Catégorie : Lifestyle

Layering ou rituel de beauté des japonaises : le contour des yeux

Bonjour à toutes et à tous, Voici la cinquième étape du layering : le contour des yeux. La dernière fois nous avons vu le sérum. A quoi ça sert ? Pour qui ?…

Bonjour à toutes et à tous,

Voici la cinquième étape du layering : le contour des yeux. La dernière fois nous avons vu le sérum.

A quoi ça sert ? Pour qui ?

Cette étape est destinée aux plus de 25 ans, elle se fait matin et soir. Le contour de l’œil est là pour nourrir et/ou hydrater, rajeunir, retendre, lifter… cette partie délicate de votre visage.

En effet, la peau du contour de l’œil est très fine et sensible, elle ne doit donc recevoir que des soins adaptés. Vous éviterez donc cette zone lors de l’application de crèmes (jour et nuit), gommages et masques.

Matin et soir, appliquez le contour de l’œil en faisant de petits mouvements circulatoires allant vers le haut afin de booster et rajeunir votre regard.

Il existe plusieurs sortes de contour des yeux, je vous livre mes deux recettes préférées…

Contour de l’œil gel (à utiliser le matin) :

2 cuillères à soupe de gel d’aloé véra (hydratant, stimulant, tenseur, régénérant)

1 cuillère à soupe d’eau de bleuet (décongestionnant, calmant, tonifiant)

1 cuillère à soupe d’huile végétale d’avocat (assouplissante, protectrice, régénérante)

2 gouttes de vitamine E (anti-oxydant)

Contour de l’œil huileux (à utiliser plutôt le soir) :

1 cuillère à soupe macérât de figuier de Barbarie (anti-ride, réparateur, tenseur, nourrissant)

1 cuillère à soupe d’huile végétale d’avocat (assouplissante, protectrice, régénérante)

1 cuillère à soupe d’huile végétale de rose musquée (atténue les rides, régénérante, assouplissante)

2 gouttes de vitamine E (anti-oxydant)

Et vous, vous mettez quoi sur votre contour de l’œil ? Et si vous veniez m’en parler ?

A bientôt pour la suite de ce rituel de beauté !

Précautions
– Avant de démarrer, lavez et désinfectez votre plan de travail, vos ustensiles et vos éventuels flacons. Sans oublier vos mains !
– Si votre peau est irritée, n’utilisez pas de produits (même naturels) autres que ceux prescrits par votre médecin.
– Afin d’éviter tout risque d’allergie, faites un test cutané sur le pli du coude. Appliquez-y une petite quantité, si au bout de 48h vous n’avez pas fait de réaction, vous pouvez utiliser le produit sans crainte.

Commentaires fermés sur Layering ou rituel de beauté des japonaises : le contour des yeux

2 huiles essentielles pour les coups de froid

La température commence à baisser petit à petit et l’hiver s’approche tous les jours un petit peu plus. Par conséquent, il serait judicieux d’avoir une protection sous la main contre…

La température commence à baisser petit à petit et l’hiver s’approche tous les jours un petit peu plus. Par conséquent, il serait judicieux d’avoir une protection sous la main contre le rhume, la bronchite et la grippe. Parmi les propositions multiples qui existent, j’ai choisi de vous faire découvrir deux huiles essentielles très appréciables pour cette période de l’année. Par ailleurs, ces huiles recèlent d’autres bienfaits qui pourraient les rendre encore plus appréciables.

Parmi les huiles essentielles efficaces, nous explorerons ici les deux huiles qui tiennent la première place en terme d’efficacité contre les refroidissement hivernaux. Malgré leur ressemblance, il demeure que chacune tient des particularités propres à elle. Ces deux huiles essentielles sont : L’huile essentielle d’eucalyptus radiata ou (radié) et l’huile essentielle d’eucalyptus globulus ou globuleux.

L’huile essentielle d’eucalyptus radiata : Elle est indiquée dans la bronchite et la bronchite asthmatiforme*, la sinusite, la grippe, le rhume, l’épidémie virale, la cystite, la vaginite leucorrhéique*, l’asthénie* profonde, la perte d’énergie, l’otite infantile.
Usage interne : 2 à 4 gouttes 2 à 3 fois par jour dans du miel ou de l’huile d’olive.
Usage externe : 4 gouttes diluées dans une huile de votre choix, en friction sur le thorax et le dos. Cette huile peut être utilisée en fumigation grâce à une odeur douce et agréable, pour désinfecter l’air à l’intérieur de l’habitat afin d’éviter la contagion.

Les enfants à partir de 4 ans peuvent avoir 1 goutte le matin et 1 goutte le soir, dilué dans très peu d’huile, en friction sur le haut du thorax et le dos, pendant 3 à 4 jours. Éviter la région de l’estomac et donner leur un yogourt juste avant ou après la friction. L’utilisation orale est totalement déconseillée en dessous de 12 ans. Elle est également déconseillée pour la femme enceinte.

Il existe des suppositoires pharmaceutiques à base d’eucalyptus très conseillés pour un début d’otite. Dans ce cas évitez l’emploi double (huile essentielle  + suppositoires), les suppositoires seront utilisés seuls à la dose conseillée sur la boite.

L’huile essentielle d’eucalyptus globulus : Cette huile essentielle est indiquée en cas de bronchite, d’emphysème*, dans la tuberculose, l’abcès du poumon, la pleurésie*, la rhino-pharyngite, la laryngite, la sinusite. Elle est anticatarrhale*, expectorante et antiseptique respiratoire. Elle agit sur l’asthénie*, l’anémie, la colibacillose, les parasites intestinaux, les rhumatismes, les bactéries, les dermites bactériennes et candidosiques*.

Usage interne : 2 à 4 gouttes 2 à 3 fois par jour, dans du miel.
Usage externe : Fumigation, inhalation, en friction sur la poitrine à  raison 3 gouttes à 4 gouttes, pure ou diluée dans de l’huile d’amandes douces.

Les enfants à partir de 4 ans peuvent avoir 1 goutte le matin et 1 goutte en début de soirée, en friction sur le haut de la poitrine, pendant 3 à 4 jours. Éviter la région de l’estomac et donner leur un yogourt juste avant ou après la friction. L’utilisation orale est totalement déconseillée en dessous de 12 ans. Elle est également déconseillée pour la femme enceinte et pour les asthmathiques.

Leucorrhéique : Bien que le terme leucorrhée signifie littéralement « sécrétion blanche », la couleur de la sécrétion vaginale peut varier en fonction de la cause : elle peut aller d’une sécrétion laiteuse à verdâtre (wikipedia).

*Anticatarrhale : Contre l’écoulement du nez.

*Asthénie : Affaiblissement général de l’organisme.

*Bronchite asthmatiforme : qui possède à la fois les caractéristiques de la bronchite et celles de l’asthme.

*Candidosique : provoqué par une candidose : Champignon microscopique de type levure pathogène (qui provoque la maladie) exemple candidose intestinale.

Commentaires fermés sur 2 huiles essentielles pour les coups de froid

La musique pour faire du sport : une bonne idée ?

La musique adoucit les mœurs, dit l’adage. Mais elle améliore aussi les performances physiques. Plusieurs études scientifiques réalisées ces dernières années aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne le démontrent. La première…

La musique adoucit les mœurs, dit l’adage. Mais elle améliore aussi les performances physiques. Plusieurs études scientifiques réalisées ces dernières années aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne le démontrent. La première du genre a été menée en 1991, à l’Université du Tennessee. Les professeurs Copeland et Franks établissent que la musique améliore les performances d’endurance des coureurs en 1996. Le professeur Mills de l’Académie d’Alabama étudie sur des collégiens l’influence de la musique pendant différents exercices. Il les sépare en trois groupes : ceux qui s’entraînent sans musique, ceux qui s’exercent en écoutant de la musique lente, et ceux qui s’entraînent en écoutant de la musique rapide.

Charges de travail plus élevées

Les conclusions sont claires : les deux groupes de collégiens qui s’entraînent en musique voient leurs performances physiques augmenter. En 1999, l’étude réalisée sur vingt-quatre volontaires (hommes et femmes) par les professeurs Szabo,Small et Leigh du département des sciences humaines de l’Université anglaise de Nottingham corrobore ce résultat. Les sujets qui écoutent une musique au tempo rapide et rythmé peuvent fournir une charge de travail physique sensiblement plus élevée, de 5 à 7% supplémentaires. Le fait que la musique ait des bienfaits avérés sur les performances des athlètes s’explique aussi de manière physiologique.

Les ondes alpha

Le cerveau humain émet en effet en permanence des ondes cérébrales. Or la musique joue sur les ondes dites « alpha », dont le rythme oscille entre 7 et 14 cycles par seconde. Le rythme « alpha » est l’état qui voit les deux hémisphères de notre cerveau fonctionner en parfaite harmonie, ce qui permet d’avoir une vision plus globale des situations, une meilleure concentration, ainsi qu’une perception accrue. Il permet également de mieux gérer les états de stress et les états émotionnels, de prendre un contrôle conscient du fonctionnement de notre corps, de nos organes, et de nos réactions physiologiques. Lorsque le cerveau émet des ondes « alpha », nous sommes aussi beaucoup plus à l’écoute de notre intuition. Autrement dit, nous savons ce qu’il faut faire au moment où il faut le faire. « Ce qui est justement le propre de l’athlète de haut niveau » conclut l’entraîneur Guy Ontanon.
Le 2 Novembre 2006, Gäel Monfils se révèle au grand public en bousculant le numéro 3 mondial Lleyton Hewitt lors du tournoi de Bercy. Le gamin de 18 ans se fait aussi remarquer en débarquant sur le court affublé d’une capuche, les écouteurs scotchés aux oreilles. « La musique permet de m’évader . Je suis dans un autre monde, avant les matches, j’écoute du rap américain ou du dance all. Quelque chose de tonique qui me fait bouger, qui me motive », confie le tennisman français dont la méthode n’est pas novatrice. Dans les années 80, son aîné Lyan Lendl, triple vainqueur de Roland Garros, trimbalait déjà son lecteur de cassette portable dans les vestiaires. Aujourd’hui, le phénomène s’est généralisé : il illustre l’évolution des mœurs dans la préparation mentale des sportifs. La musique gagne du terrain. Dans le bus qui les conduit au stade, sur la piste d’échauffement, au cœur du vestiaire. Elle accompagne les athlètes jusqu’au plus près de l’instant de vérité: la compétition. Simple effet de mode lié à l’explosion des nouvelles technologies ou véritable recherche d’une concentration maximale ? « Aujourd’hui, la musique est partout, tout le temps. C’est un vrai phénomène », explique le préparateur mental Jean-Marc Labhouz, qui à collaboré avec l’ancien numéro 1 mondial de squash Thierry Lincou et qui travaille actuellement avec la skieuse Laure Péquegnot et le skipper Jean-Pierre Dick. Les lecteurs MP3 ont remplacé walkmans et lecteurs CD, mais l’objectif reste le même : s’isoler, évacuer le stress, se motiver. Une manière en quelque sorte de se « doper » au son. Chaque athlète possède sa façon de rentrer dans la compétition, juge Guy ontanon, l’entraîneur de Christine Arron. Certains ont besoin de s’extérioriser pour évacuer le stress, d’autres cherchent à se couper du monde extérieur pour être mieux à l’écoute de leur corps ».

Sur un air de Carmina Burana

La musique participe autant à la préparation individuelle qu’à la solidification d’un groupe. En 1998, grâce à Vincent Candela qui leur a fait écouter la chanson lors d’un trajet en bus, les bleus ont établi l’union sacrée autour de « I will survive » de Gloria Gaynor. A Nantes, le président Rudi Roussillon à lui aussi suggéré à son ancien entraîneur, Serge Le Dizet, de mettre de la musique dans le vestiaire pour remotiver l’équipe après une saison catastrophique. « Il fallait que les joueurs retrouvent une âme de guerrier » se souvient Le Dizet. Le 28 mai 2005, c’est gonflé à bloc par « Carmina Burana », l’opéra de Carl Orff, que les Canaris avaient sauvé leur peau en ligue 1 face à Metz. Dans le championnat anglais, le phénomène est institutionnalisé. « On écoute de la musique dans le vestiaire avant chaque match et du coup l’ambiance est assez relax » témoigne ainsi Didier Drogba l’attaquant ivoirien de Chelsea. A chaque équipe sa chanson : cette saison, le refrain de « Seven Nation Army », le hit des Whites Stripes, est devenu l’hymne des joueurs.

Pour plus de conseils : www.gregory-capra.com

Commentaires fermés sur La musique pour faire du sport : une bonne idée ?

Rencontre avec la naturopathe Marie-Hélène Bonnet

Je vous propose aujourd’hui de faire la connaissance de Marie-Hélène Bonnet, notre naturopathe qui exerce à Mondavezan en Haute-Garonne. Si vous passez dans le coin, ne ratez surtout pas les…

Je vous propose aujourd’hui de faire la connaissance de Marie-Hélène Bonnet, notre naturopathe qui exerce à Mondavezan en Haute-Garonne. Si vous passez dans le coin, ne ratez surtout pas les belles chambres d’hôte de Marie-Hélène !

Quelques mots sur ton parcours Marie-Hélène ?
Mon parcours personnel, familial et professionnel m’a montré au fur et à mesure la nécessité d’écouter les personnes, de leur donner ce dont elles avaient besoin pour être heureuses et je pense que sans m’en rendre compte, autrui à toujours été plus important que moi même. Donc la vie m’a aussi montré de plus en plus fort et par l’intermédiaire de mon corps physique qu’il fallait aussi que je m’occupe de moi et que s’occuper des autres commence aussi par s’occuper de soi-même. Donc à donner au niveau professionnel avec un métier d’engagement que j’ai fait durant 20 ans et à donner pour ma famille je me suis en quelque sorte oubliée et les maux sont devenus de plus en plus forts, j’avais comme une incapacité à avancer physiquement et mentalement face aux difficultés rencontrées avec ce mode de fonctionnement. J’en ai vite déduit que mon hygiène de vie et ma vision de « donner » devait changer. Alors j’ai décidé de prendre ma santé et ma nouvelle vie en main en me formant tout d’abord à établir une assiette nutritive en accord avec mes besoins profonds puis par le cours des choses en poursuivant mes études au domaine de la naturopathie, puis de notre mère nature par les plantes. Ce qui m’a fait passé beaucoup de temps (et encore aujourd’hui) à étudier à fond afin de me guérir en priorité ! En simultané, et je pense que tout est lié, je me suis ouverte à la spiritualité grâce à ce nouvel éveil de l’intérieur et grâce à l’émerveillement de tout ce que nous offre cette terre.

Comment présenterais-tu ta spécialité à quelqu’un qui ne la connait pas ou à un enfant ?
La naturopathie est une thérapie naturelle qui est principalement axée sur la prévention des maladies, elle a pour but de relancer le processus d’auto-guérison de notre organisme. Pour cela, le naturopathe a divers moyens naturels pour y parvenir : l’alimentation et la nutrition des cellules, les plantes, les massages, la réflexologie… et tout cela en suivant une logique sous forme de cure selon les saisons ou les besoins de la personne : cure de détoxination où les jeûnes ou mono diètes auront leur place, cures de revitalisation.

Quelles sont tes valeurs profondes ?
Mes valeurs profondes sont le respect de l’être humain, l’entraide, la justice, cultiver l’Amour et la sérénité de l’esprit.

Quels sont tes objectifs dans la vie ?
Allumer le maximum de lumières chez les personnes qui se plaignent sans voir les choses importantes de la vie. Montrer qu’il y a une possibilité d’ouverture de la conscience par une bonne hygiène de vie physique et mental, aider les autres à s’aider eux-mêmes : responsabilisation, autonomie.

Comment comptes-tu les atteindre ?
En maîtrisant mon domaine, en ouvrant constamment les yeux, en restant connecté, en écoutant et en développant constamment mes compétences pour améliorer la transmission de mes connaissances.

Ton idée pour améliorer le monde ?
Ne pas être égoïste mais penser à soi : s’aimer est la clé pour aimer les autres. Ne pas se laisser influencer. Ne pas avoir peur car la peur est le poison, d’ailleurs c’est sur cette base que beaucoup de personnes se réservent le droit d’avoir l’ascendance sur une autre personne ou un peuple. Donc mon idée : libération de son mental pour agir et faire bouger les choses à son niveau.

Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik ?
Pour me faire connaître et pour que des personnes en recherche de mieux être puissent avoir envie de me contacter pour trouver leur solution. Et bien évidemment pour montrer le panel de possibilités du domaine de la naturopathie et de la phytothérapie.

2 commentaires sur Rencontre avec la naturopathe Marie-Hélène Bonnet

La méthode Tabata vous connaissez ?

Mise au point par le japonais Izumi Tabata, cette méthode est une forme d’entraînement intermittent à haute intensité ou HIIT (High Intensity Interval training) qui consiste à répéter 8 séries…

Mise au point par le japonais Izumi Tabata, cette méthode est une forme d’entraînement intermittent à haute intensité ou HIIT (High Intensity Interval training) qui consiste à répéter 8 séries de 20 secondes d’effort intense suivi de 10 secondes de récupération, pour une durée totale de la séance de 4 minutes.

Je vous entends dire « c’est court ! ». Et bien croyez-moi, cela semble beaucoup plus long lorsque l’on s’y adonne !

Hormis le timing de 20″/10″ à respecter, la seule règle est de réaliser les exercices avec l’intensité la plus élevée possible. Libre à vous de choisir un seul exercice à répéter 8 fois, 2 exercices à répéter 4 fois chacun, 4 exercices à répéter 2 fois chacun ou encore 8 exercices en changeant à chaque reprise de 20 secondes… tant que l’intensité engagée dans l’effort demeure maximale !

Ainsi, que vous répétiez le même mouvement 8 fois ou que vous optiez pour plusieurs exercices à inclure dans votre circuit, choisissez ce(s) dernier(s) parmi une liste d’exercices intrinsèquement éprouvants et sollicitant de grands groupes musculaires afin de provoquer une meilleure adaptation du métabolisme :

– Burpees
– Pompes
– Squats
– Sprints
– Corde à sauter
– Sac de frappe
– Jumping-Jack …

De par la nature éprouvante du protocole, il est déconseillé d’ajouter des charges additionnelles pour vos mouvements (réaliser vos squats à vide suffit !), excepté pour les initiés qui pourront opter pour des charges légères ne dépassant pas la 25RM. De même, préférez une récupération passive ou vous ne faites rien pendant 10 secondes à une récupération active qui sera réservée aux habitués du Tabata et restera d’intensité très faible (marche, footing très léger…).

Grâce à la méthode Tabata, vous pourrez :
Gagner du temps : 4 minutes d’entraînement avec cette méthode apportent des bénéfices similaires à 1h de footing !
Conserver votre santé physique : Pendant 4 minutes, vous réalisez une succession d’efforts à dominante musculaire favorisant votre tonus, et l’enchaînement des exercices mobilise votre cardio améliorant grandement vos capacité cardiaques, pulmonaires et diminuant le diabète !
Perdre du poids : ne vous fiez pas à la courte durée du circuit, ces 4 minutes stimulent fortement le métabolisme qui continue ensuite de brûler des calories dans les heures qui suivent !
Vous entraîner partout : Il vous suffit de quelques mètres carré et d’un peu de volonté pour vous adonner à votre séance de sport quotidienne que vous soyez à la maison, à l’hôtel, dans un parc, en vacances… plus d’excuse pour esquiver la gym !

Faites le test et dites-nous ce que vous en avez pensé !

Commentaires fermés sur La méthode Tabata vous connaissez ?

CYD la communauté Frenchie qui défie Adidas et Nike à Paris

J’ai testé pour vous les bootcamps CYD au coeur de Paris. Si vous voulez faire du sport gratuitement toutes les semaines dans une ambiance conviviale et motivante, alors Conquer Your Day est…

J’ai testé pour vous les bootcamps CYD au coeur de Paris. Si vous voulez faire du sport gratuitement toutes les semaines dans une ambiance conviviale et motivante, alors Conquer Your Day est fait pour vous. Bien que Adidas et Nike soient présents sur le même créneau, je trouve ça plus juste de soutenir une communauté 100% Frenchie plutôt que des gros mastodontes américains. Son fondateur Romain Rainault et son équipe d’ambassadeurs donnent de leur personne tous les soirs pour encadrer les débutants et résonnent avant tout avec des principes altruistes.

Il est bientôt 20h. Je prends le métro bruyant et malodorant du soir. Je vois autour de moi d’autres individus avec l’air triste et qui semblent être ailleurs. Où sont-ils ? Je ne sais pas très bien. Dans le passé, dans le futur, dans un monde imaginaire peut-être, mais pas là avec moi ici et maintenant. C’est dingue, on vit dans une ville grouillante, on croise des gens toute la journée mais on ne rencontre personne, on baisse les yeux, on s’ignore.

Ça y est j’arrive à Opéra et rentre dans le bar Le Mojo où l’équipe de CYD m’accueille avec un grand sourire. Pas le sourire commercial, vous savez, mais le sourire amical et joueur qu’on ne voit que trop rarement dans nos journées trop sérieuses. Je dépose mon sac et j’écoute la répartition des différents groupes. Pour ma première, je décide de joindre le groupe 4 c’est-à-dire le groupe des débutants.

C’est parti ! Guidés et supportés par plusieurs coachs, nous foulons les très belles rues du quartier Opéra. Les coachs nous motivent, nous encouragent. Ils s’assurent de notre sécurité et jouent le rôle de protecteurs bienveillants lorsque nous traversons les rues. Tout en écoutant les cris d’encouragements, j’observe sur la figure des passants un sourire amusé. Les sensations sont incroyables ! Courir en groupe donne une impression de puissance que je n’aurais jamais imaginée. On se sent beaucoup plus forts que les simples badauds que nous étions nous-même juste avant de venir. Je suis galvanisé !

La course à pied continue sur les quais de Seine. J’ai déjà fait la connaissance de 3 personnes dans le groupe. Et ce n’est même pas moi qui suis allé vers les autres membres du groupe mais l’inverse. Chaque membre du groupe semble ouvert, curieux et bienveillant. A posteriori, je me dis que la communauté CYD est le meilleur moyen de faire des rencontres amoureuses et amicales mais aussi de renforcer son réseau professionnel.

Ça fait déjà une demi-heure qu’on court et je n’ai pas vu le temps passer. On fait un stop avec tous les groupes sur une pelouse des Tuileries. La vue sur Paris est majestueuse ! Pas le temps de m’égarer dans mes pensées, le rythme des exercices physiques est soutenu. Squats, pompes, abdos, burpees, tout y passe pendant 20 minutes ! Les coachs sont au milieu pour nous montrer les gestes et pour nous encourager. Je me sens fatigué, transpire mais je suis content de dépasser mes limites. Je rigole intérieurement des 20 petites pompes que j’essaie de faire tous les matins.

Après une séance de stretching pour assouplir le corps et pour connecter le mental au corps. direction le bar pour récupérer les affaires mais surtout pour boire un verre avec toute la communauté. Je me sent rapidement intégré à une grande famille. En ressortant après avoir échangé quelques numéros, je marche dans les allées du métro avec un sentiment de connexion aux autres. Dorénavant je viendrai courir, me défouler, m’étirer et faire des rencontres, bref me sentir bien, toutes les semaines !

Pour participer c’est simple, vous allez sur la page Facebook CYD et vous voyez tous les événements proposés dans la rubrique « événements ».

Alors vous essayez quand ? Partagez cet article avec vos amis pour les encourager aussi !

2 commentaires sur CYD la communauté Frenchie qui défie Adidas et Nike à Paris

12 petits bonheurs canadiens

Canada provient de l’iroquois Kanata  qui signifie « village ». Partons à sa découverte et vers le bon vivre qui y règne ! Voici 12 bonnes raisons de se laisser enchanter par le pays des Eskimo…

Canada provient de l’iroquois Kanata  qui signifie « village ». Partons à sa découverte et vers le bon vivre qui y règne ! Voici 12 bonnes raisons de se laisser enchanter par le pays des Eskimo (« mangeurs de viande crue »):

1. La bonne humeur

Politesse et sympathie accompagnent les sourires des gens, qu’on les croise dans la rue ou bien dans les magasins…La vie de tous les jours semble alors bien plus agréable et douce. La bienveillance canadienne fait chaud au cœur !

2. L’humour

Encore plus que le sourire, le sens de l’humour des canadiens est bon enfant et palpitant. Ils savent vous mettre à l’aise et vous faire rigoler ! Les canadiens dédramatisent et ne se prennent pas trop au sérieux.  Envie de rire à gorge déployée ? Je vous conseille par exemple le film Starbuck de Ken Scott.

3. La neige

Montagne ou étendue de plaines : le blanc manteau réserve des hivers authentiques. Une fois qu’on est habitué, on ne s’en passe plus de ce spectacle, avec ses quatre saisons marquées.  Les stations de ski sont réputées dans l’Alberta. Allez-y absolument si vous êtes un inconditionnel des pistes !

4. Les animaux

Grizzly, ours polaire, caribou, castor, baleine bleue … quels choix exotiques ! Vous pourrez trouver des infos concernant ces espèces sur ce site de voyage canadien 

5. La culture autochtone Inuit

Imprégnation ancestrale chamanique…elle essaie de continuer à vivre grâce à la création du Nunavut, territoire proclamé en 1999. Les Inuits croient qu’il y a une âme en toute chose. Le chaman/ guérisseur se fait malheureusement rare depuis la christianisation de la terre canadienne.

6. Les aurores boréales

Misez sur l’automne et la fin de la saison hivernale pour espérer les voir. Afin de jouir du spectacle, éloignez-vous des grandes villes et assurez-vous que la pleine lune et les nuages seront absents de votre soirée. Les chamanes Inuits confèrent aux aurores boréales des légendes aux significations spirituelles, en particulier sur le monde des morts.

7. Les sports

Les paysages et le climat procurent des possibilités passionnantes comme le  kayak, le hockey et la rando. On peut profiter des lacs gelés l’hiver (il y en a environ 3 millions !!), pour faire du patin à glace. Une vraie expérience typique vous attend.

8. Le bilinguisme

La présence quotidienne des deux langues officielles (français et anglais) offre naturellement une ouverture culturelle sur fond agréable de tolérance. Avant la colonisation, il y avait déjà une dizaine de langues autochtones telles que l’Objiwé ou le Chipewyan. Ces langues permettent la survie des traditions et des tribus. Des langues officielles indigènes perdurent ainsi, comme dans les provinces du Manitoba et du Saskatchewan.

9. Le lien social

Les périodes de long froid permettent la convivialité. Dans les pays où les hivers durent longtemps, on a en effet tendance à se regrouper, à se retrouver, à échanger …bref, à partager  de bons moments au coin du feu.

10. Le camping

Sortez les sacs à dos et brochettes à chamallows ! Profitez des grands espaces, respirez à pleins poumons, humez les odeurs de la forêt. Sentez la délicieuse connexion à la Terre Mère.

11. Le chant

Beaucoup de québécois sont doués pour cette discipline. L’accent canadien et les sons nasaux dans les sinus leur permettent de développer la résonnance, la vibration. Cette particularité augmente alors la qualité du chant.

12. Le melting-pot

L’héritage canadien est issu d’une immigration éclectique, ce qui se ressent dans la cuisine et les habitudes. Descendants de britanniques, français, ukrainiens, polonais, allemands, italiens…ils forment le paysage actuel ; le Canada est bel et bien une terre accueillante !

Dites-moi donc : qui parmi vous est déjà allé au Canada ? Qui a envie d’y faire un tour ? Qui vit là-bas ?

Commentaires fermés sur 12 petits bonheurs canadiens

Rencontre avec Laurence Dujardin notre spécialiste Feng Shui

Aujourd’hui je vous présente Laurence Dujardin qui est une des plus grandes spécialistes du Feng Shui en France et en Belgique. Les nombreux livres qu’elle a écrits sur ce sujet sont…

Aujourd’hui je vous présente Laurence Dujardin qui est une des plus grandes spécialistes du Feng Shui en France et en Belgique. Les nombreux livres qu’elle a écrits sur ce sujet sont déjà des classiques. Outre son professionnalisme et son charisme j’ai envie de vous dire que Laurence va vous plaire aussi pour ses belles qualités de communication et de bienveillance.

1/ Quelques mots sur ton parcours Laurence

Atypique ! Gestion et communication…3ème cycle au Celsa. Courte expérience en agence de com puis grand virage avec import export d’Australie après un voyage de noces sur place. Et révélation quelques années plus tard avec le Feng Shui. Depuis parcours initiatique de plus en plus en conscience de libération et de reconnexion. Avec logiquement aujourd’hui un partage professionnel sur tout ce que j’expérimente en tant que coach Feng Shui et soins Quantiques…

2/ Comment présenterais-tu ta spécialité à quelqu’un qui ne la connait pas ou à un enfant ?

Aider chacun à retrouver son pouvoir d’Etre qui il est vraiment, dans la joie et dans le coeur dans sa vie de tous les jours et ses relations avec les autres. Pour être heureux au quotidien quoiqu’il arrive !!!

3/ Quelles sont tes valeurs profondes ?

Authenticité, sincérité, humour, bienveillance, audace, curiosité, humilité, patience, enthousiasme, courage, persévérance…

4/ Quels sont tes objectifs dans la vie ?

Etre qui je suis dans le moment présent chaque jour et laisser agir à partir de cette essence au maximum à tous les niveaux et dans tous les domaines dans ma vie. Pour vivre de manière Essentielle tout simplement. Et l’infuser dans mes actions, mes paroles, mes pensées et à chaque personne que je rencontre. Bref retrouver la joie et la paix intérieure et le transmettre en conscience.

5/ Comment comptes-tu les atteindre ?

Je l’ai déjà atteint et continue de travailler au quotidien pour maintenir au maximum cet état d’énergie positif et essentiel le plus souvent possible. Pour vibrer dans le coeur et dans la joie. Et Etre en conscience de ce que je suis et ce qui est chaque jour.

6/ Ton idée pour améliorer le monde ?

Aller toujours dans plus de partage, de tolérance et d’ouverture et surtout développer tout ce qui peut apporter plus de conscience au monde sur ce qui est.

7/ Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik ?

Pour partager mes connaissances, mes expériences et mon énergie au plus grand nombre de personnes.

Commentaires fermés sur Rencontre avec Laurence Dujardin notre spécialiste Feng Shui

Layering beauté naturel : le sérum

Bonjour à toutes et à tous, Voici la quatrième étape du layering : le sérum qui suit l’étape de la lotion. Cette étape est à introduire à partir de 26 ans,…

Bonjour à toutes et à tous,

Voici la quatrième étape du layering : le sérum qui suit l’étape de la lotion.

Cette étape est à introduire à partir de 26 ans, elle se pratique matin et soir.

Le sérum sert de support à votre crème, il renforcera son efficacité ou la complètera s’il n’a pas les mêmes propriétés. Il peut être protecteur de l’hydratation, nourrissant, antiâge, anti-imperfections, etc…

Comment l’appliquer ? Mettez dans le creux de votre main 3 à 4 gouttes (non, non, pas plus, un sérum c’est très concentré !), frottez vos mains entre elles afin de réchauffer l’huile et appliquez directement avec les paumes de vos mains. Passez les paumes sur les joues verticalement puis sur le front et le menton horizontalement. Terminez du bout des doigts par le nez et les zones moins accessibles.

Prenez bien soin d’éviter le contour des yeux ! Cette zone est fragile, je vous en parlerais dans mon prochain article.

Vous pouvez faire le choix de dépenser une petite fortune dans des sérums de grandes marques qui seront plus ou moins efficaces. Ou vous pouvez le réaliser vous-même… Si, si, j’ai bien dit vous-même ! C’est très facile en plus.

Voici quelques exemples de sérum « maison » :

Sérum anti-imperfections

  • 10ml d’huile de noisette (pénétrante, protectrice, adoucissante, cicatrisante)
  • 3 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie (antiseptique, cicatrisante, régénératrice cutanée)
  • 3 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée (régulatrice de sébum)
  • 4 gouttes d’huile essentielle de tea tree (purifiante)

Sérum anti-âge

  • 10ml d’huile de jojoba (protège de la déshydratation, ré-équilibrante)
  • 6 gouttes d’huile essentielle de bois de rose (régénérant, rajeunissant)
  • 4 gouttes d’huile essentielle de carotte (anti-ride, dépurative)

Le temps de conservation de votre sérum est d’environ 6 mois.

Je vous entends d’ici : « mais c’est gras ! »… Oui, ce sont des sérums huileux mais à raison de 3 à 4 gouttes par application, je vous promets que votre peau ne sera pas grasse.

Vous êtes tenté(e)s de réaliser votre sérum adapté à votre peau ? Aucun de ces deux sérums ne vous correspond ? N’hésitez pas à l’adapter en fonction des besoins de votre peau en changeant l’huile support et/ou les huiles essentielles. N’hésitez pas à venir ici partager vos adaptations via les commentaires !

A bientôt pour la suite de ce rituel de beauté !

Précautions
– Avant de démarrer, lavez et désinfectez votre plan de travail, vos ustensiles et vos éventuels flacons. Sans oublier vos mains !
– Si votre peau est irritée, n’utilisez pas de produits (même naturels) autres que ceux prescrits par votre médecin.
– Afin d’éviter tout risque d’allergie, faites un test cutané sur le pli du coude. Appliquez-y une petite quantité, si au bout de 48h vous n’avez pas fait de réaction, vous pouvez utiliser le produit sans crainte.

Commentaires fermés sur Layering beauté naturel : le sérum

12 petits bonheurs réunionnais

La réunion des cultures, des saveurs et des couleurs… La Réunion est une île extraordinaire avec son volcan qui vient de nous offrir quatre éruptions cette année. Quel spectacle ! En…

La réunion des cultures, des saveurs et des couleurs… La Réunion est une île extraordinaire avec son volcan qui vient de nous offrir quatre éruptions cette année. Quel spectacle ! En effet, le Piton de la Fournaise, habituellement, s’active en moyenne une fois tous les trois ans. On la surnomme l’Ile Intense: elle promet d’éveiller les cinq sens !

Voici 12 raisons de se laisser séduire par les spécificités réunionnaises :

1) La cohabitation 

L’île est l’union de différentes communautés ethniques, spirituelles et religieuses. La réputation du vivre ensemble n’est plus à faire et c’est un bel exemple d’entente et de tolérance.

2) La marche du feu 

Tradition hindoue célébrant le courage de la déesse Pandialé (elle aurait bravé les braises pour prouver sa fidélité), cette épreuve tamoule est effectuée au bout de 18 jours de restrictions et chasteté. Au-delà du caractère impressionnant de la cérémonie, le processus entier représente une étape profonde et spirituelle pour le participant : en échange de sa bravoure, on reçoit la grâce divine.

3) La Fête Kaf’ 

Il s’agit de commémorer l’abolition de l’esclavage tous les ans, le 20 décembre : célébration de l’héritage culturel où l’on joue, écoute et danse le Maloya. C’est généralement un moment créole fort en émotions, conscient des racines et du chemin collectif parcouru jusqu’à présent.

4) Les 3 cirques 

Ils vous offrent une vue époustouflante… Cilaos, Salazie et Mafate (ce dernier étant accessible exclusivement par la marche) représentent le paradis pour un randonneur !

5) La cuisine 

Il s’agit d’un mélange de plats, français, chinois et indiens (après l’esclavage, les chinois et indiens sont venus pour la main d’oeuvre, ils étaient alors appelés « les engagés »). On ne s’ennuie donc pas au niveau culinaire, découvrant les explosions de saveurs et d’épices, où que l’on soit.

6) L’abondance de fruits 

Faites une cure de fruits exotiques pour le plein de vitamines : carambole, papaye, mangue, ananas, banane, pitaya, litchi…faites votre choix!

7) Les senteurs 

Laissez-vous emporter par la vanille ou le géranium : ces odeurs délicates sont réputées pour leurs propriétés relaxantes.

8) Le pique-nique du dimanche 

C’est un rituel incontournable de la bonne humeur ! Avec ses proches sur la plage, dès l’aube, on amène les marmites pour préparer le carri. Un pique-nique réunionnais, c’est un vrai repas et c’est sacré ! Rien à voir avec un sandwich/chips. On honore ainsi la famille,dans le partage, au milieu de la Nature.

9) Le volcan 

On ressent son énergie sur la terre réunionnaise. La montée vers la Fournaise promet également une vue lunaire comme on en voit rarement. Les paysages et reliefs si variés de l’île sont un véritable cadeau.

10) Les cascades 

S’y baigner après une grande ballade est comme trouver un paradis suspendu, tel une récompense… Sourires garantis !

11) Les plantes péi

Vous pouvez trouver sur les marchés les plantes médicinales locales, à déguster en tisanes. Les décoctions aideraient au niveau émotionnel mais également physique: diabète, asthme, circulation sanguine… les familles ont leurs secrets afin d’améliorer un problème de santé en particulier.

12) Le Piton des Neiges 

C’est le spot idéal pour admirer le lever du soleil, à 3000m d’altitude, avec la sensation délicieuse d’être seul au monde. Ce moment vous appartient alors à tout jamais… Remarque: cette marche est pour les bons grimpeurs et les habitués de la randonnée.

Vous l’aurez compris, à la Réunion, les surprises sont de mises!

J’espère que je vous ai déjà fait voyager ?

RUN (1)

2 commentaires sur 12 petits bonheurs réunionnais

Type on the field below and hit Enter/Return to search