Catégorie : Bonheur

J’ai vécu une retraite en silence

« l’Homme est son livre d’étude, il doit en tourner les pages et en découvrir l’auteur » J Y Leloup. A la recherche de la paix intérieure, est-ce possible de…

« l’Homme est son livre d’étude, il doit en tourner les pages et en découvrir l’auteur » J Y Leloup.

A la recherche de la paix intérieure, est-ce possible de pauser le mental et l’émotionnel, pour juste « être » là dans l’instant ? Pour la 3° fois me voilà partie pour une semaine dans le silence. Ma petite voix intérieure m’oriente vers Pierre Chatel, une ancienne chartreuse située en Savoie. La souplesse du cadre de cette semaine intitulée « Seul et ensemble » me convient parfaitement, chacun étant libre de garder ou non le silence, de participer ou non aux activités proposées…parfait !

L’endroit est merveilleux, hors temps. Placé sur un haut rocher, avec une vue imprenable sur le défilé du Rhône. L’atmosphère est paisible et propice à la méditation et au recueillement.

Il faudra 2 jours pour que mon corps et mon mental se calment. J’observe cette agitation intérieure sans jugement. Difficile de tenir en place,de me concentrer sur quoi que ce soit. Je suis à 100 % dans le faire (mon égo me proposant X activités : marche, méditation, lecture…), mes pensées vont et viennent dans un désordre impressionnant ! Waouh , je n’arrive même pas à lire le déliant de l’association qui occupe les lieux ! Je ne me voyais pas si tendue…rires !
J’observe mes schémas de pensées, mes besoins de reconnaissance, d’être aimée…dans la bienveillance totale.

Le 3° jour, la notion de temps disparaît, mon corps passe au ralenti, mes pensées s’effacent de plus en plus et je commence à me sentir merveilleusement bien. Je passe en mode « être » et accueil, enfin, la grâce de l’instant… même si mon mental refait surface régulièrement,mon corps lui est paisible.

Le 4° jour, je suis juste là, présente à l’intérieur et à l’extérieur savourant cette plénitude. Le silence est la voie directe vers la liberté intérieure, vers cette sagesse que nous possédons tous,et qui ne demande qu’a être. Une joie profonde et durable fait surface,et mon mental s’estompe encore un peu plus.

Il y a la retraite que l’on imagine et celle qui est. Je m’imaginais marcher en pleine foret, passer de nombreuses heures en connexion avec Dame Nature afin de me ressourcer. Finalement, je passerai une grande partie de mon temps dans le cloître, à le nettoyer et y marcher méditativement.
En toute conscience et avec beaucoup de plaisir j’ai nettoyer mon temple intérieur. Avec joie je m’y suis lovée.

Le mot monastère vient de monastérion : lieu où l’on travail à devenir monos, UN, unifié. Je ne sais pas si je suis unie, mais après 4 jours je me sens extrêmement bien avec moi-même, en accord profond, avec le sentiment d’effleurer une dimension spirituelle qui me tend les bras. La spiritualité n’a pas de visage, elle est, là, au fond de nous même, au cœur de notre cœur.
Il suffit juste de vouloir y consacrer un peu de temps.
Les bénéfices de cette retraite dans un prochain article.

4 commentaires sur J’ai vécu une retraite en silence

8 astuces pour un changement durable dans votre vie

Oui, vous aimeriez bien changer, vous le voudriez tellement ! Il y a tant de mauvaises habitudes avec lesquelles il vous faudrait rompre, mais… Voilà : Vous avez essayé et…

Oui, vous aimeriez bien changer, vous le voudriez tellement ! Il y a tant de mauvaises habitudes avec lesquelles il vous faudrait rompre, mais… Voilà : Vous avez essayé et réessayé tant de fois sans y parvenir… Vous ne croyez plus qu’un changement soit possible !

Reprenez motivation et espoir : Et laissez-moi vous livrer mes secrets de coach pour un changement réussi :

1. Décidez de rompre avec vous-même
Décidez de devenir quelqu’un d’autre, celui (ou celle) qui réussira…. Et vous y parviendrez ! Prenez une décision forte et NE REVENEZ PAS DESSUS !!!

2. Ayez un « Pourquoi » fort
Je veux dire par là que tout changement doit reposer sur une VRAIE raison. Un but suffisamment important pour vous forcer à BOUGER.

3. Persévérez toujours et ne renoncez JAMAIS !
C’est ce qui fait la différence entre une personne qui parvient à se transformer et une autre… L’une d’entre elle a persévéré et l’autre non !

4. Écrivez !
Oui, la force de l’écriture est grande pour notre subconscient… Lorsque nous écrivons les choses, nos idées s’éclaircissent, et écrire, c’est déjà une forme d’engagement… Post-its, papiers, affiches, agenda… Notez PARTOUT quel est votre nouvel objectif de vie. Ainsi, vous ne pourrez pas manquer de vous le rappeler !

5. Agissez petit à petit
Morcelez votre objectif en différentes étapes intermédiaires à réaliser progressivement! Dressez un plan d’action qui vous permette de parvenir en douceur à la réalisation de votre transformation intérieure.

6. Récompensez-vous pour vos mini-succès !

7. Adaptez votre environnement à votre changement de vie
Entourez-vous de vos amis et proches qui vous soutiennent, pas de ceux dont vous savez qu’ils chercheront à vous décourager !

8. Mettez-vous dans la peau de celui que vous voulez devenir !
Imaginez que vous êtes déjà parvenu à changer… Et … Comportez-vous comme si c’était le cas !

Retrouvez ma boîte à outils pour un changement réussi.

Commentaires fermés sur 8 astuces pour un changement durable dans votre vie

Et si la première chose pour être plus heureux n’était pas de voir combien vous l’êtes déjà ?!

Les articles au sujet du bonheur foisonnent. On vous suggère souvent nombre de techniques pour augmenter votre bonheur. Mais vous êtes-vous déjà simplement posé la question d’où vous en étiez…

Les articles au sujet du bonheur foisonnent. On vous suggère souvent nombre de techniques pour augmenter votre bonheur. Mais vous êtes-vous déjà simplement posé la question d’où vous en étiez avec le bonheur??? Non?

Alors prenez un instant pour noter votre bonheur actuel sur une échelle de 0 à 10.

Vous avez un résultat au-dessus de 6.6/10

Vous êtes au dessus de 6.6 : bravo ! Car vous êtes au-delà de la moyenne des Français! Le seul fait de le savoir va vous rendre encore plus guilleret aujourd’hui! Mais en plus, cela va se répercuter sur vos proches, car toutes les études scientifiques prouvent à l’unanimité que le bonheur est contagieux! N’hésitez pas à proposer cette même échelle du bonheur à vos proches et à en discuter : vous constaterez que nombreux sont ceux qui sont déjà plutôt heureux sans s’en rendre compte. 🙂 Un toit sur votre tête, 3 repas par jour, un pays en paix… Même si ce n’est pas simple tous les jours, nous faisons partie des chanceux de la planète… Savourez ces chances inouïes ! C’est déjà un bon début pour être, et rester heureux!!!

Vous avez un résultat en dessous de 6.6/10

Vous êtes en deçà de 6.6/10? Pas de panique! Certes, pour une minorité qui a répondu en dessous de 2/10, cela pourrait être le signe d’une dépression, auquel cas il est indispensable de recueillir un avis médical. Mais pour la grande majorité des personnes, il est simplement possible d’apprendre à augmenter son niveau de bonheur. Il est possible de créer de nouveaux circuits dans son cerveau pour percevoir plus facilement le bon coté des choses, pour « muscler » son optimisme. Cela est accessible pour la plupart d’entre vous, et vous trouverez dans mes précédents articles plusieurs pistes pour vous y entraîner.

Quelques suggestions dès à présent

Ouvrez simplement grand les yeux à la Vie devant vous : profitez de chaque instant, aiguisez votre curiosité, émerveillez-vous… Quelle que soit la petite chose qui fera votre bonheur aujourd’hui, savourez-la, car chaque petit moment de bonheur est déjà une pièce du puzzle qui compose le grand bonheur. Il ne s’agit pas de nier les tracas quotidiens, mais d’apprendre à constater plus souvent l’ensemble : le bon et le moins bon, pour vivre et revivre encore et surtout ce qui vous ravive. Si vous regardez combien la nature, les humains, la vie a aussi la possibilité d’être belle, cela va complètement changer votre perception du monde qui vous entoure. Dans cette perception plus complète, vous n’aurez pas envie de perdre votre temps dans ce qui vous plombe, mais d’agir vers ce qui vous nourrit, de partager vos talents, de donner le meilleur de vous-même.

Prenez le temps de constater tout ce qui est positif et profitez-en pour vous en réjouir :
– 1ere bonne nouvelle : vous êtes déjà bien plus heureux que vous ne le pensiez avant de lire cet article.
– 2eme bonne nouvelle : vous pouvez apprendre à être heureux malgré les aléas du quotidien.
En effet, le bonheur n’est pas un inaccessible à remettre éternellement à demain, sous quelque condition que ce soit. Votre bonheur est déjà là, en vous, prêt à être vécu chaque jour!
Arnaud Desjardins le disait lui-même : « Le bonheur, on ne le trouve pas, on le fait. Le bonheur ne dépend pas de ce qui nous manque, mais de la façon dont nous nous servons de ce que nous possédons. »

Vous avez un doute?
Prenez 5 minutes ce soir pour faire le bilan des belles choses qui vous sont arrivées aujourd’hui : une bonne rigolade? du soleil? un sourire? une félicitation de votre chef ou de votre conjoint? Vous êtes déjà heureux…

Vous souhaitez aller plus loin?
Quoi d’autre, d’abordable et ne dépendant que de vous, pourrait encore augmenter votre bonheur? Ce n’est pas un changement de la part de quelqu’un d’autre, ou la promotion espérée sur laquelle vous n’avez pas de contrôle direct, par exemple… Essayez plutôt d’agir sur ce qu’il vous appartient de modifier, qu’il vous est possible d’accomplir, avec un bénéfice pour votre bien-être ou pour celui des autres : changer de trajet au retour du travail pour découvrir de nouveaux horizons, lire une histoire à vos enfants et savourer ce joyeux partage, dire plus souvent de sincères compliments, relativiser quand vous vous surprenez à poser un jugement hâtif ou possiblement infondé…etc… Pensez à ce qui serait positif pour vous ou pour les autres, et que vous pourriez faire plus souvent. Et faites-le! Suivez votre cœur, suivez votre enthousiasme!

Commentaires fermés sur Et si la première chose pour être plus heureux n’était pas de voir combien vous l’êtes déjà ?!

2 étapes pour booster votre bonheur grâce aux émotions

Tout au long de la journée nous sommes soumis à des émotions positives, négatives ou neutres. Nous bénéficions tous pour les traiter d’un instrument extraordinaire : notre cerveau. Il possède…

Tout au long de la journée nous sommes soumis à des émotions positives, négatives ou neutres. Nous bénéficions tous pour les traiter d’un instrument extraordinaire : notre cerveau. Il possède deux qualités essentielles. Il est plastique, donc nous pouvons le modifier. Il réagit approximativement de la même manière devant la réalité, les souvenirs, l’imagination ou les images auxquelles nous nous intéressons ( les films, les infos, les photos, internet, etc…). Pour améliorer votre capacité à être heureux, il suffit d’utiliser les propriétés de cet organe magique.

1. Augmentez volontairement votre dose quotidienne d’émotions positives

Votre cerveau développera ensuite progressivement une capacité à engendrer tout seul des sensations agréables.
– Installez-vous confortablement la première fois
– Partez à la pêche dans vos souvenirs de moments agréables passés avec des gens qui vous ont manifesté de l’amour ou de la tendresse
– Imprégnez-vous de la chaleur et des sensations agréables provoquées par ce rappel
– Evoquez ensuite plusieurs fois par jour, brièvement, n’importe où, les impressions que vous avez retrouvées
Si vous n’avez pas de souvenirs sources d’émotions positives, pas de panique. L’imagination marche tout aussi bien. Inventez un personnage, une lumière, un animal, etc, qui s’occupe de vous, qui vous aime. L’important n’est pas la réalité mais les sensations que vous allez provoquer en vous.

2. Diminuez la dose d’émotions négatives facultatives

– Prenez conscience des moments ou vous êtes bombardés, sans y être obligé, par des images porteuses d’impressions désagréables, (films, infos, etc..)
– Notez, par exemple pendant une semaine le temps réel que vous passez devant des programmes qui engendrent chez vous des émotions négatives (stress, angoisse, peur, révolte, etc…)
Si vous le pouvez, diminuez la quantité de ce temps.
Si c’est impossible, dans un premier temps, contrebalancez cette pollution mentale par des images joyeuses, des gags sur internet, des photos qui vous font du bien.

En effectuant ce travail pendant au moins un mois, vous devriez rapidement ressentir des effets positif sur votre enthousiasme, votre bien-être et votre capacité à profiter de l’existence.

Un commentaire sur 2 étapes pour booster votre bonheur grâce aux émotions

« Fengshuisez » vous pour vous épanouir pleinement !

Fengshuiser votre maison, vous avez déjà sans doute entendu parler…mais Fengshuiser votre Intérieur, vous et juste vous, y avez-vous songé ? Le Feng shui c’est la gestion des énergies, de…

Fengshuiser votre maison, vous avez déjà sans doute entendu parler…mais Fengshuiser votre Intérieur, vous et juste vous, y avez-vous songé ? Le Feng shui c’est la gestion des énergies, de toutes les énergies…y compris la vôtre. Il est donc temps de vous y mettre pour briller de mille feux ! Mini coaching en 6 actions Chronooooo à suivre de toute urgence!

1. Ecoutez votre petite voix intérieure
Votre petite voix intérieure est celle de votre Coeur… Elle ne peut donc que vous mettre en Joie. C’est votre inspiration, votre intuition. Alors même si vous ne savez pas où cela vous mène, faites confiance et décidez enfin de la suivre pour votre plus grand bonheur !

2. Lâchez tout et coupez
Vous souhaitez avancer ? Alors pas d’alternative possible. Votre locomotive avancera quand vous aurez là encore décidé de lâcher les wagons…c’est à dire tout ce qui vous retient dans le passé que ce soit des situations ou des personnes. Coupez avec le sourire !

3. Reconnectez et colorez
Tout est énergie et vibration. Pour vous reconnecter à tout ce qui est, il vous faut ressentir tout ce qui se présente. La couleur et l’énergie qu’elle dégage peut vous être très utile. Amusez vous à les ressentir en vous recouvrant d’une couleur, ou en coloriant des mandalas par exemple.

4. Changez votre vision et allumez la lumière
Sortez du cadre et du jugement. Et changez votre vision sur ce qui arrive. Le hasard n’existe pas, vous êtes parfait quoiqu’il arrive et personne ne vous en veut !

5. Vivez ici et maintenant
Arrêtez de vous projeter dans l’avenir avec l’espoir de tout solutionner. Au risque de voir votre vie vous échapper totalement. C’est maintenant que çà se passe, alors VIVEZ et rappelez vous parfois de l’adage « un mal pour un bien ». IL est juste à 100%.

6. Appréciez la récompense et remerciez
Continuer de grogner ou apprécier le positif déjà arrivé…nous avons tous le choix. UN conseil, sachez apprécier ce qui vous arrive de bien et remerciez pour rester Positif et attirer le meilleur…

Pour plus de précisions, consultez Le Cahier feng Shui des paresseuses chez Marabout

 

3 commentaires sur « Fengshuisez » vous pour vous épanouir pleinement !

6 exercices de gratitude pour être plus heureux

Dans la société actuelle, nous sommes tous a la recherche du bonheur. On veut être heureux, peu importe le prix. Mais croyez-vous que le bonheur s’achète ? Croyez-vous qu’il peut…

Dans la société actuelle, nous sommes tous a la recherche du bonheur. On veut être heureux, peu importe le prix. Mais croyez-vous que le bonheur s’achète ? Croyez-vous qu’il peut faire l’objet d’une ordonnance ? Et bien non ! Cela va vous étonner mais le bonheur est en vous et ne demande qu’à éclore. Pour cela, rien de plus simple ! Comme vous vous en doutez, je ne vais pas vous recommander telle pilule à prendre matin et soir. Alors, à votre avis, que faut-il faire pour être heureux ? Il faut faire preuve de gratitude. Voila, le mot magique est prononcé. Mais la gratitude c’est quoi ? Faire preuve de gratitude, c’est faire preuve de reconnaissance envers la vie mais aussi envers nos semblables. C’est bien beau tout ça mais on fait comment concrètement ?
Voici quelques « exercices » à pratiquer au quotidien.

1. Munissez-vous d’un petit carnet pour noter les jolies choses de la vie au quotidien
Une fois le carnet entre vos mains, ne cherchez pas bien loin. Pour être notées, il ne faut pas chercher des choses extraordinaires. Par contre, vous pouvez partir à la recherche de l’extra dans l’ordinaire. Notez chaque jour ce pour quoi vous êtes plein de gratitude. Cela peut être un sentiment que vous éprouvez à l’égard d’un ami pour l’aide qu’il vous a donnée. Ou bien, le sourire d’un(e) inconnu(e) au détour d’une rue. Ou encore une belle rencontre, une bonne note à un examen, un nouveau travail.

2. Emerveillez-vous des choses que vous considérez comme acquises
Happés par notre quotidien, nous en oublions parfois d’ouvrir nos yeux. Oui, chaque matin, nous sortons de notre lit pour affronter la vie les yeux ouverts. Mais nous ne les ouvrons pas assez grands. Alors on passe à côté de l’essentiel. On en oublie la beauté du soleil et la chance que nous avons de le voir se lever chaque jour. On en oublie d’entendre les bruits de la nature. Le chant des oiseaux ou le bruit de la pluie qui vient taper aux carreaux. On ne fait pas non plus attention au vent qui caresse nos joues et à cette chance que nous avons de pouvoir entendre, voir, sentir. On en oublie en fait de voir l’environnement qui nous entoure et de s’émerveiller comme pour la première fois.

3. Cessez de voir ce qui vous manque d’un point de vue matériel
La société vante chaque jour les mérites d’un nouveau produit. Technologique, alimentaire ou culturel. On aimerait le faire nôtre pour suivre le mouvement. Ne pas nous sentir « dépassés ». Oui, mais voilà, cela n’est pas toujours possible d’un point de vue financier. Alors on fait comment ?
On regarde ce qu’on a déjà. On ne porte plus notre attention sur ce qui nous manque mais sur ce que nous possédons. Regardez autour de vous et vous verrez que vous possédez déjà beaucoup. Or, vous faites comme si ce n’était rien et vous considérez vos biens matériels comme acquis. Ayez de la gratitude pour ce qui vous entoure.

4. Cessez de vénérer ce que vous n’êtes pas
Il est vrai que nous voyons chaque jour des centaines d’images photoshopées. Nous savons qu’il ne s’agit pas de la réalité et que tous les défauts ont été gommés. Oui, mais on continue de fantasmer sur cet Idéal vanté par la société. Alors dites stop à tout cela et regardez objectivement la personne que vous êtes. Vous avez probablement quelque chose qui vous démarque des autres. Un joli sourire, un regard perçant, des cheveux à en faire rêver plus d’un. Mais vous ne portez votre attention que sur ce que vous n’êtes pas. Vous croyez que le bonheur dépend de votre tour de taille ou de votre bonnet. Ayez donc de la gratitude pour ce que la nature vous a donné et entretenez ce corps qui vous a été confié.

5. Cessez de vous comparer
Cela rejoint l’exercice numéro 4 mais sachez que vous ne serez jamais heureux si vous vous comparez aux personnes autour de vous. Il y aura toujours quelqu’un de plus beau, de plus intelligent, de plus sympathique. Mais cela n’a aucune importance lorsque vous prenez conscience de la beauté de votre être. Là encore, éprouvez de la gratitude pour cette personne que vous avez la chance d’être et réjouissez-vous d’être une édition limitée ou plutôt unique.

6. Remerciez les personnes qui vous entourent
Vous avez, dans votre entourage, des personnes qui vous aiment et qui vous aident. Pensez à la chance que vous avez de connaitre votre compagnon ou votre compagne. Remerciez la vie d’avoir mis certaines personnes sur votre chemin. Et, surtout, prenez le temps de leur dire que vous les aimez et à quel point vous vous sentez chanceux de les compter parmi votre entourage. Alors, je vous mets l’option gratitude ?

Commentaires fermés sur 6 exercices de gratitude pour être plus heureux

Vivez en accord avec vos valeurs pour une bonne estime de soi

En psychologie, l’estime de soi désigne l’auto-évaluation faite par une personne au regard de ses propres valeurs, alors que la confiance en soi renvoie à ses capacités. Avoir une bonne…

En psychologie, l’estime de soi désigne l’auto-évaluation faite par une personne au regard de ses propres valeurs, alors que la confiance en soi renvoie à ses capacités. Avoir une bonne estime de soi, c’est possible ! Quand vous avez eu des parents aimants, valorisants et rassurants, c’est même facile ! Dans le cas contraire, leur attitude à votre égard a pu être nocive et casser votre estime de vous. Vous avez pu ensuite rencontrer cette même attitude à des degrés divers, chez vos professeurs ou vos camarades. Se pourrait-il que l’expression « l’enfer est pavé de bonnes intentions » ait été créée spécialement pour tous ceux qui ne cessent de nous vouloir du bien, et qui pourtant construisent autour de vous les barreaux d’une prison psychologique ?

Il est toutefois possible de développer une bonne estime de soi quand vous vivez en accord avec vos valeurs. L’estime de soi que vous construisez et faites grandir vous permettra d’être libre ! Cela signifie pouvoir se regarder dans la glace et se dire : « je suis quelqu’un de bien, je suis fier(e) de moi ».

La première étape consiste à arrêter de vous positionner en victime. L’important, à l’âge adulte, n’est plus ce qui vous est arrivé étant jeune.

La deuxième étape vise à mettre en accord vos valeurs et l’existence que vous menez. Une valeur est une conviction qui vous est propre. Une voiture va bien rouler si vous utilisez l’essence qui lui convient. Elle tombera en panne si vous vous trompez de carburant. Vos valeurs se sont construites sur les expériences de votre enfance. Ce sont vos émotions (positives ou négatives) qui ont défini vos valeurs et vous permettent :
– de vivre en harmonie avec vous-mêmes
– de vous regarder dans la glace avec le sourire
– de garder une bonne estime de soi
– de trouver votre place dans la société
– de vous lever le matin d’un bon pied
– de vous stimuler quand vous êtes dans l’action
– d’atteindre vos objectifs plus rapidement
– de regarder vos proches avec bienveillance
– de mieux construire votre identité
– de garder le cap dans les moments difficiles

Voici quelques-unes de mes valeurs : l’Amour, l’amitié, la liberté, le bonheur, l’humour, la simplicité, la tolérance…
Et vous, quelles sont vos valeurs principales ? Vous sentez-vous en harmonie avec elles ?

Commentaires fermés sur Vivez en accord avec vos valeurs pour une bonne estime de soi

4 étapes simples pour être plus heureux

Être heureux, nous le souhaitons tous mais entre ce que l’on veut et ce que l’on vit, il peut y avoir un décalage plus ou moins important. N’est ce pas…

Être heureux, nous le souhaitons tous mais entre ce que l’on veut et ce que l’on vit, il peut y avoir un décalage plus ou moins important. N’est ce pas ? Je vous propose un chouette exercice en 4 étapes.

1ère étape : Définir ce qu’est pour nous être heureux
Là maintenant, en écoutant réellement notre cœur, c’est quoi pour nous le bonheur? Pris dans le tourbillon du quotidien, nous ne pensons pas forcément à nous poser et à nous interroger. Pourtant, prendre le temps de le faire permet de savoir quelle est la direction que nous souhaitons prendre.

2ème étape : Ouvrir les yeux !!!
Quoi ? c’est si simple que ça ? Oui et non, Ouvrir les yeux au premier abord c’est ultra simple. Nous le faisons tous tous les jours. Par contre les ouvrir de façon à voir nos petits et grands bonheurs, cela demande un entraînement quotidien.

3ème étape : Écrire
Choisir un chouette carnet et écrire tous les jours, tous vos moments de bonheur. Cela permet réellement de changer le regard que l’on porte sur son quotidien.

Mon expérience
Pour m’aider à ouvrir grand, très grand les yeux, depuis décembre dernier, j’ai décidé d’écrire tous les jours mes moments de bonheur de la journée. Au début, je notais ça sur de simples carnets et puis l ‘envie de les personnaliser est vite arrivée. Tous les soirs, peu importe l’heure, j’ai mon rituel : noter mes moments de bonheur. Les premières fois, je vous avouerais que je cherchais : qu’est ce qui m’a apporté réellement du bonheur aujourd’hui ? J’avais vraiment besoin de me reconnecter à mes sensations. Et puis au fil des semaines, des mois, c’est juste génial, j’en vois de plus en plus et ce qui est magique c’est que je les savoure encore plus. Voici pour le plaisir du partage mes simples et délicieux moments de bonheur :
Le chant des mouettes au réveil, les bisous de mes enfants, le soleil tout simplement, la lecture d’un chouette article, d’un bon livre, le sourire des gens que j’aime, la petite main de mon dernier (pour l instant) dans la mienne, boire un cocktail de jus de fruits bien frais, croquer dans un fruit juteux, discuter avec une amie, marcher dans le sable, regarder une vidéo de TEDX, apprendre de bonnes nouvelles de mon entourage… Se connecter à ce que j’aime, à ce que j’apprécie vraiment me permet d’ouvrir les yeux sur mon quotidien bonheur et de me concentrer dans l’instant présent. Alors vous me direz « oui c’est facile quand tout roule, tout va bien ? ». Et bien même quand il y a des périodes plus difficiles, plus pénibles. Écrire sur ce carnet me fait beaucoup de bien.

4ème étape : Action
Je vous propose d’essayer déjà rien qu’une semaine, pour voir l’effet que ça a sur vous. J’attends avec impatience vos ressentis.

A force d’en parler autour de moi, il y a des carnets de bonheur qui fleurissent dans mon entourage et il y a en même un qui voyage aux États Unis. Où seront les prochains ?

Commentaires fermés sur 4 étapes simples pour être plus heureux

Pourquoi je suis végétalienne et heureuse !

Cet article va survoler quelques aspects de végétalisme, aspects que je pourrais approfondir dans des articles futurs. J’ai décidé de devenir végétalienne il y a un peu plus d’un an…

Cet article va survoler quelques aspects de végétalisme, aspects que je pourrais approfondir dans des articles futurs. J’ai décidé de devenir végétalienne il y a un peu plus d’un an maintenant. Non, ça ne veut pas dire que je n’ai pas touché à la viande, au poisson ou au fromage depuis 1 an. Cela veut simplement dire qu’il y a un an, j’ai décidé de m’orienter vers une non-consommation de produits animaliers – viande, poisson, œuf, lait, beurre, fromage etc.

Ca a changé ma vie. J’ai décidé de revoir ma manière de manger pour me sortir d’une maladie mentale bien trop répandue : l’anorexie mentale. Certains penseront que dire que le végétalisme m’a sauvé est un peu fort. Mais c’est comme ça que je l’ai vécu.

Je me suis mise au lait d’amande, aux yaourts de soja, graine de chia, tofu, baie de Goji et dattes medjool. Je consomme beaucoup de fruits, mangues et bananes en particulier. Je mange beaucoup de pain aux graines, de noix, d’amandes, de patate douce … J’adore cette alimentation. Beaucoup de gens pensent qu’on ne mange que de la salade, qu’on s’ennuie à mourir au quotidien. Mais c’est tellement faux !

Evidemment, au début c’est difficile, ça demande une réorganisation complète. Surtout quand on vit en famille, avec des parents et des frères et sœurs qui ne demandent que des lasagnes et du gratin dauphinois ! Il faut savoir que c’est une question d’habitude, que cela vient vite et encore plus quand on se fait épauler par un(e) autre végétalien(ne) qui est déjà passé par là !

Depuis que mon alimentation est basée sur des aliments exclusivement végétaux, je dors bien, je suis plus calme. Je me sens mieux dans mon corps, plus légère. Ma digestion est rapide, facile, et pas de coups de barres après le repas. Je ne suis pas carencée, et je ne le serai pas parce que je fais attention, bien plus attention que tous les gens qui iront 3 fois par semaine au KFC.

En plus des bienfaits physiques, il y a le mental qui suit. En effet, je me sens bien plus sensible et proche de la nature, des animaux. Je me sens respectueuse des autres, de mon corps, et surtout je me sens en osmose avec moi-même. J’ai l’impression de faire ma part, de faire de mon mieux, à mon échelle, dans l’amélioration nécessaire du monde qui nous entoure.

Je ne vais pas vous faire une leçon nutritionnelle « on a besoin de ça, pas de ça, ceci est bon pour la santé, ça c’est mauvais, bien, pas bien ». Tout ça vous le savez déjà ou en tous cas il y a des milliers de façon de trouver ça sur internet.

Surtout ne croyez pas non plus que mon alimentation est ennuyeuse ! J’adore la pâtisserie, je passe des après-midi entière en cuisine pour faire des gâteaux ! Oui oui, des gâteaux, sans lait, sans œufs, sans beurre et sans steack haché ! Il y a des tas de substituts et c’est étonnant tout ce que l’on peut faire.

En bref 3 choses à retenir : Devenir végétalien(ne) n’est pas si compliqué avec un peu d’organisation. C’est bien meilleur pour le corps et l’esprit et surtout, c’est tellement bénéfique pour le monde qui nous entoure.

2 commentaires sur Pourquoi je suis végétalienne et heureuse !

5 étapes pour bien démarrer la journée

La première chose à savoir et la plus importante: peu importe ce que vous allez faire, ce qui compte est l’état d’esprit dans lequel vous allez le faire et la…

La première chose à savoir et la plus importante: peu importe ce que vous allez faire, ce qui compte est l’état d’esprit dans lequel vous allez le faire et la conscience que vous allez y mettre. Vous avez du mal à vous réveiller et manquez souvent de dynamisme le matin ? Je vous propose de découvrir et d’expérimenter des astuces assez simples pour donner de l’énergie et de la détente à votre corps et à votre esprit. Ainsi, vous démarrerez votre journée de bonne humeur et avec entrain. Mon premier conseil est de vous munir d’une lampe à diffusion douce de lumière (type lampe de sel ou autre) afin de ne pas être ébloui(e) le matin et de ne pas violenter votre corps (notamment vos yeux).

1. Etirez-vous et bâillez
Afin que votre réveil ne soit pas brutal et pénible, je vous invite à avancer l’heure de celui-ci de quelques minutes la veille au soir. Lorsqu’il sonne, vous avez ainsi tout le loisir pour effectuer des étirements et des bâillements propices à remettre en route votre corps et votre esprit encore tout somnolents. Pour commencer, si vous avez du mal à ouvrir les yeux, vous pouvez faire un palming : frottez vos mains l’une contre l’autre très énergiquement jusqu’à ressentir de la chaleur surtout au niveau de la partie plus charnue au niveau du pouce et posez cette partie charnue sur vos yeux (mains en coupole). Laissez-les ainsi quelques instants puis enlevez délicatement vos mains de vos yeux (cet exercice est également très bon en cas de fatigue oculaire liée aux écrans par exemple). Ensuite, pour vous étirer, commencez par inspirer profondément en contractant tout votre corps : pointes de pieds tendues vers le plafond et mains dans l’alignement de la tête. Restez ainsi quelques instants les poumons pleins puis expirer en relâchant d’un coup toutes les tensions de votre corps : laissez vos pieds tomber de chaque côté et vos bras se replacer le long de votre corps. Vous pouvez effectuer cet étirement une seule fois ou plusieurs fois si vous sentez que vous en avez besoin (pour les enfants, proposez-leur d’être comme un soldat de plomb lorsque l’air entre par le nez (tendu) et comme une poupée de chiffon lorsque l’air sort de ses narines ou de sa bouche (détendu(e)). Enfin, avant de vous lever, toujours allongé(e), placez-vous quelques instants sur le côté tourné(e) vers la sortie de votre lit et prenez tout votre temps pour vous mettre assis(e).

2. Prenez contact avec le sol
Une fois assis(e), je vous invite à respirer tranquillement et profondément puis à frotter doucement vos pieds sur le sol (parquets, carrelages, moquettes ou tapis) sur toutes leurs surfaces (talons, plantes du pied, orteils, côtés internes et externes du pied). Ces frottements peuvent être plus ou moins vigoureux selon votre besoin et votre envie du moment. Autre possibilité, si vous manquez de temps, toujours assis, posez simplement vos deux pieds à plat sur le sol quelques instants. Prenez conscience quelques instants de ce contact et envisagez votre journée sous un angle positif (vous pouvez dire une phrase positive à haute voix ou mentalement telle que « ma journée va être riche et intéressante » par exemple). Cette étape est indispensable… Levez-vous ensuite doucement en pensant toujours positivement à la journée qui s’annonce.

3. Douchez-vous en conscience
Afin de bien redynamiser votre corps, je vous invite à prendre votre douche en conscience. Pour cela, portez votre attention sur vos sensations au niveau de chaque partie du corps sur laquelle l’eau coule et ressentez ces effets tonifiants et relaxants sur votre peau. Cette douche peut être courte du moment qu’elle est faite en conscience. Vous allez la terminer par un jet d’eau fraîche sur les jambes, puis en remontant doucement sur tout le corps si cela n’est pas trop désagréable pour vous. Cela va permettre de refaire circuler les énergies et le sang dans votre corps.

4. Automassez-vous le corps
Après la douche, essuyez-vous toujours en faisant attention à tous les gestes que vous effectuez et en sentant la serviette sur votre corps. Ensuite, enduisez-vous tout le corps, des pieds au visage, de crème, de lait ou d’huile (bio de préférence). Maintenant que votre corps est prêt, vous allez vous masser, toujours en commençant par les pieds et en particulier le dessous. Faites-vous confiance et sentez ce qui est bon pour vous aujourd’hui (massage en douceur, en profondeur, vigoureux,…). Massez toutes les parties de votre corps des pieds à la tête. Si vous avez envie de dynamisme, vous pouvez effectuer des tapotements avec le plat de la main ou le poing fermé doucement sur tout le corps. Vous pouvez faire des frottements ou des massages plus légers. Je vous invite à laisser libre cours à votre intuition du moment. Ecoutez simplement votre corps et répondez à ses besoins du moment.

5. Prenez un petit-déjeuner en conscience
Une fois habillé(e), vous pouvez prendre votre petit-déjeuner. Savourez-le dans votre bouche en mastiquant longuement les aliments. Sentez les effluves de café, de thé ou de tout autre parfum dans votre maison. Observez les couleurs de ce que vous avalez. Sentez les différentes textures dans vos mains et les sensations de chaleur, de fraîcheur,… des différents aliments et boissons que vous touchez. Enfin, écoutez les différents sons que vos émettez en mangeant ou en buvant votre boisson. En bref, soyez attentif(ve) à tous vos sens et mettez-les en éveil.

Si cela vous paraît difficile à mettre en place durant la semaine, je vous propose de vivre cette dernière expérience durant le week-end. Vous pouvez bien-sûr effectuer ces différents exercices séparément, le matin, à d’autres moments de votre journée où vous sentez que vous en avez besoin, ou ne choisir que ceux qui vous correspondent le plus. L’intérêt est que vous les pratiquiez en y ressentant du plaisir et qu’ils vous procurent du bien-être. Si vous les effectuez comme une contrainte ou une obligation, inutile de les faire. Comme je l’ai dit en tout début d’article, ce qui est primordial dans chaque acte de notre vie est l’état d’esprit dans lequel nous le faisons et le vivons.

Merci de me faire part de vos éventuels commentaires concernant ces petites astuces. Et si vous en connaissez d’autres, je vous invite également à venir les partager en commentaires.
A bientôt pour mon prochain article sur « comment bien terminer sa journée… » 😉

Commentaires fermés sur 5 étapes pour bien démarrer la journée

Type on the field below and hit Enter/Return to search