Catégorie : Lifestyle

Rencontre avec le coach sportif de rêve Manu Dessalces

Cette semaine, Zentonik par à la rencontre de Manuel Dessalces, un coach sportif d’une rare énergie. En effet Manu multiplie les casquettes entre l’entraînement de sportifs de haut niveau, l’organisation…

Cette semaine, Zentonik par à la rencontre de Manuel Dessalces, un coach sportif d’une rare énergie. En effet Manu multiplie les casquettes entre l’entraînement de sportifs de haut niveau, l’organisation de bootcamps, la nutrition et le coaching de particuliers.
1. Quel est ton parcours ?

Passionné de sport depuis toujours et ayant des facilitées en sciences à l’école, je me suis lancé dans un cursus en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives avec tout d’abord une Licence Entraînement Sportif et Performance à Saint-Etienne puis un Master Préparation Physique et Réathlétisation à Montpellier, pour au final obtenir ma maîtrise après 5 années d’études du corps humain, des phénomènes énergétiques et des déterminants de la performance sportive.

En parallèle, dès mes premières années d’études achevées j’ai commencé à travailler en tant que coach sportif à domicile pour une entreprise spécialisée en sport-santé tout d’abord, puis très vite à mon compte afin d’acquérir de l’expérience de terrain en coaching santé et bien-être.
Etant sensible et désireux d’apporter mon aide à autrui j’ai aussi exercé 2-3 ans d’activité de pompier volontaire ce qui m’a permis de maîtriser la plupart des gestes de secours et de prévention aujourd’hui utiles à mon activité.
Enfin, pour satisfaire toujours plus mes clients en recherche de bien-être, j’ai récemment ajouter une corde à mon arc en passant un certificat d’instructeur Pilates professionnel.
Au jour d’aujourd’hui, je suis préparateur physique et fondateur de l’entreprise Perf&fit récemment installée sur Paris, dont la renommée croissante suggère un bel avenir et que vous pouvez retrouver sur perf-and-fit.com.
Sous les couleurs de celle-ci, j’interviens alors en tant que prestataire de services en préparation physique de combattants professionnels de MMA ainsi qu’en coaching sportif entretien et bien-être de particuliers sur Paris, au domicile de mes clients, sur leur lieu de travail, en extérieur ou encore dans une salle d’entraînement qui m’ouvre amicalement ses portes sur Paris.
Si vous aimez mes articles, je vous invite au passage à liker la page Facebook de mon entreprise pour supporter mon activité dans son évolution : https://www.facebook.com/perfandfit
2. Comment présenterais-tu ta spécialité à qqun qui ne la connait pas ou à un enfant ?
« Tu vois bonhomme, mon métier c’est d’un côté de permettre à tes sportifs préférés de rester les meilleurs le plus longtemps possible pour continuer à te faire rêver, et d’un autre côté de permettre à ton papa, ta maman ou des gens comme toi et moi de rester en forme et de se sentir bien dans leur corps et dans leur tête pour pouvoir se libérer l’esprit pour partager des moments avec toi et les gens qu’ils aiment, pourvoir s’ouvrir à l’extérieur et vivre pleinement sans devenir victime de l’ère du stress que le monde connait de nos jours ».
Ou quelque chose comme ça 🙂
3. Quelles sont tes valeurs profondes ?
Je ne l’ai jamais dit à personne, mais je vis selon des principes. Pour certains cela peut paraître bizarre, synonyme de barrières que je me mettrais, mais pour moi cela me permet d’être en accord avec des valeurs qui me semblent importantes :
Avant tout, respecter mon prochain sans jamais porter de jugement ! Valeur : le respect
Ensuite, toujours faire les choses à fond : je n’aime pas les travaux inachevés, et encore moins le travail bâclé ! Lorsque je commence une chose je la finis et je la fais du mieux que je peux… quitte à y passer la nuit (ce qui arrive souvent en ce moment !). Valeur : perfectionnisme.
Enfin, ne jamais tourner le dos à quelqu’un dans le besoin, ce qui se traduit dans mon métier par l’aspect social, le temps accordé aux clients pour répondre aux questions voire simplement discuter, rassurer sur certains points… je ne me sens pas capable de quitter une personne qui semble tirer la sonnette d’alarme et laisser courir le risque qu’un malaise s’installe ou s’amplifie, que ce soit un client, un collègue, un ami ou même un inconnu ! Valeur : L’attention, en privilégiant le contact humain à la gestion administrative de mon temps ou de mon planning etc…
4. Quel est ton/tes objectif(s) dans la vie ?

Au niveau professionnel, j’ai beaucoup (trop?) d’ambition et je vise la renommée dans le milieu du sport de haut niveau, au même titre que Didier Deschamps ou Philippe Lucas dans leurs disciplines respectives, mais en tant que préparateur physique.

Au niveau personnel, mes épreuves passées mon appris que seul compte l’amour de nos proches et le temps partagé avec ceux qu’on aime, donc j’ai pour seul objectif de chérir mon entourage et de me libérer du temps à partager avec eux.

5. Comment comptes-tu l’/les atteindre ?
Avec l’effort ! Tôt ou tard les efforts finissent toujours par être récompensé d’une manière ou d’une autre, et l’on y trouve toujours son compte !
6. Ton idée pour améliorer le monde ?
Au risque de sembler insensible, j’ai mis de côté l’idée d’améliorer le monde. « Le monde » tourne avec ou sans moi, il prend une route qui me convient ou non et je n’y peux rien. Les solutions pour améliorer le monde ne peuvent fonctionner que si des milliards de personnes y mettent la patte… et malheureusement face aux mentalités individualistes de notre siècle je n’y crois plus.
A la place je préconise plutôt à chacun d’améliorer « son monde », c’est à dire sa façon de vivre et de prendre les chose que « LE monde » lui offre ou lui retire, les situations qui se présentent… adopter le bon état d’esprit qui permet de surmonter les obstacles et de profiter des bons moment en sommes.
7. Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik ?
Parce que rien que le titre du magazine résume mon mode de vie ! « Zen » pour l’aspect bien-être conféré par le sport et « tonik » pour l’aspect entretien de la pratique sportive !
Outre ce petit jeu de mots, j’écris évidemment pour des raisons plus profondes : Zentonik est selon moi LA référence française en matière de conseils bien-être et j’éprouve de la fierté à contribuer à la vie du blog. Je partage les valeurs diffusées sur le web et j’y ai rencontré des auteur(e)s formidables, chacun(e)s passionné(e)s par leurs sujets. C’est tout cela qui m’a amené à écrire pour Zentonik, sans oublier le contact immédiatement chaleureux d’Antoine qui m’a tout de suite agréablement accueilli. Chez Zentonik, on se sent comme chez soit et on est bien entouré !
Commentaires fermés sur Rencontre avec le coach sportif de rêve Manu Dessalces

5 conseils pour renforcer votre mental pendant l’effort

Comme toute autre activité sportive, une séance de running ne se limite pas à l’effort physique. Il faut aussi une certaine force mentale pour résister à la douleur et «…

Comme toute autre activité sportive, une séance de running ne se limite pas à l’effort physique. Il faut aussi une certaine force mentale pour résister à la douleur et « tenir » le plus longtemps possible.

1. Acceptez le « no pain, no gain »

Il n’y a évidemment pas de secret pour gérer son effort. Néanmoins il existe une étape importante pour remplir son objectif : celle d’accepter qu’il faut souffrir. No pain, no gain comme disent les anglo-saxon. Forcément, et même si les jambes semblent avancer toutes seules, vous subirez des moments de moins bien pendant votre sortie running. Se préparer au passage à vide va déjà vous permettre de mieux supporter.

2. Identifiez vos limites

Il est également primordial de connaitre ses limites. Elancez-vous en connaissant votre corps. C’est-à-dire que vous devez être capable de rester longtemps au seuil sans basculer dans le rouge. Pour cela, vous devez (re)connaitre les signes induisant le possible début de défaillance et ajuster votre effort en fonction. En connaissant vos capacités, vous serez en mesure d’expliquer de manière rationnelle vos performances et cela vous permettra de bien les appréhender mentalement.

3. Fixez-vous différents objectifs

Souvent, certaines situations amènent une baisse de moral. Inéluctablement, beaucoup d’entre vous vont commencer à se dire que « ça devient difficile » à leur apparition. C’est à vous de faire preuve de mental pour ne pas vous laisser à l’abandon. Sauf si le corps ne suit plus, évidemment…
Pour rester au seuil, ne pensez pas au temps ou à la distance qu’il vous reste. Fixez-vous des objectifs proches dans le temps ou le parcours. Ils seront en effet beaucoup plus simples à accepter et à tenir que de visualiser l’ensemble. Choisissez un point de repère, identifiez-le et transformez-le en but. Un arbre, un panneau de signalisation, un virage… Tout est possible. L’objectif est de s’accrocher jusqu’à ce point précis avant de se focaliser sur le prochain. Vous progresserez ainsi par paliers jusqu’à la fin.

4. Prenez du recul sur vos sensations

Pour les efforts longs, vous pouvez également vous mettre au check-in. Le principe est de faire un bilan de votre corps, un état des lieux pendant votre course. Mentalement, passez au crible toutes les parties de votre organisme. C’est le moment où vous constatez que vous vous tenez mal ou que vous contractez trop certaines parties de votre corps.

5. Parlez-vous ! Positivez !

Positivez. Votre monologue intérieur ne doit pas être négatif et destructeur pour votre effort. Tout adepte de la course à pied, comme tout sportif en général, a des pensées négatives qui lui parviennent en cours d’effort. Et ce que l’esprit pense, le corps le ressent. Prenez conscience de ces pensées négatives et changez-les par des pensées positives : « Je peux », « Je suis », « Je vais », etc. Si vous n’y arrivez pas vous pouvez toujours essayer de distraire l’esprit en le concentrant sur autre chose que votre effort. D’où la musique dans les oreilles de certains…
Comme tout sportif vous le dira, les jambes sans la tête ne sont rien. Le mental est sûrement plus dur à travailler que le physique. Alors, accrochez-vous !

Partagez cet article !

Commentaires fermés sur 5 conseils pour renforcer votre mental pendant l’effort

7 recommandations pour une salle à manger Feng Shui

Tout d’abord servez-vous de cette pièce, surtout si elle est séparée du salon et de la cuisine! C’est simple mais malheureusement, elle se retrouve de plus en plus délaissée ou…

Tout d’abord servez-vous de cette pièce, surtout si elle est séparée du salon et de la cuisine! C’est simple mais malheureusement, elle se retrouve de plus en plus délaissée ou bien, elle est seulement honorée lors de grandes occasions. C’est en fait l’endroit par excellence de la convivialité familiale ; faites-la donc vivre et n’en faites pas une pièce fourre-tout. Notez que les animaux ne sont pas les bienvenus dans cette pièce, qu’ils soient réels ou picturaux car symboliquement, ils peuvent voler et manger votre nourriture.

1. Tableaux et miroirs
Accrochez des images de nourriture, des tableaux avec des fruits, par exemple. Si ces représentations sont reflétées dans un miroir, cela amplifie le flot énergétique et renforce le sentiment d’Abondance.

2. Mobilier central
Choisissez une table ronde ou ovale pour stimuler le Chi (circulation d’Energie). Il vaut mieux effectivement éviter les tables carrées et rectangulaires car les coins de table représentent des flèches empoisonnées (Shar Shi en chinois). La table occupe une position centrale dans la pièce ; les chaises sont confortables et en nombre pair. Le mobilier offre une configuration aérée : on doit pas s’y sentir à l’étroit.

3. Décoration de la table
Mettez une nappe pour dresser le couvert. Vos verres et assiettes ne doivent pas être ébréchés. Offrez de la nourriture saine pendant les repas, évidemment. Décorez le centre de la table avec un bouquet de fleurs ou une corbeille de fruits.

4. Pas d’interférences
Evitez les appareils électroniques (télé, chaine hifi, tablettes, portables…), afin de favoriser la communication humaine.

5. Luminaires
Préférez des lumières au plafond que vous pourrez moduler pour une ambiance tamisée et intime. Utilisez également quelques bougies (ne pas les laisser sans surveillance).

6. Murs
Optez pour les couleurs douces et des murs non surchargés en motifs.

7. Pas d’ancien
Evitez les vieux objets et les portraits d’ancêtres décédés, afin de ne pas plomber l’atmosphère avec d’anciennes énergies.

Besoin de changements dans votre salle à manger?

Commentaires fermés sur 7 recommandations pour une salle à manger Feng Shui

Une super naturopathe à Montpellier ! Rencontre…

Cette semaine, j’ai le plaisir de vous présenter Charlotte Régnier-Vigouroux, une naturopathe pétillante et souriante passionnée par son métier. Je vous dévoile ses coordonnées à la fin de l’article. 1….

Cette semaine, j’ai le plaisir de vous présenter Charlotte Régnier-Vigouroux, une naturopathe pétillante et souriante passionnée par son métier. Je vous dévoile ses coordonnées à la fin de l’article.

1. Quel est ton parcours?

Avant de me former à la naturopathie au CENATHO à Paris, j’exerçais le métier d’attachée de presse dans le design et la décoration d’intérieur. J’ai travaillé dans diverses agences et j’ai fini par faire un burn out. Cette épreuve difficile m’a néanmoins permis d’entrer en contact avec la naturopathie pour la première fois. Ce fut une révélation, et une aide précieuse. J’ai pu me reconnecter à mon corps et ses besoins, et retrouver de l’énergie physique et psychique de manière entièrement naturelle. J’ai décidé d’en faire mon métier pour aider les autres, comme l’on m’avait aidé moi, et pour communiquer sur cette discipline merveilleuse qui rend heureux et en forme !

2. Comment présenterais tu ta spécialité à qqun qui ne la connait pas ou à un enfant ?

Le naturopathe utilise un ensemble de techniques traditionnelles afin d’aider une personne à préserver et optimiser sa santé globale. Il aide l’organisme à s’auto-régénérer avec des moyens naturels et individualisés. Ces techniques vont du réglage alimentaire aux exercices physiques, en passant par la réflexologie, les massages, la phyto-aromatologie, l’hygiène respiratoire etc… La naturopathie est une discipline holistique, c’est à dire qu’elle considère l’être humain dans son ensemble, sa globalité.

3. Quelles sont tes valeurs profondes ?

La bienveillance, la tolérance, l’espoir !

4. Quel est ton/tes objectif(s) dans la vie ?

Vivre en parfaite harmonie avec mes valeurs profondes.Transmettre une énergie positive et lumineuse, et agir avec le maximum de respect pour les autres, mais aussi pour la nature. Ce serait le top !

5. Comment comptes-tu l’ / les atteindre ?

J’apprends à me connaitre toujours plus, et aussi à me protéger, à gérer mes émotions, et écouter mon intuition, grâce notamment à la méditation et aux différentes techniques de la naturopathie. Je fais chaque année le bilan sur mes actions et mes objectifs, et j’évite de me mettre inutilement la barre trop haute.

6. Ton idée pour améliorer le monde?

Que la naturopathie soit enfin reconnue en France et partout dans le monde ! Et puis il faudrait commencer dès le plus jeune âge, en intégrant dans les cursus scolaires des cours de jardinage, de méditation, et de gestion des émotions par exemple. Et permettre à chacun de prendre le temps de trouver sa voie, sa vocation, sans pression. Pousser les jeunes à voyager, à expérimenter !

7. Pourquoi écris-tu pour le magazine web Zentonik?

Pour partager davantage sur la naturopathie au sein d’un web magazine positif et accessible.

Contactez Charlotte dès aujourd’hui au 06 74 08 48 95

2 commentaires sur Une super naturopathe à Montpellier ! Rencontre…

25 exercices pour travailler vos abdominaux

Je m’excuse par avance pour l’absence de photos illustrant les exercices. Si votre moteur de recherche ne vous éclaire pas, n’hésitez pas à me joindre pour vos questions et je…

Je m’excuse par avance pour l’absence de photos illustrant les exercices. Si votre moteur de recherche ne vous éclaire pas, n’hésitez pas à me joindre pour vos questions et je vous détaillerai les exercices avec grand plaisir !

Stabilisation du tronc

1. Le célèbre gainage « planche » et sa variante, le gainage latéral.
Peu efficaces et très généralistes…

2. Un peu plus efficace, le gainage « barque » (équilibre fessier plus ouvert).

3. Gainage « superman » et gainage des lombaires à la machine.
Efficaces mais toutefois limités – comme les exercices précédents – par le fait qu’ils s’exécutent au sol, assis ou allongé dans des plans et positions qui ne correspondent pas à votre pratique sportive, ni même à des situations de la vie courante durant laquelle notre ceinture abdominale est nécessaire pour tenir la station debout.

4. Postures issues de la gymnastique
Formes de gainage très efficace !

Si en plus les positions adoptées s’approchent de celles de votre sport, le transfert sera optimisé.

5. Gainages verticaux
Ces formes de gainage sont très intéressantes car elles combinent efficacité et verticalité, c’est-à-dire qu’elles consistent en des exercices à réaliser debout pour la plupart, position qui correspond à la réalité du geste sportif et de l’activité quotidienne.

Parmi ces formes de gainage, on retrouve souvent l’utilisation d’élastiques de résistance, Bosu ou autre matériel visant à créer de l’instabilité contre laquelle il faudra résister pour maintenir une position verticale du corps ou du buste.

Par exemple :

· Avec une barre d’haltérophilie, se tenir debout et lever la barre au-dessus de sa tête en la saisissant avec une main au milieu et la seconde sur le bord.
Le poids de la barre tendra à courber votre corps sur le côté mais le gainage de votre chaîne latérale permettra d’y résister.

La chaîne antérieure et la chaîne postérieure peuvent être travaillées de la même façon en tenant la barre dans l’autre sens.

Pour plus de difficulté, vous pouvez vous tenir sur un seul appui.

· A genoux sur le sol ou sur un Bosu, saisir une barre liée à des élastiques de résistance sous tension qui vont tendre à vous attirer vers le point fixe où ils sont attachés. Votre gainage vous permettra de rester en position droite.

Selon l’orientation adoptée, vous travaillerez alors différentes partie de votre sangle abdominale.

Pour ces exercices, vous pouvez aussi demander l’aide d’un partenaire qui va vous pousser ou vous tirer légèrement pour créer une force déstabilisante et remplacer l’action exercée par les élastiques.
Par ailleurs, l’usage d’un TRX apparait aussi comme une solution convenable à l’exercice du gainage dans un plan vertical.

6. Gainages dynamiques

Qui dit gainage dit maintien statique, oui. Mais si le tronc doit rester immobile, le reste du corps peut cependant être en mouvement et cette technique s’avère très efficace et là encore spécifique aux situations que vous rencontrerez, car vous ne devrez jamais rester simplement gainé et attendre que le temps passe !

Pour cette forme d’exercice, il suffit de reprendre les exercices précédents de gainage vertical et d’y ajouter des mouvements qui vont augmenter la déstabilisation d’une part et vont permettre de solliciter votre sangle sous de multiples angulations d’autres part !

Par exemple :

· Descente en flexion d’arraché depuis la position initiale du premier exercice.

· Redressement sans courber le dos depuis la position initiale du second exercice.

· Marcher avec une charge lourde dans les mains ou sur les épaules (ou les deux) est un moyen très efficace de travailler son gainage dans le plan vertical et en dynamique !

Soyez créatifs !

Pour vous aider : https://www.youtube.com/watch?v=nVoJHJzJP98

Mouvements de rotation

1. Le crunch oblique, très généraliste…

2. La rotation de buste assis, peu efficace mais peut représenter un bon échauffement des obliques.

3. La rotation en équilibre fessier avec médecine ball, plus intéressante car elle permet un travail efficace grâce à l’instabilité due à l’équilibre à maintenir additionnée à la charge légère mais conséquente du médecine ball.

4. La rotation en équilibre costal, efficace là encore grâce à l’association entre le maintien d’un équilibre et le mouvement de rotation. La jambe d’appui peut être fléchie pour plus de simplicité, ou tendue pour plus de complexité.

5. La bascule de jambes en rotation, efficace du fait du poids important des jambes à retenir dans leur chute.

6. La rotation debout ou à genoux avec élastique et sa variante avec Kettlebell ou barre d’haltérophilie, très efficaces et apportant un transfert certain à la pratique de votre activité grâce à la position verticale !

Mouvements de flexion latérale

1. Flexion latérale du buste avec leste, un grand classique

2. Toucher de talons au sol.
Demande beaucoup de répétitions pour être efficace et présente peu de transfert à l’activité sportive ou la vie quotidienne, c’est un peu le « crunch » des obliques en flexion…

3. Flexions de buste ou de hanche au sol.

Si cet exercice cible bien les obliques du fait qu’il empêche la compensation avec d’autres groupes musculaires, il présente cependant un faible transfert à l’activité ensuite (peu spécifique).

4. Ramené de genou en position de gainage.
Très intéressant car combine les effets bénéfiques du gainage et du mouvement de flexion latérale.

5. Abaissement des hanches TRX.
Pour le travail de flexion latérale, le TRX est un excellent outil permettant de travailler à la fois le gainage du corps entier et le mouvement des obliques tout en respectant un plan vertical (debout).

Mouvements de flexion frontale

1. Les fameux cunchs…
A utiliser pour « combler » (lors de récupérations actives par exemple) mais à oublier pour un travail sérieux des abdominaux : trop peu de résultats et trop peu de transfert par rapport au nombre de séries à réaliser.

2. Elévations du bassin ou « reverse crunchs »
Un peu plus efficaces du fait que les jambes sont plus lourdes que le tronc donc la charge soulevée est plus importante, mais toujours peu de transfert.

3. Levés de jambes suspendu
Cet exercice s’avère très efficace car il faut lutter contre la gravité pour soulever une masse lourde (nos jambes) tout en restant gainé pour tenir la position suspendu.
Les jambes peuvent être fléchies ou gardées tendues pour plus de difficulté.

4. Crunchs TRX, carpé TRX et grimpeurs TRX (dans l’ordre des photos).
Efficaces comme souvent avec le TRX.

5. Dragonflag, les abdos à la rocky !
Très efficace mais aussi très difficile. Alliance des bénéfices du gainage et de la contraction en flexion frontale.

Mouvements de flexion dorsale et lombaire

1. Extension à la machine, semblable au gainage vu précédemment mais en dynamique cette fois-ci.
Possibilité de saisir un poids plaqué contre sa poitrine pour augmenter la charge.
Veiller à garder la nuque dans l’alignement de la colonne (pas d’hyper extension, ça ne vous amènera pas plus haut !).

2. Extension au gym-ball.

Le ballon apporte de l’instabilité qui est intéressante car vous oblige à rester gainé tout au long du mouvement et potentialise les bénéfices de l’exercice.

3. Pont au sol ou sur ballon.

A l’origine cet exercice est un exercice ciblant les fessiers mais les lombaires sont aussi sollicitées.
Peu représenter un bon début pour les personnes faibles des muscles lombaires car la tension est répartie dans toute la chaine postérieure.

Espérant que ces trois articles auront su vous éclairer et répondre à vos interrogations.

Commentaires fermés sur 25 exercices pour travailler vos abdominaux

5 conseils pour créer votre jardin feng shui

Le jardin est l’extension de la maison. Feng Shui en chinois signifie « le vent et l’eau ». L’extérieur n’est donc pas à négliger ! Pour débuter en feng shui, on peut s’en…

Le jardin est l’extension de la maison. Feng Shui en chinois signifie « le vent et l’eau ». L’extérieur n’est donc pas à négliger !
Pour débuter en feng shui, on peut s’en référer aux préconisations de l’Ecole de la Forme ; il s’agit de prendre conscience des symboliques (ce que je propose ici). Puis pour approfondir, on peut fonctionner selon l’Ecole de la Boussole, se basant sur des calculs de directions et la date de naissance, par exemple, afin de définir les énergies de la personne avec précision.
C’est l’été donc profitez-en pour améliorer l’Energie qui circule dans votre jardin en incluant les 5 Eléments, équilibrant ainsi le Yin (froid,passivité) et le Yang (feu,activité):

Bois (arbustes, arbres, bancs…)

Feu (lampions, lampes solaires, torches…)

Terre (sol, pierres…)

Métal (tuteurs à tomates, carillons…)

Eau (bassins, fontaines, piscines…)

 

Suivez ma carte Bagua, qui est transposable pour la maison et le bureau au travail. Ceci est le principe : si on imagine l’endroit découpé en 9 carrés, chaque case représente alors un secteur de la vie en particulier, avec sa couleur. Chaque catégorie correspond également à un des 5 éléments. Je vous propose dans la carte Bagua un exemple de décoration pour chaque partie en fonction de l’élément, du domaine et de la couleur (voir image).

Bagua JARDIN

Voici quelques conseils pour un jardin délicieusement Feng Shui :

–    L’énergie doit circuler harmonieusement: évitez alors les eaux stagnantes et optez pour les courbes en ce qui concerne les chemins/accès.

–   L’Eau est l’élément symbolique de l’Abondance : piscine, rivière, étang, bassin, fontaine…Vérifiez bien que l’eau reste fraiche et propre. Dans les bassins, mettez des poissons. Les carpes Koi et poissons rouges sont particulièrement choisis pour l’Abondance, comme l’indique le mot chinois Yu signifiant à la fois poisson et prospérité.

–    Favorisez les objets relaxants et zen.

–    Vos plantes, fleurs et arbres sont régulièrement entretenus ; ramassez les feuilles et branches mortes.

–    S’il y a un portail, les battants doivent être dirigés à l’intérieur du jardin et non pas vers l’extérieur.

 

Pour aller plus loin concernant le Feng Shui, je vous conseille l’ouvrage suivant :

Encyclopédie Illustrée du Feng Shui de Lillian Too (auteur incontournable)

Commentaires fermés sur 5 conseils pour créer votre jardin feng shui

Layering beauté : la lotion

Bonjour à toutes et à tous, je vous présente aujourd’hui la troisième étape du layering après le démaquillage et le nettoyage : la lotion. A quoi sert-elle ? Cette étape…

Bonjour à toutes et à tous, je vous présente aujourd’hui la troisième étape du layering après le démaquillage et le nettoyage : la lotion.

A quoi sert-elle ? Cette étape se fait matin et soir, elle consiste à retirer la fine couche de calcaire qui se dépose sur votre peau après le rinçage à l’eau du robinet de votre produit de nettoyage sans savon. En effet, l’eau du robinet étant relativement calcaire, vous risquez de sentir votre peau se dessécher. La lotion permet de nettoyer votre visage de la fine couche de calcaire invisible à l’œil nu mais pourtant bien présente. Vous la ressentez par un tiraillement de la peau.

Matin et soir, appliquez la lotion avec un coton ou mieux (plus écologique) à l’aide d’un petit vaporisateur.
Une eau florale ou un hydrolat (distillation d’une plante par vapeur d’eau) sont les produits les plus simples et naturels pour cette étape. Vous pouvez le choisir selon les besoins de votre peau ou pour sa senteur.
Autre choix économique, vous pouvez tout simplement vaporiser un peu d’eau minérale !

Je vous propose quelques exemples d’eaux florales ou d’hydrolats ainsi que leurs propriétés :
– Bleuet (facilement trouvable en grande surface) : décongestionnant, calmant, rafraichissant, antiseptique
– Camomille : anti-inflammatoire, cicatrisant, éclaircissant
– Ciste : resserre les pores, cicatrisant, stimule la micro-circulation, anti-âge
– Fleur d’oranger : régénérant, apaisant, rafraichissant, parfume agréablement
– Rose (facilement trouvable en grande surface) : tonifiant, anti-rides, rafraichissant, parfum très floral
– Tea Trea : anti-bactérien, tonifiant, anti-acné

Vous pouvez choisir votre eau florale ou hydrolat en fonction de votre type de peau, et vous pouvez également faire des mélanges. Afin d’éviter tout risque d’allergies, je vous recommande dans un premier temps de ne tester qu’une eau florale ou hydrolat à la fois. Vous pourrez ensuite faire des mélanges avec ce que vous aurez déjà testé.

A bientôt pour la suite de ce rituel de beauté !

Précautions
– Avant de démarrer, lavez et désinfectez votre plan de travail, vos ustensiles et vos éventuels flacons. Sans oublier vos mains !
– Si votre peau est irritée, n’utilisez pas de produits (même naturels) autres que ceux prescrits par votre médecin.
– Afin d’éviter tout risque d’allergie, faites un test cutané sur le pli du coude. Appliquez-y une petite quantité, si au bout de 48h vous n’avez pas fait de réaction, vous pouvez utiliser le produit sans crainte.

Commentaires fermés sur Layering beauté : la lotion

5 mouvements pour votre séance d’abdominaux

La sangle abdominale est constituée de muscles ayant une capacité de récupération élevée. Il est donc possible de l’entraîner très fréquemment ! Concernant la marche à suivre, il est nécessaire de…

La sangle abdominale est constituée de muscles ayant une capacité de récupération élevée. Il est donc possible de l’entraîner très fréquemment ! Concernant la marche à suivre, il est nécessaire de passer en revue chaque mode d’action de celle-ci et de tous les travailler sans en oublier un seul afin de développer une sangle abdominale unie, forte, puissante et qui protège le corps de façon efficace.
Voici la liste des 5 angles à travailler :

1. Stabilisation du tronc

Il s’agit ici des différents exercices de gainage et plus globalement des sollicitations isométriques, c’est-à-dire en contraction statique.

Si vous avez pensé au gainage « planche sur les coudes », vous êtes dans le vrai mais il existe des dizaines de méthodes plus efficaces, innovantes et adaptables à votre pratique pour travailler la stabilité du tronc tout en renforçant vos lombaires !
Vous les trouverez dans notre prochain et dernier article sur le sujet.

2. Mouvements de rotation

La rotation du tronc engendrée par les muscles de la sangle abdominale est prédominante dans les sports de combats et de lancers où elle est une composante des mouvements principaux, ainsi que dans les sports collectifs où elle est nécessaire à la prise d’information en mouvement.

Elle se travaille spécifiquement avec ou sans charges additionnelles, élastiques, instabilités…

3. Mouvements de flexion latérale

La flexion latérale est le mouvement rapprochant la clavicule du bassin. Concrètement, c’est ce que vous faites lorsque vous vous penchez sur le côté tout simplement !

Là encore, il existe de nombreux exercices pour la renforcer.

4. Mouvement de flexion frontale

La flexion frontale est de loin le mouvement le plus connu dans le développement des abdominaux, notamment via les célèbres « abdos crunchs ».

Pourtant, cet angle de travail est l’un des moins sollicités en sport, hormis en aviron et en gymnastique où il est un facteur majeur de la performance.
Pour les autres sports, oubliez les crunchs et reportez-vous plutôt à notre prochain article.

5. Mouvement de flexion dorsale et lombaire

Il s’agit du mouvement inverse du précédent, celui permettant de rapprocher vos omoplates de vos fessiers par flexion des lombaires.

Ce mouvement est rarement un facteur direct de performance – à l’exception de la natation lors des nages papillon et brasse par exemple – mais il est garant de performances de façon indirecte en vous assurant une meilleure posture (moins de déséquilibre), une meilleure stabilité et une carrière plus longue grâce aux vertus protectrices conférées par des muscles lombaires forts et résistants.
Quand on voit le nombre de gens souffrant de problèmes de dos, on ne peut que dire oui au renforcement de cette zone fragile !

A présent que vous connaissez ces 5 axes, reste à éclaircir les modalités de travail de la ceinture abdominale.

Si vous vous référez aux grandes lignes de la musculation, vous conclurez que pour travailler vos abdominaux en volume il faudra faire des séries de 8-12 répétitions maximales, que pour travailler la tonification de ceux-ci il faudra 15-20 répétitions maximales et que pour un objectif d’amincissement/drainage abdominale il vous faudra faire des séries de 20 répétitions et plus…

ET BIEN NON !

Si ce schéma s’applique et sied parfaitement à de nombreux muscles du corps humain, les abdominaux représentent un cas particuliers pour lequel il faut revoir les quotas à la hausse !

Petite explication :
Le changement physique intervient suite à un stress de la zone ciblée lorsqu’elle atteint un état de fatigue tel qu’elle ne peut plus produire l’effort que vous lui demandez. Le corps garde alors cette « frustration » en mémoire et y remédie lors de la récupération post-séance en créant des fibres plus fortes, plus volumineuses ou plus résistantes selon l’entraînement suivi.
Comme nous l’avons dit précédemment, la sangle abdominale est composée de muscles qui récupèrent vite, autrement dit qui fatiguent difficilement. Il est donc nécessaire d’augmenter le nombre de répétitions et/ou diminuer le temps de repos entre les séries en comparaison à la trame habituelle pour obtenir des résultats similaires.

Ceci étant dit, voici le schéma théorique à suivre pour construire votre séance d’abdominaux :

Tableau directif abdominaux Perf&fit (2)

 

 

 

 

 

Tableau 1 : Schéma théorique général de construction d’une séance d’abdominaux en fonction de l’objectif ciblé

1 Répétitions Maximales : c’est le maximum de répétitions que vous pouvez effectuer avant d’être contraint de prendre un temps de repos pour pouvoir réitérer. Si vous parvenez à en faire plus, augmenter la charge pour trouver celle qui correspondra au bon nombre de RM, ou bien diminuer la récupération pour commencer vos séries avec un fond de fatigue qui limitera votre nombre de répétitions.
2 Pour l’aide à l’affinement, associez une activité aérobie (marche, course, vélo, natation…) et une bonne hygiène alimentaire.

Si l’hypertrophie a été présentée dans ce tableau, elle est cependant rarement recherchée au niveau abdominale car elle revient à « gonfler » les abdominaux en engendrant une prise de masse musculaire locale.
Souvent, vous serez dans un objectif de tonification (dessiner et renforcer les « tablettes ») ou d’affinement (aide à la perte locale de masse grasse et précision du contour des « tablettes »).
Le procédé présenté devra alors être adopté pour chaque exercice choisit pour votre séance en essayant de choisir des exercices travaillant à chaque fois un angle différents parmi les 5 axes de travail vu précédemment.
A vous de choisir les exercices qui vous plaisent dans notre article qui fera suite sur ce site !

Enfin, notez que ce tableau reste théorique et devra être adapté à vos spécificités (niveau d’endurance musculaire, cardio-respiratoire, fréquence d’entraînement…) ainsi qu’à votre temps et au matériel disponible afin de trouver la formule qui vous sied : faites confiance à vos sensations !

PS : Vous remarquerez qu’effectivement, le schéma à suivre qui vous est présenté ici pour une séance d’abdominaux est très proche du schéma classique pour les autres muscles du corps que vous pouvez retrouver dans l’article « Guide du sportif autodidacte » publié le 19 Juin 2015 sur Zentonik, la seule différence étant le nombre de répétition plus important.

Commentaires fermés sur 5 mouvements pour votre séance d’abdominaux

Une algue fantastique qui vous protège du soleil !

Tout le monde le sait enfin aujourd’hui : les crèmes solaires bloquent tous les UV – y compris les UVB indispensables à notre santé, ce en plus des substances chimiques…

Tout le monde le sait enfin aujourd’hui : les crèmes solaires bloquent tous les UV – y compris les UVB indispensables à notre santé, ce en plus des substances chimiques nocives nous polluant via le derme et se rependant dans la nature ensuite!

Il faut le savoir: les RAYONS ULTRA VIOLETS (UV) SONT INDISSOCIABLES DU SOLEIL ET DE SES BIENFAITS; ils se composent en fait des UVA- qui abîment la peau et les yeux -ainsi que des UVB – bénéfiques quant à eux puisqu’ils permettent à la peau de synthétiser de la vitamine D3.

Certaines algues exposées en permanence au rayonnement UV ont developpé une stratégie naturelle dont nous pouvons nous inspirer; elles synthétisent naturellement leur écran solaire : l’astaxanthine.

Cette dernière sert en effet à protéger les micro-algues lorsqu’elles sont soumises à un stress destructeur lié à la dégradation de leur habitat : eau insuffisante, rayonnement excessif du soleil, température inadéquate…; leur production d’astaxanthine agit alors comme un bouclier pour les protéger.

L’astaxanthine est donc le pigment rouge trouvé dans la micro algue Haematococcus Pluvialis, tellement efficace pour absorber le rayonnement solaire, la lumière ultraviolette: les études montrent que l’astaxanthine s’incorpore parfaitement dans et à travers la membrane des cellules, où elle agit comme un inhibiteur puissant de l’oxydation des lipides; on voit donc bien l’intérêt (pour la peau, les yeux, le cœur, le cerveau, les muscles, le vieillissement…) qui en découle !

Lorsque cette micro algue est consommée par les crevettes et crustacés, le pigment donne donc sa teinte rougeâtre à leur carapace ; idem au fur et à mesure du ‘chemin’ de l’astaxanthine dans la chaîne alimentaire, créant les couleurs rouges et roses que nous voyons dans le krill, les poissons comme le saumon, ou encore qui colorent les flamants roses.

Puisque l’astaxanthine est l’un des plus puissants antioxydants (100 fois plus puissante que la vitamine E par exemple), il est donc simple et tellement plus logique, sain, durable et éthique de se protéger en se procurant l’astaxanthine à sa source végétale, via l’Haematococcus Pluvialis!

Il faut bien entendu vous assurer que l’astaxanthine que vous ingérerez soit bien naturelle (car désormais il en existe de synthèse), provenant d’Haematococcus Pluvialis de culture durable en eau de qualité contrôlée, qu’elle soit dans son TOTUM naturel (et non pas extraite au solvant), et idéalement associée à des lipides de type ‘phospholipides’ puisqu’il a été démontré que son absorption était ainsi améliorée de près de 12 fois, par rapport à une formule sans phospholipides.

L’astaxanthine permettra donc de participer à la protection de votre peau contre l’oxydation produite par les UVA , tout autant que celle de vos yeux très exposés aux UV; elle vous permet ainsi de profiter des bienfaits qu’offrent les UVB.

Alors régalez vous de soleil, en protégeant vos cellules de l’intérieur!
(Attention tout de même à ne pas exagérer le temps d’exposition de tout votre corps !)

Commentaires fermés sur Une algue fantastique qui vous protège du soleil !

3 bonnes raisons de renforcer vos abdominaux

Lorsque l’on évoque l’intention de travailler ses abdominaux, on entend immanquablement parler des crunchs et des relevés de jambes tendues … Ces exercices pourtant les plus connus sont les moins efficaces…

Lorsque l’on évoque l’intention de travailler ses abdominaux, on entend immanquablement parler des crunchs et des relevés de jambes tendues … Ces exercices pourtant les plus connus sont les moins efficaces !

Par ailleurs, ils ciblent le muscle grand droit de l’abdomen uniquement, or votre ceinture abdomino-lombaire se compose de plusieurs muscles agissant dans différents plans et provoquant différents mouvements.
« Travailler ses abdominaux » doit donc induire le renforcement de la sangle abdominale dans son ensemble, d’une part afin de prévenir les blessures dues à des déséquilibres provoqués par une partie antérieure trop forte en comparaison à une partie postérieure trop faible et d’autre part parce-que le travail de votre abdomen sera potentialisé par le renforcement concomitant de vos lombaires et obliques. La sangle abdominale joue un rôle majeur dans votre activité physique et même dans votre vie de tous les jours !

1. Maintien du tronc

Sans même nous en rendre compte, nous utilisons constamment nos abdominaux dès lors que nous nous tenons debout et pour chaque action motrice que nous réalisons : la sangle abdominale assure le maintien du tronc en position droite ainsi que le transfert des forces entre les membres inférieurs et supérieurs.

Autrement dit, la sangle abdominale est ce qui permet au corps de rester uni, coordonné et fort et est sollicitée de votre lever du lit le matin jusqu’à votre coucher le soir !

2. Protection

De plus, elle joue un rôle de protection considérable puisqu’elle est l’enveloppe des nombreux organes et viscères au niveau antérieur et la gaine de protection de votre colonne vertébrale et de votre moelle épinière au niveau postérieur !

3. Transfert des forces et économiseur d’énergie

Enfin, lors de vos efforts physiques elle contribue à la performance en permettant le transfert des forces, comme dans la vie de tous les jours mais en plus grandes proportions, et l’économie d’énergie :

Rôle de transfert des forces : Lors du soulevé d’une charge en musculation par exemple, la force partant de vos membres inférieurs sera transférée aux membres supérieurs grâce au gainage de votre sangle abdominale et viendra s’ajouter à la force produite par vos bras pour générer des tensions supérieures.

Rôle d’économiseur d’énergie : Lors d’une sortie en courses à pied, elle permet une économie d’énergie en diffusant la force créée par vos jambes pour vous déplacer à tout votre corps sans résistance : plus vous êtes gainés, plus l’énergie circule facilement et votre corps vous parait léger mais à l’inverse si vous n’êtes pas fort solide au niveau abdomino-lombaire, les forces créées par vos jambes pour déplacer votre corps se dissipent en partie au niveau du bassin et il vous faudra dépenser plus d’énergie pour créer la même quantité de mouvement, puisqu’il y a des pertes !

Commentaires fermés sur 3 bonnes raisons de renforcer vos abdominaux

Type on the field below and hit Enter/Return to search