Catégorie : Méditer

Quelle forme de Yoga est faite pour vous ?

Un jour, par ouï dire, une idée suite à des lectures, une petite affiche dans un magasin, une envie de calmer le stress de la vie moderne, on se rend…

Un jour, par ouï dire, une idée suite à des lectures, une petite affiche dans un magasin, une envie de calmer le stress de la vie moderne, on se rend à son premier cours de Yoga. Un peu par hasard, pour voir…

Les premières séances, on essaye de suivre les directives du professeur pour exécuter au mieux les différentes postures. Muscles et articulations sont sollicités et à ce premier stade, c’est uniquement le corps physique qui travaille. Après un certain nombre de cours, on progresse en souplesse, en équilibre, on « apprend » son corps. Puis plus tard, la prise de conscience de la respiration nous donne une nouvelle force, la relaxation nous fait aborder la méditation, et le mental progresse, notre être, corps et esprit, progresse vers quelque chose… de mieux. A chacun de le découvrir !

Mais lors de l’inscription au premier cours, l’élève remarquera toujours une particule mystérieuse devant le mot Yoga dans l’intitulé du cours : Hatha, Kundalini, Vinyasa etc. Il s’agit souvent de mots Sanskrit, la langue ancienne et sacrée de l’Inde, qui peuvent être traduits de multiples manières sans apporter de grandes explications. Nous voilà parfois en chemin pour de longues années dans une discipline particulière du Yoga. Et oui, il y en a de multiples, et a t-on choisi ce qui nous correspond le mieux ? Pas forcément puisque l’on ne connaissait pas toutes ces variantes.

Pour mieux vous y retrouver, voici un résumé simple et compréhensible par tout le monde des formes les plus courantes de Yoga. Et vraiment j’invite celles et ceux qui veulent se lancer, et même les fidèles adeptes du Yoga, à essayer d’autres cours pour tester différentes formes de Yoga, mais aussi différents professeurs, et trouver ainsi le cours qui vous correspond le mieux.

Hatha Yoga

Sans doute le plus traditionnel car codifié en Inde il y a plus de mille ans, les postures d’étirement, de torsion et d’équilibre, plus ou moins difficiles, sont exécutées avec des rétentions poumons pleins ou vides. Une pause de relâchement est marquée entre chaque posture. Certaines postures peuvent aussi être maintenues plus longtemps avec une respiration normale. Ces cours sont complétés par des exercices de contrôle du souffle et par une relaxation, préparation à la méditation.

Yoga Iyengar

Du nom de son concepteur indien, ce yoga exigeant dans le placement des postures utilise des accessoires: briques, sangles et coussins, pour parfaire les positionnements. Les postures sont tenues longtemps.

Kundalini Yoga

Yoga qui donne une part importante aux mantras (sons répétés) et aux chants ainsi qu’à la méditation. Les postures sont dynamiques et statiques avec des techniques de respiration. Il est important de trouver un professeur sérieux car ce type de Yoga parfois lié au tantrisme à un côté ésotérique et peut parfois prendre des formes sectaires. C’est mon avis partial, mais il faut essayer.

Vinyasa Yoga

Les postures sont enchaînées harmonieusement avec une attention sur la respiration. Assez physique car dynamique ce Yoga parcours de nombreuses postures sans pauses, en suivant les inspirations et expirations. Exigeant pour un débutant.

Ashtanga Yoga

Yoga dynamique un peu comme le Vinyasa Yoga où la respiration va permettre naturellement de chauffer le corps et d’éliminer les toxines. On passe d’une posture à l’autre d’une manière fluide, parfois avec des petits sauts et on reste dans certaines postures en faisant la respiration « ujjai ». C’est-à-dire une respiration par le nez, rendue sonore par une petite contraction du fond de la gorge qui provoque un échauffement du corps. Exigeant et physique.

Yin Yoga

Inspiré de la philosophie taoïste, le Yin Yoga est une pratique de Yoga qui cherche à répondre au Yang de la vie moderne hyperactive pour retrouver un certain équilibre. Les poses sont tenues immobiles plusieurs minutes et les muscles doivent être relâchés. Les postures sont principalement des postures assises et allongées.

Bikram Yoga

Yoga pratiqué dans une pièce chauffée à 40° et humide. L’enchaînement des postures est souvent le même avec des exercices de respiration. C’est sans doute la discipline la plus physique. La chaleur rendant le corps plus souple il faut rester attentif à ne pas se blesser en allant trop loin. Réservé aux personnes plutôt jeunes et en très bonne forme physique (coeurs fragiles s’abstenir).

Toutes ces formes de Yoga nécessitent une persévérance et une pratique régulière pour en découvrir les nombreux bienfaits : souplesse, contrôle de soi, détente, évolution spirituelle … Je vous souhaite le meilleur !

hatha yoga Alain Janvier

4 commentaires sur Quelle forme de Yoga est faite pour vous ?

Comment vous libérer de votre carapace

Depuis plusieurs années, je pratique la méditation et le yoga,  je lis des livres spirituels et je fais des retraites. Ces activités m’aident à entrer en contact avec ma vraie nature et à être…

Depuis plusieurs années, je pratique la méditation et le yoga,  je lis des livres spirituels et je fais des retraites. Ces activités m’aident à entrer en contact avec ma vraie nature et à être présente à moi-même, ce qui me permet d’être plus ouverte aux autres.

À travers ce processus de paix, j’ai observé que nous avions juste deux possibilités : être conscient ou être inconscient.
Mais surtout j’ai appris qu’il y avait deux intentions possibles à chaque instant qui nous étaient offertes :
– l’intention d’apprendre à ouvrir notre cœur, à ôter notre armure
– l’intention qui nous conduit à nous protéger contre la douleur en adoptant une attitude de contrôle

Choisissez en pleine conscience d’ouvrir votre cœur et n’essayez pas d’éviter la douleur.
Apprenez le lâcher prise, c’est-à-dire acceptez les choses telles qu’elles sont plutôt que de vous acharner à vouloir qu’elles soient telles qu’elles pourraient être. C’est le début de la guérison.
Personne ne m’a jamais expliqué ce secret merveilleux quand j’étais à l’école !

Au final, c’est la vie elle-même qui est la véritable pratique méditative. Toute rencontre  dans notre vie est un enseignement et chaque instant, chaque événement est une occasion de pratiquer et de s’ouvrir.

Commentaires fermés sur Comment vous libérer de votre carapace

6 étapes pour pratiquer la méditation yogique

Le yoga c’est l’invitation au voyage intérieur par excellence. L’essentiel se trouvant dans le souffle (prana) et, pas forcément dans les postures (asanas). Ces dernières représentent un moyen d’apaisement et…

Le yoga c’est l’invitation au voyage intérieur par excellence. L’essentiel se trouvant dans le souffle (prana) et, pas forcément dans les postures (asanas). Ces dernières représentent un moyen d’apaisement et d’exploration afin de préparer la période méditative. Le yoga n’est pas un sport, c’est une pratique consciente dans le but d’atteindre l’état de méditation (dhyana). Puis, ne faire qu’Un avec l’Univers comme le suggère le mot yoga, signifiant en sanskrit « union ». Tout un programme ! Si vous souhaitez instaurer une pratique personnelle et quotidienne, voici donc des aspects vraiment accessibles à prendre en considération.

1. Objectifs simples

Accordez-vous par exemple 5 minutes par jour pendant un mois. Puis le mois suivant, passez à 10 minutes ! Choisissez un moment de la journée qui sera toujours le même : au lever, le midi, après le travail, avant le coucher…à vous de voir ce qui vous convient le mieux, ce qui vous rend le plus disposé et disponible.

2. Abandon en confiance

Adoptez la pose (et pause) si simple, mais ô combien magique, de savasana, nommée également « la posture du cadavre ». Cette appellation semble, au premier abord, repoussante. Et pourtant, quel enseignement ! Restez allongé confortablement, paumes de main retournées vers le ciel. Il s’agit de dépôt, de repos, d’abandon, de lâcher-prise et d’une sensation de dénuement. C’est l’opportunité de quitter ce qui encombre. Tout comme l’Arcane sans nom du Tarot, la mort métaphorique permet la transformation, la surprise et le renouvellement. Que reste-t-il alors dans ce calme et, à priori, cette immobilité, en savasana? Le souffle de vie, l’Essence de la Conscience, où tout devient possible…

3. Présence du souffle

Les yeux clos, portez votre attention sur le souffle. Respirez de manière de plus en plus profonde, consciente et paisible, bouche fermée.

4. Pensées chassées

Afin d’éviter l’installation, ainsi que le va-et-vient de pensées, à chaque inspiration entendez dans votre tête le mot « inspirant » et à chaque expiration, « expirant ». En évitant l’utilisation de « je », grâce au participe présent du verbe, on favorise ainsi le détachement. Ce conseil nous est révélé par François Lorin, formateur à l’Institut Français de Yoga.

5. Suspension du temps

Entre chaque inspiration et expiration, retenez votre souffle une seconde.

6. Temps d’observation

Après ces quatre dernières étapes, restez quelques temps ainsi, encore allongé et les yeux toujours fermés. Observer ce qui se passe. Accueillir sans jugement aucun.

Cette démarche en six phases peut se faire à la fin de votre séance individuelle de yoga ou bien, en simple mode de relaxation. Prêt pour la méditation facile ?

Commentaires fermés sur 6 étapes pour pratiquer la méditation yogique

5 astuces simples pour entrer en méditation

La pratique quotidienne de la méditation permet de vider la tête de toutes les pensées envahissantes, et ainsi d’alléger le psychisme, d’apaiser les émotions et de détendre les tensions dans le corps….

La pratique quotidienne de la méditation permet de vider la tête de toutes les pensées envahissantes, et ainsi d’alléger le psychisme, d’apaiser les émotions et de détendre les tensions dans le corps. Bien que séduisante, la méditation n’est pas toujours accessible quand on a du mal à se concentrer. Pour vous aider, voici quelques astuces pour accéder rapidement à un état de pleine conscience.

Trouvez un moment calme, pendant lequel vous ne serez pas dérangé, puis installez-vous confortablement.

1 / Asseyez-vous devant une bougie

Regardez la flamme bouger au rythme des vibrations de l’air. Très vite votre esprit devient calme et tranquille.

2 / Faites un mandala

Ces dessins d’origine bouddhiste en forme de sphères sont une aide précieuse pour la méditation. Concentrez votre attention sur le centre du Mandala et laissez-vous porter.

3 / Récitez une prière

Ou une phrase positive que vous aurez rédigée pour vous. Récitez-la plusieurs fois dans votre tête et concentrez-vous sur les effets que les mots produisent sur votre corps.

4 /Attardez-vous sur un son

Les sons de la nature sont propices à la pratique de la méditation. Pourquoi ne pas enregistrer vous-même le bruit de la mer, le chant des oiseaux le matin ?

5 / Concentrez-vous sur votre souffle

Sentez la différence de température quand l’air entre dans vos narines, puis quand il en sort. Essayez de vous représenter le trajet de l’air dans votre corps. Imaginez qu’il descend jusque dans vos pieds.

Quelle technique vous a le plus convaincu ?

Commentaires fermés sur 5 astuces simples pour entrer en méditation

Qu’est-ce que la pleine conscience (ou mindfulness) ?

La Pleine Conscience ou Mindfulness est une technique qui explose en ce moment, notamment aux États-Unis. Il faut dire que les études scientifiques, notamment ces dernières années ont mis en…

La Pleine Conscience ou Mindfulness est une technique qui explose en ce moment, notamment aux États-Unis. Il faut dire que les études scientifiques, notamment ces dernières années ont mis en évidence de nombreux bénéfices. Elle est introduite petit à petit dans les hôpitaux pour renforcer l’efficacité de certains traitements et pour soigner certains troubles psychologiques. Elle apparaît également dans les entreprises privées (Google, L’Oréal, etc.) ou publiques, dans les écoles et même dans certaines prisons. Issue des pratiques bouddhistes, on peut dire que la Pleine Conscience moderne en est une version laïque. On peut la définir comme une méthode qui consiste à être dans le ressenti de l’instant présent. Passons en revue ses vertus pour le corps et pour l’esprit et regardons comment on la pratique.

Les bénéfices

1. Améliore fortement l’humeur

On prend du recul sur nos pensées et notamment sur les pensées négatives. On apprend à dompter ce flux incessant de pensées qui nous viennent à l’esprit sans cesse. Beaucoup de ces pensées ont trait à des choses passées, à des regrets, des ressentiments ou bien à des choses futures, des craintes, des peurs. Revenir dans l’instant présent et au ressenti de nos 5 sens permet d’installer une véritable sérénité et d’échapper au stress de plus en plus omniprésent dans nos modes de vie modernes.

2. Prévient l’apparition de maladies

Cette pratique renforce le système immunitaire donc défend l’organisme contre les cellules cancéreuses et les bactéries. Elle diminue aussi la pression artérielle et joue un rôle d’anti-inflammatoire. Il a également été montré qu’elle peut diminuer la douleur.

3. Développe le cerveau

Grâce à l’IRM et aux recherches les plus récentes, les chercheurs ont mis à jour l’effet de la méditation de pleine conscience sur la neuroplasticité du cerveau. Ainsi, on observe un changement et un développement du cerveau.

Comment ça marche?

Ce qu’il y a de bien avec le mindfulness c’est qu’on peut le pratiquer dans plein de cadre différents. On peut ainsi l’utiliser de manière statique, on parle alors de méditation. Il se pratique également dans un cadre dynamique, par exemple en marchant, en prenant une douche, en faisant la vaisselle, etc. On peut même la pratiquer en mangeant.

Pour être en pleine conscience, attirez votre attention sur le moment présent et concentrez-vous sur votre ressenti à travers les 5 sens. Cette attention au présent est inévitablement troublée par des pensées. Dès que vous vous en apercevez, replacez votre attention sur le présent et sur les sensations de votre corps. Les pensées reviendront toujours plus ou moins rapidement. Ne cherchez pas à les supprimer mais prenez du recul sur elles, autorisez-les à passer et laissez-les repartir puis revenez dans le moment présent.

Bien sûr, on peut penser au passé et au futur. Le mieux est de le faire avec recul en prenant conscience que vous pensez au passé ou au futur.

Plus la durée est longue et régulière plus les effets bénéfiques se feront ressentir. Néanmoins, chaque petit moment de la journée peut être utilisé pour cette technique. Par exemple, un feu rouge en voiture constitue une bonne opportunité.

Commentaires fermés sur Qu’est-ce que la pleine conscience (ou mindfulness) ?

4 étapes pour une méditation centrée sur la respiration

Plusieurs études scientifiques ont montré dernièrement que la pratique régulière de la méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau. Les chercheurs ont montré que la méditation agit sur l’amygdale, la…

Plusieurs études scientifiques ont montré dernièrement que la pratique régulière de la méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau. Les chercheurs ont montré que la méditation agit sur l’amygdale, la zone du cerveau associée à la peur et à l’anxiété. Cette pratique mentale ancestrale conduit à une relaxation, à un calme intérieur. Regardons comment aborder cette pratique encore peu développée en Occident mais qui commence à percer, notamment dans certains hôpitaux.

1. Prenez un moment pour vous

Une minute, vingt minutes, une heure ou plus. A vous de décider quelle durée et quel créneau vous pouvez ou vous voulez prendre. Déconnectez-vous complètement de vos appareils électroniques et assurez-vous de ne pas être dérangé.

2. Trouvez un lieu calme

La méditation peut se faire en marchant, en mangeant ou en prenant les transports. Le mieux est tout de même de trouver un endroit calme et relaxant.

3. Adoptez une position confortable

La position allongée peut être un problème si vous vous endormez trop facilement. La position assise et droite convient tout à fait pour les débutants. Vous n’êtes pas obligé d’adopter cette fameuse position jambes croisées et pieds remontant sur les genoux. L’important est de se sentir bien et digne. Vous pouvez fermer les yeux mais le mieux est de les laisser ouverts, sans tension et sans focus sur un point particulier. Laissez votre bouche à peine entrouverte pour laisser votre mâchoire détendue.

4. Prenez conscience de votre respiration

Commencez par effectuer quelques expirations fortes pour vider tout le dioxyde de carbone de vos poumons. Ensuite, prenez conscience de votre respiration. Ressentez l’air qui arrive par le nez et descend jusqu’en bas des poumons. Ressentez l’air qui se vide des poumons et ressort par votre nez. Si des pensées vous viennent à l’esprit, laissez-les partir en vous recentrant sur votre respiration. Soyez dans le ressenti de l’instant présent.

Il existe plusieurs autres techniques de méditation comme la répétition d’un mantra, la concentration sur un objet ou la visualisation. Comme toute pratique, la méditation se travaille dans la durée et vous observerez des progrès petit à petit.

Commentaires fermés sur 4 étapes pour une méditation centrée sur la respiration

Avez-vous essayé la méditation? Une pratique qui se démocratise

Quel est le point commun entre Novak Djokovic, Paul McCartney, Clint Eastwood et Rupert Murdoch? Facile, ils pratiquent tous la méditation avec assiduité. La méditation est une technique mentale, un…

Quel est le point commun entre Novak Djokovic, Paul McCartney, Clint Eastwood et Rupert Murdoch? Facile, ils pratiquent tous la méditation avec assiduité. La méditation est une technique mentale, un entraînement de l’esprit. Elle nous apprend à laisser passer les nombreuses pensées qui parasitent notre esprit. On est donc plus focalisé sur le présent et sur nos sensations. On se sent plus en harmonie avec notre corps, avec les autres et avec l’environnement.

Les premières traces de cette pratique datent d’environ 5000 ans (statues indiennes). La méditation s’est ensuite diffusée dans une grande partie de l’Asie via le bouddhisme. C’est dans les années 1960 et 1970 qu’elle arrive en Occident et commence petit à petit à se démocratiser grâce à différentes célébrités comme les Beatles. Aujourd’hui, un grand nombre de sportifs pratiquent cette technique pour améliorer leur mental (Novak Djikovic, Tiger Woods, Lebron James, Kobe Bryant, etc)

Un nombre croissant d’études scientifiques montre les bienfaits de la méditation sur la santé, sur le bien-être; elle est peu à peu introduite dans les hôpitaux.

Autrefois considérée en Occident comme une pratique spirituelle, associée au bouddhisme, la méditation s’est muée au fil des années en une technique plus laïque. L’accent est mis sur le développement personnel, la réduction du stress et le bien-être.

Il existe une multitude de techniques de méditation différentes. Voici 3 des principales techniques:

1. Méditation en pleine conscience (mindfulness)

C’est la technique la plus utilisée pour des objectifs thérapeutiques. Elle est utilisée dans un nombre croissant d’hôpitaux. Elle permet de se centrer sur le présent et sur les sensations procurées. Cette méditation peut se faire en mouvement, c’est-à-dire en marchant, en faisant de l’exercice ou même en mangeant. Elle est efficace pour combattre le stress et les pensées négatives de tous les jours.

2. Méditation centrée sur la respiration

Elle consiste à se concentrer sur la respiration. Le corps et l’esprit s’harmonisent.

3. Méditation transcendantale (utilisation de mantras)

Cette technique plus spirituelle consiste à se concentrer sur un mantra, c’est-à-dire un son qui a une signification particulière.

Nous vous présenterons bientôt des techniques de méditation simples pour que vous puissiez vous y mettre.

Commentaires fermés sur Avez-vous essayé la méditation? Une pratique qui se démocratise

Exercice de respiration facile à faire à tout moment de la journée

Dans notre rythme de vie effréné, nous sommes connectés 24H/24 et 7j/7 à nos téléphones et agendas. Nous pouvons être en contact avec tout le monde mais comment être en contact…

Dans notre rythme de vie effréné, nous sommes connectés 24H/24 et 7j/7 à nos téléphones et agendas. Nous pouvons être en contact avec tout le monde mais comment être en contact avec soi-même ?

Rester seul, assis et silencieux l’espace d’un instant, même 5 secondes, est une manière de pénétrer dans le présent et de se recentrer.

J’ai découvert un exercice facile à faire à tout moment de la journée.  Il suffit d’être assis le dos bien droit (par terre en tailleur mais aussi sur une chaise) afin que l’abdomen soit libre et que l’énergie du souffle puisse bien circuler du bas vers le haut.

L’exercice doit durer minimum 5 minutes, mais vous pouvez tout à fait le prolonger !
Il s’agit de faire 6 respirations sur une minute, c’est à dire de compter 5 temps à l’inspiration et 5 temps à l’expiration.
Cette respiration rythmée a pour effet de réguler le système nerveux, de  réduire l’intensité des effets du stress sur notre organisme, d’augmenter notre système de défense immunitaire, de prendre de meilleures décisions et de développer notre intuition. Et surtout il nous ramène dans le moment présent !

Vous pouvez vous aider en téléchargeant une application gratuite sur votre mobile : « RespiRelax » ou en allant sur internet et en cherchant « cohérence cardiaque » – vous pourrez suivre dans les deux cas une boule qui monte à l’inspiration et descend à l’expiration et ainsi plus besoin de compter !

Avant et après cet exercice prenez une minute pour observer comment est votre souffle sans essayer de le modifier.

Commentaires fermés sur Exercice de respiration facile à faire à tout moment de la journée

10 raisons validées par la science pour pratiquer la méditation

“Méditer, c’est développer un sens d’attention délibérée dans le moment présent tel qu’il est ( attention qui inclut toutes nos perceptions sensorielles, c’est-à-dire l’entièreté de notre être)” Fabrice Midal, philosophe…

“Méditer, c’est développer un sens d’attention délibérée dans le moment présent tel qu’il est ( attention qui inclut toutes nos perceptions sensorielles, c’est-à-dire l’entièreté de notre être)” Fabrice Midal, philosophe et écrivain, fondateur de l’ École Occidentale de Méditation.
La pratique de la méditation en France et dans les pays développés se démocratise de plus en plus. Spirituelle ou non, la méditation provoque un bien-être qui n’est plus à démontrer. Récemment, des découvertes étonnantes ont notamment été faites dans le domaine des neurosciences et de la médecine. Grâce aux progrès de l’imagerie médicale et notamment les IRM, les scientifiques ont montré que la méditation influence la neuroplasticité du cerveau, c’est-à-dire l’habilité du cerveau à changer, se développer et se renouveler.

1. Diminue le stress et l’anxiété

La méditation permet à la fois de libérer le stress qui est en vous mais aussi d’empêcher celui-ci de vous envahir. Les personnes qui méditent de façon régulière ont plus de recul sur les situations difficiles et gèrent mieux la prise de décision. 90% des pratiquants ont montré une diminution de l’anxiété. Aussi, le niveau d’endorphines augmente, ce qui diminue le risque de dépression, d’obésité, d’insomnie et de migraine.

2. Favorise la créativité

Les chercheurs ont mis en évidence que cette pratique développe la pensée divergente, c’est à dire une pensée qui génère une multitude d’idées.

3. Améliore l’attention

Les neuroscientifiques ont montré qu’après 11 heures de méditation, des changements structuraux dans les parties du cerveau impliquées dans la concentration et l’auto-contrôle sont observés chez les pratiquants. Concrètement, on observe que les pratiquants restent focus plus longtemps sur une tâche.

5. Renforce les relations

Une étude réalisée sur les couples mariés a montré que la méditation améliore la qualité de la relation et notamment la communication.

6. Equilibre les émotions

Des participants à une expérience sur la pleine conscience ont suivi des cours de méditation pendant huit semaines. Ils ont montré un meilleur contrôle de leurs émotions que les autres.

7. Améliore le sommeil

Les sujets d’une étude ont montré une meilleure qualité de sommeil en pratiquant la méditation.

8. Diminue la douleur

Une étude publiée en en 2011 dans le Journal of Neuroscience a montré que la douleur ressentie pouvait être divisée par deux avec 1h20 de méditation. Ces résultats sont basés sur le ressenti des volontaires. Les IRM ont confirmé ces résultats.

9. Améliore la santé

Cette pratique renforce le système immunitaire donc défend l’organisme contre les cellules cancéreuses et les bactéries. Elle diminue aussi la pression artérielle et joue un rôle d’anti-inflammatoire.

10. Augmente la fertilité

Les femmes sont plus susceptibles de concevoir lorsqu’elles sont détendues. En effet, une étude turque a montré que le nombre de spermatozoïdes augmente chez les hommes détendus.

Et vous, que vous a apporté la pratique de la méditation?

Commentaires fermés sur 10 raisons validées par la science pour pratiquer la méditation

7 habitudes à prendre pour lutter contre le stress

Saviez-vous que le stress a joué un rôle très important dans la préservation de l’espèce humaine? Les hormones du stress sont sécrétées pour mettre l’organisme en alerte en cas de…

Saviez-vous que le stress a joué un rôle très important dans la préservation de l’espèce humaine? Les hormones du stress sont sécrétées pour mettre l’organisme en alerte en cas de danger. Aujourd’hui, paradoxalement, les dangers pour notre vie n’ont jamais été aussi faibles alors que  les niveaux de stress sont au plus haut. Le stress chronique peut affecter votre santé même si vous ne vous en rendez pas compte, il peut notamment causer de l’hypertension, de l’anxiété, des insomnies et des migraines. Heureusement il existe des solutions pour le contrôler.

1. Méditez

On ne compte plus les études qui démontrent les bienfaits de la méditation pour lutter contre le stress. Très récemment encore, la Carnegie Mellon University a montré qu’après 3 jours, les personnes qui avaient médité 30 minutes chaque jour étaient plus aptes à gérer le stress que les autres. Voici un exercice facile à faire. Fermez les yeux pendant cinq minutes et respirez profondément en faisant gonfler votre ventre à l’inspiration.

2. Pratiquez une activité physique

Le sport est une excellente activité pour être dans le présent et arrêter de penser à des choses tracassantes. 30 minutes par jour 3 fois par semaines constitue un bon rythme.

3. Effectuez des exercices de relaxation

Haussements d’épaule: à l’inspiration, levez les épaules, à l’expiration, les descendre en relâchant toutes les tensions du corps.

4. Faites du yoga

Maintenir la pratique du yoga est un bon moyen pour réduire le stress. Le yoga permet de diminuer les tensions et d’équilibrer le corps en faisant travailler la musculature et les assouplissements.

5. Ayez un sommeil de qualité

Les états de fatigue font surgir le stress plus facilement car notre cerveau est moins rationnel.

6. Réduisez la quantité de caféine et de sucre

Ils perturbent notre humeur et notre énergie.

7. Évitez la consommation de tabac et d’alcool

On pense parfois qu’ils vont nous permettre d’échapper au stress mais c’est toujours pour un court moment.

Et vous, avez-vous des astuces pour diminuer le stress ou pour vous détendre?

3 commentaires sur 7 habitudes à prendre pour lutter contre le stress

Type on the field below and hit Enter/Return to search