21 jours de cure avec le meilleur des plantes (idée cadeau)

C’est bientôt Noël et il vous manque encore un ou plusieurs cadeaux? J’aimerais vous présenter les potions MyBestea qui sont proposées par Lou-Bartholomée, une jeune entrepreneuse passionnée de plantes et de…

C’est bientôt Noël et il vous manque encore un ou plusieurs cadeaux? J’aimerais vous présenter les potions MyBestea qui sont proposées par Lou-Bartholomée, une jeune entrepreneuse passionnée de plantes et de thé. Cette toute nouvelle startup devrait plaire aux amoureux des produits éthiques et naturels. Les sachets sont bio et les produits sont fabriqués en France, plus exactement en Bretagne.

Lou a découvert les plantes dans son enfance en Asie. Plus tard, elle a fait le pari de perdre du poids grâce aux plantes et ce fut une réussite! Elle a alors décidé de créer des potions avec la talentueuse Caroline Gayet, diététicienne et phytothérapeute. Caroline Gayet est une véritable experte des plantes, elle a notamment écrit « Ma bible des secrets d’herboriste » aux éditions Leduc.

Les recettes sont uniques et chaque Infusette est le résultat de l’efficacité de plantes naturelles ou bios françaises et des meilleurs thés et rooibos d’Asie et d’Afrique du Sud.

La gamme de potions Mybestea comporte des cures Detox, Beauty, Energy, Relaxation et une cure Cocoon pour les femmes enceintes. A l’intérieur des pochettes, Lou a glissé une petite fiche avec des conseils pour plus d’efficacité à mettre sur le frigidaire .

Découvrez très vite les cures sur www.mybestea.com

Commentaires fermés sur 21 jours de cure avec le meilleur des plantes (idée cadeau)

Gardez le focus pour y gagner !

Garder son attention, ses actions et ses pensées vers un élément à la fois. C’est de ce sujet que nous allons parler aujourd’hui. Nous allons voir pourquoi on ne garde…

Garder son attention, ses actions et ses pensées vers un élément à la fois. C’est de ce sujet que nous allons parler aujourd’hui. Nous allons voir pourquoi on ne garde pas le focus et comment faire pour le garder.

Imaginez avoir plusieurs capitaines sur un bateau. Si chaque capitaine donne le trajet à prendre aux matelots, les matelots n’auront pas de vision claire sur la destination. Alors soit ils risquent le naufrage, soit ils feront du sur place ou encore ils avanceront un peu, mais sans jamais arriver.

C’est la même chose dans votre vie, si vous courez après plusieurs projets à la fois, au final vous ferez plein de choses sans tout faire bien et sans atteindre l’objectif désiré.

VOUS DILUEZ VOS EFFORTS.

Cela paraît simple et logique et pourtant de nombreuses personnes n’arrivent pas à garder le focus.

1. Les conséquences de la perte de focus

Les conséquences sont diverses.

Perte de temps

Étant donné que nous faisons plein de choses en même temps, il arrive souvent que nous ne fassions pas les bonnes choses et donc on doit recommencer.

De plus, ces personnes ont la croyance que si elles font vite c’est bien. En faisant vite, elles bâclent ce qu’elles font. Attention, elles ne le font pas avec une mauvaise intention, mais elles ont tellement de choses écrites dans leurs to do liste qu’elles font la course.

Je vous le dis en connaissance de cause. Je l’ai vécu. Quand j’ai commencé à écrire mes articles, je voulais écrire un article par semaine, ce que j’ai fait et que je continue à faire. Avant, je le faisais vite pour m’en débarrasser de peur de manquer à ma promesse.

Aujourd’hui, je prends le temps d’écrire afin de donner plus de valeurs à mes articles. Je peux vous dire que concrètement, j’ai plus de personnes qui me lisent aujourd’hui qu’en septembre dernier et mes articles se partagent aussi beaucoup plus, et tout cela parce que je prends le temps.

Perte de créativité

Nous prenons moins le temps de réfléchir à la meilleure manière de faire les choses. Nous perdons en créativité, car nous ne prenons pas le temps de lire et nous tenir informer des nouvelles manières de faire.

En gros, nous sommes dans la vitesse FAIRE à tout prix et non dans la vitesse ÊTRE pour apprécier, donner et recevoir le meilleur. Voyez-vous la différence ?

Une augmentation du stress

Le fait d’avoir cette to do liste dont je parlais plus haut apporte du stress.

Si vous voyez que vous transpirez plus, que vous êtes essoufflé, que vous avez le sommeil léger, que vous faites des insomnies, c’est signe que le stress est présent.

C’est le moment de dire STOP et vous remettre en question.

Dilution du message

Lorsque l’on fait plusieurs choses à la fois, nous avons tendance à diluer notre message et l’entourage et les collègues peuvent être perdus.

Par exemple, vous dites vouloir faire moins d’heures au travail, mais quand le patron demande qui veut faire des heures supplémentaires vous êtes le premier à répondre par l’affirmative. Le message n’est pas toujours clair.

Si vous vous reconnaissez dans les situations décrites précédemment, est-ce possible que vous soyez parfois étourdi par tant d’activités et que vous vous sentiez découragé par les résultats que vous avez ?

Si la réponse est oui, voici les raisons qui font que nous perdons ce focus.

2. Pourquoi nous perdons le focus ?

Après huit années de réflexion sur le sujet et à travers les rencontres de coaching que j’ai eu avec mes clients, je réalise que la peur de manquer et de perdre quelque chose est très présente chez les personnes qui n’arrivent pas à garder le focus.

Lorsque j’étais à HEC Montréal, dans mon cours d’économie, on nous a parlé de coût d’option ou de coût d’opportunité. Il représente la perte des biens, des activités auxquelles on renonce lorsqu’on procède à un choix.

Chaque choix effectué est une renonciation à quelque chose. Si je décide de passer plus de temps à écrire des articles, c’est moins de temps avec mes clients et vice-versa. Jusque-là c’est simple, car il n’y a que deux choses.

Par contre, à mes débuts en coaching, j’avais mes clients, plus le blogue, plus les 20 projets en parallèle. L’objectif en faisant tout cela est que je gagne ma vie avec mon travail. Mais au final, à diluer mes efforts, je ne faisais rien bien, je ne prenais pas le temps de réfléchir et je me fatiguais. Et c’est là que vous allez me dire : C’est simple, tu fais le blogue et les clients.

Oui et non, car j’avais peur de perdre l’opportunité que le projet fonctionne. Comprenez-vous ? Par peur de perdre ou de manquer une opportunité, j’étais partout. Mais en fait, je me suis brûlée et résultat des courses : j’ai pris 5 semaines de vacances pour me reposer.

3. Et comment on fait pour garder le focus ?

Qui es-tu ?

À toutes les personnes que je rencontre, je leur pose la question : qui es-tu ? J’ai même une formation de 6 heures juste sur le sujet. C’est la base les amis. Comment voulez-vous orienter votre décision sans savoir qui vous êtes et ce que vous voulez avoir, faire et surtout être ? Je vous donne un premier pas à suivre dans cet e-book pour trouver pourquoi vous faites les choses que vous faites.

Chaque projet, chaque activité, chaque décision doivent venir alimenter la personne dans son essence. À quoi bon faire des activités pour plaire aux autres quand on ne peut se plaire à soi.

Votre famille veut vous voir heureux et souriant et non, aigri, frustré, découragé parce que vous ne savez pas répondre à votre besoin essentiel qui est lié à votre essence.

Les priorités

Dans notre monde où tout va vite, il arrive que l’on pense que tout ce que l’on a à faire est priorité.

En fait non ! Soyez honnête avec vous et prenez une tâche à la fois et vérifiez les priorités pour chacune d’elles.

L’équilibre

Vous savez, dans la vie c’est l’équilibre qu’il faut atteindre.

Il y a des moments où on va se permettre que ça ne soit pas parfait et il y a d’autres moments où il faut que ça tende vers la perfection. L’objectif est de s’arrêter et réfléchir pour chaque activité ce que l’on veut atteindre pour soi.

Finalement, l’important c’est d’arriver à éprouver à l’instant T cette sérénité et cette conscience que nous avons toujours le choix dans la vie. Et chaque choix apporte une conséquence. Être focus ou ne pas l’être en est un. Que choisissez-vous ? Dites-moi ce que vous en pensez.

Commentaires fermés sur Gardez le focus pour y gagner !

5 raisons pour lesquelles je vais voir Amma chaque année

Article écrit par Sabine Thomas-Fermot du blog www.secrets-d-harmonie.com J’avais entendu parler d’Amma. C’était mystérieux pour moi d’imaginer une femme, même sage et éveillée, qui se déplacerait dans tous les pays…

Article écrit par Sabine Thomas-Fermot du blog www.secrets-d-harmonie.com

J’avais entendu parler d’Amma. C’était mystérieux pour moi d’imaginer une femme, même sage et éveillée, qui se déplacerait dans tous les pays pour offrir ses câlins aux êtres qui se présentent à elles, qu’ils soient jeunes ou vieux, malades ou en bonne santé, qu’importe leur classe sociale ou professionnelle, qu’importe leur religion, et cela pendant des heures et des heures, de jour comme de nuit, sans quasiment boire ni manger à part de minuscules bouts de fruits et d’infimes gorgées de thé.

Et puis un jour je l’ai rencontrée.

1. L’ouverture du cœur

Ce jour-là, j’ai senti mon cœur s’ouvrir. Ça n’a pas été sans douleur, mais au final, douceur et joie en sont sortis, comme libérés d’un carcan et enfin capables de s’exprimer. Ce jour a été pour moi une libération et depuis je reviens chaque année m’emplir de cette belle énergie d’amour faite de douceur et de joie.

2. De l’amour à donner

Cet amour qu’Amma donne, je ne me contente pas de m’en nourrir… je ne peux pas… ce serait égoïste. Le moment que je passe auprès d’elle est fait de méditation et de prières pour tous ceux qui m’entourent et comme l’énergie d’Amma est telle qu’on la porte en soi, et bien je transmets cet amour autour de moi d’une manière bien plus pure et spontanée qu’avant.

coin méditation

3. L’amour pour religion

Trop indignée par les dérives des religions, même en étant attirée par la spiritualité je suis restée athée. Mais puisqu’Amma dit « Ma religion c’est l’Amour. », alors je veux bien avoir la foi. Cette « religion » est pour moi.

4. Les besoins de chacun

J’aime la voir étreindre tous les êtres qui se présentent à elle et prodiguer à chacun exactement ce dont il a besoin. A chaque étreinte son don, à chaque étreinte son émotion.

5. L’attente comme un voyage

Cette si longue attente avant d’accéder au darshan, je la goûte, je la savoure, car c’est l’occasion de me poser, moi qui m’octroie si peu de temps, de méditer, d’observer, de partager, de m’ouvrir aux autres puis de m’intérioriser, de me laisser bercer par les chants sacrés, de laisser mes papilles s’emplir des parfums de l’Inde… Cette journée est comme un voyage. C’est un cadeau que je m’offre chaque année et auquel pour rien au monde je ne renoncerais…

Un commentaire sur 5 raisons pour lesquelles je vais voir Amma chaque année

8 astuces pour votre coin yoga et méditation

Lorsque je pense yoga et méditation, je m’imagine être loin de tout, bercée par le cliquetis de l’eau, une brise légère caressant mon visage. Je suis juste « bien »….

Lorsque je pense yoga et méditation, je m’imagine être loin de tout, bercée par le cliquetis de l’eau, une brise légère caressant mon visage. Je suis juste « bien ». Le site Méditation France recommande d’être au milieu de Mère Nature. Cependant, la vie de tous les jours est loin d’être une partie de plaisir. Vous courez après le temps et celui-ci n’est pas extensible. Courir littéralement ? Vous avez essayé. C’est comme ranger sa chambre, on essaie mais on n’y arrive jamais. La seule activité qui vous permet de rester au top de votre forme physique et mentale est le yoga et la méditation. Désormais, vous ressentez le besoin d’avoir un coin « rien qu’à vous », à la maison. Détrompez-vous, ce n’est pas aussi compliqué que cela. Voici quelques astuces tirées de mon expérience afin d’organiser votre coin yoga et méditation, vite fait bien fait !

Peu de place ? Ce n’est pas « Mission Impossible »

Conseil d’amie : arrêtez de comparer votre domicile aux images féeriques trouvées sur la Toile. En effet, le mieux serait d’avoir un lieu isolé de tout, avec vue, protégé du bruit quotidien (famille, voisinage, rue passante…). Avant tout, interrogez-vous sur l’endroit le plus propice.

– Nomade ? Ce n’est pas grave s’il se trouve en plein milieu du salon. Quelques bougies et accessoires zen et c’est parti ! Dans ce cas, choisissez l’heure la plus tranquille de votre emploi du temps et tout ira pour le mieux.

– Fixe ? L’idéal ! Cette pièce sera à vous seul(e) et s’imprégnera peu à peu de vos bonnes ondes. Veillez cependant à bien choisir l’endroit. Dans le grenier ou dans une dépendance mais avec une fenêtre.

Décoration : inspirez-vous de « vous »

Votre domicile regorge de petits trésors qui vous ressemblent. Voilà un bon point de départ. L’important est de suivre vos goûts. Facile ! Pensez à ce qui vous apaise, vous relaxe. Des plantes ? Des bateaux ? Pourquoi pas ! Tout est permis ! Veillez cependant à respecter quelques règles simples :
– Des teintes claires pour vos murs, coussins, tapis ;
– Des formes fluides pour vos objets déco, des images inspirantes ;
– Trouvez l’équilibre : n’encombrez pas votre espace (il doit vous relaxer, non vous stimuler) ;
– Des bougies pour l’atmosphère ;
– « Votre » parfum (encens, diffuseur…) ;
– « Votre » musique (cd, carillon, fontaine…) ;
– Bannissez télé, smartphone… ;
– Un tapis de Yoga épais ou un zafu (coussin de méditation) par exemple.

coin méditation

Après votre séance

Ressourcé(e), savourez une bonne tisane. La transition sera d’autant plus supportable car sûrement – comme moi – votre angoisse est de savoir comment ranger sa chambre ? Non, pour cette fois, rangez seulement votre matériel.

Pour résumer, que votre coin Yoga et Méditation soit nomade ou fixe, l’important est qu’il vous ressemble tout en vous apportant la sensation d’être totalement ressourcé(e). Fini les cours collectifs où le bras de votre voisin(e) manque de vous éborgner. Fini de courir pour ne pas être en retard et subir les regards inquisiteurs. Avec mes astuces, tout ceci ne sera qu’un lointain souvenir. C’est à vous !

Commentaires fermés sur 8 astuces pour votre coin yoga et méditation

Comment l’alimentation agit sur le cerveau

L’impact sur notre condition physique d’une alimentation équilibrée n’est plus à démontrer. Mais saviez-vous que c’est aussi dans l’assiette que se joue la santé de notre cerveau ? Pour développer…

L’impact sur notre condition physique d’une alimentation équilibrée n’est plus à démontrer. Mais saviez-vous que c’est aussi dans l’assiette que se joue la santé de notre cerveau ? Pour développer de manière optimale ses facultés, l’organe compte sur des nutriments reconnus pour agir sur la fonction cognitive.

Cerveau gourmand

Alors qu’il ne représente que 2% du poids total du corps, le cerveau est de loin l’organe le plus gourmand : pas moins de 20% des calories quotidiennement ingérées sont dédiées à son fonctionnement.

Nutriments de prédilection, les lipides comptent pour moitié dans la composition du cerveau. Toutefois, ceux-ci ne sont pas stockés : ils servent de constituant principal aux cellules nerveuses et à la myéline, une gaine favorisant la création de nouvelles connexions intercellulaires. Des vertus qui auraient de quoi nous décomplexer à la vue de rillettes de foie gras. Intelligent, le cerveau sait néanmoins discerner les bonnes des mauvaises graisses. Seul un menu équilibré composé d’une grande variété de nutriments aura un impact bénéfique sur la mémoire, la concentration et le moral.

Les nutriments du cerveau intelligent

Des vitamines aux minéraux en passant par les glucides : plus de 40 nutriments interviendraient dans le fonctionnement de notre cerveau. Quels sont ceux à privilégier ?

Les oméga-3 : Fluidifiant les parois cellulaires pour permettre le bon fonctionnement des synapses, ces acides gras jouent un rôle essentiel dans la rétention d’information et la concentration. De plus, toutes les études menées s’accordent à reconnaître leur bienfait sur le moral. Chez la femme enceinte, ils sont même considérés comme remède au baby blues ! On les retrouve notamment dans les poissons gras, tels le saumon et le thon, l’huile de colza mais aussi les fruits à coque.

Le fer : Contenu dans le sang, le fer a pour mission d’approvisionner les organes du corps humain en oxygène. Selon une étude publiée en 2015 dans la revue médicale Pediatric reasearch, une carence en fer chez la femme enceinte pourrait affecter le développement cérébral du nouveau-né. Une bonne raison pour en consommer doublement. Aliments riches en fer : la viande rouge, les fruits de mer, les légumes verts, les lentilles et le soja.

Le glucose : Ce type de sucre est le carburant du cerveau. Celui-ci ne faisant pas de réserves, il est nécessaire de l’approvisionner quotidiennement en glucose, notamment contenu dans les pâtes et le riz.

Les aliments à éviter

Troubles de la mémoire, fatigue : la cause est peut-être à chercher du côté de vos péchés mignons. Voici ceux dont il faudra limiter la consommation pour maintenir votre cerveau au top :

Les bonbons : Selon un article publié par le Journal of Physiology de l’UCLA, le fructose sous forme d’additifs, tel celui contenu dans les bonbons, affecterait la mémoire et la concentration.

Les pâtisseries : Si le cerveau raffole des oméga-3, il se révèle moins friand des acides gras transformés, notamment présents dans les viennoiseries.

Est-ce à dire que performances cognitives ne peut rimer avec plaisir ? Bien loin de là ! Si un menu équilibré est primordial pour assurer une bonne santé à nos neurones, tout ne se joue pas nécessairement dans l’assiette. Nous avons aussi besoin d’un sommeil de qualité et d’une activité physique et intellectuelle suffisante.

Et contre les coups de déprime, oubliez les biscuits industriels ou les chips grignotés seul sur votre canapé et appelez plutôt votre famille ou vos amis pour sortir ou discuter autour d’un bon repas. Adonnez-vous à la seule activité qui permette de vraiment vivre heureux : le partage !

Commentaires fermés sur Comment l’alimentation agit sur le cerveau

4 points pour être dans la gratitude

Aujourd’hui, je veux vous parler de la gratitude. Cela fait quelques mois que je prends le temps d’être dans la gratitude et je peux vous dire que je n’ai que…

Aujourd’hui, je veux vous parler de la gratitude. Cela fait quelques mois que je prends le temps d’être dans la gratitude et je peux vous dire que je n’ai que de bonnes choses à en dire.

En premier lieu, nous allons voir ce qu’est la gratitude. La gratitude c’est cette reconnaissance et ce sentiment de joie et d’affection que l’on éprouve lorsque l’on rend un service, que l’on fait quelque chose ou que l’on reçoit quelque chose.
De ce que j’en ai compris et surtout senti, la gratitude c’est un état d’être où sont en alertes le physique, l’émotionnel et le mental.

Au niveau physique, on a une montée de chaleur au niveau du cœur, une envie de sourire et rire au niveau de la gorge. Au niveau émotionnel, la joie, le bonheur, on est dans un espace de quiétude. Au niveau mental, c’est le point mort ! On est au neutre, il n’y a plus d’ego ni de voix dans la tête.

C’est tellement chouette que tout le monde devrait prendre ses bagages et aller à sa rencontre. Je sais c’est facile à dire. Premièrement, beaucoup de personnes ignorent qu’elle existe et deuxièmement, même quand on la connaît, il est difficile quand ça va mal de dire merci et d’être dans cette gratitude.

Il y a plusieurs points que je peux vous donner afin de pratiquer la gratitude. Je dis pratiquer, car pour moi la gratitude est comme un muscle à entraîner. Plus vous allez le faire bouger, l’entraîner, plus vous allez connaître le chemin pour l’activer et vous servir d’elle quand vous en avez besoin.

1. Être heureux avec ce que vous avez

Il est si facile de se comparer aux autres. La comparaison vous éloigne complètement du chemin de la gratitude, car au lieu de voir la richesse de ce que vous avez, vous voyez le manque de ce que vous n’avez pas. J’ai vu une personne ayant une maison à 600 000$ qui se plaignait et qui voulait la plus grosse maison à 1 000 000$ ! Lorsqu’elle l’aura, que voudra-t-elle ?

N’oubliez pas aussi que vous êtes chanceux d’être en vie et de respirer quand d’autres n’ont pas une heure de plus pour dire je t’aime aux gens qu’ils aiment. GRATITUDE !

méditation gratitude

2. Répondre au vrai besoin

Comme la plante a besoin d’eau, vous avez des besoins essentiels. Le besoin de sécurité, de reconnaissance, d’être aimé, etc. Par exemple, vous pouvez répondre à votre besoin de sécurité en grignotant des tonnes de chips ou vous pouvez y répondre en allant chercher un travail.

En prenant le temps d’écouter ce que l’on vit dans le moment présent, vous allez devenir conscient de votre besoin et y répondre. En le faisant, la gratitude sera au rendez-vous.

3. C’est votre choix

Soyez dans cette gratitude quand vous faites un choix. La vie est un choix et plus vous en serez conscient plus vous prendrez le temps de faire ces choix.

La prochaine fois que vous prendrez votre café ou votre thé, humez-le, touchez la tasse chaude, goûtez-le, ressentez le plaisir que cela vous procure. Au moment où le plaisir monte, dites MERCI ! Je vous le rappelle, la gratitude est un muscle à travailler.

4. Dire merci

Tous les soirs, tous les matins et à chaque fois que vous y pensez, dites MERCI. Merci d’être en vie, d’être en santé, de travailler, de respirer, de pouvoir faire du ménage, car cela veut dire que vous avez une maison !

C’est simple, la situation peut être pire que cela. Alors, remerciez la vie de ce que vous avez.

Je vous rappelle que vous pouvez télécharger mon e-book. N’hésitez pas à m’écrire ou à mettre des commentaires ci-dessous.

Commentaires fermés sur 4 points pour être dans la gratitude

10 minutes de Méditation pour votre Santé

Saviez-vous que nous passons en moyenne 47% de notre temps absorbés dans des pensées parasites? Après 1 an de préparation, je suis fier de vous annoncer le lancement de Namatata ! J’ai…

Saviez-vous que nous passons en moyenne 47% de notre temps absorbés dans des pensées parasites? Après 1 an de préparation, je suis fier de vous annoncer le lancement de Namatata ! J’ai voulu créer une application simple et ludique pour vous aider à entraîner votre esprit 10 minutes par jour.

C’est en cherchant des solutions pour vaincre le stress et l’anxiété que j’ai découvert la méditation. Après seulement quelques semaines de pratique, j’ai ressenti de profonds changements dans ma façon de gérer les pensées et les émotions. J’ai compris que, plus qu’une simple thérapie, la méditation pleine conscience est un véritable art de vivre qui mène à un contentement stable et durable, au bonheur tout simplement. En 2017, la méditation sera pour la première fois enseignée en Faculté de Médecine en France ! Moi qui cherchais à trouver du sens, j’ai décidé de me consacrer au projet Namatata pour partager cette pratique au plus grand nombre de personnes. Je pense que c’est en se transformant soi-même qu’on change le monde.

La pleine conscience est une forme de méditation qui consiste à poser son attention sur ce qui se déroule dans l’instant présent. Nous développons une attitude d’acceptation envers nous, envers les autres et envers le monde. Nous prenons soin de nous en nous libérant des toxines mentales comme les peurs, les pulsions et les jugements.

Entouré par une super équipe de spécialistes de la méditation et de la psychologie positive, je vous ai préparé de nombreux programmes qui sont enrichis chaque mois. Namatata propose aux utilisateurs un soutien permanent grâce à l’implication de toute la communauté. En tant que fondateur et co-auteur des programmes, je suis investi à 100% dans cette communauté pour apporter du contenu, de l’aide et des éclaircissements.

Installez Namatata et partagez autour de vous  pour m’aider à changer les choses!

 

Commentaires fermés sur 10 minutes de Méditation pour votre Santé

3 gestes pour un meilleur sommeil

Etes-vous de ceux qui ont du mal à s’endormir ? Ou bien vous arrive-t-il de vous réveiller en pleine nuit, les yeux grand-ouverts, incapables de replonger dans le sommeil ? Souvent alors,…

Etes-vous de ceux qui ont du mal à s’endormir ? Ou bien vous arrive-t-il de vous réveiller en pleine nuit, les yeux grand-ouverts, incapables de replonger dans le sommeil ? Souvent alors, l’esprit s’agite, rumine ce qui s’est passé ou anticipe les enjeux du lendemain. Tel un miroir grossissant, il a tendance à amplifier ou à transformer la réalité. Vous perdez en lucidité.

Voici 3 gestes simples pour un meilleur sommeil :

1. Dites au revoir à vos écrans

Smartphone, TV, tablette. En effet, selon une étude de l’hôpital Brigham and Women’s à Boston (EU), rendue publique en 2015, la lumière bleue en provenance des LEDS des écrans empêcherait la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Voilà pourquoi, il est recommandé de ne plus consulter vos écrans, au moins 1/2h avant d’aller vous coucher. Sans compter que les garder à vos côtés, sur votre table de chevet par exemple, c’est inviter votre esprit à rester connecté. L’idéal serait donc de les laisser hors de votre chambre.

méditation pour dormir

2. Ne forcez pas le sommeil à venir

Plus vous agissez ainsi (en vous répétant par exemple : « Je dois dormir. Je vais être fatigué demain »), plus vous vous mettez sous pression. Or votre cerveau n’aime guère ce genre d’injonctions : elles provoquent du stress et augmentent par là-même vos difficultés à tomber dans les bras de Morphée… Aussi étonnant que cela puisse paraître, voyez si vous pouvez mettre de côté votre volonté de vous endormir à tout prix. Et abordez l’étape qui suit :

3. Essayez un exercice de respiration en pleine conscience

Allongé sur le dos, les mains posées sur le ventre, portez votre attention sur votre respiration, sur votre ventre qui monte à chaque inspiration puis se détend à chaque expiration. Sans chercher à modifier votre souffle : il est très bien ainsi. Si votre esprit est agité, si des pensées vont et viennent et vous éloignent de votre exercice, comptez alors, en silence, vos 10 prochaines respirations : « J’inspire 1, j’expire 1, j’inspire 2, j’expire 2… » Et ainsi de suite jusqu’à 10. Et si une pensée surgit de nouveau, notez-la puis reprenez à partir de 1. Avec bienveillance à votre égard, c’est-à-dire sans vous critiquer, sans vous dire : « Je n’y arrive pas, l’exercice est raté, ce n’est pas pour moi… »

Vous n’êtes plus dans l’envie de transformer la réalité (vouloir absolument que le sommeil vienne alors que vous êtes éveillé). Parce que vous adoptez une telle posture, vous permettez à votre corps de se relâcher et donc de renouer plus facilement avec le sommeil.

Commentaires fermés sur 3 gestes pour un meilleur sommeil

8 techniques du 8 pour aider votre enfant à se concentrer

Certains enfants partent à l’école avec un stress qui leur procure un manque de concentration et de confiance en eux. Cette technique de visualisation va aider votre enfant à être…

Certains enfants partent à l’école avec un stress qui leur procure un manque de concentration et de confiance en eux. Cette technique de visualisation va aider votre enfant à être plus serein pour s’épanouir en toute quiétude. Le tracé d’un huit s’effectue sans lever la main et aide à la concentration. Quand on le met a l’horizontal, il est l’infini qui permet à l’esprit de se concentrer pour retrouver une sécurité et une paix intérieure…

 

Les aventures de Monsieur 8

Dans un lieu calme et dénué de toutes perturbations extérieures, faites asseoir votre enfant en lotus (en tailleur), faites lui dessiner le chemin de Monsieur 8 sur un papier puis faites lui recouvrir ce tracé à l’aide de petites graines (lentilles, grains de café…), elles sont les problèmes que l’enfant rencontre sur sa route et peuvent être nommées quand il les pose. Chaque graine est une difficulté croisée et une fois posée, l’enfant est délesté de son poids.

méditation pour les enfants

La route est tracée et le voyage peut commencer

– L’enfant ferme ses yeux et imagine un 8 couché, fait de deux boucles, une devant chaque œil.
– Avec l’aide de l’index de sa main droite, il en dessine tranquillement le pourtour puis plus rapidement et enfin à toute vitesse.
– Puis avec l’aide du doigt de sa main gauche, il esquisse le même parcours.
– Il imagine que deux 8 debout sont tracés, un devant chaque œil. Avec chaque index, il en dessine simultanément le pourtour et ceci dans le même sens.
– Le même exercice mais il dessine les 8 debout dans l’autre sens.
– Le même exercice mais avec les deux index qui vont dans les 2 sens contraires.
– Et enfin, il réunit ses 2 mains paume contre paume, index pointés et bras tendus pour dessiner un 8 debout.
– La même chose avec un 8 couché.

Ce chemin amène à un temps de respiration en 8 temps en étant bien au chaud sous un plaid, en position allongée et les mains sur les yeux. À chaque inspiration, le 8 grandit et à chaque expiration le 8 diminue.
Cette aventure se termine en ouvrant les yeux et c’est maintenant à votre enfant d’en raconter son dénouement. Belle route… !

Commentaires fermés sur 8 techniques du 8 pour aider votre enfant à se concentrer

4 clés pour se fixer des objectifs… et les atteindre !

Je suis prête à parier que si je vous demandais de me dire quels sont vos objectifs pour les mois à venir, vous me réciteriez une liste impressionnante de choses…

Je suis prête à parier que si je vous demandais de me dire quels sont vos objectifs pour les mois à venir, vous me réciteriez une liste impressionnante de choses qui seraient pour la plupart, avouez-le, quasiment impossibles à concrétiser un jour. Ne vous méprenez pas, je ne suis pas en train de dire que vous n’êtes pas capable d’arrêter de fumer du jour au lendemain, ou d’aller élever des chèvres dans le Larzac… C’est juste qu’il y a une différence (et pas des moindres) entre ce que vous aimeriez faire un jour – un rêve – et ce que vous pouvez faire, ce sur quoi vous êtes prête à agir.

Comme je sens que le doute est en train de vous envahir, voici quatre clés pour vous aider à vous fixer des objectifs… et les atteindre !

objectif méditation

1. Soyez SMART !

Smart, ça veut dire « malin » ou « intelligent » en anglais mais c’est aussi le nom d’une méthode que l’on utilise en coaching pour aider un client à définir son objectif. Pour mettre toutes les chances de votre côté, fixez-vous un objectif qui soit Simple, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporel : il faut qu’il vous parle, que vous pensiez sincèrement pouvoir l’atteindre et qu’il soit défini dans le temps (nous y reviendrons un peu plus bas).

Plus votre objectif sera concret, plus vous aurez la sensation de le toucher du doigt en vous en approchant et plus il sera plus facile de rester motivée sur le long terme.

2. Un objectif à la fois 

Pas besoin de vous prévoir une liste longue comme le bras de choses à faire d’ici la fin du mois ! Commencez par un objectif (simple, souvenez-vous) puis vous pourrez en prévoir un deuxième quand vous aurez atteint le premier…

De cette manière, vous avancerez à votre rythme tout en prenant de l’assurance. Et il y a fort à parier que vous vous fixerez de nouveaux challenges une fois les premières étapes franchies !

3. Fixez-vous une date limite 

Pour que votre projet se réalise, il faut qu’il soit le plus concret possible et pour cela vous devez lui fixer une date limite. Quelle priorité lui donnez-vous dans votre vie ? Quelle énergie êtes-vous prête à investir pour le concrétisez ? Choisissez une date qui soit réaliste et pas trop éloignée dans le temps. Prévoir de se remettre à courir dans 10 ans ou se dire « je le ferai d’ici la fin de l’année » n’est pas très motivant… En revanche, cocher la date 20 décembre dans votre calendrier l’est beaucoup plus !

4. Mettez-y du cœur 

Pour entretenir votre motivation sur la durée, cet objectif doit vous tenir à cœur et vous apporter quelque chose sur le plan personnel, c’est-à-dire que vous savez que vous vous sentirez vraiment satisfaite une fois que vous l’aurez atteint. Quand vous pensez à votre projet, vous essayez de projeter des émotions positives sur sa réalisation : de la joie, de la fierté, de l’excitation… Plus elles seront intenses et plus tout ce que vous faites aura du sens.

Commentaires fermés sur 4 clés pour se fixer des objectifs… et les atteindre !

Type on the field below and hit Enter/Return to search