Catégorie : Non classé

7 astuces pour sentir la fin de la faim

Vous ne sentez jamais quand vous en avez assez ? Ou alors vous le sentez, mais vous avez besoin d’aller jusqu’au moment où vous ne pouvez pas avaler une boucher…

Vous ne sentez jamais quand vous en avez assez ? Ou alors vous le sentez, mais vous avez besoin d’aller jusqu’au moment où vous ne pouvez pas avaler une boucher de plus ? Résultat : vous mangez trop et vos hanches s’arrondissent. Pour mieux sentir la fin de la faim, voici quelques conseils à appliquer qui pourront vous aider :

1. Respirez avant de manger
Au moins trois grandes respirations, très amples. Puis écoutez votre corps. Cela vous permettra de vérifier que vous avez réellement faim, ou bien que vous êtes tendue comme un arc, auquel cas, vous avez simplement besoin de « mordre » (dans ce cas, il sera intéressant d’appliquer des techniques de gestion des émotions AVANT de manger)

2. Ne manger que si vous avez faim
La régularité alimentaire est toujours vendue comme une panacée universelle à ceux qui veulent maigrir. Mais observez bien ceux qui n’ont pas de trouble du comportement alimentaire : ils écoutent leurs sensations et ne mangent pas lorsqu’ils n’ont pas faim. Ainsi ils respectent les signaux que leur envoie leur corps. Et vous savez quoi ? Plus vous les respectez, mieux vous les recevez.

3. Supprimez les distractions
Une étude récente a montré qu’on ingérait 300 calories de plus par repas en moyenne lorsqu’on mange devant la télévision. Manger ou suivre votre série préférée, il faut choisir, en tous cas, ne pas faire les deux en même temps. Car lorsque vous le faites, les messages de satiété sont brouillés.

4. Asseyez-vous
La aussi, ça peut paraître une évidence, mais plus vous vous « posez », mieux votre cerveau enregistre ce que vous êtes en train de faire. Plus en conscience et plus calme en posture assise, vous mangez moins.

5. Fuyez les exhausteurs de goût
Sel, sucre, additifs que vous trouvez en masse dans les aliments industriels. Ils vous mettent en appétit, vous, pauvre petit consommateur, et se délectent de voir votre tour de taille s’arrondir… (Les mêmes vous industriels vous vendront plus tard des pilules pour mincir). Plus vous mangez des aliments naturels, crus ou complets, non transformés, moins vous êtes grugé par ces faux amis.

6. Faites des repas d’âne (comme les appelait ma grand-mère)
C’est-à-dire, buvez le moins possible pendant le repas. Vous vous sentirez plus vite calé. En revanche hydratez-vous bien tout au long de la journée… Certains confondent d’ailleurs la faim et la soif il peut être utile de valider qu’on n’avait pas soif avant de manger.

7. MAS-TI-QUEZ
Si vous ne deviez suivre qu’un conseil, ce serait celui-là : mâchez vos aliments jusqu’à les sentir liquides en bouche pour laisser à votre cerveau le temps d’enregistrer que vous mangez. Ce faisant, vous économiserez aussi vos enzymes digestives. Je vous rappelle au passage que ni votre estomac, ni votre intestin n’ont de dents, vous leur ferez le plus grand bien en mâchant correctement.

Bien entendu, les hyperphages n’auront pas envie d’appliquer ces conseils que la plupart d’entre eux connaissent déjà. Si c’est votre cas, osez vous faire aider dans la reconquête de vos sensations alimentaires. Tout s’apprend. Ça aussi.

Un commentaire sur 7 astuces pour sentir la fin de la faim

Comment j’ai perdu 30 kg dans la joie et le bonheur (1/3)

Cette semaine, je vais vous parler du premier de mes 3 piliers de la réussite ! 1. Quand ça se passe bien dans la tête : la psychologie La vie…

Cette semaine, je vais vous parler du premier de mes 3 piliers de la réussite !

1. Quand ça se passe bien dans la tête : la psychologie

La vie moderne fait que nous mangeons émotionnellement : combien de fois j’ai vu des mamans donner des gâteaux à leurs enfants pour les occuper. L’industrie alimentaire nous pousse de plus en plus à travers les médias… Du sucre, encore plus de sucre : c’est la nouvelle drogue douce fatale pour notre ligne… Imaginez-vous il y a 100 ans, avec moins de stress et sans cette industrie alimentaire, où nos ancêtres avaient moins de problèmes de poids, de burnout et moins de maladies.

J’ai testé énormément de méthodes alimentaires sans trop de succès jusqu’au moment où la sophrologie a croisé ma route. La sophrologie a changé ma vie, m’a transformée moralement et physiquement ainsi que dans ma façon de vivre de tous les jours. Par ses techniques de visualisation, de méditation, de respiration et de mouvement du corps, elle vous prépare à gérer vos émotions, vos pulsions alimentaires, votre stress, vos projets… C’est une aide précieuse, un art de vivre au quotidien.

A travers mes expériences, mes rencontres, mes lectures, il y a une chose qui est pour moi essentielle : VOUS ÊTES L’ACTEUR ET LE BATISSEUR DE VOTRE VIE !!!!

Suite à des expériences personnelles, j’ai rencontré un médecin qui m’a fait découvrir la sophrologie, ainsi que d’autres techniques de développement. Dans la soirée, les questions fusent : Et si mes émotions étaient la source de ma prise de poids ? Pourquoi j’aime tant manger ? Qu’est-ce qui me manque ? Qu’est-ce que je comble ? Pourquoi j’ai du mal à tenir mon régime ? Qu’est-ce que je retiens ? POURQUOI ????

C’est à ce moment-là que je me suis demandé comment font ces sportifs de haut niveau ainsi que les grands leaders pour réussir ? Comment font-ils pour avoir ce mental de réussite ? Et si je travaillais sur cette source…

Toutes les émotions et pensées que vous ressentez, construisent votre vie de tous les jours ; elles construisent votre futur tel un aimant… c’est le focus. Prenons l’exemple de votre poids : Vous vous dites, je suis grosse, je dois faire un régime, mais je vais me priver, cela va être difficile, j’aime tellement ces choses, de toutes les façons j’ai un gros ventre, est-ce que je vais y arriver…. Je ne m’aime pas comme ça, mon corps est gros, lourd…

Il est alors certain que vous allez avoir beaucoup de mal à perdre du poids, CAR VOTRE FOCUS EST NÉGATIF !!!!!

Par contre si vous vous dites chaque jour, j’améliore ma santé, mon corps devient de plus en plus tonique, de plus en plus harmonieux, j’aime la vie, toutes les merveilles qu’elle m’offre, le bien-être de mon alimentation plus saine, plus naturelle. Mon corps est si merveilleux, il se transforme, je suis rempli d’une immense énergie de réussite, ma nouvelle vie est un immense bonheur MERCI !!! JE ME SENS VIVRE !!!

Là VOTRE FOCUS EST POSITIF !!!

Grâce à ces techniques de développement personnel vous allez vous sentir mieux avec vous-même, vous allez mieux manger sans frustration, vous accepter et bâtir votre vie dans l’harmonie.

C’est comme cela que j’ai perdu 30 kg et que ma vie a changé ; elle s’est transformée dans un immense bonheur.

SOYEZ VOUS, VIVEZ DANS LA JOIE ET LA GRATITTUDE.

Un de mes secrets : une séance de méditation chaque jour et dès le réveil une séance de phrases positives.

A suivre… (le deuxième pilier la semaine prochaine)

Un commentaire sur Comment j’ai perdu 30 kg dans la joie et le bonheur (1/3)

9 astuces pour vous mettre au running

Ça y est? Vous êtes prêt à rejoindre les 8,5 millions de coureurs en France? Nous avons vu récemment que les raisons sont nombreuses de se mettre au running. C’est…

Ça y est? Vous êtes prêt à rejoindre les 8,5 millions de coureurs en France? Nous avons vu récemment que les raisons sont nombreuses de se mettre au running. C’est un sport facile d’accès et en plein boom grâce notamment aux innovations technologiques qui permettent de se mesurer et de se connecter aux autres. Grâce aussi à des évènements innovants qui rendent le running plus « fun » et plus branché. Les équipementiers ont suivi et proposent du matériel attractif pour tous les goûts.

1. Équipez-vous

Investissez dans une bonne paire de chaussures. N’hésitez pas à demander à un vendeur de vous aiguiller vers ce qui vous correspond le mieux. Il peut également être utile de s’équiper d’un short, d’un tee-shirt et de chaussettes. Attention au 100% coton qui retient la transpiration et peut être irritant.

2. Échauffez-vous

Marchez 5 minutes et faites quelques étirements avant la course et bien sûr après la course.

3. Fixez-vous des objectifs atteignables et progressifs

Les premières semaines peuvent être difficiles et de nombreux débutants abandonnent parce qu’il se sentent fatigués. Vous devez savoir que le corps met 4 à 6 semaines avant de s’habituer à ces nouvelles sollicitations.

4. Peu importe la vitesse

L’important est de trouver le bon rythme. N’essayez pas de vous comparer aux autres.

5. Trouvez un partenaire ou un groupe

L’idéal est de trouver un ami avec lequel vous allez vous challenger, vous motiver. Vous pouvez aussi trouvez des compagnons de route sur un site comme jog.in.

6. Optimisez votre nutrition

Idéalement, mangez des fibres et quelques protéines 1h30 avant de courir. Votre corps aura ainsi le temps de digérer et de fournir assez d’énergie pour votre activité. Il est déconseillé de ne rien manger avant car cela va fatiguer votre corps et vos muscles plus rapidement. Evitez également de manger juste avant de courir car vous ne profiterez pas beaucoup des apports énergétiques et vous pourriez subir des maux d’estomac. Hydratez-vous bien avant et après votre effort.

7. Écoutez de la musique

Une étude a prouvé que certaines musiques entraînantes distraient notre attention lors de l’effort physique et peuvent même améliorer la performance. Les chansons entre 120 et 140 battements par minute seraient les meilleures. Prudence dans les zones de trafic routier…

8. Suivez vos performances

Utilisez une appli comme Mapmyrun, Runkeeper ou Runtastic pour traquer vos performances, les analyser et les partager.

9. Reposez-vous

Prenez au moins un jour par semaine ou par quinzaine pour vous reposer. Vous éviterez ainsi de forcer sur l’organisme et de provoquer une blessure.

Et vous les runners? Quels sont vos conseils pour les débutants?

Commentaires fermés sur 9 astuces pour vous mettre au running

Sauce vinaigrette au vinaigre de cidre

Une bonne façon quotidienne de consommer du vinaigre de cidre: la sauce vinaigrette, en remplacement du vinaigre de vin, qui lui est acidifiant pour le corps. Voici une recette de…

Une bonne façon quotidienne de consommer du vinaigre de cidre: la sauce vinaigrette, en remplacement du vinaigre de vin, qui lui est acidifiant pour le corps.

Voici une recette de sauce vinaigrette délicieuse composée d’ingrédients bénéfiques pour votre santé :

1 cuil à soupe de vinaigre de cidre

1 cuil à soupe de jus de citron

5 à 7 cuil à soupe d’huile d’olive bio de 1ère pression à froid

1 cuill à café de curcuma en poudre

des herbes fraîches de préférence, ou surgelées

une touche de gingembre selon votre gout

Un commentaire sur Sauce vinaigrette au vinaigre de cidre

7 bonnes raisons de faire un voyage

Grâce aux progrès réalisés dans les transports partout dans le monde, les voyages se sont complètement démocratisés. Les voyages sont moins chers, plus rapides et plus faciles. Autrefois réservés aux…

Grâce aux progrès réalisés dans les transports partout dans le monde, les voyages se sont complètement démocratisés. Les voyages sont moins chers, plus rapides et plus faciles. Autrefois réservés aux aventuriers et explorateurs les plus téméraires, un grand nombre d’individus peut aujourd’hui accéder à ce loisir et ne s’en prive pas. Voici les raisons pour lesquelles je vous encourage à voyager.

1. Développe vos capacités personnelles

Le voyage est un excellent exercice de développement personnel. Si vous voyagez d’un point A à un point B, vous vous êtes fixé un objectif; vous mettez en œuvre des moyens pour atteindre cet objectif, trouvez des solutions et repoussez les obstacles. Votre esprit prend conscience que vous êtes capable de réaliser des projets et de surmonter les barrières.

2. Relaxe

Lorsqu’on travaille beaucoup, le voyage permet de faire un break. Il peut sauver certains bosseurs acharnés du burnout. Tâchez de vous déconnecter complètement de vos téléphones professionnels et boîtes mail. Votre niveau de stress devrait ainsi baisser considérablement.

3. Permet de rencontrer des personnes

Au cours d’un voyage, les interactions sociales sont nombreuses. La barrière de la langue n’est jamais un obstacle infranchissable, on arrive toujours à se faire comprendre pour les choses simples de la vie. Aussi, on rencontre de nombreuses personnes, des membres de la population locale ou bien d’autres voyageurs du monde entier. On partage des histoires, des visions du monde, des informations utiles. De nouvelles amitiés peuvent naître, enrichissantes et intéressantes.

4. Renforce vos liens avec vos proches

Que ce soit avec des membres de la famille ou des amis, voire des collègues, le voyage permet de créer un lien plus fort.

5. Favorise votre ouverture d’esprit

On quitte notre train-train quotidien et on ouvre les yeux sur le reste du monde. On prend conscience que des hommes et des femmes ont des modes de vie très différents avec des us et coutumes particuliers. On rencontre des êtres humains qui ont une vision de la vie que nous n’avions pas imaginée. Cette rencontre avec des cultures singulières nous donne du recul sur notre façon de vivre. Nous devenons plus ouverts et plus tolérants.

6. Comble votre curiosité gastronomique

Pour les gourmands, le voyage est aussi culinaire. Découvrez des épices, des herbes et d’autres singularités que vos papilles n’avaient jamais soupçonnées.

7. Vous ressource dans des espaces naturels

Face à la pollution et à la morosité de nos modes de vie urbains, une escapade dans un espace naturel peut s’avérer fort ressourçante. C’est une excellente opportunité pour pratiquer une activité physique comme la randonnée, le vélo ou la voile. C’est aussi une bonne occasion de réfléchir sur soi-même.

Et vous, qu’est-ce qui vous motive à voyager?

Commentaires fermés sur 7 bonnes raisons de faire un voyage

Comment vous libérer de votre carapace

Depuis plusieurs années, je pratique la méditation et le yoga,  je lis des livres spirituels et je fais des retraites. Ces activités m’aident à entrer en contact avec ma vraie nature et à être…

Depuis plusieurs années, je pratique la méditation et le yoga,  je lis des livres spirituels et je fais des retraites. Ces activités m’aident à entrer en contact avec ma vraie nature et à être présente à moi-même, ce qui me permet d’être plus ouverte aux autres.

À travers ce processus de paix, j’ai observé que nous avions juste deux possibilités : être conscient ou être inconscient.
Mais surtout j’ai appris qu’il y avait deux intentions possibles à chaque instant qui nous étaient offertes :
– l’intention d’apprendre à ouvrir notre cœur, à ôter notre armure
– l’intention qui nous conduit à nous protéger contre la douleur en adoptant une attitude de contrôle

Choisissez en pleine conscience d’ouvrir votre cœur et n’essayez pas d’éviter la douleur.
Apprenez le lâcher prise, c’est-à-dire acceptez les choses telles qu’elles sont plutôt que de vous acharner à vouloir qu’elles soient telles qu’elles pourraient être. C’est le début de la guérison.
Personne ne m’a jamais expliqué ce secret merveilleux quand j’étais à l’école !

Au final, c’est la vie elle-même qui est la véritable pratique méditative. Toute rencontre  dans notre vie est un enseignement et chaque instant, chaque événement est une occasion de pratiquer et de s’ouvrir.

Commentaires fermés sur Comment vous libérer de votre carapace

5 étapes pour retrouver confiance en soi

La confiance en soi est une sensation très fluctuante. Certains jours tout va bien et puis les aléas de la vie, les obstacles nous mettent en difficulté et nous perdons…

La confiance en soi est une sensation très fluctuante. Certains jours tout va bien et puis les aléas de la vie, les obstacles nous mettent en difficulté et nous perdons nos moyens. Comment retrouver confiance en soi quand les choses ne vont pas comme nous le voulons.

Etape 1 – Délimitez le « territoire »

Manquer de confiance en soi n’est pas quelque chose d’aussi général que ce que l’on croit. On peut très bien, par exemple, se sentir en confiance professionnellement et pas du tout dans sa vie amoureuse. Votre première étape consiste à identifier clairement les domaines ou les situations dans lesquels vous vous sentez en difficulté. De même, quels sont ceux où vous vous sentez confiants ? Passez en revue les grands domaines de votre vie (santé, amour, amitié, travail…) et faites un état des lieux. Maintenant choisissez le domaine que vous souhaitez améliorer.

Etape 2 – Clarifiez – « la clarté est l’antidote de la peur »

Vous avez choisi dans l’étape 1 un domaine que vous souhaitez améliorer. Alors, écrivez en quelques phrases ce que vous voulez vraiment avec le plus de précision possible. Cette étape est cruciale pour avancer. Prenez le temps de bien visualiser ce que vous souhaitez accomplir. Imaginez-vous en confiance. Nous passons tellement de temps à penser à ce que nous ne voulons pas. Il est temps d’inverser la tendance.

Etape 3 – Ravivez vos ressources intérieures

Si vous avez pris le temps de faire l’étape 2, vous avez sûrement constaté que visualiser et imaginer ce que vous voulez est source de bien-être, d’enthousiasme, de joie, etc. La confiance en soi ne se vit pas dans la tête mais dans le corps, c’est une sensation. Allons encore plus loin pour la raviver. Faites la liste de 10 souvenirs heureux ou 10 expériences fortes et positives et replongez-vous dans ces belles sensations encore et encore. Avez-vous remarqué qu’on prend de bien meilleures décisions, qu’on travaille beaucoup plus efficacement quand on se sent enthousiaste, joyeux, plein d’espoir ? Sûrement. Alors ne vous en privez pas ! Cultivez ces belles émotions.

Etape 4 – Tenez les promesses que vous vous faites

La confiance en soi augmente quand on constate qu’on est capable de faire ce qu’on avait prévu de faire, quand on tient ses promesses à soi-mêmes. Quand vous prévoyez de rappeler un client, de faire du sport, de commencer un nouveau projet … et que vous ne le faites pas, le découragement et le doute vous envahissent peu à peu. Alors planifiez-en moins et faites en plus. Respectez-vous.

Etape 5 – Changez de perspective

Le manque de confiance surgit souvent quand on est tourné vers soi, quand on questionne souvent ses capacités. Vous voulez faire une conférence, publier un article, lancer votre entreprise, etc. Pensez à ce que vous allez apporter autour de vous, au message que vous souhaitez véhiculer, aux bienfaits de vos actions. Concentrez-vous sur ce que vous voulez donner, transmettre plutôt que sur vous. Ouvrir son horizon, écouter les autres, c’est prendre l’habitude de reconnaître et d’accepter les cadeaux de la vie.

Comme il ne suffit pas de faire du sport une fois pour être musclé à vie (dommage quand même !!), la confiance en soi se travaille au quotidien. Tous les pas, toutes les actions même toutes petites vont venir la renforcer. Persévérez et soyez bienveillants envers vous-même.

Commentaires fermés sur 5 étapes pour retrouver confiance en soi

5 astuces simples pour entrer en méditation

La pratique quotidienne de la méditation permet de vider la tête de toutes les pensées envahissantes, et ainsi d’alléger le psychisme, d’apaiser les émotions et de détendre les tensions dans le corps….

La pratique quotidienne de la méditation permet de vider la tête de toutes les pensées envahissantes, et ainsi d’alléger le psychisme, d’apaiser les émotions et de détendre les tensions dans le corps. Bien que séduisante, la méditation n’est pas toujours accessible quand on a du mal à se concentrer. Pour vous aider, voici quelques astuces pour accéder rapidement à un état de pleine conscience.

Trouvez un moment calme, pendant lequel vous ne serez pas dérangé, puis installez-vous confortablement.

1 / Asseyez-vous devant une bougie

Regardez la flamme bouger au rythme des vibrations de l’air. Très vite votre esprit devient calme et tranquille.

2 / Faites un mandala

Ces dessins d’origine bouddhiste en forme de sphères sont une aide précieuse pour la méditation. Concentrez votre attention sur le centre du Mandala et laissez-vous porter.

3 / Récitez une prière

Ou une phrase positive que vous aurez rédigée pour vous. Récitez-la plusieurs fois dans votre tête et concentrez-vous sur les effets que les mots produisent sur votre corps.

4 /Attardez-vous sur un son

Les sons de la nature sont propices à la pratique de la méditation. Pourquoi ne pas enregistrer vous-même le bruit de la mer, le chant des oiseaux le matin ?

5 / Concentrez-vous sur votre souffle

Sentez la différence de température quand l’air entre dans vos narines, puis quand il en sort. Essayez de vous représenter le trajet de l’air dans votre corps. Imaginez qu’il descend jusque dans vos pieds.

Quelle technique vous a le plus convaincu ?

Commentaires fermés sur 5 astuces simples pour entrer en méditation

4 exercices de sophrologie pour lâcher prise

Pour être bien dans sa peau il est important de mettre son corps et son esprit en harmonie. La sophrologie vous invite à vous reconnecter à votre « être profond » et…

Pour être bien dans sa peau il est important de mettre son corps et son esprit en harmonie.

La sophrologie vous invite à vous reconnecter à votre « être profond » et à vous unifier. Notre corps se désinvestit au profit de notre mental. La médecine reconnaît aujourd’hui l’étroite corrélation entre le corps et l’esprit : l’état de l’un influence l’état de l’autre.

Pour aller plus loin je vous conseille une formation pour pratiquer la sophrologie au quotidien. Bénéficiez d’une réduction de 10% avec le code ZENTONIK10. Bon lâcher-prise !

Ainsi, si vous avez des pensées négatives le corps peut en souffrir et inversement si vous avez des pensées positives  il en résulte des modifications génératrices de bien-être dans votre corps.

Notre inconscient ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire, entre le passé et le présent, entre le moment présent et le futur. Ce qui explique pourquoi nous nous sentons aussi mal après un cauchemar, pourquoi nous ressentons un pincement au cœur en « pensant » à l’être aimé ou une sensation de tristesse en nous remémorant un échec. Les outils de sophrologie s’appuient sur ce constat.

C’est grâce à la visualisation positive que nous allons donner au corps ce dont il a besoin. Grâce à l’imaginaire, nous allons nous projeter des expériences pleinement réussies pour nous préparer à des examens, opérations ou toute autre chose qui requiert un minimum de confiance en soi. Nous allons ainsi apporter à notre cerveau des preuves que nous sommes capables de réussite dans nos projets. Selon les scientifiques, « qu’un évènement soit réel ou imaginé, ce sont les mêmes zones de notre cerveau qui sont activées ». Pourquoi alors s’en priver, faisons de notre cerveau un allié au lieu de le laisser nous contrôler.

Des pensées sereines apaisent le corps. Une détente corporelle amène un état de calme général

La sophrologie se base sur 4 fondamentaux :

– La détente et prise de conscience de son corps

– La respiration, source de vitalité

– La libération des tensions

« ce qui ne s’exprime pas, s’imprime en nous » et laisse la place à des maladies et somatisations

– La génération du positif en soi 
Une fois les tensions évacuées on recharge le corps de positif
Quelques outils simples et indispensables « la boîte à outil du sophrologue »

1. PRENDRE CONSCIENCE DE SON CORPS

Apprenez à reconnaître les points de tension de votre corps pour mieux les décontracter.

Debout les yeux fermés, concentrez-vous sur les différentes parties de votre corps, en vous posant quelques questions

Est-ce que cette partie est contractée ou relâchée ?

Ma mâchoire est-elle tendue ?

Comment est-ce que je respire ?

2. APPRENDRE A BIEN RESPIRER

Une respiration calme, profonde et régulière détend et apaise nos pensées et notre corps. Les inspirations apportent l’oxygène indispensable et va aller nourrir nos cellules et nos tissus. Les expirations chassent les toxines et donc le stress.

Il faut respirer par le ventre plutôt que par la poitrine.

Exercice : Le dos droit, mains sur le ventre, concentrez-vous sur vos respirations abdominales.

3. CHASSER LES TENSIONS DU CORPS

« Toutes les émotions négatives (stress, colère…)  qui ne s’expriment pas hors du corps vont s’imprimer en nous  (maux de ventre, mal de tête…). Il est donc important d’évacuer ses tensions.

Exercice : Pompage des épaules

– on souffle pour vider l’air des poumons,

– on inspire en montant les épaules en  gardant l’air dans la bouche pendant l’exercice,

– on fait le mouvement en pompant avec ses bras,

– on souffle à l’extérieur toutes nos tensions.

Refaire le mouvement 3 fois.

 4. AMENER DU POSITIF DANS SON CORPS

Notre cerveau ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire, nous pouvons dès lors lui apporter du positif en visualisant des images agréables pour nous détendre.

La visualisation facilite la relaxation, permet de surmonter l’anxiété et les phobies, développe la mémoire, permet de se projeter avec succès dans des situations stressantes (examens…)

Exercice : après avoir suivi les étapes précédentes, laissez venir à votre esprit un paysage agréable dans lequel vous vous sentez bien. Observez les couleurs, les sons, les odeurs…  et profitez !!!

 

Un commentaire sur 4 exercices de sophrologie pour lâcher prise

Pourquoi vous devriez vous mettre au running ?

On assiste en France à un véritable boom du running. On comptait déjà 6 millions de pratiquants en 2012 et on a atteint les 8,5 millions en 2014. Facile d’accès,…

On assiste en France à un véritable boom du running. On comptait déjà 6 millions de pratiquants en 2012 et on a atteint les 8,5 millions en 2014. Facile d’accès, le running ne nécessite pas un matériel très sophistiqué. Autrefois jugé « boring » par certains, le running est devenu une activité « branchée ». Il faut dire que les équipementiers ont fait des efforts pour proposer des vêtements et chaussures plus designés et attractifs. La Color Run, une course de 5 kilomètres où vous vous faites saupoudrer de toutes les couleurs pendant la course représente bien cet engouement collectif et jovial nouveau.

1. Connecte aux autres

Sport individuel par excellence, la course devient même un sport collectif. Vous pouvez aujourd’hui mesurer facilement vos performances, les comparer et les montrer aux autres sur les réseaux sociaux grâce aux objets connectés. De véritables mini communautés se regroupent pour courir et on voit débarquer des « hordes » de runners dans les grandes villes. Une application comme jog.in permet de trouver des compagnons de route. Adidas a lancé récemment le Boost Battle Run où 10 équipes parisiennes se sont affrontées pendant 9 mois avec un final à la Villette suivi d’une grande fête. Beaucoup d’autres courses sont organisées par équipe comme les SoMAD ou les MUD DAY.  Le sport, la bonne humeur et les déguisements sont de la partie !

2. Booste la confiance

Atteindre des objectifs minimes ou plus grands comme un semi-marathon ou un marathon est très bon pour l’estime de soi. Courir est un excellent moyen de dépassement de soi car il est facile de mesurer ses performances et de se fixer de nouveaux objectifs plus ambitieux.

3. Améliore l’humeur

La course à pied est connue pour être efficace contre le stress et les troubles de l’humeur comme la dépression. Les endorphines créées procurent aux coureurs une euphorie parfois appelée « runner’s high ».

4. Améliore le sommeil

Les tests ont montré que pour les personnes victimes d’insomnies, le sommeil arrive au bout de 17 minutes les jours d’exercice contre 38 minutes les jours sans.

5. Allonge la durée de vie

Selon une grande étude danoise réalisée sur vingt mille hommes et femmes sur une période de 36 ans, courir entre 1h30 et 2h par semaine augmenterait la durée de vie de 6,2 ans chez les hommes et 5,6 chez les femmes. Pas négligeable non ?

6. Aide à perdre du poids

En 30 minutes, une femme de 60 kilos perd 287 calories à 10 km/h et 96 calories à 5 km/h

7. Renforce les muscles

Le running renforce essentiellement les muscles des jambes, du dos et les abdominaux.

8. Améliore la santé

La course à pied est très bonne pour la santé. Le système immunitaire est renforcé. Les risques de cancer, diabète, tension et maladie du cœur sont diminués. On observe également un renforcement des os.

Si vous ne courez pas pour vous, courez pour les autres. De nombreuses courses sont organisées par des associations caritatives.

On peut courir pour plein d’autres raisons. Quelles sont les vôtres?

4 commentaires sur Pourquoi vous devriez vous mettre au running ?

Type on the field below and hit Enter/Return to search