Catégorie : Lifestyle

Comment se plaire un petit peu plus ?

Nous avons souvent cette vilaine tendance à nous sentir quelconque, invisible, banale et même moche… Comment changer cet état d’esprit, comment se plaire davantage pour se sentir unique et s’affirmer…

Nous avons souvent cette vilaine tendance à nous sentir quelconque, invisible, banale et même moche… Comment changer cet état d’esprit, comment se plaire davantage pour se sentir unique et s’affirmer ?

Pourquoi ce constat désolant devant notre miroir ? Les termes ne manquent pas pour toujours nous dévaloriser… Et les pages des magazines, les vidéos youtube et selfies nous écrasent trop souvent de leurs jeunettes à gambettes effilées !

Ces comparaisons, ces ‘trop ci, trop ça, pas assez…’ nous encombrent et plombent notre moral. Comment limiter ce flux incessant de radotages intérieurs ? Quelle perte de temps que de disséminer cette énergie alors qu’il suffirait de mieux se connaître pour se sentir belle et bien dans sa tête !

Comment faire pour changer notre point de vue ? Accepter ce qui est -un peu-beaucoup-passionnément – ce visage et ce corps pour le transfigurer ! Non pas le modifier mais le comprendre et faire avec l’existant !

Comment aller vers cet endroit familier que nous évitons? Ce trésor à découvrir est celui de notre féminité, de notre intimité, de notre douceur, de nos expériences joyeuses et douloureuses marquées sur notre corps et notre visage.

Quels sont nos manques, nos envies, nos besoins ? Quelle est notre histoire et que raconte notre visage ?
Comment transformer cet état d’affliction en béatitude ? En essayant de comprendre notre morphologie et ce qui lui convient ! En acceptant d’être regardée et guidée pour une mise en valeur et une re-découverte de soi !

Travailler sur son apparence est aussi thérapeutique. Il vous incombe donc de faire ce premier pas… Pourquoi remettre au lendemain ? Vos limites vous empêcheront toujours d’aller mieux, alors plouf, jetez vous à l’eau ! Visualisez cette belle image de vous et de tout ce que vous réaliserez en osant ce changement !

Un commentaire sur Comment se plaire un petit peu plus ?

10 utilisations de l’huile essentielle d’encens

L’encens est connu depuis des siècles pour ses vertus soignantes. 1. Améliore l’attention Appliquez une ou deux gouttes sur les tempes et derrière la nuque. 2. Améliore l’humeur Diffusez 6…

L’encens est connu depuis des siècles pour ses vertus soignantes.

1. Améliore l’attention

Appliquez une ou deux gouttes sur les tempes et derrière la nuque.

2. Améliore l’humeur

Diffusez 6 à 12 gouttes accompagnées de quelques gouttes de lavande.

3. Renforce les ongles

Appliquez une ou deux gouttes sur la base des ongles deux ou trois fois par jour.

4. Renforce le système immunitaire

Placez quelques gouttes sous vos pieds et frottez.

5. Efface les points noirs et les boutons dûs au soleil

Placez une ou deux gouttes deux fois par jour sur la zone concernée.

6. Efface les cicatrices

Placez une ou deux gouttes deux fois par jour sur la cicatrice.

7. Soulage les démangeaisons de peau

Placez une ou deux gouttes diluées (50%-50%) ou non dans une huile végétale.

8. Soigne les verrues

Appliquez une ou deux gouttes deux ou trois fois par jour.

9. Soulage les coupures et égratignures

Mettez une ou deux gouttes pour désinfecter et accélérer le rétablissement.

10. Soulage les ampoules

Diluez avec de l’huile végétale et appliquez deux fois par jour.

2 commentaires sur 10 utilisations de l’huile essentielle d’encens

3 astuces Feng Shui pour la chambre

Le Feng Shui est une méthode chinoise qui a pour but d’harmoniser et d’optimiser votre habitat. Afin de faire circuler l’énergie (le Chi, c’est Qi en chinois et Ki en…

Le Feng Shui est une méthode chinoise qui a pour but d’harmoniser et d’optimiser votre habitat. Afin de faire circuler l’énergie (le Chi, c’est Qi en chinois et Ki en japonais) avec sérénité, dans votre chambre à coucher, voici trois choses à éviter.

1- Les miroirs

Selon la tradition chinoise, le miroir serait comme une invitation à autrui. Or, la chambre est le lieu de l’intimité, du repli et du ressourcement.

2- L’eau ou sa représentation

Les fontaines, aquariums ou encore, les tableaux et photos représentant de l’eau, ne sont pas Zen. En effet, ces objets véhiculent une énergie trop dynamisante, ce qui pourrait désavantager votre sommeil.

3- Le lit en face de la porte

On surnomme cette position « cercueil » car elle provoque des fuites d’énergie, ce qui engendre fatigue et perturbation du sommeil. Si vous ne pouvez pas disposer votre lit autrement, mettez un rideau au niveau de la porte.

Une fois les changements effectués, vous pouvez allumer une bougie rose ou rouge, pour la symbolique de l’amour. Brûlez aussi de l’encens (de qualité) : choisissez une senteur sensuelle, telle que le santal ou bien apaisante, comme la vanille. Il existe aussi un encens naturel, gourmand et glamour : l’ambre en poudre. C’est un encens qui ne se brûle pas. Ce dernier est idéal pour la santé sexuelle du couple ! Il suffit juste d’en disposer un peu dans une coupelle. Ces rituels favoriseront les nouvelles énergies de votre chambre.

Envie de vous mettre au Feng Shui?

5 commentaires sur 3 astuces Feng Shui pour la chambre

7 bonnes raisons de faire un voyage

Grâce aux progrès réalisés dans les transports partout dans le monde, les voyages se sont complètement démocratisés. Les voyages sont moins chers, plus rapides et plus faciles. Autrefois réservés aux…

Grâce aux progrès réalisés dans les transports partout dans le monde, les voyages se sont complètement démocratisés. Les voyages sont moins chers, plus rapides et plus faciles. Autrefois réservés aux aventuriers et explorateurs les plus téméraires, un grand nombre d’individus peut aujourd’hui accéder à ce loisir et ne s’en prive pas. Voici les raisons pour lesquelles je vous encourage à voyager.

1. Développe vos capacités personnelles

Le voyage est un excellent exercice de développement personnel. Si vous voyagez d’un point A à un point B, vous vous êtes fixé un objectif; vous mettez en œuvre des moyens pour atteindre cet objectif, trouvez des solutions et repoussez les obstacles. Votre esprit prend conscience que vous êtes capable de réaliser des projets et de surmonter les barrières.

2. Relaxe

Lorsqu’on travaille beaucoup, le voyage permet de faire un break. Il peut sauver certains bosseurs acharnés du burnout. Tâchez de vous déconnecter complètement de vos téléphones professionnels et boîtes mail. Votre niveau de stress devrait ainsi baisser considérablement.

3. Permet de rencontrer des personnes

Au cours d’un voyage, les interactions sociales sont nombreuses. La barrière de la langue n’est jamais un obstacle infranchissable, on arrive toujours à se faire comprendre pour les choses simples de la vie. Aussi, on rencontre de nombreuses personnes, des membres de la population locale ou bien d’autres voyageurs du monde entier. On partage des histoires, des visions du monde, des informations utiles. De nouvelles amitiés peuvent naître, enrichissantes et intéressantes.

4. Renforce vos liens avec vos proches

Que ce soit avec des membres de la famille ou des amis, voire des collègues, le voyage permet de créer un lien plus fort.

5. Favorise votre ouverture d’esprit

On quitte notre train-train quotidien et on ouvre les yeux sur le reste du monde. On prend conscience que des hommes et des femmes ont des modes de vie très différents avec des us et coutumes particuliers. On rencontre des êtres humains qui ont une vision de la vie que nous n’avions pas imaginée. Cette rencontre avec des cultures singulières nous donne du recul sur notre façon de vivre. Nous devenons plus ouverts et plus tolérants.

6. Comble votre curiosité gastronomique

Pour les gourmands, le voyage est aussi culinaire. Découvrez des épices, des herbes et d’autres singularités que vos papilles n’avaient jamais soupçonnées.

7. Vous ressource dans des espaces naturels

Face à la pollution et à la morosité de nos modes de vie urbains, une escapade dans un espace naturel peut s’avérer fort ressourçante. C’est une excellente opportunité pour pratiquer une activité physique comme la randonnée, le vélo ou la voile. C’est aussi une bonne occasion de réfléchir sur soi-même.

Et vous, qu’est-ce qui vous motive à voyager?

Commentaires fermés sur 7 bonnes raisons de faire un voyage

Devenir végétarien ou … flexitarien?

Le ‘flexitarisme’, le mix de flexible et de végétarisme, fait de plus en plus d’adeptes! Le principe? Manger peu de viande, par respect pour les animaux, la planète et la santé. C’est…

Le ‘flexitarisme’, le mix de flexible et de végétarisme, fait de plus en plus d’adeptes! Le principe? Manger peu de viande, par respect pour les animaux, la planète et la santé. C’est moins contraignant que le végétarisme et c’est aussi une manière progressive de devenir pourquoi pas végétalien. L’intérêt de la démarche? Une trop grande consommation de viande a des effets néfastes sur notre santé: trop de toxines, de graisses saturées. Plus de viande, c’est aussi plus de menaces pour l’environnement: déforestation pour les cultures dédiées à l’alimentation animale, épuisement des sols et des ressources en eau. Quant aux émissions de gaz à effet de serre liées à l’élevage dans son ensemble (viande, produits laitiers…), elles dépassent déjà 14% des émissions globales de gaz à effet de serre selon la FAO. Devenir flexitarien ou végétarien, c’est aussi une manière de lutter contre les conditions d’élevage à l’échelle industrielle.

Pourquoi manger moins de viande et moins de produits laitiers? Pour produire une ration de viande ayant un apport calorique équivalent à 100g de céréales, il faut donner au bétail une quantité d’aliments équivalente à 300g de céréales. La production de viande est 50 fois plus consommatrice d’eau que la production de céréales. En outre, une diminution du nombre de têtes de bétail, gros émetteur de méthane contribuerait très fortement à la lutte contre le changement climatique, ce gaz ayant un effet de serre plus puissant que le CO2. Enfin, la viande coûte de plus en plus cher avec une qualité qui n’est pas toujours au rendez-vous…

Qu’en est-il du poisson? Actuellement, plus de trois quarts des stocks de poisson du monde sont exploités au maximum de leur capacité et bien souvent au-delà. La pêche en eau profonde s’attaque à des espèces à croissance lente, sans évaluation des conséquences sur l’équilibre des écosystèmes marins. Le développement de l’aquaculture (plus d’un tiers de la production de poisson aujourd’hui) ne résout pas le défi: les espèces concernées sont pour la plupart carnivores – saumons, bars, dorades – et sont donc élevées à la farine de poissons. Un quart des poissons pêchés en mer finissent comme aliment pour poissons d’élevage : les anchois pêchés au large du Pérou nourrissent les saumons de Norvège! Parallèlement, en Asie, l’explosion des élevages de crevettes pollue massivement les zones côtières, privant de revenus les pêcheurs traditionnels et détruisant les mangroves.

L’enjeu est de modifier nos modèles alimentaires, pour aller vers une alimentation moins riche en protéines animales, plus riche en protéines végétales, en associant des produits variés – pour éviter les carences ! (en calcium, fer ou vitamine B12) – des produits frais et bio. L’idéal pour la santé est d’associer des légumineuses (lentilles, haricots secs, pois chiches, …) et des céréales (riz, quinoa, …) Et stop aux produits périmés qui s’entassent dans nos frigos, à nos assiettes trop pleines qui finissent à la poubelle.

De la qualité plutôt que de la quantité ! Mangeons mieux, avec plaisir et sans culpabilité !

2 commentaires sur Devenir végétarien ou … flexitarien?

10 petits conseils beauté et inspiration pour se faire du bien

Prendre soin de soi ne rime pas avec prendre du temps. Je me doute que nous sommes tous à courir partout et tout le temps, les courses, le ménage, les…

Prendre soin de soi ne rime pas avec prendre du temps. Je me doute que nous sommes tous à courir partout et tout le temps, les courses, le ménage, les lessives, et peut-être même les enfants et le travail… Rien que pour vous, voici 10 choses qui font du bien au corps et/ou à l’esprit.

1. Pour garder un teint uni et sans défaut, ne laissez JAMAIS de l’eau du robinet sécher sur son visage. Utilisez de l’eau micellaire pour un nettoyage ou un rafraîchissement (après la douche). Valable pour vous aussi messieurs…

2. Faites un gommage du visage une fois par semaine, avec un produit adapté, 30 secondes sous la douche (le samedi matin par exemple). Faites des petits cercles pour gommer et rincez.

3. Respirez profondément en partant de chez vous : 3 grandes inspirations et 3 grandes expirations. Dites vous : « que va-t-il m’arriver de bien aujourd’hui… »

4. Mettez dans votre téléphone ou dans votre voiture une chanson qui vous donne la pêche et écoutez-là en boucle.

5. Rêver, c’est gratuit et ça fait du bien… Prenez 2 minutes et dites-vous :  » qu’est ce que je ferai d’un million d’euros ? « .

6. Dites à une personne qui vous est chère que vous l’aimez, juste comme ça, sans raison et en 1 minute au téléphone : « Je t’appelle pour te dire que je t’aime, passe une bonne journée »

7. Baillez la bouche grande ouverte sans retenue et étirez-vous comme si vous vouliez toucher le ciel.

8. Achetez un pain au chocolat, un croissant, un sandwich, ce que vous voulez et donnez-le à une personne sans domicile fixe au coin de la rue. Une petite bonne action de ce genre de votre part peut apporter un grand moment d’émotion à quelqu’un dans le besoin.

9. Retombez en enfance juste quelques instants, ça fait du bien. Embêtez une personne que vous aimez, mettez-lui les doigts dans les oreilles, dans le nombril, chatouillez-la…

10. Pensez positif : Chaque chose qui vous arrive n’arrive pas par hasard. La vie est faite de circonstances qu’on croit parfois mauvaises et qui au final s’avèrent nous faire tous grandir et évoluer dans le bon sens… Allez SOURIEZ !

2 commentaires sur 10 petits conseils beauté et inspiration pour se faire du bien

Les 4 huiles essentielles pour un véritable bien-être

Parce que le bien-être est primordial et qu’il faut savoir l’acquérir de façon autonome, voici les 4 huiles essentielles que je conseille dans ma pratique quotidienne auprès de mes patients….

Parce que le bien-être est primordial et qu’il faut savoir l’acquérir de façon autonome, voici les 4 huiles essentielles que je conseille dans ma pratique quotidienne auprès de mes patients. L’utilisation des huiles essentielles de façon externe (sans ingurgitation) est facile et accessible à tous. Attention toutefois à ces quelques recommandations : les huiles essentielles peuvent être déconseillées voire interdites aux personnes épileptiques, femmes enceintes et allaitantes, bébés et enfants de moins de 7 ans. Attention aussi les huiles sont photosensibles et pourront provoquer des taches cutanées après une exposition au soleil. En appliquant attentivement tous ces conseils, vous emprunterez le chemin du bien-être !

1. Lavande vraie, Lavandula angustifolia

La lavande est à diffuser dans vos pièces de vie, son odeur est très agréable et très apaisante. Quelques gouttes dans vos armoires pour parfumer et éviter les mites. L’huile essentielle de lavande dans l’eau de votre fer à vapeur parfumera votre linge également et diffusera une douce odeur calmante qui rendra, je l’espère, cette activité moins pénible. Elle calme et agit sur la nervosité, l’insomnie et les difficultés d’endormissement. A diffuser dans la pièce ou à appliquer sur l’intérieur du poignet ou/et sur le plexus solaire. Quelques gouttes dans l’eau de votre bain vous prépareront aussi à la détente avant la nuit. Une goutte tous les matins derrière chaque oreille de votre bambin repousse les p’tites bêtes à tête que l’on n’aime pas, je veux parler des poux.

2. Eucalyptus, Eucalyptus globulus

L’huile essentielle d’eucalyptus est une huile assainissante qui, diffusée, aseptise l’air ambiant de votre lieu de vie. Quelques gouttes dans votre intérieur éloigneront les mouches et moustiques. Vous pouvez l’associer à la traditionnelle citronnelle. Son odeur tonique stimule et favorise la concentration. En inhalation, lors des pics d’infections hivernales, l’eucalyptus décongestionne votre nez et libère vos voies respiratoires.

3. Marjolaine à coquilles, Origanum marjorana

La marjolaine a des vertus apaisantes. Elle vous aide à vous détendre, à installer le calme. Elle est très efficace contre le stress, les angoisses, la nervosité, l’irritabilité. Vous pouvez appliquer une goutte sur différentes parties du corps comme l’intérieur des poignets, les carotides, le plexus solaire, sous les pieds. Diffusée dans une pièce de vie, elle évitera les tensions. Quelques gouttes dans votre bain vous permettront aussi de vous prélasser et favoriseront l’endormissement.

4. Menthe poivrée, Mentha piperita

L’huile essentielle de menthe est tonifiante. Son odeur fraiche vous réveille, stimule et favorise la concentration, idéale pour une mise en condition avant un travail intellectuel. Elle permet également de surmonter une fatigue passagère que l’on peut rencontrer souvent aux intersaisons. Elle ne sera toutefois jamais aussi efficace qu’une bonne nuit de sommeil ! Une goutte sur un demi-morceau de sucre facilite la digestion suite à un repas trop copieux. Une goutte appliquée une seule fois sur les tempes aide à faire passer un mal de tête. Enfin, diffusée seule ou en association avec la marjolaine et la lavande, elle aidera à lutter contre le mal des transports. Si l’odeur diffusée n’est pas assez forte ou si vous ne pouvez diffuser l’huile essentielle, comme dans le train par exemple, appliquez juste une goutte sous vos narines. C’est très efficace.

Je vous souhaite un beau voyage vers le bien-être !

Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, Leduc.S Editions

Un commentaire sur Les 4 huiles essentielles pour un véritable bien-être

30 raisons différentes d’aimer la vie chaque jour

Le printemps est bien entamé et chaque activité en plein air ou au soleil nous revigore et nous réjouit chaque jour un peu plus. Si je regarde de plus près,…

Le printemps est bien entamé et chaque activité en plein air ou au soleil nous revigore et nous réjouit chaque jour un peu plus. Si je regarde de plus près, ces petits instants de bonheur sont multiples. Voici quelques uns des miens.

1. Manger un bonbon de son enfance

2. Apercevoir les rayons du soleil à travers les stores au lever du jour

3. Passer un bon moment avec ses amis

4. Rire à en avoir mal au ventre

5. Entendre la chanson qui nous rappelle un moment spécial de notre vie

6. Porter le foulard de son amoureux(se) et sentir encore son parfum

7. Retrouver de l’argent dans un habit que l’on a pas porté depuis longtemps

8. Se réveiller en pleine nuit et voir que l’on peut encore dormir des heures

9. S’endormir blotti(e) dans les bras de son amoureux(se)

10. Sentir son cœur se soulever en voyant la personne qu’on aime

11. Regarder les couleurs du ciel au coucher du soleil

12. Sentir le vent caresser sa peau

13. Conduire sans but, où les paysages sont magnifiques

14. Prendre une douche bien chaude quand on a froid

15. Nager nu dans l’océan

16. Regarder tomber la pluie

17. Se coucher dans l’herbe et regarder les nuages passer

18. Caresser le chat qui ronronne sur ses genoux

19. Sentir ses enfants venir se blottir contre soi au lever du jour

20. Entendre les oiseaux chanter après la pluie

21. Ouvrir un vieux livre et sentir son odeur

22. Ne rien faire au coin du feu

23. Sentir l’odeur du gâteau qui sort du four

24. Entendre les rires cristallins d’enfants

25. Goûter la première gorgée de café encore trop chaud

26. Marcher dans la neige immaculée

27. Voir les premières fleurs du printemps éclore

28. Écouter un ruisseau cliqueter délicatement sur les cailloux

29. Marcher pieds nus dans le sable chaud

30. Tourner à s’en faire tourner la tête

Et vous, quels sont les vôtres?
Et si dès maintenant, vous cessiez toute activité et preniez juste 5 à 10 minutes spécialement pour vous, pour réaliser un de vos bonheurs?

Et si vous partagiez ici en commentaire votre « petit » bonheur du jour?

Un commentaire sur 30 raisons différentes d’aimer la vie chaque jour

Le thé, un ami qui vous veut du bien…

Le thé est issu d’une plante appelée : théier « Camellia Sinensis ». Cette plante est connue depuis plus de 5000 ans en Chine. C’est un élixir de santé et…

Le thé est issu d’une plante appelée : théier « Camellia Sinensis ». Cette plante est connue depuis plus de 5000 ans en Chine. C’est un élixir de santé et de bien être qui agit aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de notre corps. Il apporte de véritables bienfaits sur l’esprit et le physique, sans compter le plaisir gustatif ! tout cela ne se fait pas sans un rituel ou une préparation bien connus depuis la nuit des temps. Et oui il faut bien accorder la plus grande attention à cette boisson qui nous accompagne dans notre quête de plaisir-santé !

Naissance de la cérémonie du thé

Selon la légende, elle a été introduite au Japon par un moine bouddhiste venu de Chine, puis, cette boisson devint de plus en plus populaire. La cérémonie du thé existe aussi bien en Chine qu’au Japon, savez vous de quoi il s’agit ? C’est un rituel très précis et adapté au lieu géographique, au nombre d’invités, qui relève de l’instant « sacré » de la préparation du thé. Lors de cette cérémonie, on célèbre l’harmonie, le respect, la pureté et la tranquillité de l’esprit. Une expérience mystique donc, qui vaut largement quelques sessions de massage…elle a été rapportée en France par les missionnaires jésuites européens à la fin du XVIème siècle.

Préparation des feuilles de thé

Le thé est obtenu en entreposant des feuilles fraîches de théier les unes sur les autres jusqu’à ce qu’elles flétrissent. Puis, elles sont roulées. La mise en contact des sucs avec les enzymes provoquant un début de fermentation. Ainsi, les principes aromatiques se développent, les feuilles sont ensuite torréfiées et séchées pour le thé noir.

Pour le thé vert, la fermentation n’a pas lieu, les enzymes sont inactivées par de la vapeur d’eau sous pression, puis séchées.

L’Art de faire son thé

– Pour que le thé ait des vertus santé on considère qu’il faut entre 2 % et 10 % de plantes. Après, on définit la dose en fonction de l’effet recherché : en dessous de 2 % c’est une infusion plaisir ou boisson d’agrément. Il faut donc de 20 gr à 100 gr de plante pour un litre d’eau.

– La température idéale de l’eau serait de 70° pour le thé vert ou blanc, avec un temps d’infusion de 3 à 4mn, et de 85 à 90° pour le thé noir et 2 à 3mn d’infusion.
En réalité selon certaines sources c’est surtout la technique qui importe le plus : mettre de l’eau à la bonne température directement sur la plante et laisser infuser le temps nécessaire. Si vous décidez tout de même de laisser infuser plus longtemps (vous risquez de tuer les constituants de la plante) vous n’aurez plus de caféine. Mais généralement quand on fait une infusion de thé c’est pour garder l’ensemble de ses propriétés et créer une synergie.

* Astuce : Au delà du temps d’infusion ou de décoction certains composants seront altérés par le contact de l’eau donc il suffit de faire infuser le thé le temps préconisé et ensuite le garder au réfrigérateur si l’on veut le consommer tout le long de la journée.

Bienfaits du thé, recommandations

La consommation de thé est associée à une réduction des infarctus et à une diminution des risques de cancers et de démences. Il apporte aussi une amélioration de la densité osseuse. Il a de nombreuses vertus : piégeur de radicaux libres, diurétique, anti-cholestérol, prévient le diabète, renforce le système immunitaire… Ses composants puissants : tanins, polyphénols, flavonoïdes, caféine jusqu’à 4% et bien d’autres, forment une synergie qui le positionne au premier rang des anti-oxydants majeurs.

Pour certaines personnes, boire du thé vert peut interférer avec l’absorption des nutriments car les anti-oxydants tels que les polyphénols dans le thé vert peuvent se lier au fer, inhibant son absorption intestinale. Pour maximiser votre absorption des vitamines et des minéraux de l’alimentation, il sera mieux d’éviter la prise concomitante de thé vert. Étant donné que le thé est la boisson quotidienne pour plus des trois quarts de la population mondiale, on devrait trouver beaucoup d’individus anémiques !!! Et il y a des études qui ne mentionnent aucun problème entre le thé et le fer et la vitamine B12 !!! (1)

* astuce : une technique pour garder son fer ?
Le thé vert contient un tanin qui bloque l’absorption du fer provenant des aliments et des suppléments. Il est préférable dans ce cas d’ajouter du citron ou boire le thé entre les repas. En effet, le citron contient de la vitamine C qui favorise l’absorption du fer.

Le thé est aussi un véritable produit de « beau thé »

Il clarifierait le teint et atténuerait vos cernes !!
Attention, contrairement à une croyance bien ancrée, le thé ne fait pas mincir !!

Le thé en usage culinaire aussi

En plus de le boire, le thé peut servir à aromatiser vos plats !! il est possible de faire infuser les feuilles et de les mettre dans des salades ou de s’en servir pour farcir un poisson par exemple ! elles peuvent être mises à mariner, pourquoi pas …les anglais parfument leurs cakes, en Chine le canard et les volailles sont fumées au thé… ensuite rien ne vous empêche de parfumer sauces, crèmes potages et autres sabayons légers.. humm ça me donne envie de vous donner une recette dans un prochain article de Panna Cotta au lait d’amande, gingembre et gelée au thé Matcha….

Contre indication

Les femmes enceintes ou qui allaitent devraient éviter le thé. Les tannins peuvent être transmis à l’enfant par le lait maternel.

 

(1) Les chercheurs Belges à la Katholieke Universiteit Leuven ont constaté que la consommation de thé vert ne diminue pas la quantité de fer stockée dans votre corps. Le résultat de cette étude a été publiée dans le numéro de mai 2002 de « European Journal of Clinical Nutrition

Commentaires fermés sur Le thé, un ami qui vous veut du bien…

Art de vivre polynésien: 12 petits bonheurs à suivre

1. Tutoyer Le vouvoiement n’est pas du tout commun en Polynésie Française. Le fait de tutoyer rend les gens plus accessibles, agréables et bienveillants. Les ambiances deviennent donc moins solennelles…

1. Tutoyer

Le vouvoiement n’est pas du tout commun en Polynésie Française. Le fait de tutoyer rend les gens plus accessibles, agréables et bienveillants. Les ambiances deviennent donc moins solennelles dans les administrations, les banques, les hôpitaux ou les écoles. C’est un plaisir d’échanger avec égalité et humanité.

2. Poser une fleur sur l’oreille

Rappel de la beauté naturelle qui est partout. Simplicité et variation de couleurs, de senteurs, de texture : tiaré, frangipanier, hibiscus… Pas de routine! Chaque fleur a son charme. Elle nous invite à suivre son humeur du jour. Cueillir sa fleur tombée dans le jardin ou sur le chemin du travail, c’est un trésor journalier.

3. Vivre le présent

Les temps du passé et futur n’existent pas dans la langue tahitienne: il est seulement question du Présent. Cela a un impact sur la manière de vivre, au quotidien ; on anticipe peu, on ne se fait pas de plan sur la comète, on savoure juste ce qui est là devant soi. Carpe Diem!

4. Partager la joie

Danse, chant et percussions traditionnels. Ces disciplines permettent de se regrouper régulièrement, d’honorer nos racines, de développer le sens de la communauté et de ressentir une profonde satisfaction dans la bonne humeur.

5. Transmettre les arts et la culture 

Les polynésiens sont fiers de leurs joyaux culturels et de leurs techniques ancestrales. Tressage, tatouage, paréo, ukulele, etc. Chacun trouve son art créatif de prédilection. Chaque personne est amenée à explorer sa créativité et est donc mise en valeur dans son potentiel artistique.

6. Respecter les traditions

On ne déplace pas un tiki en pierre, on ne s’aventure pas dans un endroit tapu (“tabou” ,mot originaire de Polynésie). Il y a ainsi des lieux et usages sacrés permettant de garder humilité, nous rappelant la force magique et mystérieuse de Mère Nature.

7. Jardiner

Etre dehors, s’occuper des plantes, mettre les mains dans la terre. Un dicton tahitien nous enseigne qu’en prenant soin de notre planète, en la bichonnant en quelques sortes, elle nous le rend avec abondance.

8. Marcher pieds nus

Maintenir le contact avec les énergies de la terre, on est reliés à elle, nous sommes ses enfants et cette habitude permet de rester délicieusement ancré. On se souvient ainsi d’où l’on vient et où nous sommes. Peu importe où nous allons finalement, ce qui importe c’est l’expérience de l’Instant.

9. Prendre le temps

La chaleur et le climat dans les îles forcent l’adaptation à un rythme de vie lent et calme. Si on ne sait pas être patient, on le devient! Développez la pleine conscience pour tout ce que vous faites, accédant ainsi à une démarche méditative. Vous deviendrez plus tolérant et moins stressé.

10. Manger sainement

Vivre de poisson frais de la pêche et fruits récoltés dans le jardin, l’idée c’est de faire selon son environnement et ses disponibilités. Consommez davantage local et de saison, en respect avec les rythmes de la nature.

11. Bouger

Le va’a (la rame en pirogue) est une institution sportive. Sortez en plein air, faites une activité qui vous permet de garder une bonne forme physique et un corps sculpté. Se défouler permet aussi d’apaiser l’esprit.

12. Surfer

Surfer sur la vague. Prenez cette formule métaphoriquement. Epousez ce que la nature offre et laissez-vous aller. Apprenez à lâcher prise. Profitez de ces instants de joie, de légèreté. Pensez simplement à vous amuser. Souriez ici et maintenant!

2 commentaires sur Art de vivre polynésien: 12 petits bonheurs à suivre

Type on the field below and hit Enter/Return to search