Catégorie : Lifestyle

Le Vrai/Faux de la remise en forme

Tout d’abord permettez moi de vous souhaiter une merveilleuse année 2016… Mon vœu principal se portera sur la santé ! Pour cela.. rien de tel qu’une bonne remise en forme….

Tout d’abord permettez moi de vous souhaiter une merveilleuse année 2016… Mon vœu principal se portera sur la santé ! Pour cela.. rien de tel qu’une bonne remise en forme. Nous voilà donc partis ce mois-ci contre les idées reçues la concernant :

« Se remettre en forme après une longue période sans activité physique demande de prendre certaines précautions »
VRAI : L’activité physique permet d’augmenter considérablement votre santé, votre bien-être physique et psychique mais c’est comme tout dans la vie…il n’y a que celui qui ne fait rien qui ne risque rien… quoique…si le toit de la maison venait à vous tomber sur la tête……Plaisanterie mise à part, il faut observer un certains nombre de règles que vous retrouverez prochainement sous le thème « sport et santé » afin de reprendre intelligemment le sport. Et il sera toujours préférable de solliciter l’avis d’un professionnel afin de ne pas faire d’erreurs tant les paramètres à gérer sont nombreux…

« Se remettre en forme c’est juste bouger dans tous les sens pour transpirer »
FAUX : Premièrement, comme nous l’avons vu précédemment, l’activité physique peut présenter des risques si elle est mal gérée. Deuxièmement, améliorer sa santé passe par les deux points capitaux que cherchent à développer à l’extrême les sportifs de hauts niveaux : améliorer ses capacités cardio-vasculaires et renforcer sa masse musculaire.
En effet il ne faut léser aucun de ces points car le premier permet de faire travailler le muscle cardiaque qui s’affaiblit en entrant dans l’âge et le second permet de maintenir un squelette trop souvent malmené (tout ce qui amène aux problèmes de dos, genoux etc) et qui devient plus fragile avec l’âge à cause de manque de régénérescence des cellules des os…

« Se remettre en forme pour faire plaisir à son voisin ?! »
FAUX : De nos jours, un nombre encore trop important de personnes pense que le sport a pour seul vertu l’amélioration du physique à des fins esthétiques, que faire du sport et continuer à manger mal permet d’améliorer son physique, améliorer son physique améliorer son physique, améliorer son physique ….. STOP !
Certes, nous savons toutes et tous qu’avoir un physique agréable est autant un plaisir personnel qu’un élément facilitant l’établissement de tout type de relation …
Mais cela ne devra jamais être votre seule motivation pour apporter des modifications à votre hygiène alimentaire, et ou vous lancer dans la pratique d’une quelconque activité physique.
En effet, pour que vos résolutions ne soient pas qu’éphémères, il vous faudra également être convaincu de l’intérêt de ces changements pour votre santé physique mais aussi psychique. Il sera impératif que chacune de vos séances de sport ne fasse qu’accroître votre motivation, l’envie de vous dépasser pour aller plus haut, plus loin, d’apprendre à vous connaître, et que cela dure longtemps …

« Pour éliminer mes graisses il faut faire du cardio le plus souvent possible et avec le plus d’intensité possible »
FAUX : Si vous dépassez un certain rythme, vous fabriquerez alors votre énergie à partir de vos stocks de glycogène (sucres) et non de lipides (graisses). Si vous courrez, pensez à le faire à une allure à laquelle vous êtes encore capable de parler… mais attention nous ne sommes pas là pour blaguer ! Au boulot ! 😉

« Pour une reprise il ne faut pas trop forcer »
FAUX : Lorsque vous vous mettez au sport ou remettez au sport, il est complètement ridicule de dire que vous devez faire un demi effort ! Il faut faire l’effort à la hauteur de vos capacités certes mais il faut vous investir un minimum… arrêtez donc de perdre les 2 premiers mois de votre activité en voulant vous épargner des courbatures… Sentir son corps est une chose positive. Apprenez donc à vous connaître !

« J’ai été sportif dans le passé et je me remets au sport. Je peux difficilement avoir les mêmes sensations et capacités qu’avant »
VRAI : c’est là le plus gros problème des anciens sportifs… Ils ont des repères de performance mais n’acceptent pas de faire moins bien que ce qu’ils ont fait. Le plus gros travail à faire avec eux est d’abord psychologique : arriver à faire comprendre à la personne qu’elle doit écouter son corps pour faire ses efforts et non essayer de faire en fonction de ce qu’elle a connu. Sans cela, c’est l’échec assuré à cause d’une grosse démotivation qui arrivera rapidement. Vous prenez soin de votre corps….Faites pareil avec votre esprit !

« Il vaut mieux faire 20 minutes de sport par jour que deux ou trois fois 1h par semaine »
FAUX-VRAI : Si votre objectif n’est qu’entretien, oui cela sera nécessaire. Si vous escomptez un réel changement, il vous faudra une quantité de travail et une intensité bien plus grande…mais aussi du repos entre vos séances !

Commentaires fermés sur Le Vrai/Faux de la remise en forme

12 petits bonheurs japonais

1/ Onsen et Sento Ce sont des bains où l’eau est très chaude. L’eau dans les Onsen provient toujours de source volcanique. Les Sento sont des bains publics. L’idée est…

1/ Onsen et Sento
Ce sont des bains où l’eau est très chaude. L’eau dans les Onsen provient toujours de source volcanique. Les Sento sont des bains publics. L’idée est de purifier le corps et l’esprit, dans un moment de détente où l’on est nu. De manière générale, les bains ne sont donc pas mixtes. A noter : les personnes tatouées peuvent se voir refuser l’accès car le tatouage est un signe distinctif des yakuzas (mafia japonaise).

2/ Zen
Il n’y a pas tant de bruits en grande zone urbaine car les voitures hybrides sont silencieuses, les gens calmes, ils ne sont pas pressés ni stressés. Ce flegme japonais peut dénoter par rapport à l’agitation de la vie parisienne. On fait sagement la queue, on attend son tour…bref on est discipliné et l’atmosphère en est détendue.

3/ Mont Fuji
Fujiyama est un endroit majestueux, à moins de 2h de Tokyo. Les japonais l’appellent aussi Fujisan. Point culminant du pays, à 3776m d’altitude, c’est une montagne volcanique, sacrée pour les shintoïstes comme les bouddhistes. Elle inspire de nombreux artistes pour leurs peintures et leurs dessins.

4/ Alimentation
Il s’agit d’une nourriture saine avec beaucoup d’options pour les végétariens car la viande n’est pas vraiment présente dans les habitudes alimentaires traditionnelles. :soupes, riz, haricots, tempura (beignets de légumes), udon (nouilles de blé épaisses), ramen (nouilles plus fines), soba (nouilles de sarrasin), salades de légumes et d’algues… Prenez plaisir à savourer les saveurs japonaises d’un bento (boite compartimentée) le midi ou, dans une échoppe le soir. Les petites rues regorgent de minuscules restaurants, aussi bons les uns que les autres.

5/ Gratitude
On entend tout au long de la journée Konnichiwa (signifiant “bonjour” mais également “de rien”,” avec plaisir”) et Arigatô Gozaimasu (“merci beaucoup”). Il ne serait pas poli d’employer seulement Arigatô si on ne connait pas son interlocuteur. Il y a en effet des façons bien différentes de s’adresser à autrui, selon le statut social et l’intention de respect.

6/ Enfant intérieur honoré
On chouchoute l’enfant qui est en nous ! Vêtements excentriques, mangas, jeux vidéo, couleurs acidulées dans les magasins… les japonais aiment cultiver leur image de grand enfant.

7/ Temples
Les sanctuaires shintoïstes et temples bouddhistes coexistent. Il vous est possible d’effectuer une retraite zen dans les temples, en méditant avec des moines et en partageant leur menu végétarien.

8/ Jardins
Tout comme l’intérieur des maisons, les jardins se veulent sans artifices et zen. C’est épuré, dépouillé ou encore miniaturisé, favorisant alors la contemplation. Allez admirer les cerisiers japonais en fleurs en mars/avril (Sakura).

9/ Bien-être
Les méthodes énergétiques comme le Shiatsu et le Reiki offrent une harmonie mentale, physique et spirituelle. Ces techniques sont également préventives. « Mieux vaut prévenir que guérir » pourrait, en effet, être un adage typiquement asiatique !

10/ Transports en commun
Ponctualité et propreté : ce sont, à mon sens, les maitres mots des trains et du métro. On laisse tout le monde descendre avant de monter, on ne parle pas fort, on respecte aussi les zones réservées aux personnes âgées, handicapées et enceintes. Il y a même des rames de métro exclusivement féminines la nuit, pour que les femmes s’y sentent en sécurité.

11/ Futon et tatami
Les chambres japonaises offrent une ambiance minimaliste mais cosy. Les intérieurs sont effectivement souvent feng-shui. Les espaces sont clairs et bien agencés. On se sent comme dans un nid douillet!

12/ Thé matcha
Le matcha est une poudre faite à partir d’un thé vert récolté qu’une fois dans l’année, au printemps. Il renforce le système immunitaire C’est aussi un anti-oxydant, plein de vitamines. Il possède peu de théine; c’est donc un relaxant. Pourquoi pas le déguster avec du lait de soja, avant la méditation !

Commentaires fermés sur 12 petits bonheurs japonais

Rencontre avec la naturopathe Aline Hatey

J’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui Aline Hatey, une naturopathe qui exerce dans la ville de Vélizy-Villacoublay. Aline est une personne simple et consciencieuse. Pas facile de s’y retrouver…

J’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui Aline Hatey, une naturopathe qui exerce dans la ville de Vélizy-Villacoublay. Aline est une personne simple et consciencieuse. Pas facile de s’y retrouver dans la diversité des traitements et pratiques qu’on trouve dans la naturopathie. Je vous conseille sans hésiter Aline qui est une personne très consciencieuse dans son travail.

1. Quel est ton parcours Aline ?

Le chemin a été quelque peu atypique : d’abord des études de Tourisme, accueil, travail dans l’Hôtellerie jusqu’au 11 septembre 2001 qui m’a fait basculé vers le secrétariat ! Par la suite, j’ai évolué en tant qu’assistante de direction au sein de belles maisons et groupes internationaux. J’ai cherché une stabilité pendant 10 ans environ avant de réaliser que c’était le métier qui ne me convenait pas. Proche du burn out, j’ai donné ma dernière démission en annonçant ma décision de réorienter ma carrière professionnelle pour la santé et le bien-être des autres (et de moi-même !). La naturopathie faisait partie de ma vie depuis l’adolescence – j’ai bien connu de nombreux problèmes de santé – et la route s’est tracée devant moi. Cela fait un peu plus de 2 ans que j’exerce et je suis ravie de pouvoir recevoir mes clients dans un cabinet dédié à cette recherche de mieux être au naturel.

2. Comment présenterais-tu ta spécialité à quelqu’un qui ne la connait pas ou à un enfant ?

La naturopathie est un art de vivre au quotidien. Je suis là pour conseiller les gens qui se présentent à moi afin qu’ils apprennent à s’alimenter, à bouger, dormir, prendre soin d’eux mêmes en fonction de ce qu’ils sont vraiment, de leur constitution, de leur potentiel énergétique, et non pas seulement en fonction d’une problématique de santé. Le but est d’optimiser la santé : cela passe par l’hygiène de vie mais aussi par des techniques de détente corporelles. J’adore sentir les personnes lâcher peu à peu leurs tensions lors d’un massage-bien-être ou une réflexologie car je sais que c’est là que leur corps se régénère réellement et que le mental s’apaise. Les techniques naturopathiques permettent une approche globale de chacun afin que l’énergie et la santé tienne dans le temps.

3. Quelles sont tes valeurs profondes ?

Le respect : des autres et de soi-même, de notre environnement, c’est fondamental en ce qui me concerne. Je pense qu’il mérite d’être cultivé – et à tout âge – chaque jour pour plus d’harmonie et de partage sur cette Terre qui est la nôtre.
Le courage, il permet de se dépasser en permanence, de poursuivre son chemin malgré les épreuves ou des expériences qui nous paraissent d’abord négatives. J’ai l’impression d’avoir parfois une force insoupçonnée et si c’est le cas pour moi, je pense que nous avons tous ces ressources quelque part.
J’attache aussi de l’importance à la loyauté et à l’honnêteté.
Beaucoup d’Amour.

4. Quels sont tes objectifs dans la vie ?

Profiter de chaque instant qu’elle nous offre, en famille, entre amis, et professionnellement.
Etre présente pour les personnes que j’aime et assurer en tant que maman dans un futur proche 😉
Continuer à apprécier ce métier qui me permet d’aider les gens à avancer vers une meilleure santé, un mieux-être, ou de les soutenir dans l’accompagnement de pathologies plus lourdes, j’espère toujours m’améliorer, me former afin de le faire au mieux jusqu’au plus tard possible.

5. Comment comptes-tu les atteindre ?

Je suis coachée en développement personnel régulièrement, j’ai testé de nombreuses méthodes de type hypnose éricksonnienne, etc., tout cela fait beaucoup avancer et remet les pendules à l’heure, il est parfois nécessaire de regarder vers soi pour être mieux dans ses relations avec soi-même et avec les autres. Je continuerai cela.
Et je fais le maximum pour appliquer les conseils que je donne en naturopathie à la maison aussi : une santé optimisée, donc plus d’énergie pour tout le reste et pour partager avec les autres !
Sur le plan purement professionnel, j’assiste à des formations très régulièrement afin de toujours être au courant des études scientifiques récentes, compléments alimentaires, etc., et c’est parti pour durer un long moment : le fonctionnement du corps humain et ce qu’on peut faire pour améliorer toutes les situations, c’est passionnant !

6. Ton idée pour améliorer le monde ?

Le respect de soi-même, des autres, des différences de culture, de religion, de notre planète, … avec du partage, de l’Amour, des bonjour-merci-svp-aurevoir-bonne journée, des aliments qui contiennent réellement les nutriments essentiels pour tous, l’application du tri des déchets par tous, débrancher les box et autres matériels informatiques tous les soirs, … liste non exhaustive et il faudrait que tout le monde y mette du sien si l’on veut que les choses changent vraiment.

7. Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik ?

D’abord, je trouve le nom de Zentonik très sympa, et tout est dit, c’est clair : du bien-être et de la forme, de l’énergie !
Zentonik est composé d’une équipe ultra dynamique dont le but est de partager des conseils et informations avec le plus grand nombre. Quand on est seul dans son cabinet, c’est motivant de faire partie d’une équipe et de se dire que nos connaissances vont pouvoir être partagées.

Un commentaire sur Rencontre avec la naturopathe Aline Hatey

10 raisons de ne pas rater le Salon Bien-être, Médecine douce et Thalasso

Du 4 au 8 février 2016, se tient à Paris Porte de Versailles la 33ème édition du Salon Bien-être, Médecine douce et Thalasso. En tant que partenaire, Zentonik est heureux…

Du 4 au 8 février 2016, se tient à Paris Porte de Versailles la 33ème édition du Salon Bien-être, Médecine douce et Thalasso. En tant que partenaire, Zentonik est heureux de vous présenter les bonnes raisons de vous rendre à ce grand événement. Dépêchez-vous de prendre votre place gratuitement !

1. Découvrez le salon numéro 1 en France dans le domaine des médecines douces
Près de 39 000 personnes ont fait le déplacement l’année dernière.

2. Rencontrez des spécialistes passionnants et inspirants
Vous pouvez les rencontrer dans les stands mais aussi dans les ateliers et conférences. Si vous avez des questions, c’est le moment de les poser à tous les spécialistes de toutes les disciplines qui se feront un plaisir de vous répondre et de vous aider dans vos recherches.

3. Assistez à des conférences fascinantes sur les grands sujets de santé

4. Participez à des ateliers et ateliers-conférences
Je vous recommande l’atelier Yoga du rire avec Aurélie Collet, les ateliers-conférences Vivre l’instant présent pour être heureux avec Elsa Boschetti, Donner du sens à sa vie pour retrouver confiance en soi avec Noël Wan et Gestion des addictions par l’hypnose (tabac, alcool, nourriture, jeux…) avec Dany Dan Debeix.

5. Découvrez cette pratique extraordinaire qu’est la méditation
Un atelier se tiendra chaque jour.

6. Goûtez les meilleures recettes dans le nouveau Kitchen Studio
Chaque jour un thème différent: Sans lactose, Raw Food, Sans gluten, Sans sucre, Vegan.

7. Faites vous du bien avec des séances proposées sur les stands
Massages en tous genres, méthodes de soin naturelles, le salon est une bonne occasion de découvrir des soins et des méthodes qui peuvent améliorer votre santé et votre bien-être.

8. Découvrez les soins et méthodes beauté au naturel
Les plantes et les minéraux ont d’incroyables vertus ! Et c’est bon pour votre corps et pour l’environnement…

9. Trouvez une formation professionnelle
Vous voulez changer de vie pour faire quelque chose qui a du sens ? Ou bien vous voulez acquérir de nouvelles compétences ? De nombreux formateurs seront présents sur le salon pour vous présenter leurs méthodes et formations.

10. Faites vos courses naturelles et soucieuses de l’environnement
De nombreux stands vendent leurs produits bien-être et naturels, aussi bien de la nourriture que de l’artisanat, des vêtements, des meubles et autres objets.

Alors? Prêts à vous faire du bien ?

Un commentaire sur 10 raisons de ne pas rater le Salon Bien-être, Médecine douce et Thalasso

Recette du baume du tigre rouge

De renommée mondiale, qui n’a jamais entendu parler du baume du tigre? Onguent précieux, il sert à beaucoup d’applications et devrait se trouver dans toutes les trousses de secours familiales…

De renommée mondiale, qui n’a jamais entendu parler du baume du tigre? Onguent précieux, il sert à beaucoup d’applications et devrait se trouver dans toutes les trousses de secours familiales ! Le baume du tigre est né grâce à Aw Chu Kin, un herboriste chinois, qui soulageait les douleurs de ses patients avec un mélange de girofle, menthol et camphre.

Dans quels cas utiliser le baume du tigre ?
En règle générale, le baume du tigre « rouge » se révèle utile pour calmer les douleurs et problèmes musculo-squelettiques. Le baume du tigre « blanc » est efficace pour lutter contre les refroidissements hivernaux, diminuer les maux de tête légers, apaiser les piqûres d’insectes…. Pour ma part, dans la version « faite-maison », j’utilise le baume rouge également à la place du baume blanc.

Composition du baume rouge : huile essentielle de menthe, menthol, camphre, huile essentielle de cajeput, huile essentielle de clou de girofle, huile essentielle de cannelle de chine
Composition du baume blanc : huile essentielle de menthe, menthol, camphre, huile essentielle de cajeput, huile essentielle de clou de girofle.
Equilibre du Yin et du Yang: le camphre et les huiles essentielles de clou de girofle et de cannelle « réchauffent » tandis que le menthol et l’huile essentielle de cajeput « rafraichissent »

appli de méditation

Baume du tigre rouge revisité – Pour un petit pot de 30g

Cette recette de baume du tigre contient 10% d’Huiles Essentielles. (He = Huiles essentielles)

– 15% soit 4,5g de cire d’abeille – support – filmogène, protecteur, durcisseur
– 25% soit 7,5g de beurre de karité – support – adoucissant, nourrissant, protecteur, durcisseur
– 50% soit 15g de macérat huileux d’arnica – support – anti-inflammatoire, antalgique, anti-ecchymose
– 2% soit 0,6g d’He de Menthe poivrée – pour remplacer le menthol – antalgique, antiprurigineuse, anesthésique, rafraîchissante, décongestionnante, bactéricide, fongicide
– 3% soit 0,9g d’He de Romarin à camphre – pour remplacer le camphre – tonique général, décontracturant neuromusculaire, mucolytique, active la circulation
– 1,5% soit 0,45g d’He de Cajeput – protecteur cutané, antalgique, expectorant, antiseptique
– 1,5% soit 0,45g d’He d’Eucalyptus radié – immunomodulant, antiviral, expectorant, décongestionnant nasal, répulsif d’insectes
– 1% soit 0,3g d’He de Gaulthérie – antalgique, anti-inflammatoire, relaxant des muscles
– 0,5% soit 0,15g d’He de Clou de girofle – anti-infectieux et antibactérien, cautérisant cutané, antiseptique, anesthésiant
– 0,5% soit 0,15g d’He de Cannelle écorce – parasiticide, antibactérien, antiviral, insecticide

Préparation

1° Nettoyer et désinfecter le matériel, les ustensiles, le plan de travail et les mains.
2° Peser la cire d’abeille et le beurre de karité à l’aide d’une balance de précision et les faire fondre au bain-marie
3° Dans un deuxième bol en inox, peser le macérat d’arnica.
4° Peser les huiles essentielles. Réserver.
5° Lorsque la cire et le beurre sont bien fondus, les ajouter à l’huile d’arnica, hors du feu. Homogénéiser.
6° Ajouter les huiles essentielles à la préparation pas trop chaude et de nouveau bien homogénéiser.
7° Verser le tout dans des petits pots préalablement stérilisés et laisser durcir.

***********************

Odeur, Couleur, Aspect : Baume souple, agréable à appliquer, ne laisse pas de sensation de gras. Très légèrement granuleux avec le beurre de karité non raffiné.

Utilisation : Usage externe. En cas de refroidissement: chauffer et appliquer une petite noisette de baume du tigre revisité sur le thorax et sur le haut du dos, 3 fois par jour. On peut également ajouter un peu de produit en haut du nez et/ ou sur les sinus (ne pas se rapprocher trop près des yeux et des muqueuses) en cas de rhume avéré. Pour préparer muscles et articulations: chauffer et appliquer le produit sur les parties corporelles sollicitées. Pour lutter contre les maux de tête: chauffer et appliquer une petite noisette du baume sur les tempes, en massages circulaires. Pour apaiser une piqûre d’insecte: chauffer et appliquer une petite noisette du produit localement sur les piqûres.

Stabilité : conservation 6 mois

Contre-indications : Ne pas utiliser sur les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que les jeunes enfants! Ne pas recouvrir d’un bandage, ne pas appliquer sur les muqueuses, dans les yeux ou sur une peau lésée. Ne pas ingérer. Faire un test dans le pli du coude et arrêter l’application si une sensation de picotement, de brûlure ou autre désagrément apparaissent.

31 commentaires sur Recette du baume du tigre rouge

6 types d’aliments qui sont bons pour les sportifs

En tant que sportif avéré ou sportif du dimanche vous vous posez la question « qu’est-ce qui doit changer dans mon alimentation ? » En réalité, pas grand-chose ! A la base,…

En tant que sportif avéré ou sportif du dimanche vous vous posez la question « qu’est-ce qui doit changer dans mon alimentation ? » En réalité, pas grand-chose !

A la base, les produits consommés par les sportifs sont semblables aux sédentaires : Hydratation / Protéines (viandes, poissons, oeufs…) / Féculents / Fruits et légumes / Produits laitiers / Corps gras (eh oui ! Et SURTOUT pour les sportifs).

Qu’est-ce qui change alors ?
Il vous faut juste veiller à ce que les portions soient adaptées à la dépense énergétique et à ce que les prises de repas soient planifiées selon vos entraînements pour un apport régulier tout au long de la journée.Ainsi vous évitez tout trouble lors de la pratique.

Voici 1 ou 2 aliments que l’on peut recommander pour chaque catégorie (ce n’est qu’un exemple parmi de multiples aliments bénéfiques, pensez à varier !) :

1. Hydratation : Le café et l’eau !

· L’eau ? « Evidemment » me direz-vous, mais beaucoup de personnes sportives ou non ne boivent pas assez…

L’eau constitue 80% de la composition de vos muscles et une déshydratation même minime peut entraver de manière significative vos performances et votre récupération.
Dans le cadre de votre pratique, buvez tout au long de la journée et particulièrement avant, pendant (par petite prises) et après l’effort.

· Quant au café, la caféine améliorerait l’endurance en réduisant les douleurs musculaires. De plus, il pourrait jouer un rôle dans la lipolyse (brûlage des graisses)… . Et puis un bon expresso en fin de repas c’est tellement bon, alors pourquoi s’en priver !

2. Protéines : Viande blanche et œuf

· Si l’œuf est le roi de l’apport protéique avec des protéines à ingestion rapide et contenant tous les acides aminés dont vos muscles ont besoin (dans le blanc), il est aussi très intéressant pour son apport en vitamines D (dans le jaune).
Cependant l’œuf apporte aussi son taux de cholestérol donc à ne pas SURconsommer (3-4 œufs par semaine) et alterner avec des viandes blanches dont l’apport protéique est aussi très intéressant.

NE PAS BANNIR POUR AUTANT LES VIANDES ROUGES à forte teneur en fer.

3. Féculents : Le quinoa

· Pâtes, riz, pâtes, riz… Vous en avez marre ?
Optez pour le quinoa : féculent idéal pour les sportifs, le quinoa vous apporte l’énergie nécessaire à la pratique de votre activité et se révèle qui plus est riche en protéines complètes et sans la graisse des protéines animales. Si cela n’est pas à votre goût (il faut avouer que c’est assez fade), ajouter quelques épices comme le curcuma, activant la croissance des cellules et facilitant la réparation des muscles, ou du soja, faible en graisse et riche en protéines végétales.

4. Fruits et légumes : L’ananas et le brocoli

· L’ananas tout d’abord vous apportera de la bromélaïne, une enzyme qui digère les protéines, mais permettra aussi de réduire l’inflammation des tissus et des muscles tout en apportant des sucres naturels qui recouvreront votre dépense énergétique. Idéal après un gros effort !

· Le brocoli quant à lui est un des « légumes magiques ».
A l’instar de ses compatriotes de la famille des « légumes verts » il est bourré de vitamine C réduisant les douleurs musculaires. De plus le brocoli a la particularité de s’opposer à la lipogenèse, c’est à dire le stock des graisses ingérées en parallèle à ce petit bonsaï.

5. Produits laitiers : Le yaourt aux probiotiques

· Les probiotiques augmentent le nombre de bonnes bactéries dans vos intestins, favorisant la digestion et l’absorption de nombre de nutriments importants pour vos muscles et votre organisme

6. Corps gras : L’huile d’olive

· L’huile d’olive contient de la graisse mono-saturée qui stoppe l’effondrement des tissus musculaires et protège les articulations.

Par ailleurs notez que tout apport de corps gras, constituant des membranes de toutes les cellules de notre corps, est indispensable au maintien cellulaire et au fonctionnement cérébral ! Sans parler du fait que de nombreuses vitamines et autres nutriments ne sont absorbés que s’ils sont ingérés en parallèle avec des corps gras, donc NE BANNISSEZ PAS LE FILET D’HUILE SUR VOS PÂTES OU DANS VOTRE POÊLE !

En conclusion, un article long et pourtant non exhaustif : pensez surtout à varier votre alimentation et faire attention aux carences.

PS : Vous remarquerez l’absence de compléments alimentaires, non indispensables selon moi. Ces derniers sont la synthèse artificielle de ce que vous trouverez déjà dans votre alimentation et, s’ils sont utiles aux professionnels soumis à des contraintes alimentaires spécifiques, ils peuvent s’avérer pervers et contenir des substances interdites, des sucres ou graisses additionnels ou encore provenir d’usines douteuses.
A EVITER TANT QUE L’ALIMENTATION SOIGNÉE VOUS SUFFIT.

N’hésitez pas à me contacter pour toute information, démonstration ou demande d’intervention.

Commentaires fermés sur 6 types d’aliments qui sont bons pour les sportifs

Le Vrai/Faux de la musculation

Nous partons aujourd’hui en guerre contre les préjugés ! Attaquons-nous, pour commencer, au domaine de la musculation : « La musculation : une activité réservée aux machos en surplus de…

Nous partons aujourd’hui en guerre contre les préjugés ! Attaquons-nous, pour commencer, au domaine de la musculation :

« La musculation : une activité réservée aux machos en surplus de testostérone »
FAUX : la technique ayant fort évolué dans toutes les disciplines, la différence se fait maintenant sur la condition physique. La musculation vient donc compléter la préparation physique de tout sportif de haut niveau et permet d’obtenir de grands résultats dès lors qu’elle est utilisée intelligemment.

« Pratiquer la musculation lorsque l’on veut perdre du poids est utile »
VRAI : Il existe une réelle dépense calorique pour cette activité comme toute autre. Dépense qui sera alors bénéfique puisque si je baisse mes apports d’un côté (via l’alimentation !) et augmente les dépenses de l’autre (activité physique) je crée bien un déséquilibre favorable à la perte de graisse…
De plus, un muscle un peu plus développé consommera plus de calories même au repos. Enfin, ce même muscle plus développé, dense, améliorera votre silhouette en vous rendant plus « tonique » !

« La musculation : un sport de bourrins »
FAUX : pour être efficace, permettre d’accéder au développement de qualités physiques importantes ou esthétiques harmonieuses, cette activité doit être réalisée avec sérieux et concentration car elle requiert une technique importante. Sans cela, vous développerez certes des qualités physiques et/ou esthétiques si vous êtes sur-motivé mais attention aux blessures, aux déséquilibres de masse qui sont inesthétiques, au manque d’efficacité de votre préparation malgré des efforts importants, etc.
De plus, la charge doit être vue comme un outil qui peut être diminué au profit de la qualité d’exécution et de la concentration mentale afin d’être efficace sans prendre le risque de blesser ses muscles ou trop solliciter ses articulations

« La musculation : un sport très technique qui fait aussi travailler la tête ! »
VRAI : Ayant le plaisir de m’occuper d’individus aux profils très variés (hommes – femmes, jeunes – âgés, sportifs ou pas etc…) je peux vous garantir que parmi les phrases redondantes en fin de première séance nous avons : « Eh bien, c’est hyper technique en fait la muscu !! C’est bien en plus car il y a tellement de paramètres à gérer que ça fait aussi bosser la coordination [et donc l’intelligence motrice !!] »

« La musculation : génère uniquement beaucoup de prise de masse musculaire et est donc réservée aux hommes »
FAUX : Mesdames, vous qui voulez raffermir vos chairs, éviter cette peau tombante sous les bras, au niveau des fesses etc … qui voulez avoir de jolies fesses et jambes galbées VOUS DEVEZ FAIRE DU RENFORCEMENT MUSCULAIRE !!! C’est la meilleure solution.
Et puis, hommes comme femmes, rassurez vous, vous ne vous réveillerez jamais un matin en faisant 10Kg de plus, si votre masse se développe trop vite et trop facilement (ce qui n’existe pas, les adeptes du volume en seraient ravis !!! et le feraient savoir !!) vous pourrez toujours réadapter votre entraînement ;

« La musculation a d’autres bienfaits que l’amélioration de l’apparence physique »
VRAI : vous souffrez de problèmes de dos ? Vous avez une masses graisseuse trop importante au niveau du ventre et des jambes très peu musclées et donc des douleurs aux genoux ? Vous vous sentez mou, manquez de dynamisme ? Vous n’aimez pas les efforts longs d’endurance mais vous avez envie et besoin de vous défouler, libérer l’énergie folle qui est en vous ? Vous avancez dans l’âge et souhaitez avoir une activité physique qui puisse s’adapter à vous ?
Eh bien tout ceci n’est qu’un échantillon des raisons pour lesquelles avoir une activité de renforcement musculaire – musculation est bon pour vous !!!!

« La musculation est une activité très monotone »
FAUX : Vous n’imaginez même pas le nombre d’exercices qu’il est possible de faire. Pour cela bien sûr, il vous faudra avoir les connaissances anatomiques nécessaires à la réalisation et la mise en place de nouveaux exercices. Sachez que squat, développé couché ou encore tirage de dos ne sont pas les seuls exercices. Il existe de nombreuses combinaisons d’exercices, variantes qui vous éviteront de vous lasser de votre entraînement mais aussi de le rendre plus riche et plus complet. N’hésitez donc pas à faire appel à un coach sportif.

Commentaires fermés sur Le Vrai/Faux de la musculation

Spray de Noel assainissant aux huiles essentielles

L’hiver approche et il fait bon rester chez soi, au coin du feu pour les plus chanceux ! Nos intérieurs reflètent notre personnalité et quoi de plus agréable que de…

L’hiver approche et il fait bon rester chez soi, au coin du feu pour les plus chanceux ! Nos intérieurs reflètent notre personnalité et quoi de plus agréable que de profiter de notre cocon douillet avec de chouettes senteurs ? Voici donc une recette de spray d’ambiance aux parfums de noël, pétillant, vivifiant, chaleureux, tonifiant mais aussi purifiant et assainissant. Il est constitué de 10% d’huiles essentielles aux vertus médicinales avérées et il diffuse d’agréables senteurs de fêtes.

Pour : la maison
Texture: Spray/Brume
Difficulté: très facile
Préparation: 10min
Conservation: 6 mois

– 88,5% soit 88,5g de vodka ou d’alcool à 70°

– 2,5% soit 2,5g d’HE de citron

– 1,5% soit 1,5g d’HE de menthe verte

– 1,5% soit 1,5g d’HE de sapin baumier

– 1,5% soit 1,5g d’HE d’eucalyptus radiata

– 1,5% soit 1,5g d’HE de mandarine

– 1,5% soit 1,5g d’extrait de vanille

– 1% soit 1g d’HE de cannelle

– 0,5% soit 0,5g d’HE de clou de girofle

1° Nettoyer et désinfecter le matériel, les ustensiles, le plan de travail et les mains.
2° Peser, à l’aide d’une balance de précision, l’alcool et le transvaser dans un flacon-spray, de préférence ambré, à l’aide d’un entonnoir.
3° Peser les huiles essentielles et les ajouter une à une à l’alcool.
4° Refermer le flacon et le remuer en formant des « 8 » afin d’homogénéiser les HE à l’alccol.
5° Agiter avant emploi.

Utilisation : Vaporiser sur les tissus d’ameublement, dans les coins des pièces, sur des morceaux de bois… Renouveler plusieurs fois par jours. Ne pas oublier que le meilleur geste, en tant que désodorisant, est celui d’ouvrir les fenêtres quelques instants par jour afin d’aérer les maisons.

Précautions: Attention, ce spray peut tâcher, faire un test au préalable. Ne pas vaporiser près d’un bébé ou d’une femme enceinte. Préférer les mélanges d’hydrolats pour ces derniers.

Commentaires fermés sur Spray de Noel assainissant aux huiles essentielles

5 points à vérifier pour soigner votre Entrée : elle vous ressemble

Le Feng Shui est là pour vous permettre de décoder comment s’exprime l’Energie chez vous. C’est aussi beaucoup de bon sens. Alors sachez que votre entrée de maison, c’est vous….

Le Feng Shui est là pour vous permettre de décoder comment s’exprime l’Energie chez vous. C’est aussi beaucoup de bon sens. Alors sachez que votre entrée de maison, c’est vous. Image, place que vous prenez ou non dans votre vie, succès et réussite…il est temps de vous pencher sur sa réalité et comprendre peut-être ce qui cloche ou pas ?!

1- La première impression que l’on a de vous tombe dès l’entrée. D’abord sa lumière reste essentielle. Si votre entrée est sombre, bien sûr pas top ! Il est temps d’investir. Histoire de mettre en lumière tout votre potentiel ? Jolis lustres, belles suspensions. Évitez les spots trop basiques. Ils ne vous mettront pas en valeur.

2- Evidemment si on bute sur chaussures, manteaux ou bazar…ne croyez pas que votre image ne va pas en pâtir… vous risquez de passez un peu inaperçu… ou trop perçu comme vértitable « bordélique ». Pensez donc à ranger intelligent et esthétique pour une chouette mise en valeur ! Et investissez dans de beaux placards.

3- Bannissez toute couleur bleu ou représentation d’eau. Le rayonnement est Feu ! Si vous plongez dans l’eau, vous éteignez toute lumière en vous…c’est de l’autosabotage direct. Jaune, orangé, rouge, doré, argent sont des couleurs plus appropriées à investir partout dans l’entrée que ce soit au travers d’accessoires ou de tableaux.

4- Soyez hyper vigilant sur ce que vous avez mis au mur ? Ces représentations conditionnent la place que vous vous donnez et les possibilités de réussir, elles sont à choisir avec précaution et grand discernement. Ne sélectionnez que des représentations qui vous font briller de mille feux.

5- Affichez avant tout l’image que vous voulez donner de vous sans état d’âme, c’est votre entrée, c’est vous, il est temps de le faire savoir…non ?

paresseusesunnamedfeng

Un commentaire sur 5 points à vérifier pour soigner votre Entrée : elle vous ressemble

3 remèdes pour se protéger de l’épidémie de grippe cet hiver

Ca y est, la grippe hivernale pointe le bout de son nez, pour le plus grand malheur du notre, de nez 😉 Plusieurs solutions s’offrent à vous: 1. Le vaccin…

Ca y est, la grippe hivernale pointe le bout de son nez, pour le plus grand malheur du notre, de nez 😉

Plusieurs solutions s’offrent à vous:

1. Le vaccin contre la grippe
Chaque année, un nouveau vaccin sort en cohérence avec la souche grippale du moment qui, pour compliquer le travail des chercheurs, est en constante mutation.
Il est intégralement pris en charge par l’assurance maladie pour les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées ou atteintes de maladie chronique/respiratoire. Il est possible qu’il vous protège complètement… ou pas ! Quoi qu’il en soit, si vous choisissez cette option, je vous conseille dans les heures qui suivent l’injection de laisser fondre sous la langue une dose globules de Thuya en 15CH afin d’éliminer les adjuvants présents et de limiter les effets secondaires.

2. L’homéopathie
Chaque année, un nouveau remède Influenzinum est créé à partir du vaccin précité. Ainsi, Influenzinum 2014-15 ne contient pas les mêmes granules que Influenzinum 2015-16. Pour améliorer vos défenses immunitaires face au virus grippal, le protocole conseillé est le suivant :
10 granules d’Influenzinum en alternance avec 10 granules de Sérum de Yersin, 1 jour par semaine, de Novembre à Mars.
Par exemple cette année :
Semaine 1 : 10 granules d’Influenzinum 2015-16 en 9CH le dimanche
Semaine 2 : 10 granules de Sérum de Yersin le dimanche
Semaine 3 : 10 granules d’Influenzinum 2015-16 en 9CH le dimanche
Semaine 4 : 10 granules de Sérum de Yersin le dimanche
Etc…
Ce remède ne présente aucune contre-indication, il peut être administré à tous, femmes enceintes et enfants inclus. Et comme pour le vaccin, il est possible qu’il vous protège complètement… ou pas !

3. L’huile essentielle de Ravintsara
La super star des huiles essentielles !
Ultra anti-virale, ultra immuno-stimulante, super anti-bactérienne, sans contre-indication et adaptée à toute la famille (attention quand même, pas pour les femmes enceintes de moins de 3 mois, ni pour les nourrissons de moins de 3 mois).
Elle est tout à fait bon marché alors faites moi plaisir, achetez la bio !
En prévention : 3 gouttes sur les poignets (1 goutte dans le bas du dos pour les – 6 ans), à respirer, 1 fois par jour, pendant tout l’hiver, en respectant les fenêtres thérapeutiques (arrêt d’1 semaine toutes les 3 semaines).
En cas de grippe ou de sérieuse épidémie autour de vous :
3 gouttes dans le bas du dos et le long de la colonne vertébrale (1 goutte pour les – 6 ans), sur le thorax, jusqu’à 5 fois par jour.
Ou
1 goutte sur un sucre ou dans une cuillère à café de miel ou d’huile végétale, 4 fois par jour

– et bien d’autres encore…
Mais rappelons tout de même quelques conseils de base:
– Toussez/éternuez dans le pli de votre bras
– Lavez-vous les mains régulièrement
– Aérez minimum 15 minutes chaque jour les pièces de votre habitation
– Ne surchauffez pas, 18°C/19°C dans une chambre est bien assez
– Le sucre affaiblit le système immunitaire, n’en abusez pas
– Ne vous forcez pas à manger quand vous êtes malade. Si vous manquez d’appétit, c’est que votre corps vous informe qu’il a besoin de l’énergie habituellement dédiée à la digestion pour guérir !

Et bien sûr, couvrez vos pieds, votre tête, votre cou et vos épaules, qui sont les portes d’entrée du froid !

Commentaires fermés sur 3 remèdes pour se protéger de l’épidémie de grippe cet hiver

Type on the field below and hit Enter/Return to search