionne bien dans mon cas: du café de manière préventive.. Avec modération, le café a un positif, moi qui n’en avais jamais bu jusqu’à l’âge de 30 ans, je suis devenue ‘accro’ ! Boire régulièrement de l’eau, faire des pauses très régulières, faire tous les jours une petite séance de yoga, marcher au grand air, avoir toujours quelque chose à grignoter sur moi, sont autant de petites astuces au quotidien ! Je vous souhaite de trouver vos rituels au plus vite ! Rien ne sert de souffrir dans son coin, ce n’est pas notre destin ! 🙂

Un commentaire sur J’ai dit Stop à la migraine !

Solution naturelle pour règles douloureuses

Avant de donner la solution pour les règles douloureuses, nous allons d’abord découvrir : que sont les règles ? Voici un paragraphe de mon livre intitulé « Hormones Naturelles »…

Avant de donner la solution pour les règles douloureuses, nous allons d’abord découvrir : que sont les règles ? Voici un paragraphe de mon livre intitulé « Hormones Naturelles » qui répond à cette question de la manière suivante :

« Les hormones sexuelles de la femme (oestrogènes, progestérone) : Elles ont un rôle au niveau de la procréation et de la différenciation des sexes. Il est d’abord nécessaire de rappeler succinctement les étapes du cycle menstruel et le rôle qu’y jouent les hormones sexuelles féminines. Lors des douze premiers jours du cycle, les œstrogènes sont sécrétés à leur taux maximal afin de développer l’épaisseur de l’endomètre sécrétoire*. La progestérone vient ensuite maintenir l’état de l’endomètre pour la nidation de l’ovule. Une fois l’ovulation effectuée, dix à douze jours après, si l’ovule n’a pas été fécondé, les niveaux d’œstrogènes et de progestérone chutent brusquement, provoquant les règles. Pendant de longues années, ce cycle se répétera tous les mois et la sécrétion de ces deux hormones, œstrogènes et progestérone, participera en plus à l’équilibre, à la jeunesse et à la santé du corps de la femme ».

C’est pour toutes ces raisons que les règles sont un sujet qui mérite une attention particulière puisque la quasi-totalité des jeunes filles et des jeunes femmes qui n’ont pas encore procréé sont concernées. En plus, c’est une caractéristique propre au corps féminin qui fera parti longtemps de la vie de la femme et qui mérite d’être bien vécu.

La solution naturelle

matricaire 40 g
sauge 20 g
millefeuille 10 g
vigne rouge 10 g
anis vert 5 g
pétale de rose 5 g
feuille de framboisier 5 g
pétales de fleurs de souci 5 g

La dose moyenne journalière est d’une cuillère à soupe bombée du mélange dans 1/2 litre d’eau bouillante. Laisser infuser pendant une 1/2 heure passer et boire en 3 fois dans une journée.

Cette action peut être anticipée la veille, pour éviter la souffrance connue notamment lors du premier jour des règles. Dans d’autre cas on peut l’anticiper une semaine à l’avance, selon l’intensité des douleurs, sans négliger le rééquilibrage de la quantité et de la durée qu’elle peut apporter.

* L’endomètre est un tapis tissulaire et sécrétoire qui enrobe l’intérieur de la cavité utérine afin de favoriser la nidation d’un éventuel embryon qui viendrait s’implanter. En cas d’absence d’embryon, cet enrobage s’élimine sous forme de règles.

Commentaires fermés sur Solution naturelle pour règles douloureuses

5 huiles essentielles indispensables

Le huiles essentielles possèdent d’incroyables pouvoirs. 100% naturelles, elles sont aussi très efficaces contre tous les petits et grands maux du quotidiens. Découvrez ma sélection des huiles indispensables à garder…

Le huiles essentielles possèdent d’incroyables pouvoirs. 100% naturelles, elles sont aussi très efficaces contre tous les petits et grands maux du quotidiens. Découvrez ma sélection des huiles indispensables à garder toujours près de soi pour une vie plus sereine !

HE estragon (artemisia draconculus) : elle terrasse tous les spasmes et notamment ceux du ventre en cas de stress trop intense ou de syndrome prémenstruel envahissant. Diluez-en une goutte dans une huile végétale, et massez-vous le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre. Bien que très efficace, attention si vous sortez car son parfum anisé est fort ! Cette huile n’est pas recommandée aux femmes enceintes.

HE lavande vraie (lavendula véra) : elle peut presque tout gérer à elle seule ! Si vous deviez en avoir qu’une, ce serait celle-ci. Très apaisante, vous pouvez la diffuser dans votre chambre avant de dormir ou vous masser la nuque avec. C’est l’une des huiles que l’n peut appliquer directement sur la peau sans problème. Elle calme les brulure, démangeaisons et irritations et agit sur l’acné (en complément d’un drainage du foie). Egalement antimite, vous pouvez disposer quelques gouttes dans vos armoires sur un morceau de bois. Bref, mettez-en partout !

HE tea tree (melaleuca alternifolia) : la plus antiseptique de toutes ! C’est une anti-bactérienne majeure dite « à large spectre ». Elle combat toutes les affections bactériennes et virales, mais aussi les champignons et donc les mycoses. Appliquez directement sur la zone à traiter ou à désinfecter. Elle participe également à l’hygiène buccale : quelques gouttes sur la brosse à dents blanchissent les dents !

HE citron (citrus limonum zeste) : c’est l’huile indispensable pour assainir l’air ambiant. Elle dissout les mauvaises odeurs (sauf le tabac) notamment celles de cuisine. Elle possède un pouvoir stimulant et il est intéressant de l’utiliser en diffusion le matin pour se réveiller. C’est une huile nettoyante pour le foie : prenez une goutte diluée dans un verre d’eau ou dans vos plats. Vous pouvez également l’utiliser dans vos crèmes de jour pour un teint plus frais et lumineux, mais attention, il ne faut pas l’utiliser directement sur la peau car elle deviendrait irritante !

HE menthe poivrée (mentha piperita) : Très tonifiante, elle est anti nausées et aide toutes les étapes de la digestion. Elle est très rafraichissante et peut aider à la concentration. C’est l’huile anti-douleur physique et psychique ! L’utilisation la plus répandue consiste à déposer une « trace » très fine à l’intérieur de la bouche. L’effet stimulant est immédiat ! Attention cependant à ne pas en abuser (pas plus d’1 à 2 fois par jour) car elle deviendrait toxique pour votre foie. Elle est interdite aux femmes enceintes, aux bébés et aux personnes âgées.

2 commentaires sur 5 huiles essentielles indispensables

17 raisons d’utiliser l’huile de nigelle

L’huile de nigelle est un produit exceptionnel qui nous apporte jeunesse, beauté, santé et vitalité… L’huile de nigelle ou nigella sativa est originaire d’Asie mineure. Elle reste encore très méconnue…

L’huile de nigelle est un produit exceptionnel qui nous apporte jeunesse, beauté, santé et vitalité… L’huile de nigelle ou nigella sativa est originaire d’Asie mineure. Elle reste encore très méconnue en Europe, mais elle est utilisée depuis des millénaires en Inde et dans les pays du Maghreb et du Moyen-Orient.

Riche en minéraux, en oligo-éléments et en vitamines, voici une liste de ses principaux bienfaits :

1. Renforce le système immunitaire

2. Redonne de l’énergie

3. Aide l’organisme à lutter contre les microbes et virus (l’huile de nigelle est très efficace notamment pour combattre le virus de l’herpès, ou encore les mycoses) 

4. Neutralise les réactions allergiques

5. Améliore les fonctions digestives

6. Relaxe les bronches et aide à combattre l’asthme

7. Assainit la peau et agit sur l’eczéma atopique, le psoriasis, ou encore l’acné

8. Apaise les brûlures, les gerçures et les coups de soleil

9. Équilibre la tension artérielle (hypertension)

10. Protège des problèmes cardio-vasculaires

11. Facilite la respiration, stimulant ainsi l’oxygénation du cerveau (concentration)

12. Augmente la production de lait pour les mamans allaitantes

13. Favorise la réduction du taux de sucre dans le sang et la résistance à l’insuline

14. Apaise les douleurs dues aux rhumatismes

15. Aide à lutter contre la chute des cheveux

16. Préserve les peaux sensibles, et aide à combattre l’acné

17. Embellit le teint (On raconte que la reine Néfertiti elle-même utilisait cette huile dans ses produits de beauté!)

Comment utiliser l’huile de nigelle?
Pour une cure énergisante, en consommer 1 cuillère à café à jeun le matin et une autre une heure avant le repas du soir (ne pas boire une heure avant et après). Poursuivre la cure durant 1 à 3 mois.

En usage externe, elle s’utilise pure, en application locale, de une à plusieurs fois par jour selon le cas.

Si le goût amer de l’huile de nigelle vous rebute, vous pouvez la mélanger à vos tisanes ou à vos jus de fruits.

Pour la petite histoire, une de mes clientes particulièrement épuisée après un accouchement difficile a pu récupérer rapidement son énergie grâce à une cure d’huile de nigelle. Et elle qui avait des difficultés à allaiter a pu poursuivre l’allaitement de son enfant en toute sérénité !

Un commentaire sur 17 raisons d’utiliser l’huile de nigelle

Les 4 huiles essentielles pour un véritable bien-être

Parce que le bien-être est primordial et qu’il faut savoir l’acquérir de façon autonome, voici les 4 huiles essentielles que je conseille dans ma pratique quotidienne auprès de mes patients….

Parce que le bien-être est primordial et qu’il faut savoir l’acquérir de façon autonome, voici les 4 huiles essentielles que je conseille dans ma pratique quotidienne auprès de mes patients. L’utilisation des huiles essentielles de façon externe (sans ingurgitation) est facile et accessible à tous. Attention toutefois à ces quelques recommandations : les huiles essentielles peuvent être déconseillées voire interdites aux personnes épileptiques, femmes enceintes et allaitantes, bébés et enfants de moins de 7 ans. Attention aussi les huiles sont photosensibles et pourront provoquer des taches cutanées après une exposition au soleil. En appliquant attentivement tous ces conseils, vous emprunterez le chemin du bien-être !

1. Lavande vraie, Lavandula angustifolia

La lavande est à diffuser dans vos pièces de vie, son odeur est très agréable et très apaisante. Quelques gouttes dans vos armoires pour parfumer et éviter les mites. L’huile essentielle de lavande dans l’eau de votre fer à vapeur parfumera votre linge également et diffusera une douce odeur calmante qui rendra, je l’espère, cette activité moins pénible. Elle calme et agit sur la nervosité, l’insomnie et les difficultés d’endormissement. A diffuser dans la pièce ou à appliquer sur l’intérieur du poignet ou/et sur le plexus solaire. Quelques gouttes dans l’eau de votre bain vous prépareront aussi à la détente avant la nuit. Une goutte tous les matins derrière chaque oreille de votre bambin repousse les p’tites bêtes à tête que l’on n’aime pas, je veux parler des poux.

2. Eucalyptus, Eucalyptus globulus

L’huile essentielle d’eucalyptus est une huile assainissante qui, diffusée, aseptise l’air ambiant de votre lieu de vie. Quelques gouttes dans votre intérieur éloigneront les mouches et moustiques. Vous pouvez l’associer à la traditionnelle citronnelle. Son odeur tonique stimule et favorise la concentration. En inhalation, lors des pics d’infections hivernales, l’eucalyptus décongestionne votre nez et libère vos voies respiratoires.

3. Marjolaine à coquilles, Origanum marjorana

La marjolaine a des vertus apaisantes. Elle vous aide à vous détendre, à installer le calme. Elle est très efficace contre le stress, les angoisses, la nervosité, l’irritabilité. Vous pouvez appliquer une goutte sur différentes parties du corps comme l’intérieur des poignets, les carotides, le plexus solaire, sous les pieds. Diffusée dans une pièce de vie, elle évitera les tensions. Quelques gouttes dans votre bain vous permettront aussi de vous prélasser et favoriseront l’endormissement.

4. Menthe poivrée, Mentha piperita

L’huile essentielle de menthe est tonifiante. Son odeur fraiche vous réveille, stimule et favorise la concentration, idéale pour une mise en condition avant un travail intellectuel. Elle permet également de surmonter une fatigue passagère que l’on peut rencontrer souvent aux intersaisons. Elle ne sera toutefois jamais aussi efficace qu’une bonne nuit de sommeil ! Une goutte sur un demi-morceau de sucre facilite la digestion suite à un repas trop copieux. Une goutte appliquée une seule fois sur les tempes aide à faire passer un mal de tête. Enfin, diffusée seule ou en association avec la marjolaine et la lavande, elle aidera à lutter contre le mal des transports. Si l’odeur diffusée n’est pas assez forte ou si vous ne pouvez diffuser l’huile essentielle, comme dans le train par exemple, appliquez juste une goutte sous vos narines. C’est très efficace.

Je vous souhaite un beau voyage vers le bien-être !

Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, Leduc.S Editions

Un commentaire sur Les 4 huiles essentielles pour un véritable bien-être

Type on the field below and hit Enter/Return to search